Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > À la CAF le service n’est pas pour les allocataires

À la CAF le service n’est pas pour les allocataires

Racket à tous les étages.

La Caisse d’allocation familiale a une très vague idée des difficultés que peuvent rencontrer les pauvres bougres impécunieux qui sont dans l'indécente nécessité d’user de ses indispensables services. Cette noble institution, à l’imitation de tous les grippe-sous qui fleurissent désormais dans cette société si libérale, se permet, en cas de réclamation justifiée ou bien d’appel pour quelque motif que ce soit, de taxer l’allocataire pour lui signifier sans doute qu’il y a mieux à faire que de lui rendre service.

Bien sûr, ladite taxation est modique : c’est sans doute ce que rétorqueront les cadres qui ont le privilège de ne pas connaître les mêmes soucis financiers que leurs ayant droits. Ces six centimes la minute, peut-être dérisoires en plus du coût de l’appel, sont bien là pour enfoncer encore un peu plus ces parasites qui vivent de la générosité publique. Voilà sans doute ce que pensent les odieux personnages qui ont installé cette affreuse taxe.

La CAF n’en reste pas à cette ignominie. Prompte à prétendre que la déclaration trimestrielle n’a pas été faite dans les temps, la brave machine administrative n’avertit jamais de la date butoir. C’est une belle astuce pour priver un temps de pauvres gens de cette déjà maigre ressource. Avant l’heure, ce n’est pas l’heure, mais après l’heure, il faudra reprendre la procédure à zéro. Sachant que le dossier mettra actuellement en moyenne huit semaines à être traité, les reboutés de la mauvaise disponibilité kafkaïenne, n’auront que leurs yeux pour pleurer.

Quant à l’erreur dans le dossier, elle est immanquablement qualifiée « d’erreur informatique ! ». Il suffit ainsi qu’un enfant en âge scolaire soit considéré comme un adulte, et voilà que la prestation est amputée immédiatement, ça va de soi, d’une part non négligeable. L'allocataire, pourtant en grande difficulté, doit se débrouiller tandis qu’un technicien essaiera de réparer la bourde qui a coupé les vivres. L’humanité n’est pas au programme dans cette maison.

Bien sûr, si la supposée sanction tombe dans l’instant, sa réparation prendra des mois. Il faudra d’ailleurs à la victime beaucoup de pugnacité, de patience et de conviction pour être réintégrée dans ses droits. Ceux qui se découragent abandonnent ainsi leur dû à une institution qui semble jouer le pourrissement avec délectation. Mieux même, cette noble maison compte sur l’imprévoyance de ses ayant droits pour ne pas se rendre compte des nombreuses erreurs qui vont toutes dans le même sens.

Ajoutons les périodes de fermeture durant lesquelles on ne peut joindre la CAF que par téléphone avec la susdite taxe et vous aurez une belle vision du traitement des allocations familiales dans un pays où la famille n’est plus une priorité nationale. Rassurez-vous, tout cela n’est qu’une joyeuse mise en bouche : le retour d’une droite décomplexée et revancharde ne fera qu’amplifier ce qu’une gauche indigne a déjà bien abîmé.

Il ne fait pas bon devoir tendre la main. La pratique la plus courante désormais est de tenter de vous la couper pour un oui et surtout pour un non. Un retard, un oubli, une erreur dans le formulaire 3 bis, une rature et vous voilà joyeusement radié pour satisfaire aux statistiques et à l’impérieux besoin d’économie. La dimension humaine est irrémédiablement remisée au placard et les pauvres agents se font, malgré eux, complices d’une politique honteuse et asociale.

Bien sûr, il y a toujours la possibilité de vous plaindre. Un appel téléphonique surtaxé vous enverra de disque enregistré en attente interminable pour vous détrousser un peu plus. Le nouveau « sévices publics » est en marche ; une belle escroquerie conçue par des technocrates issus de grandes écoles où nul, désormais, ne vient de ce monde des gens humbles, modestes, nécessiteux qu’il s’agit de mettre totalement hors circuit.

La pauvreté recule dans notre pays ; c’est un fait indéniable, statistique, indubitable. Elle recule devant les obstacles qui se dressent devant elle, grâce aux radiations de Pôle emploi et autres organismes de contrôle ; elle recule dans nos villes qui interdisent la mendicité ; elle recule jusqu’à devenir transparente. Ce n’est certes pas ainsi qu’on règle le problème mais c’est une bonne méthode pour ne pas sombrer dans l’insupportable réalité. Pour éradiquer la pauvreté il suffit de rendre invisibles les pauvres : il fallait y penser. Bravo, voilà bien une stratégie digne de cette époque formidable !...

Asocialement leur.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 10 septembre 09:58

    Joli pamphlet Nabum, la Dodo vous inspire visiblement ! smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 10 septembre 10:46

      @Clocel

      Je n’y suis pas allé à demi
      Merci


    • foufouille foufouille 10 septembre 10:10

      il suffit de se servir d’internet.
      en plus, tu risque de parler à un gros con.
      le net est mieux que la déclaration papier posté le 5 à renvoyer pour le 31 du mois précédent.
      et cela ne date pas d’hier mais de quinze ans.


      • C'est Nabum C’est Nabum 10 septembre 10:47

        @foufouille

        Voilà bien la réaction du nanti
        Le net c’est évident est bien plus commode

        Savez vous qu’il existe encore des gens qui ne peuvent s’offrir cette technologie ?


      • foufouille foufouille 10 septembre 11:07

        @C’est Nabum
        mais oui. si tu n’as pas les moyens, tu n’as pas le téléphone non plus.
        un PC d’occasion se trouve pour dix euros sur un vide grenier ou dans les poubelles. surtout celle des entreprises. la déchetterie. certaines assos en donnent aussi avec un écran plat.
        il te reste le cybercafé, si tu es sdf ou encore une bibliothèque.
        tu peut aussi demander au voisin ou te servir d’un téléphone portable.
        je dois en oublier.


      • Clocel Clocel 10 septembre 11:07

        @foufouille

        Essayez donc d’obtenir le tarif social ADSL chez SFR !

        C’est 40 € pour tout le monde, même lorsque ce montant correspond à 3 jours d’ASS, moins de 15 € par jour pour une personne seule...


      • foufouille foufouille 10 septembre 11:09

        @Clocel
        j’ai vécu avec le RSA des années, je connais. merci.
        tu as moins cher sans « tarif social ».


      • foufouille foufouille 10 septembre 11:17

        @Clocel
        j’ai oublié le wifi gratuit dans les gares et d’autres endroits.


      • Hector Hector 10 septembre 11:18

        @foufouille
        Pardonnez moi d’être grossier, pour la première fois sur le site, mais vous êtes un gros con.


      • foufouille foufouille 10 septembre 11:25

        @Hector
        et toi un crétin qui as internet mais ne sait pas s’en servir.


      • foufouille foufouille 10 septembre 11:27

        @Hector
        et moi c’est 23 ans de galère diverses et variées.


      • foufouille foufouille 10 septembre 11:41

        @Clocel
        www.edcom.fr/box-pas-cher.html
        tu as bien moins cher.
        tout dépend si tu es en ville ou pas vu que orange bloque souvent les autres fournisseurs.


      • zygzornifle zygzornifle 10 septembre 14:10

        @foufouille 


         demande a ton député de te prêter son Smartphone , il ne l’utilise que pour consulter la carte des restaurants ....

      • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 06:13

        @foufouille

        Vous êtes désarmant

        Je baisse les bras


      • foufouille foufouille 11 septembre 10:53

        @C’est Nabum
        je lui ai trouvé moins cher. dix euros juste internet.
        si tu commence la pauvreté enfant, ça aides beaucoup.
        c’est plus possible maintenant, quand j’avais douze ou treize ans, pour nos chauffer nous récupérions du bois dans la décharge du village les jours sans écoles.
        j’ai vécu longtemps au RMI en étant malade.
        par contre, je ne dirais pas que c’est facile surtou quand il fait froid.


      • Hector Hector 10 septembre 11:13

        Bonjour Nabum,
        Je fais partie de ces pauvres qui vivent du RSA et de quelques contrats précaires d’animations commerciales en grandes surfaces lorsque l’on veut bien se rappeler de moi mais je ne dois pas dépasser un nombre d’heures mensuelles sous peine de me voir diminuer considérablement mes « avantages sociaux » ou même de les voir disparaitre.
        Mais bosser ne me dérange pas bien au contraire.
        64 ans, je vis seul par force, sans intégration sociale par manque de fric, un repas par jour, voire tous les deux jours, j’envoie des CV à tour de bras mais à chaque entretien la première question que me pose la RH est : « Quel age avez-vous ? »
        Dés lors je sais que l’entretien est terminé. Les autres questions ne sont que de pure forme. Et pourtant je crois avoir des connaissance dans beaucoup de domaines et un formation universitaire B+2 science éco.
        J’ai tout essayé ; Intérim, Agence de recrutement internet, pôle emploi, candidature spontanées, rien n’y fait.
        Alors, pour ne pas crever, on se tourne vers ces organismes, CAF, CCAS, assistance sociale, voire la croix rouge et même l’armée du salut.
        Honte, humiliation, culpabilité, désespoir, solitude, c’est mon quotidien au contact de ces organismes qui de plus en plus réduisent les aides avec en dernier lieu paradoxalement la prime d’activité par exemple et avec la bénédiction de ce gouvernement de nantis qui nous parle de compétitivité et de coût salarial dans cette Europe qui a permis toutes les délocalisations possibles.
        Je remplis scrupuleusement mes déclarations de ressources trimestrielles, j’actualise méticuleusement ma situation chômage chaque 28 du mois et je passe plus de temps sur ma demande de CMU que je n’en passais sur ma déclaration d’impôt quand l’époque était prospère.
        Je n’allume pas la lumière le soir, je ne me sers pas des plaques chauffantes qui consomment beaucoup si l’on veut cuisiner je ne me sers que du micro-onde pour réchauffer les conserves, je tremble à chaque facture d’électricité qui ne me laisse rien et, pour compléter le tableaux il est des mois ou je dois choisir entre le papier toilette et la nourriture.
        Les loisirs, néant. Mon piano.
        Et je ne parle pas de ma voiture, une ax de 25 ans qui menace de me lâcher à chaque déplacement lorsque par miracle j’ai décroché un contrat de deux jour à 70km de chez moi et que je dois prendre les frais d’essence sur d’autre postes et comme toujours sur la nourriture.
        Je pense que cela va en amuser certains, c’est inévitable. Par définition, le pauvre est con.
        Je touche 461.72 par mois. Essayez de vivre avec ça et je ne fais pas partie de ceux qui ne veulent pas bosser, non, je suis trop vieux, simplement.
        Je ne cherche pas à me faire plaindre, loin de là, il suffit de me dire qu’il y a plus malheureux que moi et peu de gens autour de moi connaisse ma situation dont je ne parle évidemment pas.
        Merci Nabum de votre article qui m’a aidé à me lâcher un peu.
        J’ajoute, pour conclure que si quelqu’un peut me proposer un job, ce sera avec plaisir et ce dans n’importe quel domaine.


        • foufouille foufouille 10 septembre 11:24

          @Hector
          « j’ai décroché un contrat de deux jour à 70km de chez moi »
          non rentable et il me semble que le maxi était de 50.
          même 50, c’est pas rentable.
          « Je touche 461.72 par mois. »
          tu as pas droit aux restos du coeur ?
          la solution serait aussi d’avoir un jardin si tu es en bonne santé.


        • Hector Hector 10 septembre 15:00

          @foufouille
          les deux WE prochains je serais effectivement à 70 km de chez moi. vendredi jusqu’à 23h00, samedi et dimanche. 
          C’est rentable parce que c’est bien payé pour les foires aux vins (j’étais VRP en vins) mais il y en a de moins en moins et il faut trouver les contrats. Dans cet univers là aussi les gens se cooptent.
          Il n’y a pas de limite kilométrique, il suffit de négocier le remboursement. Mais il faut avancer l’essence et ce n’est pas toujours évident.
          Jamais je ne pourrais m’inscrire aux restos du cœur. J’aurais bien trop peur de croiser une connaissance.
          Quant au jardin, j’ai quelques pots sur ma fenêtre et c’est tout.
          Merci de votre sollicitude et de vos idées, malheureusement je ne vois pas de solution et pourtant je me démène mais sans grand résultat. Sans CDI c’est très difficile.
          Mais je garde espoir.
          Désolé de vous avoir « malmené » quelque peu, mais vous avez parfois des réponses très dures.


        • foufouille foufouille 10 septembre 15:11

          @Hector
          ha ok.
          donc une idée : tu achètes du vin en dlc courte ou en déstockage et le revend dans les villages aux gens qui ne peuvent se déplacer. tu aussi du vrac à mettre dans un tonneau dans certaines coopératives mais tu doit connaitre.
          désolé aussi si je suis souvent cynique mais la vie est peu agréable tout en bas. en plus, ça fait trop longtemps.


        • rocla+ rocla+ 10 septembre 15:22

          @foufouille


          Pour faire du commerce il faut s’ inscrire aux différents organismes ,
          cotiser pour la retraite  pour la caisse maladie  , être à jour avec ses documents administratifs , sinon achtung  Gérard Filoche  viendra faire une vérification et 
          tu te retrouveras en zonzon . 

          Sinon ça s’ appelle incitation à la fraude ...

        • Liber8 (---.---.129.246) 10 septembre 15:44

          @Hector
          Y a du boulot meme pour des personnes de votre age, mais vous n’en trouverez pas sur les réseaux que vous fréquentez. Nous avons du travail pour vous mon ami.

          Il y a un arrivage de 10Kg de weed pour la semaine prochaine, si effectivement bosser ne vous dérange pas, nous serions heureux de vous accueillir dans notre équipe.

          Le travail ne demande pas tant d’efforts, vous accueillez la clientele, et procédez a la vente du produit et a l’encaissement. C’est confortablement rémuneré, sans aucun prelevement, tout va dans votre poche.

          Si vous etes interessé contactez nous.


        • foufouille foufouille 10 septembre 16:17

          @rocla+
          tu as un truc appelé auto entrepreneur qui est bien simple qu’à ton époque.
          pas mal de marchands fraudent sur les marchés et foires.
          certains sont des gros escrocs aussi.
          tous les autres ferment les yeux.


        • rocla+ rocla+ 10 septembre 16:20

          @foufouille


          La mentalité  du connard parfait . 

          Il fait consciencieusement  ce qu’ il reproche  à tout le monde . 

          Le pourri de chez pourri . 

        • foufouille foufouille 10 septembre 17:55

          @rocla+
          toi pas comprendre quoi ?
          un autoentrepreneur cotise au pourcentage du CA. tu gagnes rien, tu ne payes rien.
          j’ai rien contre le petit marchand qui fraude un peu car il a du mal a finir ses fins de mois..
          par contre il ne faut pas se plaindre de sa petite retraite.ou soutenir le MEDEF.


        • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 06:15

          @Hector

          Je suis touché, ému et reconnaissant pour ce merveilleux témoignage.


        • Hector Hector 11 septembre 09:23

          @Liber8
          Si vous voulez prendre contact avec moi voila mon adresse mail : [ bepi33@gmail.com ]
          Merci d’avance.


        • Hector Hector 11 septembre 09:29

          @C’est Nabum
          Merci Nabum, moi aussi je suis touché par votre compassion. Et d’ailleurs vos conte et article le montre bien que vous êtes un homme de cœur.
          Merci.


        • C'est Nabum C’est Nabum 12 septembre 07:42

          @Hector

          Je ne sais comment vous joindre alors qu’on me demande de vous envoyer ceci


        • juluch juluch 10 septembre 11:27

          Les joies de l’Administration................................  smiley


          • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 06:19

            @juluch

            Il n’est rien d’autre à dire
            Merci


          • Aristide 10 septembre 11:55

            Il me semble que des trains arrivent en retard, que des voitures tombent en panne, que nous même causions des préjudices à d’autres par des erreurs, des approximations, ...


            Nous vivons dans un monde complexe, difficile, réglé. On peut effectivement déplorer les cas où l’administration se trompe ou que l’allocataire oublie une déclaration indispensable. On peut accuser l’informatique ou l’employé de sa rigueur. Mais ... Est ce qu’un allocataire qui a été rappelé pour fournir son attestation et qui ne l’envoie pas doit être absout de tout. 

            Je sais que la situation très précaire de certains de nos concitoyens est souvent un cercle vicieux dans lequel la dépression empêche la réalisation des actes les plus ordinaires. Entraînant souvent des difficultés encore plus grandes. Mais tout de même, la quasi totalité des millions d’allocataires reçoivent ce qui leur est du en temps et en heure. 

            Si je ne critique pas votre exemple, je ne souscris pas à sa généralisation qui fait passer notre système de protection sociale pour un monstre froid. Non, les employés des CAF et autres administrations sont conscient de leur responsabilité et ne sont pas ces kapos sans coeur qui traquent l’allocataire.

            Je sais qu’il est de bon ton essentialiser un cas particulier dans un but souvent assez brumeux, dans votre cas vous démontrez souvent un humanisme assez évident. Qu’allez vous donc faire dans cette galère ?


            • foufouille foufouille 10 septembre 12:03

              @Aristide
              "Non, les employés des CAF et autres administrations sont conscient de leur responsabilité et ne sont pas ces kapos sans coeur qui traquent l’allocataire.« 
              si certains le sont et sans aucune possinilité de te plaindre.
              je me souviens de la énième erreur de courrier involontaire : j’ai la déclaratio en entourant en rouge écrit le »21« et le cachet de la poste posté le »5" .
              je ne souviens de ce que j’ai ajouté comme phrase mais cela a calmé le petit kapo.
              je connais d’autres gens qui ont vécu ce genre de chose à différentes époques.



            • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 06:20

              @Aristide

              Ce monde était Kafkaïen il est désormais CAFkaïen
              Le joli progrès


              • foufouille foufouille 10 septembre 12:29

                http://don.ordi.free.fr/
                http://www.informaticpourtous.fr/l-association.html
                http://www.terristoires.info/societe/association-naga-les-social-geeks-au-service-de-la-precarite-numerique-1817.html
                http://www.ouest-france.fr/un-ordinateur-pour-seulement-20-eu-561250
                http://www.netpublic.fr/tag/personne-precaire/
                celui là est une arnaque
                http://www.naga44.org/Ateliers-du-don

                Tout le monde peut être bénéficiaire d’un ordinateur et des ateliers via Nâga.

                Chacun doit cependant devenir adhérent à l’association.

                L’adhésion se fait en fonction des revenus :

                • Personnes allocataires de minimas sociaux (RSA socle...) : 80 euros
                • Personnes ayant des revenus compris entre les minimas et le SMIC inclus : 110 euros


                • visior64 visior64 10 septembre 13:17

                  @foufouille

                  Il va falloir m’expliquer comment quelqu’un qui perçoit le RSA de base peut sortir 80 euros en une fois... ça représente presque 20% de son allocation ! Et il y a des factures qui tombent, en cours de mois, et elles ne supportent pas un seul retard du versement du RSA, sinon, c’est les agios à la banque, qui douillent très vite et laissent les gens encore plus sur la paille

                • foufouille foufouille 10 septembre 13:26

                  @visior64
                  faut tout lire : celui là est une arnaque et grosse.
                  en plus, tu ajoutes 40€ pour un portable.
                  c’est moins cher chez un pro. tu peut trouver de l’occase garanti trois mois pour 50. ou 100 pour un portable. le mien m’a couté 135 car je voulais une carte vidéo dedié.
                  si tu est au RSA, tu as des vieux ordis pour 20€, voire gratuit.
                  si tu fais les poubelles, c’est gratuit.


                • rocla+ rocla+ 10 septembre 13:32

                  @visior64


                  Ce mec  Fouillemerde  est un mythomane , il y a pas longtemps il expliquait 
                  que son assurance  subvenait à ses besoins .

                  Un menteur  doublé d’ un sale con .

                • visior64 visior64 10 septembre 13:58

                  @foufouille

                  Et si tu es une quiche en informatique, que le disque dur est mort ou que la RAM merdouille, tu en fais quoi, de ta trapanelle ?

                  Il y a des prêts CAF à 0%, faut le savoir, mais en même temps, le RSA, c’est un peu léger pour un prêt, même CAF. Aujourd’hui, l’accès à l’informatique est considéré comme un « droit » (voire un besoin), donc il ne devrait pas y avoir de souci pour obtenir ce genre de prêt. J’ai pu en profiter il y a longtemps déjà. A l’époque, c’était plutôt pour une formation. Moi je recommande plutôt l’achat d’un PC neuf que de ramasser une trapanelle ^^.

                  Et pour ta gouverne, j’ai lu tout le commentaire (et tout l’article aussi). 

                • foufouille foufouille 10 septembre 14:03

                  @rocla+
                  je n’ai jamais dit cela, crevure de merde.
                  ta bonne assurance privée de crevure libérale comme toi, ne paye que de temps en temps.
                  c’est pareil pour tout le monde. dans tous les accidents de la circulation non responsable, tous les sinistres qui leur coûterais cher.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès