Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > TXA : 100 000 vies sauvées par une molécule ?

TXA : 100 000 vies sauvées par une molécule ?

Le TXA, une molécule "antifibrinolytique" - qui prévient la formation de caillots de sang - est utilisée depuis des années lors d’interventions chirurgicales pour limiter les saignements.
 
Ce composé médicamenteux n’est plus soumis à brevet et peut donc être utilisé dans des médicaments génériques. Pourtant, son faible coût (environ 4.5$ le gramme) n’empêche pourtant pas une très grande utilité : une étude internationale (CRASH-2) menée à grande échelle révèle aujourd’hui qu’une utilisation plus générale pourrait sauver près de 100 000 vies chaque année.
 
Près de 21 000 cas ont été étudiés dans 270 hôpitaux répartis dans 40 pays et il ressort qu’administrée très rapidement après un traumatisme, la TXA pourrait diminuer notablement les risques d’hémorragies. L’étude estime que les risques de mourir des suites d’une hémorragie seraient réduits de 15%. Rappelons que chaque année, près de 600 000 personnes hospitalisées décèdent dans ces conditions.
 
Le traumatisme est la deuxième cause de mortalité chez les 5 - 45 ans, juste après le SIDA. D’après Ian Roberts, professeur d’épidémiologie à la London School of Hygiene and Tropical Medicine de Londres, "Les blessures peuvent être accidentelles, comme les accidents de la route, intentionnelles, telles les blessures par balle, à l’arme blanche ou provoquées par des mines et la majorité des décès surviennent peu après. Bien que la plupart de ces morts surviennent dans les pays en développement, les traumatismes sont une cause prédominante de décès parmi les jeunes adultes dans le monde".
 
Le TXA pourrait aussi permettre de réduire le nombre de femmes mourant en couche, décès qui frappe près de 100 000 parturientes chaque année dans le monde. Et si l’étude ne le démontre pas formellement, cette molécule décidément fort utile pourrait aussi éviter un certain nombre de décès consécutifs à des accidents vasculaires cérébraux ou des traumatismes crâniens

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès