Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Agriculture durable et biodiversité

Agriculture durable et biodiversité

Il est facile, et même un peu convenu, de critiquer en bloc l’agriculture et les agriculteurs lorsqu’il est question de la qualité des eaux souterraines et des eaux de rivière, de l’érosion des sols et de la perte de biodiversité de nos campagnes. Se sentant souvent la cible de critiques venues "d’écolo-citadins", certains agriculteurs en sont devenus méfiants vis-à-vis de tout discours "écologiste" et même plus largement relatif à l’environnement.

Pourtant, l’agriculture actuelle recouvre une mosaïque complexe de pratiques, de comportements, et de préoccupations. De nombreux agriculteurs sont aujourd’hui sensibilisés à la qualité de l’environnement, d’autant qu’ils sont bien évidemment, eux et leur famille, les premières victimes de la dégradation du milieu agricole et de l’usage de certains produits chimiques dangereux. Ils sont aussi de plus en plus nombreux à avoir pris conscience d’un fait : L’outil principal d’un agriculteur, ce n’est pas la charrue, ce ne sont pas les semences ou les produits phytosanitaires qu’il emploie, c’est l’éco-système, dans son ensemble, avec lequel il travaille.

L’agriculture est encore majoritairement une affaire familiale : nombreux sont les petits garçons et les petites filles à rêver de reprendre la ferme de papa et maman. Les parents sont de leur côté soucieux de transmettre une exploitation en bon état de marche à leurs enfants, et donc de gérer "en bon père de famille" leur patrimoine. Mais il est un paramètre qui est encore souvent oublié (et pas seulement par les agriculteurs, mais aussi par les urbanistes ou les décideurs économiques en général) : un territoire transmissible, dont la valeur économique sera maximale, est celui dont les "services écologiques" seront dans le meilleur état possible.

Une étude, "La biodiversité facteur de production", réalisée par la Fédération Nationale des CIVAM, à la demande du Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable", fait le point de manière remarquable, et accessible à tous, sur les enjeux de la bio-diversité "banale", celle qu’on ne remarque pas mais qui nous est si indispensable, pour une agriculture soutenable. Ce guide propose de nombreux exemples concrets de pratiques et de résultats chiffrés, qui devraient encourager les agriculteurs encore réticents à franchir le pas. Pas de slogans, pas de labels "Bio" ou "Agriculture raisonnée" ici, mais beaucoup de bon sens, loin des polémiques stériles.

Téléchargez l’étude au format .pdf et si vous avez un ami, un voisin ou un cousin agriculteur, soyez sympa, passez-la lui !


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès