Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Sondage : les cotes de popularité de Dominique de Villepin et de Jacques (...)

Sondage : les cotes de popularité de Dominique de Villepin et de Jacques Chirac en baisse de cinq et de deux points

PARIS (AP)

Près de 100 jours après son arrivée à Matignon, Dominique de Villepin voit sa cote de popularité passer sous la barre des 50%, en baisse de cinq points par rapport au mois d’août -(48%), tandis que le Président Jacques Chirac perd, lui, deux points, à 26%, selon le baromètre TNS Sofres de septembre, paraissant samedi dans "Le Figaro Magazine".

Moins d’un Français sur deux (48%) fait confiance au Premier ministre "pour résoudre les problèmes qui se posent à la France", contre 42% qui ne lui font pas confiance et 10% qui ne se prononcent pas.

Jacques Chirac voit de son côté sa cote de popularité perdre deux points : seulement 26% des personnes interrogées lui font désormais confiance (contre 28% en août). Plus de sept Français sur dix (71%) ont une opinion défavorable du chef de l’Etat, tandis que 3% des personnes interrogées ne se prononcent pas.

Par ailleurs, le baromètre TNS Sofres évolue et teste désormais 40 hommes et femmes politiques : 20 personnalités de droite et 20 autres de gauche.

A droite, le président de l’UMP Nicolas Sarkozy arrive en tête, devant Dominique de Villepin et la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie. Plus d’un Français sur deux (53%, -1 point par rapport à août) souhaite ainsi voir le ministre de l’Intérieur "jouer un rôle important au cours des mois et des années à venir", contre 48% au Premier ministre (-1 point), et 41% à Michèle Alliot-Marie (-1 point).

A gauche, l’ancien ministre socialiste de la Santé Bernard Kouchner (50%, + 3 points par rapport à août) devance le maire de Paris Bertrand Delanoë (47%, -2 points) et le député socialiste du Pas-de-Calais Jack Lang (43%, -3 points).

Enfin, 51% des personnes interrogées estiment que la priorité du gouvernement est la lutte contre le chômage, mais 86% jugent son action inefficace.

- Sondage réalisé les 24 et 25 août sur un échantillon national de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. AP


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès