Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > 60 slogans du printemps espagnol et français

60 slogans du printemps espagnol et français

Des slogans alliant contenu et humour, repris dans les rassemblements et les médias, sont des vecteurs puissants de communication avec la société et de popularisation des exigences des « indignés ». Voici, en attendant ceux des autres pays « 60 slogans du printemps espagnol et français »

 

Slogans du printemps espagnol

Démocratie en travaux

La rue ne se taira pas

Pour une vraie démocratie, maintenant !

Que les banquiers paient la crise

Stoppons le nouvel ordre mondial

Résistance à la dictature économique

Ils ne le savent pas encore, mais on va les dégager

Nous n’avons pas de maison, nous restons sur la place

Vous prenez l’argent, nous prenons la rue

Vous sauvez les banques, vous volez les pauvres

Nos rêves ne tiennent pas dans vos urnes

Jamais la voix du peuple ne sera illégale

Ici c’est le peuple qui commande et le gouvernement qui obéit

Si vous ne nous laissez pas rêver, nous ne vous laisserons pas dormir

Ce que nous vivons, ce n’est pas une crise, c’est une escroquerie !

Nous sommes réveillés ! Quelle heure est-il ? L’heure qu’ils s’en aillent

Nous ne sommes pas sur Facebook, nous sommes dans la rue

Ce n’est pas un indice de bonne santé que d’être bien adapté à une société malade

We’re not against the system. The system is against us

Yes we camp !

la libertad no es el extremo de nada ( ? )

 

Slogans de révolte brandis en France

Une vie = un travail = un toit

Je pense donc je gêne

Nos rêves ne rentrent pas dans vos urnes

A la recherche d’un futur

Le monde se divise entre indignes et indignés

Ne nous regardez pas, rejoignez-nous !

L’oligarchie, ça suffit, vive la démocratie !

Regarde bien ta Rolex, c’est l’heure de la révolte

Le marché qui oppresse les peuples ne connais pas de frontières. Notre colère non plus !

MEDIAS partout… INFO nulle part !

On ne peut pas dire la vérité à la télé ; il y a trop de monde qui regarde ( Coluche )

Il y a pire que de braquer une banque, c’est d’en fonder une ( Bertoldt Brecht)

Le pays des droits de l’homme du riche !

La violence c’est de gagner 600€ par mois !

Travail, famine, pâtes riz

Oui au dépistage précoce et systématique des délinquants politiques !

Le marché qui oppresse les peuples ne connais pas de frontières. Notre colère non plus !

Moins d’essence, plus de sens !

En grève jusqu’à la retraite

Eteignez vos télés, rejoignez les piquets !

Enrichir les financiers, c’est ça la pénibilité !

L’insécurité c’est le Medef à l’Elysée !

Elle est pas bientôt finie cette nuit du Fouquet’s ?

La guerre sociale est déclarée, les jeunes on va la gagner !

La guerre sociale est déclarée, avec internet on va la gagner !

Non aux 140 milliards d’exonérations sociales et fiscales !

De l’argent il y en a, dans les poches du patronat !

Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère !

Plumons les BETES EN COUR

Travailler TOUS pour gagner PLUS

Une seule solution : partager le temps de travail !

Pas besoin de travailler PLUS, exigeons de travailler TOUS !

Dis papy, c’était quoi la retraite ?

Concurrence libre et non faussée entre les jeunes et les vieux !

Papy m’a pris mon travail !

Papa, si tu rentrais plus tôt je trouverais peut-être du boulot !

Métro, boulot, caveau ?

Fonds de pension, piège à cons !

Pôle Emploi t’as de beaux vieux, tu sais …

Baisses d’impôts pour les riches : 100 milliards par an !

Pour la France d’en haut, des couilles en or ! Pour la France d’en bas, des nouilles encore !

Assez de cadeaux, pour la France d’en haut ! Assez de coups bas, pour la France d’en bas !

Nous refusons la privatisation des profits et la socialisation des pertes

UMP = Union des Mafieux et Profiteurs

UMP = Union Magouilles et Pognon

 

Transmettez-nous les meilleurs slogans brandis en Espagne, en France, en Italie, en Grèce, au Portugal, en Angleterre, en Islande, en Allemagne, en Irlande ... avec si possible la traduction en français. Afin que les meilleurs slogans de chaque pays s’échangent entre les millions "d’indignés" d’Europe et d’ailleurs.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Giordano Bruno 2 juin 2011 14:41

    Des
    Entreprises
    Mondialistes
    Oligarchiques
    Consuméristes
    Ratatinent
    Automatiquement
    Toute
    Initiative
    Emergente


    • Alpo47 Alpo47 2 juin 2011 14:59

      .
      « Nous sommes le peuple, nous sommes le Droit  »


      • dawei dawei 2 juin 2011 18:31

        Vous en avez marre de ces racailles ? Et bien on va les nettoyer au Karsher !

        cassez vous pauv cons !

        qu’ils s’en aillent tous

        Marre de la democrature ripoublicaine, vive la démocratie républicaine !

        OTAN en emporte le sang


        • sylvie 2 juin 2011 20:23

          Bonsoir Dawei, une seule solution ; les fourches et les faux


        • dawei dawei 3 juin 2011 11:14

          malheureusement ça c’est rarifié depuis la mecanisation de l’agriculture. C’est bien foutu quand meme, i sont po con nos zelites smiley


        • eric 3 juin 2011 10:09

          Paris : 800 a 1000 participants d’après les organisateurs comme pour la police. 3 000 d’après le nouvel obs qui a repris une dépêche AFP et donc n’y était pas.
          Quand quelques centaines de personnes descendent dans la rue et prétendent se prendre pour le peuple, on peut déjà sourire ou s’inquiéter au choix. Surtout quand elles proclament que « leur rêve ne saurait passer par les urnes ».
          Maintenant la quantité et la qualité sont des choses différentes. Ici, la seconde ne parvient pas a faire oublier l’absence de la première.

          « En grève jusqu’à la retraite ». Je pense que c’est le slogan revendicatif qui résumé le mieux ici les « rêves » de ces joyeux intermittents ou équivalents. Les présents sont par définition des gens qui émargent a des budgets publics. On ne peut pas camper durablement sur une place en étant employé dans le prive et sans avoir quelques ressources minimales qui permettent de perdre son temps a autre chose qu’a chercher un emploi.

          On comprend qu’ils ne soient pas presses de passer par les fourches caudines du citoyens contribuable votant....

          Mais le fait que ces gens soient peu nombreux et peu créatif ne signifie pas qu’il ne révèlent pas un vrai problème social.

          Ainsi que je l’ai déjà explique longuement, la seule solution pour satisfaire leurs revendications, consisterait a diminuer légèrement les salaires de la fonction publique ( 17% supérieur a travail égal au prive) pour augmenter les ressources disponibles pour les financer. http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/partager-a-gauche-pour-degonfler-54982

          C’est possible. Resterait la question autrement compliquée de leur trouver une utilité sociale.

          Car fondamentalement, je reste persuade que leur revendication la plus forte est de servir a quelque chose et d’avoir la perspective d’un avenir utile, plus encore que de voir augmenter leurs subventions.


          • lauraneb 3 juin 2011 19:49

            par contre la betise n’a vraiment pas de limite
             au moins ils se battent eux : ils passent pas leur temps a pleurer qu’on leur vole leur sous, PARANGON !!!!

            Nombre de foyers fiscaux 30 millions ça comprend les chomeurs et rsa
            PIB : 1905 milliards
            soit 63 500€ par foyer
            salaire moyen 1580€/mois sur 5300€ de richesse
            deputé : 20 000€/ mois pour avoir creer 5300€ de richesse

            alors qui vole qui ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès