Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Antipublicité et désobéissance civile

Antipublicité et désobéissance civile

Le premier groupe de personnes n’est pas à proprement parler un collectif antipub, mais est tenu par beaucoup comme le moteur des actions de 2003, il s’agit du Collectif des intermittents et précaires. Le procès des quatre de la Star-ac devait se dérouler le 14 septembre dernier au Tribunal de Bobigny, il a été reporté au 15 mars 2007. Près de 8000 personnes ont signé la pétition de soutien et 250 étaient présentes au tribunal. Ces intermittents sont poursuivis pour avoir pris la parole sur le plateau de la Star Academy le 18 octobre 2003.

La veille de ce jour, soit le 17 octobre, c’était la première action importante d’une série qui allait durer jusqu’au printemps suivant. En cherchant bien sur Internet on trouve un certain nombre de vidéos tournées lors de ces actions, comme celle-ci. Le soulèvement avait contaminé d’autres villes et se répercute jusqu’à aujourd’hui, lundi 18 septembre, puisque se déroule le procès d’une vingtaine de personnes interpellées dans le métro lyonnais (action du 28 novembre 2003).

Concernant Paris, le procès des 62 de mars 2004 en a refroidi plus d’un (la réparation demandée était d’un million d’euros). Quelques groupes cependant ont entrepris de faire face et de continuer la lutte de manière assumée et (toujours) non-violente. Parmi ceux-ci on compte par exemple le Groupe local d’action (GLA) qui, de décembre 2004 à juin 2005, a barbouillé chaque mois au blanc d’Espagne (non dégradant) des panneaux apposés derrière l’Hôpital Saint-Louis dans le 10e arrondissement. Ces panneaux, qui était choisis pour les multiples reproches qu’on pouvait leur faire : apposés sur une fausse palissade de chantier, illégaux car dans le périmètre d’un monument historique ; juste en face d’une école ; denses (2 panneaux déroulants de 8 m2 et un MUPI de 8 m2 également sur le même croisement), ces panneaux donc sont à ma connaissance toujours en place, malgré les multiples démarches auprès de la direction de l’hôpital, de laquelle ils dépendent.

Ailleurs en France, de tels procédés non dégradants et légaux ont également été mis en pratique par des collectifs, dont celui de Montauban, qui a recouvert de bâches certains des 400 panneaux que compte leur ville, tous les mois durant le premier semestre 2006.

Devant le non-résultat des méthodes légales, un groupe s’est formé à Paris fin 2005 avec l’intention d’agir en désobéissance civile, s’inscrivant en cela dans l’approche non violente inventée par Gandhi il y a cent ans. Il s’agit du Collectif des déboulonneurs. Voici un article récent sur la désobéissance civile.

Ce mardi 19 septembre, les associations Agir pour l’Environnement, Réseau action climat France (RAC-F), et la Fédération nationale des associations d’usagers de transport (FNAUT) ont organisé une action de dénonciation de la publicité pour les véhicules utilitaires sport (SUV), voir leur site.

Vendredi 29 septembre, le Collectif des déboulonneurs de Paris organise sa neuvième action, à 19h30 très précises, place de Varsovie (côté bassin), 16e arrondissement, RER Champ de Mars-Tour Eiffel ou métro Trocadéro.


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (80 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • (---.---.94.25) 21 septembre 2006 13:14

    Pourquoi vous etes passe sous mouvement citoyen un groupuscule d’extreme gauche anti capitaliste ???

    Bonjour la demagogie de l’auteur...y’a des choses plus importante que les nevroses des militants d’extreme gauche...

    Si il aime pas la pub qu’ils partent vivrent en coree du nord ... y’a pas de pub mais y’a de la propagande pour leur dictateur


    • jeanmarie13000 (---.---.15.216) 21 septembre 2006 19:59

      La société de consommation n’est pas viable : elle nous conduit à la destruction de nos ressources humaines et naturelles.

      Elle repose sur la création sans cesse renouvellée de nouveaux besoins. Elle est donc foncièrement néfaste.

      Son ressort est la publicité qui est à la base aggressive (car son impact est craoissant avec le matraquage : pourquoi toutes les mêmes affiches sur un quai de métro ? une seule suffit si c’est seulement pour informer ?).

      Enfin un exemple, celui de la bagnole : le premier poste des annonceurs alors que le réchauffement global va bouleverser notre quotidien ou celui de nos enfants.


    • anti-RallyeDakar (---.---.21.162) 25 septembre 2006 11:16

      « S’il n’aime pas la pub faut qu’il parte vivre en Corée ».... !!!!!!

      Si je suis non-fumeur c’est moi qui devrait sortir sur le balcon.

      Si je ne supporte pas les braillasseries klaxonneuses des footeux manipulés faudrait que je m’enferme chez moi.

      Si ne saute pas chuipa français beueueueu (tu permets que je te vomisse un peu deçu, c’est biodégradable)

      Si mon voisin met sa télé à fond faudrait que je parte en Lozère au milieu des bois.

      « Weueueu t’aime rien weueueu faut être tolerant weueueueu on a gagné on a gagneueueu »

      T’a pas l’impression de vouloir t’imposer à peine un peu plus qu’il ne faudrait ? ....


    • Raphael Jolly Raphael Jolly 21 septembre 2006 13:21

      Des nouvelles des antipub de Lyon : Article sur rebellyon.info et Journal de France 3


      • (---.---.94.25) 21 septembre 2006 13:30

        bhein c’est bien en 2006 y’en a qui on vraiment que cela a foutre....

        le Collectif des intermittents et précaires est aussi une officine d’extreme dans la mouvance des syndicats anarco syndicaliste....

        L’extreme gauche en france devrait avancer sous sa veritable identite mais si elle utilise une etiquette vierge de mouvement citoyen c’est pour enroler des citoyens candide comme le reseau d’education sans frontiere qui a reussi a enroler des anonymes et vedettes du show bizz... comme quoi avec une doze de sentiment et de demagogie .... l’extreme gauche enrole les neuneux...

        Toute façon pour manifester autant de haine face a la pub faut etre nevrose pour militer et mener des actions dans ce domaine.... mais bon la nevrose et la frustration avec des idees faussement généreuse n’est ce pas le fond de commerce de l’extreme gauche ?


        • (---.---.113.158) 21 septembre 2006 14:08

          je cite : des syndicats anarco syndicaliste.... Je rigole...


        • Liberte (---.---.43.15) 21 septembre 2006 17:52

          Quelle argumentation épatante ! Hop là, on classe ces mouvements dans la case « extrême gauche », et à la poubelle ! Ce n’est pas très convaincant tout ça.

          Je suis un libéral convaincu, et pourtant j’estime aussi que la publicité actuelle est nuisible, et que les espaces publiques, et tous les espaces publics, ne devraient pas être vendu à des intérêts privés.


        • George (---.---.138.76) 21 septembre 2006 14:17

          « mais bon la nevrose et la frustration avec des idees faussement généreuse n’est ce pas le fond de commerce de la pub ? »

          Vous voyez, ça passe tout autant ! smiley


          • Sam (---.---.201.61) 21 septembre 2006 18:36

            Comme la synthèse biaisée de véritables oppositions est le fondement de raccourcis spécieux. :))


          • Lui (---.---.178.61) 21 septembre 2006 14:18

            Juste pour dire que les sociologues reconnaissent depuis longtemps les ravages de la publicité sur l’enfance.

            A titre d’exemple la publicité à destination des enfants a été interdite en Suède. A ce que je sache la Suède n’a jamais été d’extreme gauche au contraire on vante souvent les mérites du son modèle.

            Pour info le budjet publicitaire mondial qui se chiffre en centaines de milliards de dollars est le deuxième derrière le budjet militaire et est en forte croissance.

            Pourquoi a-t-on tant besoin de propovoquer le désir de consommer ? Un enfant s’amuse t il mieux avec un petit train en bois ou une imitation d’arme à feu en plastique à la mode ?

            Que ces personnes qui acccusent d’extreme gauchiste toute initiative contestaire se mettent un jour à réfléchir sur le sens de notre société de « con »sommation. çà les changera.


            • NaSH (---.---.149.214) 21 septembre 2006 15:49

              « Pourquoi a-t-on tant besoin de propovoquer le désir de consommer ? »

              Parce que tu gagne ta vie comment a ton avis ? tu crois qu’un commercant attend qu’on vienne prendre ses salades sans rien faire ? seul le prix compte ?

              Et quand le prix est plus bas mais que personne ne le sais, cela sert-il a la société ?

              Si tu vivait dans un endroit ou les prospectus publicitaire son rare, tu comprendrai mieux pourquoi la publicité est necessaire. Car les promotions, je ne les vois pas passer ! je paye souvent le prix fort ! Et justement, ces prospectus sont souvent lu par des personnes qui ne sont pas riches, car a la recherche de la dépense minimale !

              Je pense que tu devrait toi meme réfléchir sur la participation de la publicité aux revenu des chaines privée de radio et de télévision, et du pourquoi de leurs gratuité.

              Ce mouvement est bien souvent constitué de bobos abonné a canal+ et TPS, et qui nous donnent ensuite des lecons sur leur vision de la société de consommation.

              Certe, cela a une certaine poésie. Mais cela doit rester une utopie. De la a la réaliser, il y a des conséquences que ces espris trop puérils et trop gaté par la vie sont incapable d’imaginer.


            • Aldoo (---.---.43.7) 21 septembre 2006 16:57

              Il me semble que le mouvement n’est pas contre la publicité en général, mais contre la publicité qui s’impose à tout le monde dans l’espace public.

              Il me semble aussi que c’est une revendication légitime de souhaiter un espace de vie joli à regarder et sans messages omniprésents nous appelant à consommer tel ou tel produit qui lave plus blanc que blanc. Il existe bien des lois pour refuser des permis de construire à des habitats dépareillant avec le style local, des arrêtés municipaux forçant à ravaler régulièrement les façades et même des lois interdisant l’affichage de publicités dans certains lieux.

              Pousser à contraindre encore plus l’affichage n’est qu’un déplacement de l’équilibre dans le sens de l’amélioration du cadre de vie (aux dépens des annonceurs et bailleurs d’espaces d’affichage). C’est un choix de société digne d’être débattu.

              Maintenant la publicité a son utilité, y compris pour le consommateur, du moment qu’elle correspond à une information qu’il recherche. Mais ne nous faites pas croire que dans votre campagne (si vous y habitez bien) vous n’avez aucun moyen de trouver de la publicité quand vous en recherchez ! (la télé passe très bien et les marchands de journaux se trouvent encore dans tous les villages !).


            • Lui (---.---.178.61) 21 septembre 2006 19:43

              Le désir artificiel de consommer, il provoque par exemple 6 millions d’obèses en France parce que Mac Do et Coca leur disent que leurs produits sont bons.

              Le désir artificiel crée des névroses et des manques chez ceux qui n’ont pas les moyens de le combler.

              Le désir artificiel de consommer et donc la croissance artificielle, détruit la planète et ses ressources qui ne sont pas infinies, il détruit ainsi l’homme.

              Le désir artificiel, fait de nous des êtres qui n’ont pour limite que celle de consommer toujours plus. Il fait de nous êtres dont la seule finalité est de sa gaver comme des porcs pour faire tourner notre société de consommation ... Curieux notre société hein ?

              Pour info je ne suis pas bobo (merci les clichés), je fuis la publicité comme je fuis toute forme de propagande, et je continue d’aller chez mon boulanger pour acheter mon pain comme nous avons toujours fait.

              çà va et je me porte tres bien et meme plutot mieux que nos chers publicitaires cocainomanes et névrosés(désolé pour le cliché mais comme çà on est quitte).

              MERCI


            • (---.---.107.65) 22 septembre 2006 11:24

              « Parce que tu gagne ta vie comment a ton avis ? tu crois qu’un commercant attend qu’on vienne prendre ses salades sans rien faire ? »

              Le truc, c’est que, avec moins de pubs, tu achètes moins de conneries dont tu n’as pas besoin, donc tu as moins besoin de gagner ta vie. Donc tu peux te permettre de gagner moins d’argent, donc de travailler moins, et donc tous ceux qui perdent leur emploi parce que tu n’achètes plus leur connerie peuvent en retrouver plus facilement. Pour autant, tu auras toujours des besoins vitaux, donc je pense que tu continueras à aller acheter ta salade, avec ou sans pub. Tu consommeras simplement moins et tu ne seras pas plus malheureux pour autant, puisque tu seras libéré des désirs qu’on introduit artificiellement en toi (ça sonne un peu bouddhiste tout ça, tendance train express pour le nirvāna, mais réfléchissons-y).

              « Et quand le prix est plus bas mais que personne ne le sais, cela sert-il a la société ? »

              Si le prix est plus bas, c’est que le vendeur gagne moins bien sa vie. Cela sert-il la société ?

              « Je pense que tu devrait toi meme réfléchir sur la participation de la publicité aux revenu des chaines privée de radio et de télévision, et du pourquoi de leurs gratuité. »

              Tu peux certes écouter et regarder des chaînes privées de radio et de télévision gratuitement, en échange de quoi tu as le droit de payer tout ce que tu achètes plus cher parce qu’il faut bien financer les frais de publicité des marques qui financent la radio et la télé par leurs pubs... Rien n’est gratuit en ce bas-monde... !

              Mes raisonnements sont certes un peu simplistes par moment, j’en conviens, mais n’ayons pas peur de penser autrement.


            • Karl (---.---.248.40) 3 octobre 2006 17:43

              Bonjour,

              Qui paye la publicité ? Réponse : le consommateur.

              Autrement dit, la publicité d’un produit ajoute un coût à ce produit. Si vous suivez ce raisonnement, vous conviendrez qu’il vaut mieux acheter un produit à qualité égale mais n’ayant pas fait l’objet d’une pub !


            • Karl (---.---.248.40) 3 octobre 2006 17:47

              Bonjour,

              Que pensez-vous du matraquage publicitaire à la télévision ? Remarquez-vous que les films en début de soirée sont programmés pour 20h50 mais qu’ils commencent rarement avant 21h ?

              Les 10 minutes publicitaires supplémentaires sont-elles légales ?

              Cordialement.

              F-style.


            • Karl (---.---.248.40) 3 octobre 2006 17:49

              Bonjour,

              Que pensez-vous du matraquage publicitaire à la télévision ? Remarquez-vous que les films programmés à 20h50 commencent rarement avant 21h00 ?

              Les 10 minutes de publicité supplémentaires sont-elles légales ?

              Cordialement,

              F-style.


            • nico (---.---.2.16) 3 octobre 2006 17:56

              Tu as toujours la possibilité de ne pas regarder une pub à la télé. Tu zappes, ou mieux, tu eteins. En revanche, dans la rue ou dans le métro il est impossible de ne pas voir et se faire aggresser par l’affichage publicitaire


            • kesed 21 septembre 2006 14:23

              Demat,

              Cela me rappelle ma jeunesse celle du temps ou je faisais parti du F.L.O.P :

              Front de libération des oisifs prolètaires .

              Depuis je ne suis plus oisif et encore moins prolètaire !

              Ts’tesutyun


              • haina (---.---.23.129) 21 septembre 2006 14:24

                Un article bancal ou la peur de prise d’opinion l’emporte sur le soucis d’informer. Il pose cependant de nombreuses questions auquelles on aurait aime que l’auteur nous invite. Pourquoi ? Bref je ne comprends pas et je pense que les precedents commentaires parlant d’extremisme sont maladroits. Desobeissance civile est un terme qui peut plaire mais a redefinir a chaque nouvelle utilisation (Jose Bove n’est pas Gandhi !). Etre anti-pub cela signifie quoi pour l’auteur (qui semble donner un rdz-vs) ?


                • Raphael Jolly (---.---.227.38) 21 septembre 2006 16:45

                  Hé bien pour moi être antipublicitaire cela signifie prendre conscience que ce secteur d’activité ne profite pas à la population, qu’il lui est nuisible ; qu’il profite seulement aux 20% qui détiennent 80% des ressources ; et que par conséquent il devrait être démocratiquement éliminable.


                • anti-RallyeDakar (---.---.21.162) 25 septembre 2006 12:09

                  Entièrement d’accord avec toi Raphael.

                  Poussons plus loin. Initions une pétition anti-pub, soumettons-la à l’Assemblée Nationale pour exiger un référendum sur le sujet. Je suis sur que, majoritairement, les français en ont assez de tout ce matraquage relayé par des medias appartenant aux grands groupes et multinationales. Marre de tous ces sondages orientés pour vendre quelquechose ou faire indirectement de la pub pour quelqu’un. Exemple : les sondages Ifop, actionnaire principale à 75 % : Laurence Parisot, présidente du MEDEF lequel soutient qui ? Sarkosy qui bénéficie également du soutien du groupe Bouygues/TF1. Royal a été volontairement mis en avant médiatiquement à seule fin de diviser la gauche, ce qui ne me gène d’ailleurs pas vu qu’aucun présidentiable n’a ma sympathie.

                  Stoppons, interdisons la pub. Le reste suivra, dans un esprit réellement démocratique cette fois-ci. La Pub est le maillon fort, l’élement central, la clef de voute, le noeud gordien par lequel transite toutes les nocivités, toutes les pollutions visuelles, olfactives, sonores, mentales qui nous sont imposés et qui pourrissent nos courtes vies.

                  L’auteur a parlé d’une pétition antipub. Elle existe toujours ?


                • Raphael Jolly Raphael Jolly 21 septembre 2006 15:27

                  Pour la rédaction : pourriez-vous remettre la vidéo que j’avais mise, à savoir celle de Télébocal et non celle que vous avez trouvée sur Dailymotion ? En effet dans le paragraphe je parle d’actions de 2003 et non de 2006. Merci d’avance ! Raphael


                  • Sam (---.---.201.61) 21 septembre 2006 17:47

                    Il faut saluer les pratiques des collectifs anti-pub comme celui de Montauban.

                    D’abord parce que cette ville et ses alentours, que je connais bien, sont souillés par la pub.

                    Les panneaux relativement peu nombreux dans le coeur très touristique de la vile - la maire y veille - infecte les abords depuis la création de zones commerciales comme Albasud, qui ont défiguré les faubourgs campagnards, les cultures des petites villages qui venaient jusqu’aux abords de la ville.

                    Aux quatre points cardinaux, ou presque, on se trouve passé en revue par une forêt de panneaux, et cernés par ces casemates commerciales aux couleurs violentes, qui s’intègrent dans le paysage comme l’homme de Roswell dans un couvent de carmélites.

                    Il est urgent aussi que bcp suivent les anti-pub montalbanais parce que leur action PEUT ETRE ADOPTEE PAR TOUS. Légale et non-violente.

                    Enfin, on notera que ces actions grandissent. Le mouvement est de fond car la pub devient vraiment insupportable, agressive, totalement irrespectueuse d’un minimum de morale urbanistique, citoyenne. Elle montre ainsi l’hystérie du libéralisme économique prêt à tout défigurer, écraser sous sa présence pour vendre. Elle montre enfin la violence qu’elle est prête, en tant que flot d’images et secteurs d’activité, à déployer partout par l’iconique et le policier, puisque c’est vrai qu’un million d’euros de dédommagements pour quelques affiches dégradées...ca craint. La pub et ses tenants sont prêts à tout pour vendre et maintenir cette croissante, ce rouleau compresseur agressif de matraquage des cervelles, de défiguration des paysages.

                    Un telle violence ne peut qu’heureusement stimuler ses opposants.

                    Le compte à rebours de la pub, comme celui de ce capitalisme pourrissant qui s’investit de plus en plus dans la guerre comme moyen de générer de la croissance, est commencé.


                    • gem (---.---.117.250) 21 septembre 2006 18:42

                      Bon, un article d’auto-promotion.

                      De la pub, quoi.

                      comique...


                      • (---.---.21.162) 26 septembre 2006 18:19

                        toi-même !


                      • NicoM (---.---.65.31) 21 septembre 2006 21:31

                        Un bon article, on en a marre de la publicité sauvage qui s’installe partout dans notre paysage. Je ne suis pas contre la pub en soi. Je suis contre cette pub qui diffuse de fausses informations de maniéres insidieuses pour nous amener à consommer. Rappelons nous les déclarations d’Etienne Mougeotte qui avouait que le but de TF1 était de vendre du temps de cerveau humain aux annonceurs ! On ne peut pas être plus clair il me semble.

                        Vous pouvez continuer à vous boucher les oreilles et à fermer les yeux pour ne pas voir la réalité de la dérive de notre société. Moi, j’ai déjà rejoins les antipub depuis 2 ans. La désobéissance est un droit des démocraties bien portantes et dynamiques !

                        NicoM


                        • Yann Amare (---.---.88.73) 22 septembre 2006 00:02

                          Ralebol de ces pubs qui se multiplient partout dans nos villes et souillent nos campagnes,détruisons cette peste noire qui veut nous pousser à consommer toujours plus alors que la planète agonise.Nos enfants seront empoisonnés par ce gaspillage honteux des énergies,il faut stoper tout ça.La pub est devenu un crime,ce n’est plus anodin maintenant cette surenchère permanente du toujours plus,ça suffit !!!...


                          • Asp Explorer (---.---.82.42) 22 septembre 2006 07:44

                            Un dimanche matin, je sortais du métro quand je vis un groupe d’activistes encagoulés sortir de la même rame, se jeter sauvagement sur les affiches de la station, les déchirer avec rage, puis retourner dans la rame avant qu’elle ne referme ses portes, pour perpétrer un peu plus loin leur ignoble forfait.

                            Du coup, c’est marrant, j’étais d’excellente humeur.


                            • Panama (---.---.198.59) 22 septembre 2006 11:55

                              C’est vrai que certaines actions sont assez sympatoches, et qu’il y en a marre de toutes ces affiches de pub.

                              En revanche, ça : « Ce mardi 19 septembre, les associations Agir pour l’Environnement, Réseau action climat France (RAC-F), et la Fédération nationale des associations d’usagers de transport (FNAUT) ont organisé une action de dénonciation de la publicité pour les véhicules utilitaires sport (SUV), voir leur site. »

                              Ca me fait penser aux actions de greenpeace : l’objectif médiatique passe avant la réalité de la menace.

                              Des méthodes de bolchéviques.


                              • philgri (---.---.139.135) 22 septembre 2006 12:59

                                - Fils de Pup, tu es ! et ta fille est sur tous les trottoirs, tous les dortoirs, enfin partout(ze) quoi !

                                - Même, les champignons ne poussent pas aussi vite ! et le préservatif n’y peut rien !

                                - Ta boîte à lettres ne se désemplit jamais et tu est devenu champion du zapping.

                                - Le net est envahi, et elle est même devenue obligatoire. (Dadvsi).

                                - Si tu n’as pas ta dose, tu es en manque.

                                - Fils de Pup, tu es, fils de pub tu le resteras. Car tu es d’abord un gros consommateur.

                                - Vive la pub ! au moins, c’est gratuit, compris dans le prix ! Plus t’achètes, plus tu en as ! Même si tu n’achètes pas ! (faut être solidaire de ceux qui n’ont pas le sou)

                                - Et même que c’est ça qui fait tourner la terre !

                                - Eh oui nous ne somme pas nés dans un chou ! mais pendant la pub de l’entracte !

                                - Mince, alors on nous aurait menti contre notre plein gré ?

                                - Et oui, fils de pub, maintenant consomme et tais-toi.

                                Philgri


                                • (---.---.38.234) 24 septembre 2006 19:46

                                  publicitaire/antipublicitaire = coproduction faire de la publicite pour vendre des causes nobles c’est bien vendre des causes nobles et des petits pois c’est mieux vive la reclame alternative ont a toujours bessoins d’un petit poi mais d’un petit poi alternatif aternatif alternatif....... on dirait une marque de parfum non ! NON PAS CA PITIE . En Inde on voit de la pub PEPSI un peu partout dans les quartiers les plus miserables de la planete et on a le sentiment que c’est le seul luxe......


                                  • nico (---.---.2.16) 3 octobre 2006 17:54

                                    pour ceux qui veulent voir à quoi ca ressemble, voila une super video sur la derniere action parisienne :

                                    http://studiokallel.canalblog.com/archives/2006/10/01/2809647.html

                                    sinon, quelques photos

                                    http://www.deboulonneurs.org/article58.html


                                    • Publicis (---.---.64.135) 9 octobre 2006 17:55

                                      Si on supprime la publicité,le capitalisme ne peut fonctionner !La violence dégagée par le système ressort différemment : monopole,dictature,sclérose .


                                      • sweetsmoke (---.---.241.2) 31 octobre 2006 11:29

                                        un article sur les dégonflés serait sympa aussi. ces utopistes, qui en ont marre de voir des blaireaux de bobos circuler et stationner en camion de chantier vulgaire dans les rues raccourcies par les pistes cyclables inutiles

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès