Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Ils nous abusent

Ils nous abusent

Face aux échéances électorales à venir, les potins vont bon train et comme à son habitude les défenseurs du Capital lancent leur offensive qui consiste à pratiquer de l’anti syndicalisme, de l’anticommunisme primaire.

 Les forces en présences sont la droite, l’extrême droite, qui incarnent les partis réactionnaires, le PS qui incarne le réformiste apparenté à la sociale démocratie. Tous ces partis n’ont d’autre objectif que de défendre le système capitaliste.

 Depuis la Libération, le capital n’a eu de cesse que de reprendre les acquis concédés à la classe ouvrière, au lendemain de la deuxième guerre mondiale, par le gouvernement d’unité populaire.

Aussi face à L’URSS qui rivalisait économiquement avec les pays capitalistes, le monde de l’argent, les Etats Unis et les pays d’Europe occidentale ont alimenté la guerre froide pour déstabiliser le régime communiste.

 Pour la classe ouvrière la révolution Russe éclairait d’un avenir nouveau le devenir des conditions de vie et de travail des peuples contraints à l’exploitation sauvage du Capitalisme. Les luttes menées par les syndicalistes aux cotés des travailleurs ont favorisé bon nombre d’acquis sociaux (la progression des congés payés, la retraite à 60 ans, la semaine des 35 heures etc.…).

La réaction des patrons s’est restructurée dans les années 1970 avec le « radinisme industriel » Il fallait pour le Capital mettre plus en évidence et en concordance à la fois l’anti syndicalisme et l’anti-communiste à la fois en Europe et dans le monde en général. 

 En Europe créer un rassemblement d’états qui structurerait le capitalisme européen.

 Dans le monde, avec l’aide de l’OTAN, aux cotés des américains, pousser aux déstabilisations les Républiques de l’est.

 Le Capital n’a ni ménagé ses efforts financiers, ni politiques, pour arriver à ses fins et c’est dans les années 1990 et 1991 que l’URSS s’est effondrée libérant ainsi les républiques socialistes au rêve américain au rêve d’un Eldorado qui aujourd’hui se fait attendre.

Après les années 80 le Parti Communiste Français reculait, victime du Capital et devant la dominance réformiste incarnée par le PS. La lutte orchestrée contre le syndicalisme de classe commençait à porter ses fruits : la tactique était de favoriser les syndicats de collaboration pour réduite l’influence des syndicats de luttes. Privé de son seul parti ouvrier les salariés devenaient malléables à souhait.

 « Le Capitalisme moderne » défendu par F. Mitterrand à fait des dégâts car depuis 1981, les travailleurs n’ont fait que perdre leurs acquis.

 Les gouvernements successifs n’ont fait que de sauvegarder les intérêts du Capital (entendons par cela les multinationales et les banques). Si aujourd’hui nous en sommes à quémander un emploi, à lutter contre les méfaits de « la loi travail », faire la queue aux portes des organismes caritatifs, ce n’est pas la faute des communistes pas plus que des travailleurs qui luttent,

 mais bien à cause d’un système capitaliste défendu et protégé par des politiciens aux ordres du grand patronat qu’ils soient de la droite, extrême droite, de la gauche réformiste.  


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 septembre 2016 13:53

    Comme si le PCF et les syndicats, devenus des rouages européens, avaient été victimes d’un braquage ... Ils sont allés tous seuls à la soupe. Le PCF de Pierre Laurent dirige maintenant le Parti de la Gauche européenne, un machin qui a comme objectif de « réformer l’ Europe ». En attendant Godot, il touche 1,6 millions d’euros par an de Bruxelles.
    Le Parti de la Gauche européenne, cliquer sur chaque pays pour avoir la liste des Partis affiliés.

    NB : De nombreux Partis n’ont pas adhéré.


    La Gauche européenne, créée en 1947 dans plusieurs pays européens, est membre fondateur du Mouvement européen. Son réseau a été la matrice de création du Parti socialiste européen.
    La branche française de la Gauche européenne se donne pour but aujourd’hui de structurer le débat européen à gauche. Son analyse est que l’Europe est à une charnière de son histoire, hésitant entre la construction européenne classique et l’entrée dans une démocratie fédérale. Elle souhaite donc porter le débat sur le contenu des politiques de gauche qu’elle veut voir adopter par l’Europe.

    Quant aux Syndicats français, sauf S.U.D, ils sont tous à la gamelle européenne aussi, ils appartiennent tous à la Confédération européenne des Syndicats, en échange de leur adoption du « Contrat social européen ».
    Comme chacun le constate, l’ UE, c’est vachement social...

    Mais les syndicats ont d’autres sources de financement, et pas des moindres...
    « Le rapport Perruchot sur l’argent des syndicats »


    • Alren Alren 13 septembre 2016 10:58

      @Fifi Brind_acier

      Vous confirmez que l’UPR dont vous êtes ici le porte-parole est hostile aux syndicats ouvriers.
      Tout comme le FN, les LR, le « centre » et le « PS ».

      Si M. Asselineau accédait au pouvoir, la loi El Khomri ne serait pas abrogée, mais peut-être aggravée encore. On a compris !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 septembre 2016 18:21

      @Alren
      Pauvre pomme, des syndicats collabos de l’ Europe ne sont plus des syndicats, mais des aspirateurs à fric et des officines de placement pour les copains  !


      Lisez donc «  Syndicats, corruptions dérives et trahisons » Les syndicats français touchent 4 milliards d’euros par an, ils n’ont pas besoin d’adhérents...Ils achètent des châteaux, et ont l’audace de demander de l’argent pour les grèves !

      L’UPR est pour des syndicats indépendants, de Bruxelles, et du patronat.

      L’UPR soutient le syndicat des transports anglais qui appelle au Brexit depuis 2013.

    • non667 12 septembre 2016 17:06

      quand capitalisme et communisme se rejoignent dans un objectif commun : le totalitarisme us/urss
      - abrutir les peuples pour les gouverner plus facilement (sabotage de l’e.n . pour en france faire échouer la société nom communiste dixit cohn bendit en 68 ) )
      - démolir les nations /peuples /patries obstacles à leur hégémonie par l’immigration (marchais remis au pas ! )
      -démolir les pmi/pme ilots de résistance à leur hégémonie
       pour les capitalistes grandes surfaces contre boutiques
       pour les communistes employés syndiqués revendicatifs contre employé muet ou petits  patrons 


      • François Vesin François Vesin 12 septembre 2016 23:06

        « Face aux échéances électorales à venir, les potins vont bon train et comme à son habitude les défenseurs du Capital lancent leur offensive qui consiste à pratiquer de l’anti syndicalisme, de l’anticommunisme primaire ».


        1- si les ennemis du « Capital » étaient représenté par les syndicats 
        français, il y a longtemps que le « Peuple » y aurait adhéré !
        « syndicat caca - Krasucki kiki » avait expliqué Coluche !!!

        2- « l’anticommuniste primaire » a rejoint les rangs du Front national
        dès qu’il a compris que les « élites » dirigeantes se payaient sa tronche.
        « aujourd’hui, pour être communiste, il faut être soit con, soit malhonnête »
        disait Ph. Noiret.

        3- Etre « hollandiste », « sarkozyste », et tous les « istes » de toutes les listes
        c’est porter au paroxysme le mépris viscéral du Peuple de France .


        • Libertad14 Libertad14 14 septembre 2016 06:34

          @François Vesin

          Etre « Nationaliste Frontiste » ce n’est guère mieux car c’est abuser le peuple sur son avenir. Il ne suffit pas de jouer les défenseurs du social, les « Robins des bois » et défendre le système capitaliste qui est responsable de toute ces injustices et inégalités. Tenter de remplacer un capitalisme internationale par un capitalisme nationale c’est toujours soutenir l’exploitation des travailleurs au profits des nantis. 
           

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 septembre 2016 17:13

          @Libertad14
          Il faut quand même être dans le déni des réalités pour ne pas voir la différence entre le capitalisme sauvage mondialisé, comme au Bangladesh, et un capitalisme régulé comme en Norvège.... En France, le modèle social issu du CNR redistribue 50% de la richesse nationale.
          Vous verrez une sacrée différence quand les réformes structurelles imposées par l’ UE vont nous transformer en Grecs...


          Vous prônez une révolution et un communisme dont les Français ne veulent pas. Sinon, ça se verrait dans les élections. Poutou a fait 1,15% des voix et Lutte ouvrière : 0, 56%.
          60% n’ont plus confiance dans l’ Europe. Vous faites partie de cette Gauche qui croit que dire le contraire du FN est le signe qu’on est« de Gauche ». Vous êtes juste aveugle sur les méfaits du libéralisme mondialisé imposé par les Traités européens. Mais rassurez-vous, le FN ne compte sortir de rien du tout !

          Nous avons donc le choix entre sortir de l’ UE & de l’euro pour un capitalisme régulé, sauver notre modèle social, les entreprises, les emplois et l’agriculture familiale .
          Ou bien rester dans l’ UE & l’ euro, et finir ruinés comme les Grecs.
          L’UPR propose la 1ere solution.

        • lsga lsga 13 septembre 2016 19:14

          Je crois que ce que je déteste le plus au monde, ce sont les faux communistes. Au moins, quand ils rejoignent le FN ou l’UPR, les choses sont claires.


          Pour ceux qui veulent lire de textes authentiquement communistes, progressistes, ancrés dans la réalité matérielle de l’appareil de production, permettant de se projeter dans l’avenir et la Révolution :


          A mort la racaille patriote, nationaliste, protectionniste, ! à mort les défenseurs de l’État Providence Bismarckien !


          Puisse la prochaine révolution être sanglante, puisse t-elle passer sur le corps de la classe moyenne occidentale réactionnaire et fascisante. 

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 septembre 2016 20:47

            @lsga
            Mon pauvre Isga, vous allez bientôt pointer à Paul Lemploi ? Mes condoléances !
            Vous savez que le monde unipolaire des USA est dans les choux ?
            Et que nous allons vers un monde multipolaire, avec des Etats Nations ?
            Quelle groooossse malheur ! Pour vous surtout.

            « Le G20 de Hangzou : la Russie et la Chine ».


          • Nérée (---.---.124.156) 22 septembre 2016 21:09

            @lsga
            Sympa comme programme ! Vous trouvez qu’il n’y a pas eu assez d’horreurs comme ça durant la révolution ? Vous faites partie des lâches qui font du lynchage en réunion ?


          • zygzornifle zygzornifle 18 septembre 2016 18:15

            Fauxcialistes Halal vs Ripouxblicains Casher VS FN jambon beurre .....


            • zygzornifle zygzornifle 8 décembre 2016 17:48

              Ils nous abusent ? plutôt on se laisse abuser ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Libertad14

Libertad14
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès