Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

À quoi bon ?

Les blogs sont-ils lus ?

Les cercles hermétiques …

Cinq années d'expression et de colère, cinq années de billets quotidiens qui décrivent ce monde et ses travers, ses folies et ses injustices. Cinq années, fort heureusement de textes différents, de balades et de rêveries, de fables et d'histoires, de portraits et de délires. Mais à quoi bon tout ça quand le cercle des lecteurs demeure celui des humbles et des silencieux, des gens sans pouvoir à la seule colère impuissante ?

La toile est un miroir aux alouettes. Elle donne l'impression fictive de donner sa chance à chacun, à tous ceux qui s'imaginent pouvoir être entendus et essayent modestement de faire bouger les lignes. Rien de cela ne se réalise, les cercles concentriques des pouvoirs locaux, départementaux, régionaux et nationaux sont parfaitement hermétiques. Nos coups de gueule restent muets car jamais ils n'atteignent leur cible.

Le seul mérite, et il est grand, de ces bouteilles à l'amer, est d'élargir le réseau des déçus, des bâillonnés, des gens qui ne comptent pas. Nous nous sentons moins seuls, nous nous serrons les coudes, nous nous encourageons quand cela est possible sans jamais agir sur le réel. Pire même, notre colère ne fait que s'accroître, tant nous constatons à quel point notre impuissance est immense.

Le rouleau compresseur des médias serviles est bien plus efficace que nos pauvres agitations désespérées. Nos messages restent lettres mortes, nos billets ne circulent que dans le petit réseau de la contestation du système qui se garde bien d'offrir une quelconque place à l'expression de la révolte et de l'indignation. Pire même, les humoristes officiels , valets de ce système, ne font plus qu'œuvre de dérision sans jamais s'attaquer aux fondements de cette société de l'injustice et de l'iniquité.

Nous crions dans le désert. Les paravents sont dressés et jamais nos pamphlets ou nos témoignages ne touchent leurs cibles. Il n'est plus possible de s'adresser aux maîtres de ce monde, protégés qu'ils sont par une armée de gardes du corps et de trompe-la-réalité. Il faut en effet, éloigner le réel de nos chers responsables, leur garantir une confortable ignorance afin de ne pas troubler le peu de conscience qui leur reste.

Nous pensions que la toile serait l'expression salutaire d'une démocratie réelle. Elle n'en est que les soubresauts dérisoires, les ultimes contractions avant la chape de plomb de la censure et du silence. On voit se dessiner les préparatifs de lois liberticides visant à museler ceux qui, de toute manière, ne seront jamais écoutés.

Oui, ça sert à quoi d'écrire ainsi sans jamais avoir la moindre réponse ? Bien sûr, « Ils » finissent par savoir, ils finissent par être irrités et alors vous découvrez que votre disque dur a reçu une étrange visite, que votre téléphone émet de curieux grésillements, que l'on vous repousse lors d'une fête locale et que l'on vous tourne le dos avec mépris et condescendance. Ce sont les attributs du pouvoir monarchique que de mépriser ainsi ceux qu'on est censé représenter.

Les vraies instances de la parole citoyenne sont inaccessibles. Les radios locales doivent fermer leurs antennes à la libre expression sous le prétexte fallacieux que les prochaines élections municipales imposent cette mesure d'équilibre. Mensonge que cela ; car par qui serions-nous véritablement représentés dans un système électoral totalement pipé qui donne le verdict avant que de commencer l'épreuve ? L'argent mis à disposition des deux grands partis hégémoniques est, à ce titre,le meilleur et le plus sûr moyen de maintenir la mainmise actuelle et ce partage en deux clans si semblables.

À quoi ça sert de voter, de crier, de se plaindre quand nous n'avons plus aucune influence sur des décisions qui sont prises si loin, au nom d'un coup d'état libéral permanent, mené par une commission européenne, véritable junte politique ? Comment allons-nous imposer cette sixième République citoyenne et mettre à bas ce personnel politique corrompu, aveugle et sourd à nos peines et nos déboires ?

Je continue pourtant de semer mes billets sur ce réseau sans espoir. Les seuls qui s'y montrent d'une redoutable efficacité sont les Trolls, les envoyés d'une force brune qui veulent détruire toute pensée non conforme à leur idéologie de la haine. Plus le temps passe, plus j'ai la certitude qu'ils sont les complices objectifs de la clique gouvernante.

Allez, oubliez ce coup d'épée dans l'eau ! La fatigue ou l'impuissance a justifié cette longue plainte qui se perd dans les méandres du virtuel. Aucun de ceux qui ont une parcelle de pouvoir ne peut comprendre ce que j'exprime ici. Ces gens-là sont si loin de nous, si loin de cette société qui implose, qui se désagrège alors qu'ils continuent de briller dans le faste d'une représentation usurpée.

Accablement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 22 janvier 2014 09:39

    (Mais à quoi bon tout ça quand le cercle des lecteurs demeure celui des humbles et des silencieux, des gens sans pouvoir à la seule colère impuissante ?)...Ne vous y trompez pas..ces humbles-silencieux ont plus de pouvoir que vous ne pouvez l’imaginé...celui du nombre et de la liberté d’expression (chose fort rare de nos jours)..Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.. !


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 janvier 2014 10:52

      Claude-Michel


      Je crains que des torrents plus tumultueux, boueux et violents prennent le pas sur les petits rus qui prennent le temps de la réflexion 

    • gaijin gaijin 22 janvier 2014 09:42

      dans le seigneur des anneaux sam gamegie dit :
      « que puis je faire même éveillé ? rien ....mais je dois resté éveillé quand même »
      ce petit personnage sans importance armé uniquement de son simple bon sens de son amour de la vie, des arbres et des champignons est le véritable héros de l’histoire.
      il nous enseigne que nous faisons ce que nous faisons non pas en fonction d’un résultat mais en tant que c’est l’expression de ce que nous sommes ......


      • C'est Nabum C’est Nabum 22 janvier 2014 10:53

         gaijin


        Ce que de ma modeste place j’essaie de faire au quotidien

      • Smokit 22 janvier 2014 14:27

        Comme disait Brassens qui était loin d’être bête : « La seule révolution possible, c’est d’essayer de s’améliorer soi-même, en espérant que les autres fassent la même démarche. Le monde ira mieux alors »


      • lionel 23 janvier 2014 08:42

        Nabum, que la force soit avec vous, merci pour vos billets. On dit que Gandhi aurait dit : « Tout ce que tu feras sera inutile mais il est indispensable de le faire »... J’ai fait mienne cette devise et elle est là, aussi disponible pour vous...

        Prenez soin de vous, on est ensemble !


      • BA 22 janvier 2014 10:20

        Tinquiète pas, Nabum, ces petits coups de bélier dans la porte de la forteresse ne sont pas inutiles.


        Continue.

        Bon courage.

        • C'est Nabum C’est Nabum 22 janvier 2014 10:54

          BA


          Ah, si seulement j’avais un bélier plutôt que mes frêles épaules pour attaquer la forteresse de l’indifférence

        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 22 janvier 2014 10:21

          Il est certes difficile de briser le mur du silence...


          Mais comment prendre en compte les milliers de textes qui se promènent sur la toile ? Comment faire le tri entre ce qui est pensé et mis en forme et les chiures de mouches ou les grosses bouses qui se déversent çà et là. Sans compter les fausses nouvelles et les rumeurs dont dégouline le Net.

          Agoravox a le même sort que toute la presse : il ne s’adresse qu’à ses lecteurs et ceux-ci ne lisent que ce qu’ils ont envie de lire . Avouez que vous écrivez autant pour vous libérer ou vous faire plaisir que pour être entendu des puissants de notre monde...

          Regardez combien votent pour ou contre vos textes et vous verrez que vous êtes plus lu qu’un auteur autoédité !

          • C'est Nabum C’est Nabum 22 janvier 2014 10:56

            Jean J. MOUROT


            J’ai la prétention déraisonable de changer le monde
            J’ai la prétention folle d’être lu par le plus grand nombre

            Je sais que c’est d’abord pour moi une nécessité que d’écrire colères et frustration et que la toile demeure le plus sûr moyen d’être lu

          • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 23 janvier 2014 05:09

            « Chacun de nous peut changer le monde. Même s’il n’a aucun pouvoir, même s’il n’a pas la moindre importance, chacun de nous peut changer le monde » écrivait Václav Havel quelques semaines après la chute du Mur de Berlin.

            Mon cher Nabum, continue ! Ils font les sourds mais nous surveillent comme l’huile sur le feu parce que cette libre parole peut cristalliser à tout moment.
            Ceux qui font les sourds aussi, sont les lecteurs de blogs qui lisent mais ne commentent jamais. Pour quelles raisons ? Découragement ? Inhibition ? Embarras d’écrire comme on parle ?
            Continue Nabum, tu es de notre famille solidaire pour un monde moins moche !


          • Shawford Shawford43 22 janvier 2014 10:27

            Salut Na Boom


            et ben dis donc c’est le big coup de blues ce billet. smiley

            Moi je vous le dis, ça va changer tout ça, cela repose pour autant sur la confiance que vous pouvez confier dans mes dires... mais c’est comme tout le reste.
            Et c’est de la compréhension de ceci et de la constatation que seuls dans les échanges épistolaires du net existe encore un part d’humanité que va venir le salut. Et je vous le redis : on y vient.

            Bonne journée. smiley




            • C'est Nabum C’est Nabum 22 janvier 2014 10:58

              Shawford43


              J’ai la conviction que la part d’humanité se rétrécie ! 

            • Shawford Shawford43 22 janvier 2014 11:00

              Et c’est normal c’est en se rapprochant au plus possible du miroir que l’on peut escompter passer au travers et par delà de l’autre côté.


            • Shawford Shawford43 22 janvier 2014 11:03

              Par contre si vous escomptez que tout le monde y passe ensemble ou qu’ils vous y précèdent pour vous en donner compte rendu, vous vous mettez un doigt dans l’œil : cela ne regarde que vous même et la relation que vous entretenez au monde, à la création.


            • L'enfoiré L’enfoiré 22 janvier 2014 11:20

              Bonjour Nabum,

              Votre billet interpelle alors je vais répondre point par point comme dab.

              « Cinq années d’expression »

              Donc vous comptez à partir de 2009. Pourquoi ne pas remonter plus haut ? Person, c’est depuis 2005. Avant je n’ai jamais eu le temps d’écrire une ligne.

              « Mais à quoi bon »

              Bonne question. Il faut d’abord définir ses objectifs et dire à qui ils sont adressés. Pour moi, pas de doute, c’est pour moi même en premier que j’écris. Une sorte de Journal d’Anne Frank. Une bouteille à la mer entre les vagues d’Internet ensuite. Ce ne sont pas les commentaires qui m’importent, je les introduis moi-même en général pour compléter les articles. Les lecteurs en feront ce qu’ils aiment ou non. Aucune recherche d’influencer qui que ce soit. Pas de propagande ni de cible. Les coups de gueule, je les adresse d’abord à moi-même. Je suis venu sur cette antenne parce qu’avox m’y a proposé en 2005. Sinon je serais resté sur ma base. Je suis venu, j’ai vu et j’ai passé la main au vu des développements qui ne sont que des extrapolations, des élucubrations de ce que l’on voit dans les médias officiels. Et oui, il faut beaucoup d’investissements pour aller plus loin, pour aller de-vizu voir ce qui se passe aux endroits des événements ; 

              Vous avez raison, si on cherche plus on est mal pris et les déceptions, j’en ai vu passé sur cette antenne et ailleurs. Abandon de poste qui essaient de casser les mailles du filet de la Toile.

              « Nous nous sentons moins seuls »

              Là, vous touchez un point qui ne me touche pas. Je suis un solitaire né. Aucune recherche de changer cela. Tu viens, c’est bien, tu ne viens pas, ce l’est tout autant. Mais c’est vrai, il y a parfois quelques uns qui restent dans les mailles du filet et qui font la crème. Je peux dire, que j’en ai vu passé des poissons de toutes les couleurs. Ils viennent parce qu’ils ont vue quelque chose qui leur plait et puis s’en vont et retournent dans leur pénates. Internet, la virtualité est un subset de la vie réelle.

              « Pire même, les humoristes officiels , valets de ce système, ne font plus qu’œuvre de dérision sans jamais s’attaquer aux fondements de cette société de l’injustice et de l’iniquité. »

              Je ne vois pas où est le pire. Je joue dans la même zone. J’aime le désert dans lequel je suis allé. Aucune illusion.

              « écrire ainsi sans jamais avoir la moindre réponse ? »

              Je viens d’en parler. Ce qui m’amuse c’est de faire du tourisme à bon marché. Les systèmes de statistiques me permettent de voir qui me lit, d’où et ce qui est lu. Je fais ensuite de la géographie en allant voir ce qu’on dit des villes d’où cela est parti. 

              Mais de tout cela, j’en ai parlé dans un billet 

              « Je continue pourtant de semer mes billets sur ce réseau sans espoir. »

              Et vous avez raison. Vous vous faites du bien à écrire et moi parfois à vous lire.

              Que demande le peuple de plus ? smiley


              • L'enfoiré L’enfoiré 22 janvier 2014 11:27
                « L’inutile et le superflu sont plus indispensables à l’homme que le nécessaire. »
                disait René Barjavel 

              • Shawford Shawford43 22 janvier 2014 11:29

                Et quel grand auteur mais surtout penseur : de Ravages à La nuit des temps (ou vice versa), que peux t’on ajouter de plus ?


              • C'est Nabum C’est Nabum 22 janvier 2014 12:54

                 L’enfoiré


                Vous avez toujours tout vécu avant moi, c’est pas juste même si vous ne semblez pas ressentir les choses de la même manière

                Votre détachement est admirable, ma prétention à vouloir agir sur la société totalement folle

                Lequel de nous deux va sombrer dans la folie ? 

                Je crains d’être le meilleur candidat !

              • Shawford Shawford43 22 janvier 2014 21:58

                Antimilitariste, apolitique, visionnaire : effectivement, on imagine bien à la lecture de vos critiques rances et agressives, Lait pissé, qu’il ne pouvait recueillir vos suffrages smiley


              • oncle archibald 22 janvier 2014 12:38

                Trop pessimiste Nabum ... Ces puissants qui à l’instant bien calés dans leurs fauteuils se servent de nous savent bien qu’ils ne sont là que parce qu’ils nous ont pendant un trop long temps leurrés et savent bien aussi qu’ils ne nous leurrent plus ... Ils doivent serrer les fesses en se demandant si nous allons réagir ou pas.

                La seule chose qui manque pour que la vie commune, la « res publica » reparte dans le bon sens c’est une offre crédible ... Je n’en vois aucune à l’instant mais demain ? Pourquoi pas ?? Le mécontentement est général et qui plus est lucide. Nous sommes très nombreux à savoir ce que nous ne voulons plus, moins nombreux à être d’accord sur ce que nous souhaitons vraiment. 

                Mais les « valeurs » simples et puissantes qui sont susceptibles de nous unir ne sont pas perdues, elles sont juste masquées, occultées, cachées volontairement par ceux qui ont tout intérêt à ce que nous ne les remettions pas au premier plan. Elles vont donc resurgir et je l’espère triompher parce que globalement je crois la communauté des hommes intelligente, lucide, en marche vers un avenir meilleur depuis la nuit des temps. 

                C’est un mauvais moment à passer, demain ça ira mieux, nécessairement !

                • C'est Nabum C’est Nabum 22 janvier 2014 12:55

                  oncle archibald


                  Demain, ces impuissants notoires, menteurs d’exceptions, profiteurs toujours seront toujours en place et je continuerai de me lamenter

                • Chaz Chaz 22 janvier 2014 12:40

                  Je ne pense pas qu’il faille se décourager. Et puis c’est grâce aux petits gens comme vous que les petits gens comme moi avancent, et a leur tour font avancer les autres.

                  La censure qu’ils veulent imposer est au contraire un signe, ils ont peur du nombre croissant de gens qui s’éveillent. Pour ce qui est des trolls, je confirme, vous aviez peut etre loupé ça.


                  • C'est Nabum C’est Nabum 22 janvier 2014 12:56

                    Chaz


                    Alors continuons et évitons ça ! 

                  • Prudence Gayant Prudence Gayant 22 janvier 2014 15:28
                    Nabum a aujourd’hui un coup de blues, hier il était en deuil, mais aujourd’hui il maudit le monde des internautes, des sans grades des humbles des ceux qui ne comptent pas.
                    Je vous prie de bien vouloir m’excuser si mes commentaires ne sont pas intéressants si leurs contenus est insipide mais hélas ! trois fois hélas ! je ne suis personne !
                    Vous ne voudriez que des lecteurs ayant pignon sur rue ! les autres sont fâcheusement
                    pénibles car ils attendent une petite réponse de l’Auteur.
                     Faites de la politique vous rencontrerez des personnes influentes.
                    J’ai l’impression de me répéter ! évidemment, cela fait la seconde fois que vous rejetez les sans grade qui vous lisent ! 
                    Les sans-grade savent ce qu’ils sont, et vous ? vous êtes qui ?

                    • Shawford Shawford43 22 janvier 2014 15:31

                      Je ne crois pas qu’il fustige qui que ce soit, mais plutôt l’absence d’une dynamique dans laquelle il s’inscrit, et dans laquelle vous êtes sans aucun doute partie prenante. 


                    • L'enfoiré L’enfoiré 22 janvier 2014 15:55

                      Prudence,

                       Je suis Nabum depuis un certain temps. Il est venu même déposer un billet dans ma corbeille. Pourtant, je ne l’ai pas ménagé quand il le fallait et qu’il se prenait pour le souffre-douleur de sa Segpa.
                       La vie nous impose des directions de vie. On ne choisit pas toujours et en plus, même quand on choisit, on se trompe et on regrette.
                       Les personnes influentes, c’est qui ?
                       Votre médecin, à qui vous faites précéder son nom de « Docteur ».
                       Votre avocat, à qui vous ajoutez le mot « Maître ».
                       Notre roi, à qui on ajoute « Sire ».
                       Qui fait la distinction, sinon vous-même, sans plus même vous en apercevoir.
                       Dites simplement « Monsieur » ou « Madame » et ça suffira.
                       L’instruction n’est qu’un moyen de vous en imposer.
                       Etre politicien, la pire des professions, que l’on fait suivre par « Politichien », là où tout le monde se tire dans les pattes, pour avoir des chances d’ajouter des bons points aux partis. Très mauvais exemple....
                       
                       
                       

                    • C'est Nabum C’est Nabum 22 janvier 2014 17:53

                      Prudence


                      Je me suis mal exprimé sans doute

                      Je suis heureux qu’ils me lisent et même particulièrement fier. Ne vous détournez pas ... Mais j’enrage de n’avoir jamais d’échos venant de ceux que je vise implicitement et qui vivent à proximité. Même ceux-là, me lisent sans doute (j’en ai quelques preuves) mais se refusent à la moindre réponse.

                      C’est ça qui m’exaspère vraiment

                    • L'enfoiré L’enfoiré 22 janvier 2014 18:12

                      Cher Nabum,


                      « Mais j’enrage de n’avoir jamais d’échos venant de ceux que je vise implicitement et qui vivent à proximité. Même ceux-là, me lisent sans doute (j’en ai quelques preuves) mais se refusent à la moindre réponse. »

                      Vous n’êtes pas le seul. Ce sont ceux qui sont les plus proches qui ont bien trop peur de vous dire ce qu’ils en pensent. Ils vivent près de chez vous et ont évidemment, un peu peur de perdre quelqu’un qui peut les servir. Le monde réel impose des conventions, tandis que celui du virtuel ouvre les discussions plus dures ;
                      J’habite dans un immeuble à appartements. Plusieurs connaissent mon blog et pourtant, je n’ai jamais reçu le moindre retour à part, « c’est pas mal. »
                      C’est fou, non ? 

                    • Prudence Gayant Prudence Gayant 22 janvier 2014 21:34

                      Shawford43

                      A lire tous les « commentaires », lire est un bien grand mot car parcourir suffit, que vous laissez ça et là, vous êtes celui qui dynamise le plus certains blogs sur avox !
                      Je ne répondrai pas pour le fond de votre commentaire.

                    • Shawford Shawford43 22 janvier 2014 21:47

                      Prudence, à tout le moins je loue le fait que vous ayez évité les jugements de valeur, car partant de cette dynamique, c’est, comme on dit, à la fin du bal que l’on paie les musiciens, ou, c’est selon, à la fin de la foire que l’on compte les bouzes.

                      Bonne soirée


                    • Prudence Gayant Prudence Gayant 22 janvier 2014 21:56

                      Shawford43

                      J’aurais dû rajouter que je ne comprends pas la plupart de vos commentaires. Il y a sur avox un club très fermé auquel vous appartenez ?


                    • Prudence Gayant Prudence Gayant 22 janvier 2014 21:59

                      L’Enfoiré,

                      A part le roi, je côtoie les autres. Ils ne me semblent pas plus importants que cela.

                       



                    • Shawford Shawford43 22 janvier 2014 22:11

                      Comment dire Prudence, 8 ans d’expérience feront toujours la différence, sauf votre respect. 

                      Par exemple ce soir même, en dehors de vous, je discute avec un intervenant notamment, qui apparemment débarque sur AV, s’étant inscrit il y a quatre jours, sauf qu’à le lire, on pourrait penser qu’il connaît la date d’anniversaire de ma mère. 

                      Pour ma part je ne suis pas dupe de ces occurrences, d’autre part je conviens fort bien de l’aspect abscon de mes commentaires quand on les lit hors de leur contexte, et alors même qu’ils charrient à travers les différents fils un contenu latent et s’inscrivant dans une dynamique particulière. 

                      Mais je n’oblige personne non plus à les lire smiley smiley


                    • Shawford Shawford43 22 janvier 2014 22:26

                      Un dernier mot Prudence, si vous allez lire mon post de 21:58, vous saurez désormais que Lait pissé, c’est l’interlocuteur à qui je m’adresse, qui se nomme laipicier, et que j’affublerai du même sobriquet dès lors que je le verrai revenir avec un autre pseudo tout en ayant reconnu son style et ses façons. smiley


                    • Prudence Gayant Prudence Gayant 22 janvier 2014 22:30

                      Vous êtes le veilleur d’avox ?

                       



                    • Shawford Shawford43 22 janvier 2014 22:36

                      Si vous voulez le considérer ainsi, je vous en laisse l’appréciation. Pour ma part, j’y vois un des seuls endroits où il soit encore possible de changer le cours de ce système mortifère. 

                      Mais c’est clair que cela n’apparaît pas au premier coup d’œil. Cependant le fil sur lequel nous nous trouvons ici même et l’auteur qui en est le coproducteur, font bel et bien parti des personnes et des lieux qui échappent selon moi à l’atmosphère de décrépitude de corps et d’esprit qui dévore notre société, et c’est donc pour moi déjà beaucoup.


                    • L'enfoiré L’enfoiré 24 janvier 2014 09:10

                      Shawshaw,


                      «  Pour ma part, j’y vois un des seuls endroits où il soit encore possible de changer le cours de ce système mortifère. »

                      Question : est-ce que cela te rend meilleur, plus optimiste après avoir déchargé pas mal de fricassée (tu peux couper le mot comme tu veux) sur Avox ? Est-ce pour se décharger de l’énergie électrostatique ?
                      Je suis un vieux de la vieille comme toi sur cette antenne. Veni, vidi... parti.
                      Vu que tu changes en permanence d’avatar. Est-ce pour correspondre à ton humour du moment ?
                      Perso, j’en ai eu deux avatar. Un rigolard, que j’aimais bien et qui correspondait à ma personnalité.
                      On m’a fait remarquer qu’on n’était pas ici pour rigoler. Alors, depuis, je pointe et je pique. 

                      « ...le fil sur lequel nous nous trouvons ici ... qui échappe selon moi à l’atmosphère de décrépitude de corps et d’esprit qui dévore notre société, et c’est donc pour moi déjà beaucoup. »

                      Exact. pour moi, aussi, Je viens régulièrement. Les textes sont clairs, par alambiqués par des mots à la « soixante quinze » comme on dit chez nous.
                      Comme tu dis, c’est déjà beaucoup. smiley (un seul smiley suffit)

                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 22 janvier 2014 16:49

                      @ Nabum 

                      Vox clamantis in deserto ? Bien sûr que non, Cher Monsieur ! Bien au contraire !Comme le dit fort justement M/ Mourot, vous avez baucoup plus de lecteurs que n’importe quel auteur qui s’éditerait à compte d’auteur.Votre audience est réelle, comme celle de tous ceux qui s’expriment ici, qui lisent, réfléchissent, commentant, observent, agissent...Miyazaki, citant P. Valéry, en a fait le titre de son chef-d’oeuvre éponyme  « Le vent  se lève !... Il faut tenter de vivre ! ». Je vous propose beaucoup mieux avec Rimbaud : « Il faut être absolument moderne.Point de cantiques : tenir le pas gagné. Dure nuit ! le sang séché fume sur ma face, et je n’ai rien derrière moi, que cet horrible arbrisseau !... Le combat spirituel est aussi brutal que la bataille d’hommes ; mais la vision de la justice est le plaisir de Dieu seul. Cependant c’est la veille. Recevons tous les influx de vigueur et de tendresse réelle. Et à l’aurore, armés d’une ardente patience, nous entrerons aux splendides villes ! » Debout, Cher Nabum ! Le combat continue.Vox Clamans Per Orbem, comme on peut encore lire au fronton du Central téléphonique du Bd Raspail, à Paris.

                      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 22 janvier 2014 16:50

                        @ Nabum 

                        Vox clamantis in deserto ? Bien sûr que non, Cher Monsieur ! Bien au contraire !Comme le dit fort justement M.Mourot, vous avez beaucoup plus de lecteurs que n’importe quel auteur qui s’éditerait à compte d’auteur.Votre audience est réelle, comme celle de tous ceux qui s’expriment ici, qui lisent, réfléchissent, commentant, observent, agissent...Miyazaki, citant P. Valéry, en a fait le titre de son chef-d’oeuvre éponyme  « Le vent  se lève !... Il faut tenter de vivre ! ». Je vous propose beaucoup mieux avec Rimbaud : « Il faut être absolument moderne.Point de cantiques : tenir le pas gagné. Dure nuit ! le sang séché fume sur ma face, et je n’ai rien derrière moi, que cet horrible arbrisseau !... Le combat spirituel est aussi brutal que la bataille d’hommes ; mais la vision de la justice est le plaisir de Dieu seul. Cependant c’est la veille. Recevons tous les influx de vigueur et de tendresse réelle. Et à l’aurore, armés d’une ardente patience, nous entrerons aux splendides villes ! » Debout, Cher Nabum ! Le combat continue.Vox Clamans Per Orbem, comme on peut encore lire au fronton du Central téléphonique du Bd Raspail, à Paris.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès