Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Sommeil : les Français en rêvent

Sommeil : les Français en rêvent

La 9e Journée nationale du sommeil se déroule le 18 mars. Organisée par l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) cette journée d’information compte sensibiliser les Français sur le manque de sommeil. Une véritable maladie nationale.

Le thème de cette 9ème journée sera "Sommeil et rythme de vie". Car il est patent, selon une récente étude de l’INVS, que les Français dorment de moins en moins : en moyenne moins 6h58 par nuit pendant la semaine et 7h50 le week-end. Peu quand on sait que 55% des français aimeraient dormir (toujours en moyenne) 8 h 24 chaque 24 heures.

La réduction du temps quotidien du sommeil a été d’environ 1 heure 30 depuis cinquante ans. Il manquerait plus d’un mois et demi de sommeil pour répondre aux besoins. Le professeur Léger, président du conseil scientifique de l’INSV, estime que la faute en incombe essentiellement aux appareils électroniques (radios réveils lumineux, veilleuses de toutes sortes, ordinateurs, télévisions, téléphones portables…) qui depuis ces dernières années pullulent dans les chambres et polluent littéralement l’environnement des dormeurs et les empêcheraient d’avoir le sommeil tranquille.

Autre facteur de trouble du sommeil, les programmes audio-visuels quasiment discontinus. Aujourd’hui on peut presque passer sa vie devant le petit écran de sa télé ou de son ordinateur. Le temps où l’on dormait un tiers de son existence semble donc révolu.

L’arrivée d’un bébé est aussi un facteur perturbant. Quant aux enfants Selon le professeur Léger, de l’INVS, « près de la moitié des parents sous-estiment le besoin de sommeil de leurs jeunes enfants ». Leur sommeil se prépare. Il y va de leur équilibre.

Le manque de sommeil favorise l’obésité, le diabète, les affections cardio-vasculaires, l’anxiété, la dépression. Et la fatigue.
Face à ce déficit, les spécialistes préconisent la bonne vieille sieste. Un court repos de 15 à 20 minutes est réparateur. Il est préférable à une longue sieste de plus d’une heure assommante.

L’INSV publie sur son site un « passeport pour le sommeil  » qui indique les règles du bien dormir :

. Se coucher et se lever tous les jours à la même heure, week-end compris
. Aller au lit dès les premiers bâillements (sinon l’envie de dormir passe et ne reviendra qu’au prochain cycle, après 90 mn)
. Eviter le sport le soir, l’alcool et le tabac
. Prendre un dîner léger à base de glucides lents
. Se ménager un environnement favorable (chambre à 18° et obscurité pour favoriser la sécrétion de la mélatonine, l’hormone du sommeil).


Bonne nuit !



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès