Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Villiers-le-Bel : Michèle Alliot-Marie maintient la pression (...)

Villiers-le-Bel : Michèle Alliot-Marie maintient la pression policière

Cette nuit a été calme dans le Val-d’Oise. Après le déferlement de violence qui a commencé dimanche soir suite au décès de deux adolescents qui circulaient sur une mini-moto cross, les émeutiers semblent s’être assagis.

Il faut dire que Michèle Alliot-Marie, la ministre de l’Intérieur, a mis le paquet. Déjà hier, au Monde, elle dénonçait «  l’action de "groupes qui essaient d’instrumentaliser" la mort de deux adolescents pour agir en "bandes organisées", attaquer les policiers, commettre des vols et se livrer à des "pillages." ». Déjà 39 interpellations ont pu être effectuées.

L’apparition d’un fusil à pompes ayant blessé un policier à l’épaule n’a évidemment rien fait pour atténuer le courroux de Michèle Alliot-Marie qui avait prévu pour la nuit d’hier le déploiement d’effectifs renforcés et des modes d’interventions adaptés à la situation. C’est tout juste si l’on ne parle pas de guerre civile. D’ailleurs l’un des meneurs du mouvement avait déclaré au Monde que ce qui se passe « n’est pas du cinéma, c’est la guerre ».

Michèle Alliot-Marie, qui s’est félicitée aujourd’hui que la calme soit revenu dans les banlieues, a prévenu : « le dispositif policier sera maintenu aussi longtemps que nécessaire », rapporte Le Nouvel Obs.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès