Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Actions citoyennes en quelques clics

Actions citoyennes en quelques clics

Aujourd’hui, grâce à internet, un citoyen peut s’engager pour une cause de façon très simple, en faisant 2-3 clics avec sa souris ! Ce n’est certes pas l’idéal en terme d’engagement, mais c’est toujours mieux que rien...et cela peut avoir tout de même des conséquences non négligeables, comme nous allons le voir dans cet article.
 
Par exemple, le 14 janvier 2013 la Commission européenne a enregistré une Initiative Citoyenne Européenne pour le Revenu de Base Inconditionnel, lançant une campagne d’un an à travers toute l’Union Européenne.


Qu’est-ce qu’une Initiative Citoyenne Européenne ?!

C’est un des processus démocratiques les plus directs en Europe à l’heure actuelle !

En effet, il s’agit d’une innovation du traité de Lisbonne donnant un droit d’initiative politique à un rassemblement d’au moins un million de citoyens de l’Union européenne, venant d’au moins un quart des pays membres.
 
L’intérêt principal de ce genre d’initiatives, hormis le fait que c’est le premier outil de démocratie participative à une échelle aussi vaste, c’est de voir émerger des enjeux politiques originaux, dont les médias se font peu l’écho !
 
Ainsi, il est actuellement possible d’imposer à nos politiques européens de réfléchir très sérieusement à l’instauration d’un Revenu de Base Inconditionnel au sein de l’Europe. Or, il consisterait à donner à tous, de la naissance à la mort et de manière inconditionnelle, un revenu. C’est donc une petite bombe à l’échelle européenne, qui permettrait, si l’initiative atteint les quotas demandés, de faire enfin évoluer de manière sensible ce système économique bancal et déclinant qui plonge les pays dans une misère de plus en plus grande. Avec ce genre d’innovation, la grande pauvreté serait presque immédiatement éradiquée de l’Europe...
 
Si on fait le bilan au bout du 24ème jour (sur 299), on remarque que :
- La Slovénie a déjà 21,38 % de son quota minimum (il faut qu'au moins 7 pays l'aient atteint à la fin du temps imparti). La Belgique à désormais quant à elle 16,68 % !
- La France (5 585 signatures ; 10,06 %) est 2ème en nombre de signatures derrière l'Allemagne (6 409 ; 8,63 %).
- Le total des signatures au sein de l'UE vaut 26 388 (2,64 % sur le million requis avant le 14 janvier 2014).
 
Malheureusement, les médias traditionnels s’intéressent peu à ce genre de choses et pour le moment la moyenne de signatures par jour est aux alentours de 1000 alors qu’il faudrait être entre 3000 et 4000 pour atteindre l’objectif fixé avant le délai imparti.
 
Or, pour participer, rien de plus simple que de remplir un formulaire ici présent, ce qui ne requiert pas plus de 5 petites minutes de son précieux temps (et encore si on est lent)...On constate donc que des changements majeurs peuvent être initiés par des actes relativement simples, futiles et rapides. Alors pourquoi ne pas se mobiliser fortement et faire le buzz ?!
 
On a déjà vu que cela était réellement faisable avec par exemple Avaaz, dont certaines pétitions ont pu récolter des millions de signatures en très peu de temps (la dernière en date et toujours en cours est celle contre Monsanto : 1 million de signatures en 36 h et bientôt les 2 millions...). Alors bien sûr, Avaaz a déjà construit un immense réseau de diffusion, la pétition est mondiale et la signature encore plus simple que pour l’initiative européenne (il suffit de rentrer son adresse mail). Seulement, cette méthode n’est pas reconnue officiellement par la Commission européenne puisqu’elle ne permet pas d’identifier précisément les personnes ayant votés (si quelqu’un a deux adresses mails, il peut voter deux fois).
 
C’est pourquoi la tentative d’initiative citoyenne européenne lancée par Avaaz et Greenpeace en mars 2010, ayant atteint le million de signatures le 28 septembre 2010 (plus de 1,2 million au 17 décembre 2010) et remise à la Commission européenne le 9 décembre 2010 a été jugée irrecevable. Elle appelait à un « moratoire sur les cultures OGM et à la création d’un organisme éthique et scientifique indépendant chargé de réaliser des analyses et d’organiser la régulation des OGM » (on peut toutefois noter qu’en Suisse, l’initiative populaire « Pour des aliments produits sans manipulations génétiques » a été votée et acceptée le 27 novembre 2005).
 
Néanmoins, d’autre initiatives , cette fois-ci de manière officielle, ont été lancées sur le même principe que celle pour le Revenu de Base Inconditionnel, dont notamment :
- End Ecocides qui vise à définir et interdire les Écocides en Europe et dans la zone d’influence de celle-ci (17 726 signatures à l’heure actuelle).
- Initiative Européenne pour le Pluralisme des Médias visant à protéger le pluralisme des médias par une harmonisation partielle des règles nationales relatives à la propriété des médias et sa nécessaire transparence, aux conflits d’intérêts avec les instances politiques, à l’indépendance des organes de régulation et de contrôle des médias (3 093 signatures à l’heure actuelle).
 
Il est donc temps de comprendre que notre monde n’évoluera pas de manière saine et significative si le Peuple ne se mobilise pas fortement. Dans l’histoire, on constate que tout n’est presque qu’une question de rapports de force. Il faut donc mettre une forte pression à nos politiciens pour les aider à faire les bons choix, sinon ils ne feront rien de plus que de garder le statu quo actuel. A l’heure d’internet, nous avons les moyens de le faire, du moins en partie, de manière relativement simple, efficace et rapide...Alors qu’attendons-nous pour (Ré-)Agir ?!
 
Cliquez - Signez - Partagez

 

Pour mieux comprendre la portée significative du Revenu de Base Inconditionnel, je vous conseille :
- Un documentaire d'1h30,
- Un interview de Vincent Liegey,
- Un article détaillé.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • kro1989 kro1989 15 avril 2013 12:17

    Avaaz et change.org c’est « le mal », signez des pétitions mais pas sur ces sites.



    • Fitz Jonacre 15 avril 2013 12:26

      Si tu as bien lu cet article, ça ne propose pas de signer spécifiquement des pétitions d’Avaaz mais plutôt celles concernant les Initiatives Citoyennes Européennes, qui sont similaires à un vote (pour une idée et non pas pour une personne, comme on a l’habitude de le faire quand on va aux urnes).


    • Ouallonsnous ? 15 avril 2013 22:21

      Désolé Jonacre, mais comme 55% des français ayant dit non à l’UE et au TCE en 2005, je ne suis pas un faux citoyen de l’UE, je ne puis signer ton formulaire bien que j’approuve mais au niveau national le principe d’un revenu minimum garanti à vie !


    • Fitz Jonacre 15 avril 2013 23:47

      Personnellement, au lieu de vouloir le restreindre sur le plan national, je préférerais l’élargir à l’ensemble du Peuple de la Terre mais bon, chacun sa façon de voir les choses ;)

      L’UE a des bons et des mauvais côtés, il ne faut pas tout mettre dans le même panier...


    • bernard29 bernard29 15 avril 2013 17:12

      cette action au niveau européen sur le « revenu de base inconditionnel » est une très bonne initiative. j’espère qu’on y arrivera à ce million de signatures.


      • Fitz Jonacre 15 avril 2013 18:44

        Il faut se mobiliser pour ça ;)


      • Morpheus Morpheus 15 avril 2013 20:50

        Salut Jonacre smiley

        Concernant l’ICE, je me permet de corriger plusieurs erreurs et omissions dans la présentation que tu as faites dans cet article.

        Voici les conditions nécessaires pour constituer une initiative citoyenne européenne :

        • Au minimum un million de signatures de citoyens issus d’au moins un quart des États membres de l’Union
        • Le comité organisateur doit être composé d’au moins sept membres résidant dans au moins sept États membres de l’Union différents ;
        • Les signatures doivent être collectées dans l’année suivant la confirmation de l’enregistrement de la proposition par la Commission ;
        • Le nombre minimum de signatures par État est calculé en multipliant son nombre de députés au Parlement européen par 750 (ce nombre varie donc de 4 500 signatures à Malte à 74 250 signatures en Allemagne).

        Ces conditions en elles-mêmes constituent d’importantes et très lourdes entraves à l’initiative, rendant la majeure partie de celles-ci inapplicables.

        Ensuite, tu écris « il est actuellement possible d’imposer à nos politiques européens de réfléchir très sérieusement à l’instauration d’un Revenu de Base Inconditionnel au sein de l’Europe ». Or, s’il est exact que la Commission européenne peut ainsi être amenée à rédiger de nouvelles lois dans les domaines relevant des ses attributions (cela renvoie aux seuls domaines d’attribution de la Commissions), mais n’y est pas forcée.

        L’ICE n’est pas contraignante !

        En d’autres termes, en supposant qu’une initiative parviennent à remplir toutes les conditions (très lourdes !) pour parvenir devant la Commission, celle-ci peut tout simplement décider - sans devoir se justifier ni rendre de compte à personne - de classer le dossier « sans suite ».

        Sur le principe, au départ, je serais assez d’accord avec toi si je n’étais pas absolument convaincu que ce soi-disant « droit » d’initiative citoyenne n’est qu’un piège.

        L’énergie déployée pour « faire usage » de ce « droit » serait une dépense considérable d’énergie vouée dans la plus grande partie des cas à un échec quasi assuré. Cela aurait pour conséquence de renforcer encore l’apathie des peuples, car le processus psychologique qui mène à cette apathie est que si aucun de nos efforts (protestations, pétitions, grèves, manifestations, et jusqu’au referendum - souvenons-nous de 2005) n’obtiennent de résultat, alors autant se détourner. C’est une réaction parfaitement logique (pourquoi perdre son temps et son énergie lorsque l’on sait que cela n’aboutira pas et ne servira à rien ?), et cela est évidemment voulu par les oligarques (ne vous occupez de rien, on s’occupe de tout).

        L’ICE est une farce ! L’Union Européenne se paye notre tête en présentant ce « droit » comme une « révolution démocratique ». C’est méconnaître les mécanismes de la vrai démocratie que de croire cela.

        Amicalement,
        Morpheus


        • Fitz Jonacre 16 avril 2013 00:00

          Salut Morpheus (ça faisait longtemps ^^),

          Concernant l’ICE, je n’ai pas écrit clairement les critères car tu les trouves implicitement présent dans mon exemple sur le Revenu de Base :

          « La Slovénie a déjà 21,38 % de son quota minimum (il faut qu’au moins 7 pays l’aient atteint à la fin du temps imparti). »

          « 2,64 % sur le million requis avant le 14 janvier 2014 » & « Par exemple, le 14 janvier 2013 la Commission européenne a enregistré une Initiative Citoyenne Européenne pour le Revenu de Base Inconditionnel »

          Bref, le plus important, c’est d’avoir le million, le reste n’est que « broutille » me semble-t-il. D’ailleurs, pour les 3 initiatives mentionnées dans l’article, le comité organisateur est déjà composé d’au moins sept membres résidant dans au moins sept États membres de l’Union différents (sinon il me semble qu’elle ne serait pas officiellement lancée).

          Je n’ai jamais dit que la Commission était forcée d’adopter quoi que ce soit ;) J’ai juste dit qu’on obligeait les politiciens à examiner sérieusement le projet...ce qui en soit est déjà pas mal puisque si le million a été atteint, il y aura sûrement un buzz médiatique autour de ça (les médias ne pourront pas cacher cela), ce qui amplifiera le phénomène de pression du Peuple sur les politiciens (tout se joue sur les rapports de force !).

          Bref, l’ICE est loin d’être parfaite, elle est loin de résoudre tous les problèmes. Elle a le mérite d’exister, elle ne demande pas beaucoup d’énergie, juste en parler autour de soi et signer, ce n’est pas cher payé pour ce que ça peut rapporter. Et ça n’empêche pas de soutenir en parallèle d’autres choses ;)


        • S.B. S.B. 16 avril 2013 01:19

          Jo... le Conseil d’État français existe depuis Napoléon et permet à n’importe quel citoyen de faire passer une Loi ou un décret... avec une seule personne.


          Avec plusieurs millions de voix, les referendum de la Constitution Européenne n’ont fait juste qu’accélérer la constitution. Plus les gens se tourneront vers ce qu’ils pensent être une démocratie, plus les griffes de la société pourront se refermer sur le peuple. Manifestations, grèves, révolutions, referendum, statutaires, plaintes, votes, guerres, (...), aucune de ces choses n’ont fait changer la politique en plusieurs milliers d’années. Au contraire, le pouvoir de l’information est l’information immédiate où tout est donné de suite puis disparaît instantanément.

          De plus, défendre le RdB est un illogisme odieux, une traîtrise à l’Homme. Au lieu de multiplier les marchés libres, les incroyables comestibles et autres actions ouvertes, que tu soutiennes un projet financier issu d’économistes me glace d’effroi. Pourvu que ce soit des erreurs de parcours mon cher ami.

          Cordialement.

        • Fitz Jonacre 16 avril 2013 10:49

          "De plus, défendre le RdB est un illogisme odieux, une traîtrise à l’Homme. Au lieu de multiplier les marchés libres, les incroyables comestibles et autres actions ouvertes, que tu soutiennes un projet financier issu d’économistes me glace d’effroi. Pourvu que ce soit des erreurs de parcours mon cher ami."

          Seb, je soutien toujours un monde sans argent. Malheureusement, on part de très loin et trop peu de gens sont pour le moment capable ne serait-ce que de l’envisager. Il va falloir passer par des étapes transitionnelles qui peuvent être multiples et variées. Celle du Revenu de Base en est une qui me paraît pertinente puisqu’elle permettrait déjà de remettre certaines choses en question, notamment la valeur du travail. Elle permettrait également de supprimer la grande pauvreté, ce qui n’est pas non plus négligeable...

          Bien sûr qu’on peut faire mieux, ce n’est qu’une étape que je verrais bien couplée avec d’autres choses :
          - Toutes les initiatives allant vers un monde OpenSource et court-circuitant le système monétaire mondial actuel,
          - Diminution forte du temps de travail pour l’ensemble de la population (robotisation, automatisation en masse),
          - Séparation des banques de dépôts et banques d’affaires (afin de laisser couler les banques d’affaires),
          - Etc.

          Tout ceci bouleverserait le statu quo actuel et engendrerait une évolution forte du système actuel monétaire qui pourrait déboucher au final à sa suppression complète.


          • ecolittoral ecolittoral 17 avril 2013 14:39

            Les actions citoyennes, j’en fais déjà...au niveau national en attendant que les institutions européennes disparaissent.

            On peut bouger des dirigeants nationaux.
            On ne bouge pas les bureaucrates de l’empire. Ils pondent des recours citoyens pour remplir leurs archives...tout en décidant de ce qui doit être fait SANS l’accord ou l’opinion des peuples.
            Ne soyons pas naïf.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès