Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Second life, tromperie virtuelle et séparation réelle

Second life, tromperie virtuelle et séparation réelle

Une britannique de 28 ans vient d’engager une procédure de divorce contre son mari, âgé de 40 ans. Selon sa femme, ce dernier la trompait avec une créature.
Selon la définition du dictionnaire, une créature est un être humain (par opposition à Dieu) et c’est aussi un nom familier qui sert à désigner une femme.
Quand on parlait de créature, naguère, dans la littérature, c’était généralement pour parler d’une femme de mauvaise vie. Devra t-on désormais dire, à propos des créatures, qu’elles sont des être virtuelles de mauvaise vie ? C’est bien possible, si l’on se réfère à l’affaire qui suscite l’émoi en ce moment sur le web.

Selon Le point, « Amy Taylor, 28 ans, vient d’engager une procédure de divorce après avoir surpris son mari dans les bras d’une autre sur Second Life, un monde virtuel qui compte plus de 15 millions d’utilisateurs. »

« Amy Taylor et David Pollard s’étaient rencontrés en 2003 sur Internet, puis avaient décidé d’habiter ensemble. Madame aurait alors découvert l’avatar de son compagnon en pleine action sur Second Life. « Je suis devenue folle, j’étais tellement blessée. Je ne pouvais pas croire ce qu’il avait fait », a-t-elle déclaré à la chaîne de télévision Sky News. De son côté « il ne voyait pas le problème et ne comprenait pas pourquoi j’étais si mécontente » » peut-on lire sur Clubic.

Comme le précise l’excellent libéblog les 400 culs, reprenant la BBC : « Pour simuler une relation sexuelle, les utilisateurs de Second Life contrôlent les mouvements de leur personnage à l’aide de la souris, explique un spécialiste. Evidemment, ça ressemble à du jeu vidéo : vous voyez votre avatar bouger, son sexe se raidir, ses mains palper la partenaire et les corps s’étreindre, mais les mouvements des personnages restent très rudimentaires et tout se passe sur un écran, à distance…La différence, c’est qu’une personne réelle se cache derrière chaque avatar. De l’autre côté du clavier, il y a toujours quelqu’un.”

« Dave Barmy et Laura Skye, précise Le Point, plus jeunes et plus minces que leurs doubles réels, étaient aussi en couple sur Second Live. Mais un jour, après une sieste, Amy Taylor a eu le coeur brisé en découvrant Dave, le personnage de David Pollard, en pleine action avec une prostituée virtuelle sur Second Life. "Je suis devenue folle, j’étais tellement blessée. Je ne pouvais pas croire ce qu’il avait fait", déclare Amy Taylor à la chaîne de télévision Sky News. De son côté "il ne voyait pas le problème et ne comprenait pas pourquoi j’étais si mécontente". Finalement, le couple se réconcilie. En juillet 2005, Amy et David se marient dans le monde réel et s’offrent également une fastueuse cérémonie virtuelle sur Second Life. »

Crédit image : timesonline



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès