Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Animation dans les hôpitaux gérontologiques

Animation dans les hôpitaux gérontologiques

Depuis plusieurs années, les unités de long séjour luttent de plus en plus contre la dépendance des personnes âgées vouées à l’abandon et à la solitude.

Comment pallier cette dépendance ?

De grandes transformations ont été opérées dans ce domaine à travers le développement de véritables pôles d’animation, organisés, pour mettre en place des activités, par un personnel formé et qualifié.

Différentes structures d’animation :

L’hôpital gériatrique Broca, situé dans le 13e arrondissement de Paris, dispose d’un service d’animation constitué d’ateliers de chants, de travaux manuels : peinture, tricot, couture, de sorties organisées à l’extérieur avec un minibus, visites de musées, sorties en forêt, séjours en bord de mer.

Parallèlement, il existe aussi un centre de jour. Cette unité prend un petit groupe de personnes dépendantes (8 environ). Le matin, des aide-soignants (1 pour 2 patients) essayent de leur redonner le plus d’autonomie possible à travers leur toilette, l’habillage ; des séances de maquillage ont également lieu. Ainsi, on peut évaluer les progrès des pensionnaires au fil du temps. Le personnel établit régulièrement des bilans à ce titre. Les après-midi sont ponctuées par diverses activités : exercices de stimulation de la mémoire avec un psychologue, du langage avec une orthophoniste, ateliers de cuisine et séances de psychomotricité. Environ tous les six mois, le groupe est reconstitué avec d’autres pensionnaires afin que le plus grand nombre puisse bénéficier de cette structure. Cette prise en charge soulage les équipes de soin qui sont en effectif réduit ; de même, elle permet un contact proche, plus personnalisé un don enrichissant auprès des personnes âgées.

Rencontres intergénérationnelles

De plus en plus, certaines maisons de retraite favorisent les rencontres entre les personnes âgées et les enfants (crèches, enfants du quartier), à travers différentes animations : préparation du Mardi gras, de Noël, les anniversaires ; il s’agit d’établir un contact entre ces deux générations. Force est de constater que les effets sont bénéfiques et stimulants pour les uns et les autres, créant ainsi un élan d’épanouissement.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès