Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > US Open : Mauresmo facile, Gasquet dans la douleur

US Open : Mauresmo facile, Gasquet dans la douleur

NEW YORK (AP)

Lors d’une journée par ailleurs plutôt faste pour le tennis français, Richard Gasquet, tête de série numéro 13, et Amélie Mauresmo (3) ont clôturé en beauté la séance en se qualifiant tous deux pour les 16e de finale de l’US Open.

Gasquet, tout nouveau dans son rôle de porte-étendard du tennis national, a bénéficié de l’abandon sur blessure de son adversaire sorti des qualifications, l’Italien Giorgio Galimberti, alors que le Français menait par 6-1, 3-6, 6-3, 3-2 après 1 heure 42 minutes de jeu.

Le Français lui-même avait connu une alerte au cours de la partie, appelant le médecin pour soigner son coude droite, douleur persistante qui le tracasse depuis le tournoi de Cincinnati il y a deux semaines.

A la fin du deuxième set, ce fut une véritable mise en scène des éclopés, Gasquet se faisant masser et manipuler le coude, alors que Galiberti tenait une poche de glace sur son genou.

"Ca m’a beaucoup diminué, j’ai servi à 60%," avouait Gasquet. "Je me suis fait bêtement ’breaker’ au début du 2e set et puis au début du 3e. J’étais mal. C’est important que j’aie pu renverser le match. Et puis quand il a arrêté, c’est avec grand plaisir que je lui ai serré la main. Terminer plus vite ça m’a fait du bien. Surtout avec un troisième tour à venir."

Gasquet rencontrera au prochain tour le Croate gaucher Ivan Ljubicic (18), vainqueur jeudi de Cyril Saulnier par 7-6(5), 5-7, 6-4, 6-4.

"Il sert très bien et il avait fait un superbe début d’année," précisait Gasquet. " Mais depuis un certain temps il est moins bien. J’ai de vraies chances de gagner ce match."

Après une difficile victoire en cinq sets au premier tour, ce deuxième test venait souligner la volonté affichée du jeune Français de se débarrasser de ses démons : les abandons en cours de match qui ont émaillé sa courte carrière. Gasquet ne s’en cachait pas.

"J’avais vraiment pas envie d’abandonner. Je suis dans une nouvelle spirale de combat, de ne pas lâcher." a-t-il martelé.

Le Français ne semble pas éprouver trop de crainte au sujet de sa tendinite.

"Je l’ai déjà eu. Et après l’Open j’aurai du repos."

Mauresmo, joueuse qui connaît par coeur sa partition de numéro un nationale, n’a jamais permis au jeune espoir Bulgare de 16 ans Sesil Karatantcheva de s’exprimer, ne lui laissant qu’un jeu et évoluant comme en roue libre. Elle a achevé sa victoire 6-0, 6-1 en 50 minutes.

On a rarement vu une Mauresmo aussi relâchée et confiante à New York, sûre de son fait, menant la partie à sa guise.

"Je suis très très satisfaite," a-t-elle déclaré. "Je n’ai rien donné, je l’ai contrainte de jouer des balles différentes et j’ai pu varier de telle sorte que je l’ai déstabilisée."

La Française se mesurera à Anna-Lena Groenefeld(31), blonde comme les blés et lançant du haut de ses 1.80m de gros services, l’Allemande ayant eu le dernier mot face à la Française Virginie Razzano au deuxième tour jeudi. Groenefeld ne risque pas de la surprendre.

"Je viens juste de la battre la semaine à New Haven. Elle joue un peu comme Karatantcheva, mais avec un service bien plus puissant, surtout en première balle. A moi de refaire un match comme celui d’aujourd’hui."

La journée de jeudi a vu franchir le deuxième tour, outre Mauresmo, les Françaises Mary Pierce (12), Nathalie Dechy (15), et Tatiana Golovin (23), Marion Bartoli étant déjà qualifiée pour les 16e de finale.

Dans le tableau masculin, Gasquet est venu rejoindre Sébastien Grosjean, qui s’est qualifié plus tôt dans la journée aux dépens du Suédois Thomas Johansson (14). AP


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès