Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Un pas en arrière pour Google, un pas en avant pour Yahoo

Un pas en arrière pour Google, un pas en avant pour Yahoo

Google a lancé, sur une idée de Larry Page, en avril 2002, un espace dans lequel un internaute pouvait poser une question et espérer obtenir des réponses de spécialistes. Sur son blog, Google en mentionne quelques-unes : "How many tyrannosaurs are in a gallon of gasoline« , »Why flies survive a good microwaving« , »Why you really shouldn’t drink water emitted by your air conditioner"... La société indique que plus de huit cents demandes ont été adressées, mais que le service va être fermé.

Pourquoi ce qui fonctionne si bien ailleurs - Yahoo par exemple annonce un million de visiteurs uniques dans le service équivalent - n’a-t-il pas ici « rempli ses objectifs » ? Peut-être est-ce que pour Google answers, il fallait payer, entre deux et deux cents dollars par réponse obtenue, aux trois quarts reversés à l’expert contacté par Google. C’est celui qui pose la question qui fixe le prix maximal qu’il est prêt à payer pour une réponse documentée, et le principe est « satisfait ou remboursé ». Les questions-réponses en stock resteront dans les archives de Google, ouvertes à la consultation. Le service Questions-réponses de Yahoo, mis en place à Taïwan et développé aux Etats-Unis, remporte en revanche un très grand succès, notamment en France où il a été importé en juin dernier : pas d’argent en jeu, juste des bons points, autant dire seulement de la collaboration...

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.92/5   (52 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès