Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Séparation réussie pour deux frères siamois

Séparation réussie pour deux frères siamois

Deux frères siamois d’origine malgache âgés de huit mois, soudés par le thorax et l’abdomen, ont été séparés avec succès à l’hôpital Necker mercredi.

Ce genre d’opération n’arrive en moyenne que tous les sept ans à l’hôpital Necker. Elle a nécessité une intervention chirurgicale qui a duré six heures et a mobilisé une vingtaine de personnes.

Ce matin, pour la première fois depuis leur naissance, Imahagaga et Imahalatsa se sont réveillés dans deux lits différents. Ces deux frères siamois de 8 mois ont été séparés mercredi 4 février à l’hôpital Necker-enfants malades. Ils vont bien. Sans doute tout étonné de ce qui leur arrive. Que doivent-ils penser, eux qui jusqu’à mercredi étaient soudés par le thorax et l’abdomen ?

Lefigaro.fr rapporte qu’ils « avaient la chance unique de n’avoir en commun que le foie et une partie de la paroi abdominale ». En effet, les cœurs, les poumons, les gros vaisseaux et les têtes étaient indépendants et « parfaitement normaux » selon le professeur Yves Révillon, chef du service de chirurgie viscérale de Necker.

Ce type d’opération, selon le professeur Révillon est rare, mais heureusement réussit pratiquement toujours : sur 24 enfants siamois séparés à Necker, explique encore le professeur dans 20minutes.fr, 23 ont survécu.

De leur courte vie les deux frères n’auront jusqu’à présent connus seulement que le CHU d’Antananarivo. Ils ont été transportés par le Samu en avion sanitaire puis opérés mercredi 4 février au CHU Necker-Enfants Malades par une équipe de 20 personnes, dont, précise encore lefigrao.fr, quatre anesthésistes et six chirurgiens.

La prise en charge des bébés par l’hôpital Necker est le fruit d’une longue chaîne de solidarité. Les deux enfants sont les fils d’une femme célibataire qui vit pauvrement à Madagascar. C’est le ministère de la santé de ce pays qui a financé les frais d’hospitalisation. Les ONG Médecins du monde et l’Ordre de Malte ont financé le voyage.

Hier, les deux enfants ont été placés « sous assistance ventilatoire modérée ». Après quelques mois de convalescence, le temps que leur peau et leur foie se reconstituent, les deux bébés devraient retrouver leur maman avant l’été.
 



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès