Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Sarkozy invité par un ancien narcotrafiquant ?

Sarkozy invité par un ancien narcotrafiquant ?

Interrogations sur le voyage Nicolas Sarkozy et de son épouse. Selon certaines sources, le couple présidentiel français aurait bénéficié des largesses d’un riche homme d’affaire mexicain au passé semble-t-il sulfureux.

La Présidence ne dément pas, mais ne confirme pas. Officiellement, Nicolas Sarkozy et Carla Bruni-Sarkozy auraient été invités et logés par le président Caldèron lors de leur séjour qui a débuté le 6 mars. Ce séjour devait demeurer secret « pour des raisons de sécurité », confirme l’Elysée (il ne figure d’ailleurs pas sur le calendrier de la présidence…), mais Mme Bruni-Sarkozi l’aurait révélé par erreur au Daily Telegraph le lundi 9 mars.

Selon 20minutes.fr, elle aurait affirmé, « lors d’un gala de charité jeudi après-midi qu’elle s’envolait pour le Mexique dans la soirée ». L’Elysée a dû reconnaître que, selon la même source, « le couple était bien arrivé dès le vendredi 6 mars dans la station balnéaire de Manzanillo », célèbre cité balnéaire Mexicaine.

Ce séjour s’est donc déroulé en deux temps. La première partie, d’une durée de deux jours, était privée. La deuxième étant officielle. C’est la partie privée qui cause problème. Deux jours avant sa visite officielle, le couple présidentiel français a logé dans la somptueuse villa d’un banquier milliardaire, selon rtl.fr « l’une des plus grosses fortunes du Mexique, Roberto Hernandez Ramirez ».

Qui a payé ce séjour qui, estime le site Mediapart, aurait coûté la bagatelle de 50.000 euros ? Nicolas Sarkozy, c’est-à-dire le contribuable ou son hôte, M. Ramirez ?

Un haut diplomate mexicain qui n’a pas souhaité dévoiler son identité (personne ne doit évoquer officiellement le sujet, selon la présidence mexicaine) affirme au micro de RTL que « ce n’est sûrement pas la présidence du Mexique qui a payé pour un séjour hors d’une résidence de l’Etat mexicain ».

Si le couple a été invité par Roberto Hernandez Ramirez, Nicolas Sarkozy aura alors déclenché une polémique à côté de laquelle ses vacances à Malte et à Wolfeboro sont des plaisanteries. Selon Rue89, « dans les années 1990, M. Ramirez a été soupçonné au Mexique de faire transiter par ses propriétés de la cocaïne sud-américaine et de participer au blanchiment de l’argent de la drogue ».

Roberto Hernandez Ramirez serait également membre du conseil d’administration de Citigroup.




Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès