Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Simone Veil Grand officier de la légion d’honneur : l’oubli (...)

Simone Veil Grand officier de la légion d’honneur : l’oubli réparé

Simone Veil, grand officier de la Légion d’honneur, cela ne devrait pas faire les titres de la presse : pour une majorité de Français il est naturel que cette rescapée des camps de concentration, cette ancienne ministre de la santé qui a tant fait pour légaliser l’avortement et présidente du parlement européen, bref que cette autorité morale possède cette distinction n’a rien d’illogique. Pourtant cette distinction vient de lui être remise en hâte. Un oubli…

Pour être Grand officier de la Légion d‘honneur, il faut avoir été au préalable, dans l’ordre, chevalier, officier et commandeur. Simone Veil obtient donc cette récompense sans passer par la case départ. En effet, explique lefigaro.fr, « les statuts de la chancellerie de la Légion d’honneur ont été modifiés à la demande de l’actuelle ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, et avec l’accord du président de la République, Nicolas Sarkozy, grand maître de l’Ordre ».

Dans les années 90, on avait déjà proposé la décoration à Mme Veil qui l’avait refusée : « Auparavant, j’avais été ministre et j’avais occupé des postes politiques qui m’avaient empêchée de prétendre à la Légion d’honneur […]Je suis quand même un peu ennuyée que l’on ait dû changer le code de la Légion d’honneur pour moi. » a t-elle expliquée.

L’oubli est donc réparé.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès