Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Winehouse, mon Amy

Winehouse, mon Amy

Amy Winehouse. Les gens l’appellent l’icône des jeunes. Il y en a même qui l’envient. C’est la reine de beauté. Beauté d’un jour, beauté toujours ? La classe Winehouse. C’est officiel, décrété par le maître es-chic, Karl Lagerfeld lui-même. Tandis que Victoria Beckham ne tarit pas d’éloge sur la très dépressive chanteuse anglaise Amy Winehouse. Le phénomène musical devient une icône fashion. On se lève tous pour Amy.

Le style, la classe. Unique. Originale. J’adore. On pourrait en aligner comme ça des kilomètres de superlatifs. Ou encore des déclarations comme « Se balader en soutien-gorge à l’aube dans les rues c’est assez original, c’est vrai... » (dixit Victoria Beckham).

La reine Victoria est maintenant reléguée au second rang dans le top ten des fans de la belle Amy. L’empereur Karl Lagerfeld lui-même est aussi monté au créneau. Un signe qui ne trompe pas les fashion victims. Enfoncés, les superlatifs.

Voici venu le temps des comparaisons (qui ne sont pas, comme on sait, raison). Il aurait dit : « c’est une icône de la mode. Elle est belle et talentueuse. J’aime beaucoup sa coiffure. Je m’en suis inspiré parce qu’en fait, c’était aussi la coiffure de Brigitte Bardot dans les années 50 et les années 60 ».

Aujourd’hui Amy Winehouse est déprimée. En fait c’est quand elle ne l‘est pas que c’est exceptionnel. Son mari est incarcéré. En attendant qu’il sorte, et qu’elle rechante sur scène, elle mange des friandises. Pour se consoler. C’est bon, les friandises.

Amy aime les sucettes...

Crédit photo : Amy Winehouse blog


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès