Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Angers : des transports en avance ?

Angers : des transports en avance ?

La problématique des transports et dans l’actualité et le quotidien de tous. Seulement le contexte et la société fait que, ceux-ci sont voués à muter et changer pour le bien de l’environnement, de la praticité et de l’évolution de vie de chacun en communauté ou en individuel. Vous sentez-vous concernés ? Les villes sont les premières affectées par le monde en constante mutation et évolution et doivent se développées pour assurer leur dynamique économique et commerciale, comme la qualité de vie au sein d’elles même. Leur mutation passe d’abord par un aménagement de l’espace et une disponibilité en moyens de transport tout en s’adaptant à la volonté de la société et la conjoncture. Nous allons voir si Angers répond à cette démarche.

Pourquoi Angers ?

Angers c’est d’abord 400 000 habitants avec une grosse proportion d’étudiants : 30%. Prendre l’exemple de cette ville n’est donc pas anodin puisqu’elle est assez importante pour servir d’appui, et concerne directement l’avenir avec une grande proportion de jeunes au sein de la ville. Angers c’est aussi une des premières villes européennes en termes d’aménagement et de durabilité. Elle s’inscrit parfaitement dans le contexte actuel. Un bon réseau de transport permet déjà d’offrir une variété de choix de transports importante. Ce réseau couvre et dessert parfaitement la ville (si ce n’est pas un gros mot !). En effet, Angers c’est 13 lignes de bus, 13 lignes d’autocars péri-urbains et une ligne de tramway. Ce réseau, nommé Irigo, comporte aussi 5 « irigo-taxi » qui permettent de desservir des zones plus rurales de la ville. Au total pour ce faire une idée, c’est 174 autobus, dont 2 hybrides, et 17 rames de tramway. Pour une meilleure efficacité ce réseau se regroupe autour de 5 pôles, avec le fameux boulevard Foch, la gare d’Angers Saint-Laud et les stations Foch-haras, Foch Saint-Haubin et Foch maison bleue qui offres de multiples correspondances entre les lignes et les moyens de transports différents. Le déplacement c’est au quotidien et c’est une réalité.

Angers, une ville qui a mutée

La croissance de la ville et l’augmentation de la population a induit la ville à prendre des dispositions concernant ses transports et l’aménagement de l’espace urbain, notamment par des PDU (Plans de Déplacements Urbains). Dans une volonté de désengorger la ville, le premier tramway a été mis en place en 1896. Le contexte de l’époque était le suivant : il y a plus de population totale, plus de déplacements individuels et donc plus de déplacements totaux. Le tramway était alors une nécessité et un réel besoin pour la ville. Angers a pris de l’avance à ce niveau-là. Les contraintes environnementales n’étaient pas encore à l’ordre du jour à cette époque, mais par le fait de désengorger la ville en voitures par exemple, Angers s’est alors inscrite comme ville du futur sans le savoir au niveau de l’environnement avec une moindre pollution.

Angers qui continue de muter

Voici le réel enjeu de la ville qui nous concerne, que l’on soit angevin ou que l’on vienne d’ailleurs, les idées sont bonnes à prendre ! Angers poursuit cette démarche d’amélioration de l’espace en conciliant vitalité économique et commerciale avec les déplacements. Une création d’entreprise par exemple doit prendre en compte sa desserte par les transports et son accessibilité. Dans ce cadre, une nouvelle ligne de tramway est en projet afin de bien diminuer le transport automobile dans la ville, notamment dans le centre. Toujours dans cette optique, il y a la volonté de donner à tous les moyens de se déplacer, avec une offre diversifiée et adaptée suivant les besoins. Pour les étudiants, des associations telles que « vélocité » permettent de mettre à disposition des vélos gratuits. Ce type de transport fait partie des déplacements « doux » comme la marche à pied. La ville favorise ceci en créant de nouvelles pistes cyclables et cheminement pour piétons. Angers s’engage et a pour objectif de favoriser les services de proximité. Des transports moins longs, c’est moins de pollution inutile ! Il faut donc agir sur les comportements et changer cette vision du « tout automobile ». L’utilisation de ce mode de transport stagne, un signe ?

Une vision à long terme est à mettre en place. Angers doit être en perpétuelle évolution et s’inscrire dans une démarche de durabilité afin de répondre aux besoins de ses habitants. Un exemple pour les autres villes ?

JPEG - 57.8 ko
Transports Angevin

Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 25 mai 2014 13:34

    Habituellement les transports sont en retard.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Emimax


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires