Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Service civil pour citoyen français

Service civil pour citoyen français

 

Mercredi le Conseil des ministres s’est penché sur le projet de service civil volontaire. C’est le système qui a été retenu, et non le service obligatoire. Les services du Premier ministre le décrivent ainsi : « Le service civil volontaire est ouvert à tous les jeunes filles et jeunes hommes de 16 à 25 ans révolus, justifiant d’une résidence régulière et continue de plus d’un an en France. Seront concernés 30 000 jeunes en 2006 et 50 000 en 2007. » Pendant six mois, à raison d’une durée minimum de 26 heures hebdomadaires, les volontaires participeront à une mission d’intérêt général, en France ou à l’étranger. Aucun niveau de formation n’est requis. Chacun sera encadré par un tuteur et pourra « bénéficier d’un accompagnement spécifique pour se réorienter ou pour réussir à s’insérer professionnellement ».

La structure qui pilotera le dispositif est l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Ancsec), dotée de 500 millions d’euros en 2007 (la simulation du coût de la version « service civique obligatoire » prévoyait « trois à cinq millions d’euros). Des agréments seront délivrés pour trois ans aux associations, collectivités locales, ONG ou établissements publics qui souhaitent participer. Elles recevront 900 euros mensuels pour amortir leurs frais. Une liste des structures agrémentées sera consultable en fin de semaine sur www.servicecivil.fr .

« C’est une initiative essentielle pour faire vivre les valeurs civiques et pour renforcer la cohésion sociale », a dit le chef de l’Etat. La une du média interactif www.europeus.org regrette le cadre national donné au dispositif : « Le service civique obligatoire, ou service civique tout court, semble être une idée transversale, qui dépasse les clivages politiques traditionnels [...] Aussi séduisant que puissent apparaître ces projets, ils se fondent pourtant sur une vision dépassée de la citoyenneté et une conception anachronique de la communauté. »

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès