Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > A propos d’aide humanitaire ...

A propos d’aide humanitaire ...

Face à la famine, la première réaction spontanée c’est, comme Bernard Kouchner en 1992 en Somalie, de débarquer avec des sacs de riz sur l’épaule.

Cette politique est désastreuse pour l’économie locale. En effet, pour un paysan du pays qui arrive au marché pour essayer de vendre sa récolte, comment voulez-vous qu’il arrive à vendre quoi que ce soit, si, de l’autre côté de la rue, un camion de l’ONU distribue gratuitement des sacs de riz à tour de bras ?

C’est du bon sens.

La politique Américaine, par exemple, qui écoule ses surplus de production agricole en inondant le continent Africain d’aide humanitaire, c’est peut-être bon pour le paysan du Middle West qui s’en met plein les poches, mais ça asphyxie l’économie locale. Et non seulement ça empêche l’agriculture locale de se développer, mais ça tue même l’agriculture existante, incapable de de battre face à du blé gratuit.

Par ailleurs, si on envoie de l’argent, cela ne fait qu’accroître la corruption locale et les comptes en Suisse des hommes forts au pouvoir.

Alors, que faire ?

(1) Cesser toute aide par envoi d’argent ou de nourriture (sauf en cas d’urgence, bien sûr).

(2) Mener une multitude d’actions directes, ciblée sur tel ou tel village, pour les aider à s’en sortir par eux-mêmes.

Donnez un poisson à un chinois, il fera un repas. Apprenez-lui à pêcher, il mangera toute sa vie.

Pour en savoir plus :
1. Economist Blames Aid for Africa Famine (Yahoo news)

Crédit photo : AP


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès