Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Un testament macabre sur le net

Un testament macabre sur le net

La vidéo n’est plus en ligne, mais cela ne fera pas revenir les victimes. Hier, dans un lycée de Tuusula, en Finlande, à une quarantaine de kilomètres au nord de la capitale du pays, Helsinki, un jeune homme de 18 ans a tiré froidement sur les personnes présentes dans son lycée. Il avait au préalable pris soin de se mettre en scène dans une vidéo postée sur You Tube.

La scène aurait duré une vingtaine de minutes et a commencé mercredi 7 novembre en fin de matinée. Bilan : six garçons et filles assassinés ainsi que deux adultes dont la directrice de l’établissement fréquenté par cinq cents élèves. Il y a douze blessés relativement légers qui ont pu regagner leur domicile après avoir été soigné à l’hôpital. Le tueur nommé Pekka-Eric Auvinen a finalement retourné l’arme contre lui et s’est suicidé. Il serait mort mercredi en fin de soirée.

Le pistolet avait été acheté légalement. Le jeune homme vivait dans une famille apparemment équilibrée. Bref, inutile de chercher une réponse logique à cet acte.

Selon TF1, « le tueur aurait sorti une arme de poing - un Sig Sauer 22 (9 millimètres) - pendant un cours et a tiré autour de lui. "Ça semblait irréel. Un élève que j’avais eu en classe courait dans ma direction en criant, un pistolet à la main", a déclaré le professeur, Kim Kiuru, qui donnait un cours au moment des tirs. "Il (le tueur) se déplaçait méthodiquement le long des couloirs, frappant aux portes puis tirant à travers", a ajouté Kiuru, qui a aidé ses élèves à s’échapper en passant par les fenêtres de sa salle de classe ».

Impossible donc d’en savoir plus sur les motivations de ce jeune homme fasciné pêle-mêle par Hitler et Staline et par les deux jeunes Américains « qui ont assassiné de sang-froid douze élèves du lycée Columbine aux Etats-Unis en 1999 », selon Europe 1. L’acte lui-même rappelle un drame plus récent, la tuerie de l’université de Virginia Tech (Blacksburg, Virginie) qui s’est déroulée le 16 avril dernier et avait fait trente-trois morts (lire ici).

La différence avec ce dernier fait-divers, c’est que ce tueur « moderne » avait annoncé son crime sur le net. Un véritable testament sur fond de hard rock. « Sur sa fiche de présentation qui apparaissait à côté des vidéos, peut-on lire sur le site web d’Europe 1, le jeune homme, lui-même élève dans l’établissement concerné par le drame, se décrit comme un "existentialiste cynique, un humaniste anti-humain (...)". "Je suis prêt à me battre et à mourir pour ma cause. En tant que sélectionneur naturel, je vais éliminer tous ceux que j’estime ne pas être aptes, ceux qui sont indignes de la race humaine et qui ont échappé à la sélection naturelle."

Si la vidéo n’est évidemment plus visible sur You Tube, on ignore depuis quand elle y était et pourquoi elle a pu y rester.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès