Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Un variant du VIH découvert par des chercheurs français

Un variant du VIH découvert par des chercheurs français

Gare au gorille ! Il s’appelle P. C’est, d’après l’équipe de virologues du Centre hospitalier de Rouen qui l’a découvert, le prototype d’un nouveau groupe du type VIH. S’attaquant au système immunitaire, il est proche d’un virus identifié chez les gorilles. Il vient d’être localisé sur une patiente d’origine camerounaise.

« Cette femme de 62 ans, chez qui la maladie a été diagnostiquée en 2004 peu après son arrivée à Paris, ne présente pas de symptômes d’une infection au VIH et a été contaminée par une autre personne », indique Jean-Christophe Plantier du Centre hospitalier de Rouen) dans la revue Nature Medicine. Avec son équipe du laboratoire associé au Centre national de référence du VIH, ce chercheur vient d’identifier un nouveau virus d’immunodéficience humaine proche du virus d’immunodéficience simienne des gorilles.

« Ce variant est de type VIH-1, le plus fréquent, qui comportait jusqu’alors 3 groupes : le M, le N et le O. Ce nouveau groupe, baptisé groupe P, est bien plus rare que le groupe M, responsable de la pandémie mondiale », souligne 20minutes. Il se situerait au même niveau que le O, responsable d’1% des infections à VIH au Cameroun et concerne une centaine de patients en France. Selon Marie Leoz, chercheuse au CHU de Rouen, « c’est une souche qui se traite »

La patiente d’origine camerounaise dont la maladie a été diagnostiquée en 2004 aurait contracté le virus au Cameroun, lors d’une relation sexuelle qu’elle a eu après le décès de son mari. Les scientifiques espèrent y trouver de nouveaux cas semblables. Jean-Christophe Plantier et son équipe soulignent dans la revue Medicine que « la découverte de cette nouvelle famille de VIH-1 souligne la nécessité de surveiller étroitement l’émergence de nouveaux variants du VIH, particulièrement dans les pays du centre de l’Afrique de l’Ouest, origine de tous les groupes de VIH-1 existants ».

 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès