Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Un accident d’avion au Venezuela fatal à plus de 150 Martiniquais

Un accident d’avion au Venezuela fatal à plus de 150 Martiniquais

CARACAS (AP)

Un avion qui ramenait en Martinique des vacanciers après leur séjour au Panama s’est écrasé tôt mardi matin dans l’ouest du Venezuela, tuant les 160 personnes -dont 152 Français- qui se trouvaient à bord.

Le McDonnell Douglas MD82, un bimoteur construit aux Etats-Unis, assurait un vol charter de la compagnie colombienne West Caribbean Airways. Il avait décollé à 2h de l’aéroport de Tocumen (Panama). Une heure plus tard, le pilote a signalé des problèmes sur les deux moteurs et demandé l’autorisation de se poser d’urgence à l’aéroport de Maracaïbo, selon l’Aviation civile vénézuélienne.

Il n’a jamais atteint les pistes d’atterrissage et, à 3h18, l’aéroport de Maracaïbo a annoncé que l’avion s’était écrasé. L’appareil s’est crashé entre deux fermes dans une zone boisée, a précisé German Bracho, le directeur de l’Aviation civile de la région de Zulia (ouest).

"Les habitants de la zone disent avoir entendu une explosion", a rapporté Francisco Paz, patron de l’Aviation civile. Sur place, les centaines de secouristes ont commencé à retirer les corps de la carcasse, dispersés dans cette région boisée et rurale proche de la Colombie. Les équipes ont également retrouvé l’une des boîtes noires, l’enregistreur de données de vol (DFR), a précisé le commandant Javier Perez de l’armée de l’Air. L’enregistreur des conversations dans le cockpit (CVR) était toujours manquant.

Le président français Jacques Chirac dit avoir appris avec "une très vive émotion l’épouvantable catastrophe aérienne". Tous participaient à un même voyage organisé au Panama, a-t-on indiqué à la mairie de Fort-de-France.

Opérant depuis 1998, West Caribbean Airways "avait été autorisée à faire un vol charter entre Panama et Fort-de-France d’une part, et Pointe-à-Pitre d’autre part, depuis le début du printemps 2005", a précisé mardi le ministre des Transports Dominique Perben. "Le vol avait été commandé par une agence de voyage martiniquaise".

L’appareil avait "été contrôlé par deux fois par les services locaux" de la DGAC, a souligné M. Perben. "Ces deux vérifications n’avaient entraîné aucune observation particulière".

En mars dernier, un bimoteur de West Caribbean Airways avait eu un accident en décollant de l’île colombienne d’Old Providence, faisant huit morts et six blessés. Des responsables de l’aéroport de l’île ont annoncé mardi une suspension de tous les vols de la compagnie.

Une cellule de crise a été ouverte au ministère français des Affaires étrangères au 0-800-174-174. Un numéro semblable a été mis en place en Martinique au 05-96-39-38-92. Le ministre de l’Outre-mer François Baroin devait quitter Paris mardi en fin d’après-midi. Une cellule de crise a également été mise en place à la préfecture de Martinique à Fort-de-France.

Le ministère français de l’Intérieur a assuré que "tous les moyens humains et matériels d’enquêtes, d’identification des victimes et d’aide technique" seraient envoyés sur place mercredi, "notamment une quinzaine de gendarmes et policiers". Vincent Carmigniani, de la DGAC à Fort-de-France, a précisé sur LCI que des experts Bureau enquête accident (BEA) de la DGAC vont être dépêchés sur place : trois au Venezuela et deux en Martinique. Les Etats-Unis vont également dépêcher quatre enquêteurs au Venezuela. AP


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès