Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Tristan Sadeghi refusé pour sa réinscription

Tristan Sadeghi refusé pour sa réinscription

Tristan est un lycéen bloqueur et son proviseur refuse de le réinscrire sans qu’il signe un papier pour dire qu’il ne participera plus jamais au lycée à des actions « illégales » excusez du mot représenté mais c’est le proviseur lui même qu’il a dit .

 Tristan est un lycéen bloqueur et son proviseur refuse de le réinscrire sans qu’il signe un papier pour dire qu’il ne participera plus jamais au lycée à des actions « illégales » excusez du mot représenté mais c’est le proviseur lui même qu’il a dit . Tristan est dans le lycée Maurice Ravel dans le XX ème arrondissement de Paris . Malgré les bonnes notes de Tristan , son proviseur lui refuse juste pour les blocages qu’il a fait devant son lycée ou aux abords du lycée . Ses professeurs n’ont pas de problème avec Tristan , aucun avertissement TRAVAIL aucun avertissement COMPORTEMENT que du bon travail . Le proviseur a fait ceci que pour Tristan alors qu’il n’était pas le seul. Comme dit un de ses camarade, sur un lycée de 1200 élèves, il y a pas que lui qui a pu y participer . Tristan dit : « On n’étaient 200 élèves en tout dont 4 représentants . » Et aussi comme il dit : « le proviseur fait ceci pour dire l’année prochaine , que si des blocages ont encore lieu cette année et ben ça fera comme votre camarde Tristan . »

Le lycéen, soutenu par son père, a refusé de signer cette lettre et enclenché une mobilisation. Plusieurs rassemblements ont eu lieu cette semaine, dont la dernière le 10 juillet à midi devant le rectorat.

Une délégation composée de représentants des syndicats lycéens, de professeurs, de parents d’élèves et d’élus a été reçue par Michel Soussan, le directeur d’académie. « Ils nous a fourni une réponse inattendue, très sèche : le ministre et le recteur soutiennent le proviseur », raconte Hossein Sadeghi, le père de Tristan. Michel Soussan explique que le règlement de la situation incombe au chef d’établissement. « C’était un rendez-vous un peu cash, et très dur sur le fond », estime Danielle Simonnet, conseillère de Paris engagée dans le soutien à Tristan (Parti de Gauche).

« Je lui ai demandé de contacter le proviseur et de lui faire part de notre demande », explique Hossein Sadeghi. « Dix minutes après, il est venu me dire qu’il avait obtenu son accord de principe. J’ai appelé le lycée et on m’a dit que je pouvais rappeler à partir de mercredi pour fixer un rendez-vous. » 

Les soutiens de Tristan ont décidé d’attendre l’issue de ce rendez-vous avant d’entreprendre une nouvelle action. « Le refus de réinscrire Tristan ne s’appuie sur aucune base légale, c’est une mesure discriminatoire », résume Danielle Simonnet. « On espère que ce rendez-vous sera celui de la conciliation ». En cas d’échec, le comité de soutien envisage un recours en référé devant le tribunal administratif. 

Le père de Tristan est prêt à se battre sur le terrain judiciaire, mais espère ne pas en arriver là : « Depuis trois semaines, j’ai une vie qui n’est plus tout à fait normale. Nous subissons, moi et ma famille, une pression inhabituelle et injuste. Surtout mon fils, qui devrait se sentir en vacances à cette période de l’année. J’ai hâte que ça aboutisse pour que chacun reprenne une vie normale. »


Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • thomthom 14 juillet 2009 10:16

    Je n’ai pas d’avis sur ce problème de réintégration, mais j’en ai un sur les « blocages » en tout genre : ils sont inadmissibles.

    On n’a pas le droit d’empêcher les autres de travailler. Si on est mécontent, on peut se mettre en grève, refuser de travailler, mais en aucun cas on ne doit tolérer que des individus qui se croient tout permis empêchent ceux qui le souhaitent de travailler.

    c’est valable en entreprise, sur les routes... et à l’école !


    • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 10:29

      Tout d’abord , merci à Agoravox d’avoir publié mon article et je viens de m’apercevoir que ’j’ai fais 2 fautes , malgré ma relecture j’avais pas pu y voir .

      Ok , tu as un avis sur les blocages , mais pourquoi il y a que lui qui est sanctionné ?

      La tu es d’accord avec moi que c’est inadmissible que le proviseur sanctionne que lui !!!!!


    • OlivierP 14 juillet 2009 13:14

      Ce lycéen doit apprendre à assumer ses actes.
      Ce n’est pas parce que seulement lui est sanctioné que la sanction est injuste.
      C’est comme pour les fautes de conduites. Tous ceux qui font des infractions ne sont pas sanctionnés ; seuls ceux qui se font prendre le sont. Mais ce n’est pas une raison pour justifier ceux qui enfreignent le code de la route. Quant on fait une faute, on doit l’assumer.


    • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 13:17

      Oui mais aussi , le proviseur doit apprendre à lire le code de la loi . Car il a pas le droit de faire du chantage à un élève pour sa réinscription . Si il veut , il le renvoie mais pas le droit de lui faire du chantage pour sa réinscription .


    • franck2009 14 juillet 2009 14:10

      De toute façon le dirlo est dans l’illégalité et l’étudiant sera réintégré ...

      Bien sûr que toutes les contestations sont menées par une élite d’individus au charisme indéniable et à la profondeur de vue qui les placent d’emblée au niveau des plus grands prophètes...d’ailleurs en toute modestie, moi-même, j’en fais partie.

      On ne peut pas non plus compter sur la capacité de révolte de la masse, moutonnière et souvent privée de conscience par l’appât du diplôme promis, de la carotte tendu et de l’espoir toujours déçu.

      De toute façon thomthom quand tu auras ton diplôme, tu trouveras pas de boulot...alors !


    • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 14:16

      Oui il faut qu’il se batte pour qu’il réintègre le lycée car faire du chantage comme ça , sa n’est pas accepté et c’est facile .


    • oncle archibald 14 juillet 2009 17:54

      Le proviseur n’est absolument pas dans l’illégalité mais l’élève sera probablement réintégré sur ordre du ministre pour essayer d’avoir une rentrée peinarde .. Et c’est très con ! car comme le disait Churchil à ceux qui trouvaient « préférable » de mettre leur honneur en veilleuse et de plier devant Hitler pour éviter la guerre, vous aurez la honte, le déshonneur, ET la guerre ... 


    • lemouton lemouton 14 juillet 2009 10:48

      Ce proviseur est vraiment à mourir de rire !!!
      Il fait blocage à l’inscription des élèves ds un lycée de la république... vraiment il est atteint de sarkoîdose aigue..
      Que croit il que représenterait comme valeur devant un juge, un tel document si l’élève acceptait de le signer..
      Grotesque démarche d’un petit tyran local...
      Son action est calquée sur celles de nos dirigeants (pov’con, morano menteuse, sarko je te vois...),
      En fait rien de surprenant..


      • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 11:06

        En plus ce proviseur est un syndicaliste .
        Il veut juste faire échouer l’avenir de Tristan car il réussit bien .


      • oncle archibald 14 juillet 2009 17:57

        alors la !!! hou la méchante ! 

        Ca vole drolement bas sous la casquette de « l’actu en ligne » ...

      • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 18:27

        Ben moi c’est mon opinion . En plus j’ai repris un propos de Tristan .
        Chacun ses idées , moi je dis juste sa car : dis moi pourquoi le chef d’établissement a mis dans cette situation que Tristan


      • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 20:15

        Ok moi à ce que j’ai entendu et lu , il était le chef des syndicaliste des proviseurs


      • Iren-Nao 14 juillet 2009 10:59

        lactu en ligne pourrait peut etre prendre quelques cours de Francais.

        Un blocage, c’est quoi ? un piquet de greve. ? C’est donc une forme de contrainte, sinon de violence.(illegal non ?)

        Il n’est pas surprenant d’obtenir une reponse de la meme farine.

        histoire sans interet.

        Iren-Nao


        • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 11:11

          Pourquoi dis tu que je devais prendre des cours de français ? Argumente un peu .

          Quand des lycéens ne sont pas d’accord avec une chose , ils le montrent car l’ancien ministre de L’Education Nationale était Mr Xavier Darcos , il écoutait que les choses qu’il voulait entendre car quand il avait convoqué 600 élus lycéens , quand l’UNL voulait prendre la parole , le micro leur avait été arraché des mains .

          Voyons voir si avec le nouveau ministre Mr Luc Chatel il y a du mieux et qu’il écoutera tout le monde


        • Iren-Nao 14 juillet 2009 11:58



          Lactu

          Parce que bonhomme, tu ecris comme tu parles, c’est a dire aussi mal que Sarko.

          Il y a un language ecrit, et un language parle Bordel !

          Mais soyons juste, je viens de lire bien pire ailleurs, et je regarde pas la TV...

          Tout ca n’est pas tres interessant, mais au final plutot sympa.

          Ce que je voulais surtout dire, c’est qu’il ne faut jamais s’indigner que les causes aient des effets et que lorsque l’on va au baston il n’est pas anormal de prendre des gnons.

          Salut

          Iren-Nao


        • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 12:04

          Je ne t’en veut pas . Tous les gens n’aiment pas certaines informations . C’est vrai que desfois au lieu de mettre professeur je met profs . Au lieu de mettre informations je met infos , mais c’est l’habitude .


        • Halman Halman 14 juillet 2009 12:24

          Quand ils ne sont pas d’accord, c’est une raison pour empêcher ceux qui ont des examens et concours à préparer de travailler ?

          Les étudiants qui les bloquent font aussi dans la dicature intolérable.


        • TSS 14 juillet 2009 11:22


          les anti grève dans les lycées ou ailleurs (quand les motifs sont valables !)ne sont que des

          lèche- train en devenir ! ceux qui comptent toujours sur les autres pour obtenir ce 

           qu’ils n’ont pas le courage de demander ... !! 

           
           


          • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 14 juillet 2009 11:37

            Cette affaire est la preuve s’il en était besoin que les cadres ou tout ces gens qui sont détenteurs d’une certaine autorité auto-décrétée n’hésitent jamais à se mettre hors la loi. Dans ce cas précis ce proviseur devrait donner l’exemple (puisqu’il est censé s’occuper d’éducation de jeunes). On peut considérer donc que ce type a failli à sa mission et j’invite tout les parents d’élèves de ce lycée Maurice Ravel dans le XXème arrondissement de Paris à demander sa démission et d’organiser une bonne grève dés la rentrée afin de l’obtenir. Il n’est plus digne de confiance. 

            Il faut lui apprendre car il l’a oublié que la liberté de manifestation, d’expression, de réunion, de révolte contre l’oppression a été conquis par le peuple français à partir du 14 juillet 1789 (et oui il n’est pas inutile de le rappeler un 14 juillet 2009) et je lui rappelle aussi qu’il se met ainsi hors la loi.

             Article 431-1 du code pénal :

            « Le fait d’entraver, d’une manière concertée et à l’aide de menaces, l’exercice de la liberté d’expression, du travail, d’association, de réunion ou de manifestation est puni d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende. Le fait d’entraver, d’une manière concertée et à l’aide de coups, violences, voies de fait, destructions ou dégradations au sens du présent code,, l’exercice d’une des libertés visées à l’alinéa précédent est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende »


            • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 11:46

              Oui . Pour sa que Danielle Simonnet (conseillère à la mairie de Paris XX ) a donner son soutien à Tristan . Il y a déjà 3 159 signatures dans la pétition pour que Tristan soit réinscrit .

              Même certains professeurs sont contre le proviseur . 

              Je crains que à la rentrée c’est ce qui va se passer .

              Je vais suivre cet actualité de plus près et j’espère que Tristan ressortira vainqueur car ce proviseur a commis une faute grave en faisant chanter Tristan . je dis ceci car il a dit : Si tu veux être réinscrit , signe ce papier pour dire que tu ne participeras plus à des actions de blocages l’année prochaine .


            • OlivierP 14 juillet 2009 13:17

              A lui de faire son choix : il est libre. Mais il doit assumer ses actes.


            • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 13:18

              Oui et le proviseur aussi doit apprendre à ne pas faire de chantage à un élève pour sa réinscription . Soit il le vire , soit il le laisse au lycée Maurice Ravel


            • oncle archibald 14 juillet 2009 17:07


              Mr Chapoutier est tellement aveuglé et persuadé que seul son point de vue est défendable qu’il cite l’article du code pénal qui justifie pleinement la décision du proviseur ... Car que je sache, ces jeunes gens excités et manipulés empechaient ceux qui avaient envie de travailler de pénetrer das leur lycée, ce qui constitue bien une entrave à la liberté du travail. On peut même évoquer une entrave à la liberté d’expression, cer comme en mai 1968, à l’occasion de ces « greves » d’elèves (ca existe ça ? les mineurs avaient-ils une autorisation écrite de leurs parents ,, je me marre !!!), il était impossible d’exprimer une opinion différente des beuglements prétenduement majoritaires ...

               


            • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 17:16

              Qui te dit que les jeunes sont manipulés . Les jeunes peuvent se faire des idées tout seul .


            • oncle archibald 14 juillet 2009 17:35

              Vous pensez que les adolescents ne sont pas influençables et manipulables ??? Vous ne l’avez jamais été ou quoi ? Vous croyez qu’ils boivent du coca cola parce que c’est bon ?


            • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 18:23

              La plupart des jeunes ne sont pas influencés . Je ne comprend pas pourquoi l’idée eu COCA vient la mais parlons en si vous voulez . !!!!

              Plus tard , je fais faire un sondage sur le COCA , c’est bien que vous ayez parler du COCA . On vas voir les réponses des jeunes et on va voir lequel aura tort .

              Je vous rappelle quand j’aurai mis le sondage . On est mardi , je le met demain à 12h si vous voulez


            • oncle archibald 14 juillet 2009 17:16

              popu : la différence entre une dictaure, fut elle molle, et une démocratie, c’est qu’en démocratie on peut renvoyer au sous sol le prétendu dictateur avec un bulletin de vote .. Ce qui vous fait enrager c’est de ne pas avoir gagné les éléctions, et à voir le triste état dans lequel se trouve l’opposition de risquer encore de perdre les prochaines malgré certaines décisions insupportables du pouvoir actuellement en place ...


              Au lieu de récriminer préparez donc un programme qui puisse emporter l’adhésion d’une majorité de Français et essayez de trouver une personne capable de l’incarner sans se faire huer ou siffler ou tirer dans le dos par ses petits copains .. 

            • Halman Halman 14 juillet 2009 12:20

              J’ai lu et relu l’article.

              Mais pas un mot pour expliquer les raisons du blocage.

              Ca serait vraiment intéressant à savoir pour décider si le proviseur abuse ou a raison.


              • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 12:44

                Ça doit être un peu logique . un lycéen va pas bloquer une usine . Il va bloquer son lycée pendant les manifestations lycéens de décembre à février


              • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 14 juillet 2009 15:04

                @ Hahleman

                T’as lu et relu et t’as pas compris, mais c’est pourtant simple, tu ne te souviens pas qu’il y a eu une grosse grève au printemps dans l’éducation nationale ? Haaa ça y est tu y es, bon si t’as toujours pas compris change de cerveau car c’est pas ça le sujet. Le sujet est « est-ce que ce proviseur a le droit de faire du chantage à un éleve alors que le droit à l’éducation est un droit fondamental » pigé ? smiley)

              • bob 14 juillet 2009 13:35

                Bonjour,

                Tout d’abord, sachez que les esprits sont echaudes par le cas Julliard. Un « etudiant » syndicaliste qui s’est servi des autres eleves pour assoir son assise en tant que politique. Il est desormais depute socialiste. Force est de constater que vivre en parasitant les autres n’est pas forcement un bon mode de vie.
                De plus quel est le statut du lycee public ? prive ?
                Par ailleurs, parmi les soutiens « hauts places » n’y-a-t-il pas qui que ce soit pour lui trouver une place juste dans un autre etablissement.

                Enfin, d’autres eleves ne sont pas retenus pour integrer des etablissements prives sans avoir fait de politique et sans mauvais resultats. pourquoi rien n’est dit a ce propos ???


                • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 14:14

                  le lycée Maurice Ravel est un lycée PUBLIC . Mais il ne faut pas qu’il se laisse faire par un proviseur qui lui fait du chantage , on verra à la rentrée mais je crois qu’il y aura encore mobilisation .


                • oncle archibald 14 juillet 2009 17:21

                  Demander à un élève qu’il s’engage à ne pas foutre le bordel en empêchant d’accéder au lycée ceux qui ont envie d’y aller vous appelez ça du chantage ?


                • lactu-en-ligne 14 juillet 2009 18:29

                  Ben un peu car il met en péril son inscription . je trouve sa HONTEUX car si il serait pas si bête , soit il donnerait une sanction d’exclusion temporaire ou définitive ou juste un avrtissement


                • bob 14 juillet 2009 13:38

                  Pour information, la notion de greve est l’arret de travail des travailleurs et non pas des etudiants ou ecoliers. Ces derniers ne travaillent que pour eux-meme et peuvent si le desir leur en prend de partir travailler pour l’etranger. Qui sera gene par ces greves au niveau de la societe francaise ?
                  Ceci dit je peut comprendre que des etudiants soient mecontent et ce en dehors des officines nebuleuses tendant a manipuler les jeunes pour leurs profits personnels.


                  • Marc Bruxman 14 juillet 2009 15:21

                    Il y en a sérieusement marre des blocages. Que certains veuillent faire grêve, soit. Qu’ils le fassent et que ce droit soit respecté. Qu’ils bloquent ceux qui ne veulent pas faire grêve est inadmissible et cela devrait être une sanction pénale.

                    C’est aussi pour ca que certaines facs par exemple sont en train de devenir des facs poubelles et que le privé progresse. Parce que dans le privé ou les grandes écoles, on est jamais emmerdé pour les études. Alors que dans certaines univs genre Nanterre ou La Sorbonne, une poignée de che gevara en culotte courtes font chier tout le monde. En guise de faire la révolution, ils finiront caissier au franprix du coin, ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

lactu-en-ligne


Voir ses articles







Palmarès