Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

A intégrer !

Quand un mot me paraît compliqué, avec des conceptions et des interprétations qui vont dans tous les sens, mon premier réflexe est d’aller voir le dico.

Intégrer (v. trans.) : faire entrer dans un ensemble ; inclure.

Hum ! Very interesting.

Il y a donc un ensemble avec des gens dedans et des gens dehors.

Autant je comprends que les étrangers qui viennent du dehors peuvent être considérés comme à intégrer autant j’éprouve quelques difficultés avec les bébés qui naissant en France.

S’ils naissent en dehors de l’ensemble et qu’ils sont en attente d’intégration, la question qui se pose est évidemment : Où sont-ils maintenant ?

Avec ma sempiternelle méfiance vis-à-vis des sens des mots, je constate que les jolies phrases du genre « je veux t’aider à t’intégrer » ont pour premier effet de mettre l’heureux élu en dehors de l’ensemble.

Poussant l’enquête un peu plus loin, vu que l’ensemble en question semble être assez mal défini, il suffit de prendre le problème à l’envers et de se pencher sur les bébés dans les maternités qui ont été étiquetés « à intégrer » :

Un bébé catholique bien gaulois : A intégrer ? Non sens Total. Humour de mauvais goût.

Un bébé protestant ? C’est à nous ça. Rien à intégrer.

Un bébé d’athée ? Intégré d’office depuis la fin du moyen âge.

Un bébé juif : Pareil que pour les bébés d’athées.

Un bébé italien, espagnol, un allemand… : Intégrés d’office.

Un bébé de nazi, de facho : Intégré.

Un bébé de communiste stalinien pour la dictature du peuple et tout ça : Intégré.

Un fils de monarchiste : C’est totalement intégré à la république ça.

Un bébé de chinois : Euh… ! Ca s’intègre tout seul.

Un bébé noir : Ah oui, à intégrer ça.

Un bébé arabe : à intégrer d’office.

 

Voilà donc les choses devenues plus claires. El hamdou lillah.

C’était bien la peine tout ce ramdam sur l’identité Nationale !

Nul besoin, comme dirait Groucho Marx, d’un enfant de 5 ans. Les bébés suffisent.

 

Je connais la France pour y avoir passé quelques années. Je sais que les Français, côté valeurs, ne partagent presque rien. Il y a, comme partout ailleurs, du bon et du mauvais. Mais la France est un pays où, pour le moment, côté valeurs, ce sont les bons qui gagnent.

Les bébés « à intégrer », malgré ce petit handicap, devraient être conscients de leur chance de vivre dans un tel pays. Nul pays n’est parfait.

S’ils acceptent cette étiquette, ils acceptent d’être nulle part dans leur propre pays.

La sagesse n’impliquerait-elle pas aux bébés « à intégrer » de se définir et d’agir en fonction de ceux qui les voient dans l’ensemble plutôt que ceux qui les voient en dehors ?

Au fond, sur les plans des valeurs, qui y a-t-il de plus désintégré en France que ceux qui voient des Français non Français ? N’est-ce pas ceux là qui sont en dehors de la république ?

Le monde des mots et de l'esprit est vraiment bizarre. En quelques foulées, on peut désintégrer des intégrés et des intégrateurs tout en intégrant des désintégrés.

Je ne suis pas Français, je ne vis pas en France. Personnes ne cherches à m’intégrer et je ne demande pas à être intégré. Pourtant, côté valeurs, je me sens plus intégré à la France qu’à mon propre pays. Je n’arrive franchement pas à comprendre comment des Français réussissent à se sentir « à intégrer » dans leur propre pays. L'un deux peut-il m'expliquer ?

Et comme dirait Confucius :

« Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions. »
 
Sacrés bébés de chinois ! Ce n'est pas eux qu'on embobinera avec des débats pourris.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • HELIOS HELIOS 27 décembre 2013 14:42

    Merci pour votre excellent commentaire, je ne comprends pas comment on peut moinser votre texte.

    Surement ceux qui qui confondent avoir et etre et pour qui le seul verbe avoir est suffisant.


  • OMAR 26 décembre 2013 18:31

    Omar33

    @lyacon  :« ..un comportement qui ne pouvait froisser les indigènes (sens littéral du terme).. ».

    Je suis plus que certain que vous n’avez jamais travaillé par exemple, au Japon, en Norvège, aux USA, bref, dans ces pays dont vous n’auriez jamais eu le courage ou la stupidité de traiter leur population d’indigène, même au sens littéral du terme..

    Par contre, vous avez bien fait de ne pas vivre dans ces pays « indigènes », et vous savez pourquoi...


  • Arnaud69 Arnaud69 26 décembre 2013 15:25

    @ MuslimADieu

    Je comprends parfaitement votre propos, il est très vrai sur les catégories énumérées mais en toute honnêteté ne pensez-vous pas que certains communautarismes ne sont pas plus visibles que les autres ?

    Ce n’est pas la faute de l’enfant mai d’un tout : Environnement familial, environnement social, environnement politique.

    Quand un enfant né en France qui n’a jamais connu « le bled » l’idéalise et apprend socialement, politiquement, familialement à ne retenir que le mauvais de SON pays sans jamais en voir les bons côtés ça donne cela : « Nique la France, nique les Français, vive l’Algérie » (VIDÉO voir à 1 minute)

    Les jeunes Africains rêvent de vivre en France mais certains des jeunes Français issus de l’immigration Africaine passée détestent la France et les Français alors qu’il sont eux-mêmes Français, cherchez l’erreur ...

    Je vous l’ai déjà dit, je n’en voudrais pas aux enfants ni même à leurs parents pour cela, en revanche : Nous sommes en droit de pourchasser les politiques et leurs relais qui on su si bien créer et favoriser la désintégration pour raisons de démagogie et de récupération politique de certaines communautés.


    • César Castique César Castique 26 décembre 2013 17:26

      « ... détestent la France et les Français alors qu’il sont eux-mêmes Français, cherchez l’erreur ... »


      L’erreur, c’est de confondre Français et « citoyen français ». Etre Français, c’est un état, être « citoyen français », c’est un statut

    • OMAR 26 décembre 2013 18:57

      Omar33

      Salut Arnaud69 « certains communautarismes ne sont pas plus visibles que les autres ? ».

      Un jour je voulais me payer un resto vietnamien.
      Au seuil de la porte d’entrée, la patronne, sans aucune méchanceté, me dit :
      « Couscous, en face », en me désignant un café-restaurant tenu par des maghrébins...

      Juste pour dire que le premier créateur communautariste est nos caractéristiques physiques : blacks, basanés, yeux bridés, etc...

      Le second est le nom et/ou prénom que l’on porte, ce qu’a très vit compris Bernard Levy qui s’est ajouté cet « Henri » pour faire plus intégré....

      Enfin, il y a les coutumes liées à la chose religieuse et qui sont un mur difficilement franchissable à cause de l’inflexibilité de l’un et l’intolérance de l’autre.

      Alors, je ne peux que partager votre avis, sauf que si l’enfant qui n’a jamais vu le « bled » était né ou a grandi dans un autre environnement qu’àux quartiers nords de Marseille ou à Montfermeil, La Courneuve ou à Vénissieux, vous pensez sincèrement qu’il dira qu’il « nique la France » ?


    • Arnaud69 Arnaud69 26 décembre 2013 20:00

      @ Omar33

      Salutations ami Omar.
      Pour la dame Asiatique, elle ne doit pas être habituée à voir les Maghrébins franchir le seuil de sa porte, préférant plus massivement se retrouver au commerce d’en face...
      Pour l’anecdote Asiatique : J’ai un ami Vietnamien que tout le monde prend en permanence pour un Chinois, plaisanteries sur les nems etc...il en rigole mais un Vietnamien n’a rien à voir avec un Chinois ...

      "Juste pour dire que le premier créateur communautariste est nos caractéristiques physiques : blacks, basanés, yeux bridés, etc...« 

      Je n’ai jamais regardé la couleur de mon interlocuteur, je fréquente tout le monde y compris toutes les couleurs politiques.
      Les communautarismes apparaissent là où nous le voulons bien.
      J’ai toujours préféré trainer avec des gens très différents de moi à tous points de vue.
      Même au niveau des activités j’ai toujours eu plusieurs vies, des copains de fac, d’autres dans le sport, d’autres pour les sorties etc...
      Il ne me viendrai pas à l’idée de me passer des uns ou des autres pour m’enfermer moi-même dans une catégorie étiquetée avec code-barre..

       »Enfin, il y a les coutumes liées à la chose religieuse et qui sont un mur difficilement franchissable à cause de l’inflexibilité de l’un et l’intolérance de l’autre.« 

      Une pensée émue pour la petite Térébenthine Duflos fille de Cécile, quel cadeau !
      Là c’est assez dépassé tout ça...
      Dans les années 60 je ne dis pas, le prénom, la couleur de peau. Mais à l’an 2000 tout le monde est allé à l’école avec plein de gens de plein de couleurs et religions différentes. (j’ai même eu un copain de classe animiste...)
      Tout le monde sait également que la couleur ou le prénom ne crée pas systématiquement des martyrs et des saints, pas plus d’un côté que de l’autre ... 
      Vous croyez que j’ai choisi mon prénom et mon nom de famille ?

       smiley

       »sauf que si l’enfant qui n’a jamais vu le « bled » était né ou a grandi dans un autre environnement qu’àux quartiers nords de Marseille ou à Montfermeil, La Courneuve ou à Vénissieux, vous pensez sincèrement qu’il dira qu’il « nique la France » ?« 

      100% d’accord le résultat serai différent.
      Ceci-dit il ne faut pas tout mélanger, si on avais dit aux parents »répartissez-vous sur le territoire national" ils n’auraient pas aimé qu’on leur dicte où habiter et avec qui habiter...

      Quand on voit des barres HLM être détruits les gens pleurent car c’est une partie de leur vie ils y sont attachés.

      C’était aux coupables politiques à prévoir tout cela, c’est également aux politiques actuels à assumer leur héritage et se repentir des FAUTES de leurs pairs face au peuple de France.
       (au lieu d’instrumentaliser criminellement les choses à l’infini encore actuellement.)
      Le peuple en a marre de se repentir pour les conneries de ses élus incompétents, fourbes, calculateurs et manipulateurs.

      J’ai décrit la chose là en long en large et en travers...  smiley


    • MuslimADieu MuslimADieu 3 janvier 2014 13:07

      @Arnaud69


      D’après mon expérience personnelle, j’ai constaté qu’en France, les bébés à intégrer avaient du mal à atteindre les universités. En revanche, les universités sont pleines de bébés qui viennent du maghreb à l’age de 18 ans ou plus et pour qui on avait rien fait pour les aider à s’intégrer.

      Je pense qu’il faut assister avant tout les bébés à « intégrer » à affronter le climat « raciste ». Le risque est évidemment qu’ils se sentent rejetés dans leur propre pays et de là, ils se mettent alors eux-même en dehors de l’ensemble. le « Nique la France » viens de là je crois. C’est, à mon avis, une réaction violente à un sentiment d’exclusion. Ils s’agit d’esprits qui ne sont pas arrivés à bien s’épanouir. Ils n’étaient pas prêts à affronter le « tu es différend de nous », le « tu n’a pas autant de valeurs que nous », le « ta religion est stupide et inhumaine » etc.
      Peut être que la solution consiste à voir les bébés à intégrer plutôt comme des bébés en risque de désintégration. 
      Aider à entrer dans l’ensemble ou aider à ne pas sortir de l’ensemble sont deux visions totalement différentes d’une même réalité. Comme d’hab, c’est avec les valeurs et la foi qu’on interprète la réalité.

    • Arnaud69 Arnaud69 3 janvier 2014 13:27

      @ MuslimADieu

      Encore une fois nous sommes sur la même longueur d’ondes, je comprendre très bien votre propos, j’approuve l’analyse.
      Ce qu’il faut comprendre c’est le but réel de nos « élites », créer « l’homme nouveau » du Nouvel Ordre Mondial.
      Comme les Nazis l’ont fait avant eux, comme l’URSS l’a fait avant eux, comme les sionistes ont essayé de le faire en Israël.

      Il n’y a aucune place à la tolérance là dedans, on ne cherchera pas à intégrer le seul but est de désintégrer TOUTES les cultures pour créer le nouvel homme et le nouvel ordre mondial.

      Pour comprendre les liens entre URSS, Sionisme et Nazisme :

      Vidéo crée par des Israéliens, produite en Israël avec des intervenants Juifs Israéliens

      Voir aussi  : L’accord Haavara et « le pacte Germano-Sioniste »

      Hitler a co-fondé Israël avec les sionistes sur Agroavox TV

      Voilà à qui nous avons à faire, héritier FFI je suis héritier FFI je resterai  smiley


    • César Castique César Castique 26 décembre 2013 17:20

      « Je n’arrive franchement pas à comprendre comment des Français réussissent à se sentir « à intégrer » dans leur propre pays. »


      Je crois que vous confondez s’intégrer dans un pays et s’intégrer au sein de sa population - ce qui se traduit par « ne plus être perçu comme un étranger ». 

      Et là, je ne suis pas sûr du tout qu’ils se sentent vraiment « à intégrer » que ce soit en matière de moeurs comme d’alimentation... La prolifération des boucheries halal tend à démontrer le contraire. 

      Et quand vous avez la préoccupation de manger licite, ce n’est pas pour accepter l’invitation du voisin mécréant dont les casseroles, les couverts, la vaisselle et les verres ont, obligatoirement, été « souillés » par des aliments et des boissons impurs.

      • Constant danslayreur 26 décembre 2013 18:54

        "voisin mécréant dont les casseroles, les couverts, la vaisselle et les verres ont, obligatoirement, été « souillés » par des aliments et des boissons impurs."

        Que ça ? Fastoche,
        Il faut commencer par faire soi-même ses ablutions avec de l’eau de Zemzem origine mecquoise certifiée, bénie par sept rabbins cashériseurs - s’ils sont kabbalistes c’est mieux mais bon on fera avec ce qu’on aura hein je ne suis pas difficile- par contre pas un jour de shabbat j’insiste là-dessus, la bénédiction pas les ablutions évidemment ça ne fait pas shabatt un musulman soyez à la conversation voyons.

        Ensuite ledit musulman ablutionné prend un à un lesdits couverts et autre vaisselle impur - avec des pincettes et des gants bien sûr - et passe dans le salon pour leur faire écouter un invendu de Mireille et un autre d’Hugues Auffray ATTENTION dans cet ordre là, oui les grands moyens oui.

        Enfin, après l’ultime note/râle, le Graal : la vaisselle est halal sous réserve toutefois d’une dernière étape oh tout-à-fait secondaire, un passage au lave-vaisselle ou alors en manuel (toujours avec les gants qu’on ne devra ôter qu’à minuit de la nuit d’après) en les passant à l’émir ultra dur pour la crasse doux pour les gants,  

        A table !


      • Constant danslayreur 26 décembre 2013 19:17

        ça décape même smiley A défaut de décoiffer

        Mireille si vous me lisez c’est pour rire smiley à Sarkozy près, je suis convaincu que vous êtes quelqu’un de très bien.


      • OMAR 26 décembre 2013 18:23

        Omar33

        Salut Muslim : « Quand un mot me paraît compliqué,.. »

        Le problème ne réside pas dans la définition du verbe « intégrer ».

        Mais dans les non-dits avec lesquels on définit le mot « intégration »...

        Si pour la majorité des français un citoyen à intégrer doit-être un citoyen totalement respectueux de toutes les lois républicaines et des traditions de la France et que s’il a des droits, il a aussi des devoirs envers son pays, il reste malheureusement une minorité fort bruyante et mal-intentionnée qui réclame des mesures d’accompagnements...

        Ainsi, un citoyen français musulman ou de descendants musulmans doit impérativement abandonner sa religion et tous les rites qui l’accompagnent, changer son prénom, certains comportements et accoutrements et obligatoirement appliquer les mœurs et pratiques de la majorité des français...

        Certains l’on fait, mais le résultat fut quand-même désastreux : on ne change pas un faciès comme on change une chemise...

        Consultez les pauvres harkis, vous serez révolté...


        • César Castique César Castique 26 décembre 2013 18:29

          « ...on ne change pas un faciès comme on change une chemise... »


          Les Pieds-Rouges aussi en ont fait la rude expérience qui ont cru pouvoir aller faire les NOUS avec les Algériens après l’indépendance et se sont retrouvés EUX comme devant, l’air de c..s, en prime.

        • MuslimADieu MuslimADieu 3 janvier 2014 13:23

          @Omar


          J’ai beaucoup d’amis d’origine maghrébine « intégrés » en France. ils ont l’étrange particularité de pas être trop réceptifs aux débats sur l’intégration et aux blablas sur les valeurs. Ce qui est bizarre aussi, c’est que lorsqu’ils étaient enfants, ils l’étaient au bled loin de ces débats
          Ok, être d’origine maghrébine ou noire est plutôt un handicap en France. Mais il ne faut rien exagérer. C’est largement surmontable. 
          J’ai la certitude que mes enfants, qui n’ont jamais vécu en France, s’ils avaient à vivre en France, seraient intégrés dès le premier jour. Enfin, s’ils avaient les papiers.

        • César Castique César Castique 26 décembre 2013 20:10

          « Icelle par exemple »


          Comme quoi, c’est partout pareil : quand il y en a un(e), ça va, c’est quand il y en a beaucoup que ça pose des problèmes.

          Cela dit, les Pieds-Rouges étaient des Français qui avaient quitté la métropole pour aller se mettre au service de la « révolution ». Et là, ils étaient des milliers, donc, comme qui dirait, « beaucoup »

          • Constant danslayreur 26 décembre 2013 21:11

            Et alors ?
            Et si au lieu de faire dans les resucées de sous Hortefeux, vous vous décidiez plutôt à expliquer clairement votre point de vue/grief/doléance/gnagnaterie. Je n’ai je l’avoue aucune envie de me coltiner une vidéo de propagande si c’est sur elle que vous comptiez pour me déniaiser...


          • César Castique César Castique 26 décembre 2013 23:08

            « ...Et si au lieu de faire dans les resucées de sous Hortefeux, vous vous décidiez plutôt à expliquer clairement votre point de vue/grief/doléance/gnagnaterie. » 


            Je n’ai pas de point de vue/grief/doléance/gnagnaterie, je me limite à observer qu’il y a des communautés qui ne sont pas faites pour vivre ensemble. D’où le rejet des harkis en France, et celui des Pieds-Rouges en Algérie, en dépit d’affinités politiques dans les deux cas.

            « Je n’ai je l’avoue aucune envie de me coltiner une vidéo de propagande si c’est sur elle que vous comptiez pour me déniaiser... »

            Ce n’est pas le cas. Vous convenez très bien en niais.

          • Constant danslayreur 27 décembre 2013 11:07

            «  je me limite à observer qu’il y a des communautés qui ne sont pas faites pour vivre ensemble. D’où le rejet des harkis en France, et celui des Pieds-Rouges en Algérie, en dépit d’affinités politiques dans les deux cas. »

            Ah ben voila c’est plus clair comme ça, vous voyez quand vous voulez…

            Je résume votre « pensée » après vous avoir ôté évidemment le « droit » de projeter vos propres haines sur les algériens en prétendant pour la deuxième fois qu’il y aurait équivalence dans la xénophobie, parlez-uniquement en votre nom à vous c’est suffisant.

            Pour ce qui me concerne, il n’y a qu’une seule réalité et c’est celle là

            Vous disiez donc que l’affinité politique ne suffisait pas, je m’en doutais un peu mais bon, jamais réussi à convaincre les « noirs et les arabes de service » du FN entre autres tant pis je dois être mauvais pédagogue, mais ce que je trouve hautement intéressant dans ce que vous ne dites pas, c’est que ça aille bien au-delà du politique.

            Si je fais l’hypothèse qu’un harki ou un immigré musulman renonce à sa religion, à ce voile qui pose tant de problèmes, au halal et autres « provocations ostensibles », qu’il se mette même pour vous faire plaisir, à adopter à la lettre votre mode de vie et votre culture, vos us et coutumes, cela suffira-t-il à en faire un voisin acceptable pour vous ? Évidemment que non, puisque vous avez décrété que lui et vous n’étiez sans nuance aucune, définitivement pas faits pour vivre ensemble, il sera donc un peu moins dérangeant mais tout aussi détestable, ce qui a le mérite d’être honnête et clair comme position.

            Mais dans ce cas, rejeté pour rejeté, quel intérêt aurait-il à renoncer à quoi que ce soit de son référentiel à lui, d’autant plus que l’exemple que vous donneriez achèverait de le convaincre que le vôtre de référentiel si précieux si supérieur à vos yeux, mène droit au mur par haine interposée ? Aucun.

            Je ne sais pas vous, mais si quelqu’un me fait une offre genre : « renonce à telle et telle chose qui importerait à tes yeux et je te promets que ça ne changera strictement rien entre nous deux », la seule chose que j’aurais envie de lui dire ce serait qu’il pourrait en faire un cataplasme de sa haine ou alors s’étouffer avec, juste avant d’aller voir chez les grecs si j’y suis, Enfin je dis ça…


          • César Castique César Castique 28 décembre 2013 01:18

            Vous n’avez rédhibitoirement rien compris. Une phrase le démontre. Vous écrivez : « ...vous avez décrété que lui et vous n’étiez sans nuance aucune, définitivement pas faits pour vivre ensemble... » 


            Or, lui et moi, nous pouvons parfaitement vivre ensemble. Le problème se pose entre NOUS et EUX et entre EUX et NOUS, pas du tout au niveau des individus. Le clivage est entre communautés, exclusivement. 

            Le white flight, ce ne sont pas des individus qui se séparent, c’est une communauté qui s’en va sous la pression d’une autre communauté, dont elle ne supporte pas les moeurs, us, coutumes, traditions, habitudes, comportements et mentalités.

            P.S. - Figurez-vous qu’il y a des de souche qui se marient avec des immigré(e)s allogènes, et il y a des cas où ça marche, et d’autres où ça marche pa, mais il y en a où ça marche. Si, si, si, si, renseignez-vous smiley

          • COVADONGA722 COVADONGA722 26 décembre 2013 20:35

            Ainsi, un citoyen français musulman ou de descendants musulmans doit impérativement abandonner sa religion.


            YEP , Omar heu de mon avis et en regardant dans la rue je trouve plutôt que ce sont les musulmans « inclus de frais convertis » qui nous mettent leur religion dans la gueule et plutôt du genre « c’est comme ça et ferme la ».Imaginez que partageant votre table à la cantine de l’entreprise depuis 15 ans je décide que ma foi m’interdit de partager les agapes d’un mécréant par dégoût d’une éventuelle pollution alimentaire alimentaire .Imaginez 
            qu’une jeune secrétaire que j’ai connue enfant refuse de me serrer la main à moi vieil homme de 60 ans ! Ces pratiques religieuse me sont offenses journalières  ;Je les vis de la même manière injurieuse que lorsque j’avais entendu madame Strauss kahn déclarer qu’elle n’aurait jamais pus envisager d’épouser un non juif !

            Asinus : ne varietur 

            • OMAR 26 décembre 2013 23:13

              Omar33

              Salut Cova

              Il y a maldonne dans ton commentaire

              J’ai écrit sur la perception de l’intégration par une minorité de citoyens français...
              Et non pas sur le comportement extrémiste de « néophytes » musulmans.

              Ces « frais convertis » font plus de dégâts parmi nous qu’envers les autres communautés..
              Il n’y a qu’à voir ce qui se passe en Syrie, en Égypte ou en Irak, par exemple.

              Mais les véritables crapules sont ces charlatans, prédicateurs, cheikhs ou imams, anciens comme Boukhari ou contemporains comme El Qaradawi ou « Ali Gator » de la mosquée de la cité des Tarterêts.

              Ces ignobles créatures sont formés et financés par le Qatar et l’Arabie-Saloperie au su et au vu de tous les gouvernants de France, qui se contentent de quelques rares expulsions...
              http://www.leparisien.fr/faits-divers/la-france-ordonne-l-expulsion-de-trois-imams-et-deux-militants-islamistes-02-04-2012-1936016.php

              Quant au comportement « injurieux » de ces « frais convertis » il faut les mettre sur le compte de la crétinerie primaire,
              Et ce type de comportement risque de devenir dangereux pour eux meme comme en témoigne cette agression survenue à Londres.
              http://www.youtube.com/watch?v=Sb41toQebMk
              .


            • Arnaud69 Arnaud69 26 décembre 2013 23:46

              @ Omar 33

              Vos propos sont exacts.
              Il semble évident que les pouvoirs publics qui semblent faire les « gentils » avec l’Islam aient un projet plus ambitieux.
              Rien de tel que d’écœurer les gens de l’Islam par le biais de surenchère démagogique pour pouvoir par la suite tomber dans l’excès inverse avec l’assentiment général.

              Le projet publiquement éventé par nos élites et le pape d’une religion commune unificatrice est une possibilité. Voir vidéos projet Blue Beam.

              Ronald Reagan à Gorbatchev en 1985 :
               » Nos taches respectives seraient facilités si ce monde était soudain menacé par des espèces venues d’autres planètes. Nous nous rendrions compte une fois pour toutes que nous sommes des êtres humains vivant ensemble sur cette Terre. « 

              (Avec les malades aux commandes tout est possible pour atteindre leur but d’URSS mondiale pour tous...)

              « -Mais les véritables crapules sont ces charlatans, prédicateurs, cheikhs ou imams, anciens comme Boukhari ou contemporains comme El Qaradawi ou « Ali Gator » de la mosquée de la cité des Tarterêts. »

              Exact, un beau spécimen à Drancy également ...

              -« Ces ignobles créatures sont formés et financés par le Qatar et l’Arabie-Saloperie au su et au vu de tous les gouvernants de France, qui se contentent de quelques rares expulsions... »

              La France ne va pas expulser l’une de ses co-créations. Les positions de Hollande avec le coup des Djihadistes en Syrie ne laissent aucun doute.

              -« Et ce type de comportement risque de devenir dangereux pour eux meme comme en témoigne cette agression survenue à Londres. »

              C’est le but de nos « élites » Omar, choc des civilisations pour le nouvel ordre mondial.

              Dans son livre « Une brève histoire de l’avenir », Jacques Attali nous prédit  : Hyperconflit, Hyperdictature et peut-être pour les survivants Hyperdémocratie à la fin .


            • claude-michel claude-michel 27 décembre 2013 08:25

              Le mot « intégration » est absurde tout comme les gens qui le prononcent.. !

              Sur terre...nous ne trouvons que des cons...ou des moins cons...point barre.. !

              • claude-michel claude-michel 27 décembre 2013 11:10

                On peut dire aussi que l’intégration ne peut se faire que par désintégration des esprits.. !


              • Bulgroz 27 décembre 2013 12:40

                L’Islam est l’ennemi de la France, préparons nous à combattre pour sauver notre pays.


                • elec42 elec42 27 décembre 2013 18:25

                  vous avez tous à fait raison,français né dans un quartier populaire avec une forte population dorigine étrangère,quand j’ai eu l’age de raison,ils m’ont vite fait comprendre que je n’était pas comme eux,surtout les parents de mes petits copains,j’étais crhétien,je mangeai du cochon,et la petite amina ne pourrai jamais etre ma femme,alors que nous avions l’un pour l’autre un respect et une amitié sans bornes,nous ne regardions que notre amour naissant,ils nous ont fait voir nos origines et la couleur de notre peau.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès