Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Appel à tous les Français !

Appel à tous les Français !

La patrie est en danger de disparaître et vous êtes en danger de le payer très cher !
 
Les chefs qui nous dirigent depuis près de 50 ans ont fait de la France, par leur incompétence, leur professionnalisme politique de métier et leur compromissions avec des intérêts différents de ceux de notre Nation, un pays sinistré, désindustrialisé, miné par le chômage et par la décomposition du tissus social, un pays dont l'Etat est ruiné, un pays colonisé par les puissances des capitaux apatrides et par une immigration colossale, invasive, dont les conséquences sont devenue ingérables. Ces responsables, hautement coupables, ont été incapables de réagir, comme leur devoir les y obligeait et, comme ils auraient pourtant dû le faire devant les ravages de la mondialisation, comme devant ceux de l'immigration massive et de l'ultra-libéralisme.
 
Ces mêmes chefs, en s'inclinant devant le dictat de la finance internationale et sans du tout en avoir le mandat réel du Peuple, ont progressivement inféodé la France à une "union économique européenne" dont le fonctionnement est incongru, le bilan désastreux et la monnaie totalement irréaliste mais hautement toxique pour les malheureux pays qui s'y sont maladroitement associés. Pour le démontrer fort simplement, il suffit de comparer les situations des états concernés avant l'entrée en vigueur des accords en cause à leur situation d'aujourd'hui. Ou, encore, de comparer les économies des états de l'U.E. avec celles de pays comme la Suisse ou la Norvège qui n'en font pas partie.
 
Cette situation n'est plus du tout tolérable. Vous le savez déjà car c'est ce que vous vivez tous les jours. Il devient donc absolument urgent de réagir et de remplacer les rouages d'un Etat incompétent, comme ceux d'une représentation nationale disqualifiée, constituée de professionnels de la politiques qui, élections après élections, démontrent régulièrement leur totale inefficacité. Il faut donc que le Peuple, globalement, et les citoyens, individuellement, se retroussent les manches, se sentent enfin tous responsables et s'unissent de façon apolitique et collective pour exiger une remise à plat complète des institutions et l'indispensable abrogation des traités d'abandon de souveraineté qui, sans l'aval des peuples, ont été signé illégalement par des représentants indignes, traités qui, en droit, n'ont donc aucune valeur et ne sauraient, en aucune façon, engager réellement la France. Car, ne l'oubliez jamais, la France, c'est vous, ce n'est pas eux ! Qu’ils ne se trompent pas, vous n'êtes pas plus leur fonds de commerce que leurs serviteurs. Et eux, ne sont là que pour exécuter votre volonté !
 
Alors, il est rigoureusement nécessaire, et même sans plus attendre, de rétablir notre souveraineté nationale et de cesser de croire naïvement qu'une simple adhésion à l'Union Européenne, justifie un quelconque abandon de cette souveraineté, concession absurde, parce qu’accordée à une union qui n'est qu'un ramassis de commissions et de fonctionnaires sans aucune légitimité démocratique ou même, sans aucune légitimité tout court, une union trisomique de fonctionnaires technocrates qui n'a donc rien de politique, pire encore, qui est pilotée par les lobbies de la toute puissante finance internationale et dont le bilan lamentable est incontestablement négatif.
 
Rétablir cette souveraineté nationale, rétablir nos frontières et contrôler l'immigration comme les échanges commerciaux de façon stricte, éclairée et intelligente, récupérer notre monnaie nationale pour la confier à une banque centrale, française et souveraine, sont des conditions basiques et totalement incontournables au redressement de la France. C'est donc à prendre ou à laisser. Ce qui n'interdit pas, en parallèle, d'avoir des accords économiques équilibrés et intelligents avec d'autres états ou groupement d'états, et même, d'utiliser encore l'Euro comme seconde monnaie flottante.
 
Pour cela, il nous faudrait choisir puis imposer, enfin, des dirigeants de bon sens, des hommes et des femmes compétents, rompus aux affaires et honnêtes, connaissant et pratiquant l'arithmétique de base, des personnalités efficaces et simples, dans le style d'un certain Antoine Pinay, par exemple.
 
 
CONCLUSION : TOUT EST DESORMAIS BIEN CLAIR, IL N'Y A PAS ET IL N'Y AURA PAS D'AUTRE SOLUTION !
 
Aussi, j'invite tous les hommes et toutes les femmes de bon sens et de bonne volonté, à réagir vite. Je demande à chacun des citoyens français qui voudront bien m'entendre, à ceux qui les encadrent ou qui les conseillent, aux jeunes comme aux moins jeunes qui sont déjà si largement frappés par le marasme, le chômage, la précarité, la misère, le découragement, et à tous ceux qui vont l'être de plus en plus rapidement, de bien réfléchir et je m'adresse aussi à tous les autres :
 
- Cessez enfin de vous laisser berner par ceux qui vous dirigent mais qui vous mentent, qui vous trahissent et, en fait, qui vous conduisent depuis 40 ans, de plus en plus clairement, vers un esclavage moderne où l'Homme devient taillable et corvéable à merci. Réagissez car vous le pouvez et car il vous est possible de vous faire entendre. Personne ne fera rien pour vous si vous n'agissez pas vous-même, si vous ne vous prenez pas en main, si vous ne contraignez pas le système à plier, à vous entendre haut et fort et à comprendre que ce sont là les citoyens et le peuple qui lui signifient clairement son rejet pour de bon.
 
- Pacifiquement mais énergiquement, balayez vite les profiteurs et les collaborateurs de ce système et tous les professionnels abonnés perpétuels aux fonds de commerces politiques, en vous rassemblant en comités démocratiques et républicains de citoyens et en exigeant, massivement, par référendum, une remise à plat générale des institutions et le remplacement systématique et définitif par des gestionnaires mandatés de tous ceux qui participent actuellement et/ou ont participé, de quelle que façon que cela soit, aux responsabilités politiques en France.
 
Que vous soyez Français de longue date ou Français depuis peu, votre intérêt est là, il n’est pas ailleurs et il est étroitement lié à l'intérêt supérieur de la Nation française que je vous demande de prendre bien en compte, si vous voulez que nous nous en sortions.
 
Alors, ne laissez plus si passivement les serviteurs de la finance internationale qui, sans aucun scrupule, prétendent nous imposer leur loi, continuer à vous transformer en esclaves modernes.
 
Réagissez !
 
Pierre d'Humières 01 12 2013
 
www.Bretadum.fr
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

169 réactions à cet article    


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 2 décembre 2013 12:26

    Les deux principales causes politiques de l’actuelle destruction de la France sont ici évoquées, mais seul le renoncement à maîtriser l’économie est développé.

    Le renoncement à maîtriser l’immigration paraît, dans l’article, n’être qu’un élément de cet abandon de souveraineté économique.

    Or ce qu’il y a de plus destructeur, depuis maintenant bien des années, dans la nouvelle immigration non-maîtrisée, c’est l’islam qu’elle importe avec elle, et qu’elle impose de plus en plus ouvertement au pays, en l’obligeant à abandonner ses valeurs les plus fondamentales dont, en premier lieu sa laïcité.

    La soumission des gouvernants à l’islam est au moins aussi grave que la soumission aux banques et aux mécanismes européens de destruction des nations composant l’Europe.



    • philouie 2 décembre 2013 13:29

      Pierre Régnier ne souffrirait-il pas d’une petite obsession comme quelques antisémites du siècle dernier.

      L’histoire se répète.


    • lucidus lucidus 2 décembre 2013 18:15

      Pierre. Régnier semble fort lucide au contraire.

      Capitalisme mondial incontrôlé soumettant les états + déferlement migratoire incontrôlé + média aux ordres = fin des haricots.


    • francesca2 francesca2 2 décembre 2013 18:49
      c’est l’islam qu’elle importe avec elle, et qu’elle impose de plus en plus ouvertement au pays, en l’obligeant à abandonner ses valeurs les plus fondamentales dont, en premier lieu sa laïcité.

      Je crois que vous faites erreur. 
      Ce n’est pas l’Islam en lui-même, c’est l’abandon du modèle assimilationniste.
      L’assimilation a permis, pendant des décennies et des décennies, l’homogénéisation des populations et une véritable égalité entre citoyens. 

      Ce n’est pas la « faute » de l’Islam, c’est notre faute.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 2 décembre 2013 21:58

      Bonjour francesca

      Pensez-vous que "pendant des décennies et des décennies" les populations qui se sont assimilées, ont eu à le faire contre une religion qui leur interdit de le faire ?

      Qui leur demande d’exiger du pays d’accueil des privilèges s’opposant à leur assimilation, et même à leur simple intégration ?

      Pire encore : qui obtiennent ces privilèges, en France, même quand ils ne peuvent leur être accordés que dans le mépris de l’article 2 de la loi de 1905 ?

      Où avez-vous vu, "pendant des décennies et des décennies" des immigrés italiens, polonais, portugais... qui exigeaient et obtenaient l’abattage rituel dans les abattoirs, la viande hallal dans les cantines des écoles, des hôpitaux, des casernes, des prisons... ?

      Ou qui exigeaient et obtenaient quoi que ce soit qui ressemble à ces privilèges exorbitants et ségrégationnistes, anti-assimilation ?

      Quand vous dites pour conclure que « c’est notre faute », à qui exactement pensez-vous ?

      Si vous voulez dire que nous avons eu la faiblesse de tolérer des gouvernants qui accordaient ces privilèges - je n’en ai cité que quelques-uns parmi beaucoup d’autres - alors vous avez raison.

      Mais, dans ce cas, il faut le dire clairement.

      Ce qui est en train de se passer en France, par rapport à l’islam, c’est que le peuple tolère de moins en moins cette trahison de la laïcité républicaine par ses gouvernants.

      Et qu’il tolère de moins en moins l’odieuse assimilation de cette révolte citoyenne à du racisme ou de la xénophobie par des journalistes carriéristes et lèchent-babouches des grands médias.

      Il n’y a plus guère que les politiciens et les journalistes corrompus pour ne pas voir que l’islam, partout et depuis toujours, refuse d’appliquer les lois des pays qui accueillent des musulmans et exige au contraire que ce soient les accueillants qui se soumettent aux lois de son dieu Allah.



    • Pierre d'Humières Pierre d’Humières 3 décembre 2013 16:41

      à Pierre Régnier,


      On ne peut malheureusement que vous suivre dans votre analyse. Vous avez le courage d’évoquer l’épineux problème de l’islam, encore trop tabou en France, aujourd’hui, et dont l’incompatibilité, notamment avec la civilisation occidentale, est clairement démontrée depuis longtemps. L’islam est une religion qui s’impose à tous et qui, au nom de Dieu, se place au dessus de toutes les autres lois, ce que nous ne pourrons évidemment jamais admettre de notre côté. 
      L’inconscience des européens à longtemps favorisé l’immigration des musulmans en fermant les yeux sur ces réalités parfaitement connues et les responsables politiques de tous bords aux affaires depuis plus de 40 ans, par clientélisme, par corruption ou par simple bêtise, ont très largement fait les yeux doux aux musulmans.
      Résultat : la conquête du monde occidental par les musulmans est déjà largement engagée et on peut se demander où et comment cela finira. 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 2013 05:56

      Pierre d’ Humières,
      Vous relayez sans aucune preuve les discours du Pentagone « du choc des civilisations ».

      Vous divisez les Français au moment où ils auraient besoin de s’unir pour sortir de l’Union européenne.

      Vous faites le jeu des européistes dont la seule carte est d’assimiler les opposants à l’UE et à l’euro à des extrémistes de droite.

      Vos délires d’invasion servent les intérêts des banksters qui gouvernent l’ Europe.

      Volontairement ou pas, vous êtes un collabo euro-atlantiste.

      Mais tout à une fin.

      Ce week-end à Athènes, s’est mise en place une coordination de délégués de 7 pays européens, pour la sortie de l’ UE, de l’euro par l’article 50.

      « Colloque d’Athènes »


    • dheb 4 décembre 2013 20:09

      +1 tout à fait d’ accord


    • Pepe de Bienvenida (alternatif) 2 décembre 2013 12:27

      Ce serait quoi le Serment du jeu de paume aujourd’hui ? Le Serment du jeu vidéo, chacun affalé sur son fauteuil devant sa console ?


      • Constant danslayreur 2 décembre 2013 12:34

        Ah mais oui mais non, il faut aller jusqu’au bout.
        Les souverainistes il y en a quelques uns ou qui se prétendent tels, qui verriez-vous au juste
        Le Pen, Asselineau, Dupont-Aignan, Chevènement, Melenchon ou Montebourg ?


        • Montdragon Montdragon 2 décembre 2013 12:44

          Bien que les deux derniers soient immigra.sion.istes ?


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 2013 06:14

          Constant dansllayreur,
          Vous êtes effectivement dans l’erreur.

          Les souverainistes critiquent fortement l’ UE et l’euro, demandent des « remises à plat des Traités », mais ne demandent jamais à en sortir unilatéralement.

          C’est le cas de tous ceux que vous citez, sauf de l’ UPR, qui demande la sortie unilatérale de la France, de l’ UE, de l’euro, de l’ OTAN (et pas seulement du Commandement intégré), par l’article 50.

          Article 50 « Tout Etat membre peut décider de sortir de l’ Union »

          L’article 50 sert à sortir de l’ UE, et par voie de conséquence, de l’euro et de l’ OTAN.

          L’article 50 ne sert pas à renégocier les Traités.

          Pour renégocier les Traités, c’est l’article 443-3 IV, sur l’unanimité indispensable des 28 pays.
           « Un seul Etat peut s’opposer à toute modification »

          Il est donc très simple de faire la différence.
          Quand un texte ne cite pas l’article 50 pour sortir de l’ UE, vous avez affaire à des « Partis leurres » qui servent à neutraliser le mécontentement des Français.

          Vous les reconnaissez aussi au fait qu’ils proposent tous « Une Autre Europe » à la St Glinglin...

          « Recette pour neutraliser la colère des Français, leur promettre une autre Europe » depuis 1979.


        • Constant danslayreur 4 décembre 2013 06:36

          Bonjour Fifi,
          Oui je suis souvent danslayreur mais pas cette fois-ci non.
          C’est très simple, quand un tract prétend faire un appel solennel à « tous les français » sur fond de « crise majeur tout va mal parce que rien ne va plus et sursaut génénard de l’ordre du vital et ceci et cela » puis qu’au fil de ses lignes on se rend compte que par « tous les français » il entend en fait et sans le dire sa seule paroisse, le but de mon com était simplement de l’inviter à afficher la couleur en disant qui il est et quelles idées sont les siennes et ce faisant, ne plus parler au et au nom de « tous les français »

          Un peu le grossier « mais d’où tu causes ? » de Marsupilami à l’époque
          Début de piste...

          http://sites.uclouvain.be/rec/index.php/rec/article/viewArticle/7684


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 2013 17:53

          Constant dansleyreur,

          Reprenons calmement ce texte.
          C’est un savant mélange de propositions racistes et xénophobes, ainsi que de discours critiques sur l’ UE et sur la nécessaire souveraineté.

          Le chapitre 3- « Remise à plat complète des institutions et indispensable abrogation des Traités d’abandon de souveraineté. »

          Comment fait-on cette « remise à plat » à 28 pays et cette « abrogation » ?
          Mystère et boule de gomme.

          Chapitre 4 - Sur la « souveraineté ». Comment retrouve-t-on la souveraineté ? Mystère.

          Chapitre 5 - « il faut rétablir les frontières, la monnaie , la Banque centrale » etc

          Comment fait -on ? Silence radio.
          Il s’en fout complètement du comment !! Parce que le but n’est pas de sortir de l’ UE et de l’euro par l’article 50, sinon ce serait écrit.

          Le but est d’associer habilement dans l’esprit des lecteurs la souveraineté à l’idée que c’est une idée facho. C’est à cela que sert le FN et les divers courants d’extrême-droite.

          Le bilan de l’ UE et de l’euro est si catastrophique, qu’il ne restent plus aux europhiles, que de payer des trolls pour attaquer ceux qui veulent sortir de l’ UE, et l’extrême -droite, pour salir avec ses propos racistes et xénophobes l’idée de souveraineté.

          ça marche pas mal, puisque vous avez réagit, sans flairer l’entourloupe, et certainement en vous disant : « Si c’est ça , la sortie de l’ UE, avec ces gens là, j’en veux pas ! ».

          Relisez bien le texte, nulle part il n’y a écrit :

           « Sortons de l’UE, de l’euro et de l’ OTAN par l’article 50 » .


        • claude-michel claude-michel 2 décembre 2013 12:53

          Pas mal du tout....bon ce n’est qu’un survol de vos idées...mais un fondement assez exact de la situation actuelle...Le problème restant que la majorité des gens n’écoutent pas ou plus et s’en foute royalement de la situation de notre pays...9 millions de chômeurs..5 milliards de dette..etc n’empêche (hélas) pas les gens de prendre leur bagnole le week-end et d’encombrer les routes !

          Tant que le peuple n’aura pas (dans sa grande majorité) le tête dans le caca...personne ne bougera.. !
          Rappelez vous les mots de De Gaulle....Les Français sont des « VEAUX »

          • claude-michel claude-michel 2 décembre 2013 16:23

            Par parkway....Source ministère de l’économie et de l’intérieur... !

            Il y a quelques jours Agoravox a même fait un excellent article à ce sujet.. !

          • claude-michel claude-michel 3 décembre 2013 11:03

            Il y a beaucoup de révisionnistes sue ce site.. ?

            Bizarre...

          • Pierre d'Humières Pierre d’Humières 3 décembre 2013 15:24
            A claude-michel

            Je suis largement d’accord avec votre commentaire. Et le vrai drame est bien qu’il y a encore une majorité de Français qui s’en fout complètement. Mais, cela est en train de changer progressivement, car nombreux sont qui commencent déjà à sérieusement patauger dans la m.
            C’est pour cela que le moment est arrivé de les réveiller...

            Si vous êtes d’accord, alors faites circuler mon appel autant que vous voudrez. Cela y contribuera.

          • Aristoto Aristoto 2 décembre 2013 13:16

            Que les français disparaisse, ces réel traitre anti-patriote !!! LEs vrai patriote sont ceux qui sont conscient que l’effondrement de l’europe c le vrai recul face à la puissance etat unienne !!!


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 2 décembre 2013 15:54

              Aristoto 

              Les vrais patriotes sont ceux qui sont conscients que l’effondrement de l’Europe c’est, comme vous dites, le vrai recul face à la puissance états-unienne.

              Mais les vrais patriotes sont aussi ceux qui sont conscients que l’effondrement de l’Europe c’est, comme je l’ai dit plus haut, le vrai recul de la laïcité républicaine face à l’avancée du totalitarisme islamique.

              Dans les deux cas nous avions les moyens de résister :

              - dans une union européenne rejetant l’économisme jusque là copié sur les Etats-Unis et le remplaçant par un solide humanisme protégé.

              - dans une application stricte de la laïcité française et son extension à tous les pays de l’union européenne.

              Je ne sais pas si Pierre d’Humières a la solution face à la première démission de nos dirigeants, mais je suis sûr que René Marchand propose la bonne solution face à la seconde dans son livre

              RECONQUISTA OU MORT DE L’EUROPE

              publié cette année aux éditions Riposte Laïque



            • Aristoto Aristoto 2 décembre 2013 16:40

              Vas y casse toi espece d’arabo-phobe qui en réalisté est de l’antisémitisme !! tu verras tu glissera tous de suite de l’islam denger pour la répoublique à les juif et leur fumeux lobby


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 2 décembre 2013 17:34

              Eh ben voilà Aristoto. Comme ça vos messages, jusque là particulièrement difficiles à comprendre, deviennent clairs. 


              Vous êtes de la famille idéologique de philouie et des autres islamisateurs qui veulent, comme les politiciens et les journalistes des grands médias, faire passer les islamophobes pour des arabophobes, des racistes, des individus qui ont la haine de l’autre différent. 

              Fallait le dire tout de suite plutôt que de faire perdre leur temps aux lecteurs d’Agoravox qui essaient de vous comprendre.

              Mais ça commence à marcher beaucoup moins bien, vous savez, votre écoeurante tricherie.

              Même si vous avez les gouvernants sarkosiens, puis hollandiens avec vous !





            • lucidus lucidus 2 décembre 2013 18:18

              N’importe quoi. La CEE est une invention américaine pour nous dominer. Informez-vous sur les débuts du « concept » européen mon pauvre ami.


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 2 décembre 2013 15:45

                Une petite vidéo de la plus haute importance

                A regarder et à faire regarder absolument

                Merci kéké

              • cardom325 cardom325 2 décembre 2013 14:33

                çà ressemble à l’appel du 18 Juin, mais vous vous trompez de cible, ce n’est pas la patrie qui est en danger, mais la planète ....alors vos combats d’arrière garde de retour au royaume de France me paraît dérisoire et pathétique


                • Croa Croa 2 décembre 2013 22:54

                  Le sujet c’est la nation. Bien sûr que la planète est en danger mais sans démocratie et une République aux mains des destructeurs tu fais comment pour la sauver ta planète ???


                • Pierre d'Humières Pierre d’Humières 3 décembre 2013 15:57

                  à cardom325


                  Merci de votre commentaire. Vous êtes peut-être un peu pessimiste et résigné d’avance. Ne mélangeons pas la France et la planète. Oui, les deux sont bien en danger. Mais ici, je me suis intéressé à mon pays. Non, il n’est pas question pour moi de rêver d’un quelconque « royaume de France » ! Je suis parfaitement réaliste. On ne peut que vivre de son temps mais il serait bien triste d’accepter sans réagir la mise à sac de la France dont nous somme les citoyens, mise à sac par le renoncement à notre souveraineté, aux progrès social et aux droits que nous avons acquits, par le renoncement à notre industrie et à nos valeurs, de plus pour ne servir que les intérêt de capitaux apatrides devant lesquels se sont couchés nos dirigeants incompétents et corrompus depuis des décennies. Seul côté positif de leurs magouilles : l’Europe est enfin et pratiquement en paix depuis 1945. Mais, le feu nucléaire en est la principale raison.

                • Piotrek Piotrek 2 décembre 2013 14:58

                  Pour le démontrer fort simplement, il suffit de comparer les situations des états concernés avant l’entrée en vigueur des accords en cause à leur situation d’aujourd’hui. Ou, encore, de comparer les économies des états de l’U.E. avec celles de pays comme la Suisse ou la Norvège qui n’en font pas partie.

                  La Norvège a du pétrole et la Suisse la mécanique et les banques. Ils fesaient tout aussi bien quand l’Europe n’existait pas.

                  Rétablir cette souveraineté nationale, rétablir nos frontières et contrôler l’immigration comme les échanges commerciaux de façon stricte, éclairée et intelligente, récupérer notre monnaie nationale pour la confier à une banque centrale, française et souveraine, sont des conditions basiques et totalement incontournables au redressement de la France.

                  Ca ne suffira pas car « l’ennemi » est aussi à l’intérieur, il vous laissera sûrement reprendre la « souvraineté » mais il s’adaptera en fonction et croyez-moi il ne perdera rien.
                  Les bonnes intentions, l’intelligence, le bon sens de la foule sont plein de failles dans lesquelles « l’ennemi » ira pulluler.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 décembre 2013 19:13

                    Piotreck,
                    Vous êtes décourageant !

                    La minuscule Islande a mis un coup de pied aux culs à ses banquiers, elle a remis son économie en route, et elle a maintenant 5 % de chômeurs alors que la zone euro est à 12%.
                    Elle vient de supprimer la Commission d’entrée dans l’ UE...

                    A plusieurs reprises, je vous ai mis en ligne une vidéo sur ce qu’il est possible de faire en sortant de l’euro : « Y-a—t-il une vie après l’euro ? »

                    c’est le 2e exposé, celui de Philippe Murer.


                  • lloreen 2 décembre 2013 19:26

                    L’Islande va annuler jusqu’ à 24.000 euros de dette par ménage.

                    http://fr.sott.net/article/18063-L-Islande-va-annuler-jusqu-a-24000-euros-de-dettes-par-menage

                    L es banksters récupèreront leur manque à gagner chez les autres prisonniers de leur eurodictature...


                  • Piotrek Piotrek 2 décembre 2013 22:08

                    Vous êtes décourageant !

                    Oui fifi, mon surnom professionel a toujorus été : le chiant

                    Une sortie de l’Euro ne garantit pas la fin des malheurs, car l’origine des maux est ailleurs, l’Euro n’est qu’un facilitateur (ça rime)
                    Sortir de l’Euro et incanter la décence ne suffit pas, aucune de ces incantations ne fonctionne, l’histoire et même les infos au quotidien le prouvent encore et encore.

                    Il est certain que mes commentaires sont abrupts, mais j’ose ésperer que j’utilise des arguments valables autant que possible dans le respect de mon interlocuteur. Contrairement à certains autres commentateurs, je ne commente pas pour blesser gratuitement.

                    Mon avis est qu’il faut un plan simple, compréhensible pour le commun des mortels qui verouille au niveau systémique les risques d’abus, une seule idée qui pourrait démanteler l’opportunisme, les excès dans notre système actuel à tous les niveaux.

                    Je n’ai pas la science infuse, mais je reste persuadé que les causes de tous nos malheurs ont une origine simple, et qu’elle reste à découvrir, que c’est dur et qu’on ne peut déduire cette origine simplement, c’est pour cela que je suis sur Agoravox et que je me permet de critiquer ceux qui crient « Eureka ! » trop vite.

                    L’enfer est pavé de bonnes intentions.

                    Quelle est ma dernière théorie sur l’origine de nos maux ? A mon avis, l’économie d’échelle est au coeur de la plupart de nos malheurs. L’économie d’échelle c’est produire plus pour réduire le coût unitaire et donc le prix de vente, mais engranger plus de profit au final car on vend plus.
                    C’est ce qui fait que le supermarché tue le petit commerce
                    C’est ce qui explique la concentration des industries en cartels
                    C’est ce qui explique pourquoi les politiques renoncent
                    C’est ce qui explique pourquoi les inégalités se creusent entre les riches et les pauvres
                    ...
                    Ai-je une solution ? je ne pense pas. Ai-je fait le tour de la question ? Je ne le crois pas. Mais chaque jour un article ou un commentaire clarifie la question ou remet en question nos postualts.

                    Seul le doute peut nous sauver. J’espère que je contribue au doute, j’espère qu’un commentaire me fera douter et j’espère que c’est le cas pour tout le monde sinon on s’en sortira pas dans l’indifférence généralisée.


                  • Piotrek Piotrek 2 décembre 2013 22:26

                    Et quant à l’Islande, bien évidemment j’étais partisant de la faillite des banques aux premières heures.

                    Les lois libérales stipulent qu’un acteur de l’économie qui fait mal son travail doit mourir, les banques ont mal fait leur travail et ne sont pas mortes car elles ont été sauvées par les états.

                    Dans la bataille d’aujourd’hui, les libéraux et les communistes devraient mener le même combat aussi étrange que celà puisse paraître...

                    Raison de plus pour dire, que seule, la supression de l’Euro ne règle pas le problème de fond


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 2 décembre 2013 22:32

                    Piotrek

                    Ce que vous venez de décrire s’appelle le capitalisme
                    et vous avez raison d’en faire « l’origine de nos maux »

                    Naguère les gens de gauche voyaient les choses comme vous

                    Le premier des liens donnés ci-dessus par kéké conduit à une vidéo
                    qui explique clairement, en dix points, pourquoi ce n’est plus le cas.


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 2 décembre 2013 22:38

                    Pardon : les deux liens très précieux donnés par kéké c’est plus bas, à 21 h 38


                  • Piotrek Piotrek 2 décembre 2013 23:16

                    Monsieur Régnier, je ne crois pas être socialiste. Je ne crois pas être communiste ou libéral non plus. Je pense que chaque idéologie a du bon et du mauvais et qu’elles échouent toutes car elles ne prennent pas en compte ce qu’elles ont en commun : l’homme, ses qualités et ses défauts.

                    C’est pour celà qu’il faut creuser et douter.

                    Et la vidéo de kiki est un résutat du doute, cependant il faut que ce doute soit constructif. Quant à la manipulation, elle ne reste possible que sur des gens qui ne doutent pas, qui ne se connaissent pas à force de douter.

                    Et je suis d’accord avec vous à 100%


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 2013 06:29

                    Piotrek,
                    Ce n’est pas le doute qui peut nous sauver, mais l’information sur ce que nous cachent les médias et les politiques depuis la loi Pompidou de 1973, donc depuis 40 ans.

                    C’est ce que fait inlassablement Asselineau dans ses conférences.
                    Expliquer tous les dessous des décisions prises au nom des peuples sans leur demander leur avis.

                    Pourquoi les peuples européens n’ont jamais été consultés pour entrer dans l’ UE ?

                    Pourquoi l’euro a-t-il été imposé à 17 pays ?

                    Quels problèmes pose cette monnaie supranationale ?

                     « La tragédie de l’euro » répond à ces questions.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 décembre 2013 19:18

                    parkway,
                    De Gaulle à Londres était tout seul et n’avait pas accès à RadioParisment...

                    Une Coordination vient de se mettre en place à Athènes pour sortir de l’ UE et de l’euro.
                    Aucun représentant de l’extrême droite européenne n’était invité.

                    « Colloque d’ Athènes »


                  • Croa Croa 2 décembre 2013 23:03

                    à Fifi : Quelle « extrême droite » ?

                    (Pour les merdias dominants l’extrême droite c’est le FN ; Pour d’autres, mieux renseignés, ce sont les marionnettes actuellement au pouvoir, UMPS mais pas seulement, parce qu’ils sont les agents directs de l’oligarchie bancaire.)


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2013 07:36

                    Croa,
                    Vous avez parfaitement compris, ne jouez pas au naïf...

                    Si Aube dorée n’était pas invitée, par contre Siryza = FDG, était invité, mais n’est pas venu.

                    « Siryza resserre ses liens avec l’ UE »

                    Ceci explique sans doute leur absence au Colloque d’ Athènes, sur la dette, la monnaie nationale et la démocratie...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès