Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > World trade center : le combat des symboles et des dollars

World trade center : le combat des symboles et des dollars

Les New-yorkais le  disent et le redisent : leur besoin, leur désir est de « se souvenir en avançant ». Or depuis cinq ans, c’est un gouffre béant, urne des 2749 personnes mortes dans l’effondrement du World Trade Center, qu’ils longent quotidiennement. Les idées, les projets n’ont pas manqué. Mais depuis que le choix de la reconstruction a été arrêté, que de changements, de remises en questions et de conflits. Parmi toutes ces querelles, celle qui a opposé Silverstein et Libeskind a sans doute été la plus intense, le magnat de l’immobilier imposant à l’architecte d’incessantes révisions de ses plans, et les deux déplorant de manière opposée le rôle des politiques : pour M. Libeskind, « le pouvoir politique a été trop léger », tandis que M. Silverstein déclarait : « Avec l’implication des pouvoirs publics, le processus est devenu bien plus difficile, bien plus complexe, et en tout cas bien plus long. » Des intérêts divergents, ceux des affaires, ceux de l’art, ceux des victimes ou des politiques, ont fait le reste. Un sondage réalisé en juillet par la Pace University indique que 48% des résidents de la pointe de Manhattan jugeaient que la reconstruction était sur une mauvaise voie.

Pourtant, le chantier a démarré, et les nouveaux bâtiments devraient être prêts en 2010. La reconstruction est organisée en deux programmes distincts : le programme du mémorial pour Ground Zero, qui prévoit, à l’emplacement des tours jumelles, cinq tours (parmi lesquelles la Tour de la liberté), le mémorial et son jardin et les deux bâtiments du complexe culturel, et le plan de redéveloppement pour le quartier sud de Manhattan, mis au point pour recréer commerces, bureaux, espaces publics, et infrastructures de base.

Le plan est présenté à cette adresse.

La Tour de la liberté est présentée comme la pièce centrale des lieux, hautement symbolique. Une base cubique de mêmes dimensions que les tours jumelles - 61mx61mx61m - au-dessus des 69 étages, un observatoire de verre, qui concentrera des rayons lumineux chaque 11 septembre entre 8h46 et 10h28 (heures des collisions), une antenne culminant à... 1776 pieds (541 mètres et date de la Déclaration d’indépendance...).

Dans un contexte encore troublé par des incertitudes sur les attentats, sur fond de fausses questions et de réponses insuffisantes -cf. article - une activité fonctionne, elle, sans problème : sur la boutique du site newyorknetguide, on trouve déjà : « Le projet du nouveau World Trade Center gravé dans un bloc de verre... Pour avoir la future ligne d’horizon de Manhattan devant les yeux avec 10 ans d’avance ! Dimensions : 5cm de côté par 8cm de hauteur ».



Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (25 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès