Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Après l’Indignation, l’action !

Après l’Indignation, l’action !

Nous avons tous été touchés par l’Indignation de Stéphane Hessel *.

Nous avons tous une réelle sympathie pour ces Indignés qui, partout dans le monde, dénoncent les travers et les abus d’un système économique défaillant et d’une mondialisation hors de contrôle.

Chacun d’entre nous avons des raisons, propres et légitimes, d’exprimer cette indignation.

Mais elle ne suffit pas. 

L’indignation n’est que le révélateur émotionnel, une étincelle qui doit nous porter vers l’action, faute de quoi elle ne serait plus qu’une posture politiquement correcte, mais stérile.. Une fois exprimée, elle doit conduire à une démarche active visant à en corriger les raisons profondes.

Comment changer les règles d’un jeu dans lequel le citoyen a le sentiment d’être toujours perdant ? Comment interpeller des dirigeants politiques, sourds et isolés du monde réel, pour qu’ils entendent, enfin, cette voix dissonante et populaire ?

La reconnaissance du vote blanc apporte un début de réponse.

Les Citoyens Français ont des droits mais ils ont aussi des devoirs à respecter.

Parmi ces devoirs, il en est un qui n’est que très rarement utilisé, celui d’être un citoyen actif pour son pays. J.F. Kennedy avait déclaré en son temps « Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez vous, ce que vous pouvez faire pour votre pays. »

Cette déclaration, pleine de bon sens, illustre parfaitement le devoir d’être un citoyen actif. C'est-à-dire de ne pas se contenter d’aller voter à chaque fois qu’il est convoqué mais de participer à la vie politique du pays, car la politique, c’est l’essence même de la vie au quotidien et c’est ce qui trace les perspectives d’avenir.

Le Citoyen ne peut et ne doit être pris en otage par ses élus. Or malheureusement, c’est le cas en France. Les pouvoirs sont monopolisés par la classe politique qui s’arroge tous les droits et ne respecte pas une grande partie de ses devoirs.

C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui, il est indispensable de réformer le système politique qui est confiscatoire. En effet, à partir du moment où elle est élue, la classe politique n’a plus qu’un objectif, celui de conserver le pouvoir le plus largement et le plus longtemps possible. Ceci l’oblige à prendre des décisions souvent démagogiques, qui vont à l’encontre des intérêts à long terme du pays.

Devant cette situation, les Citoyens se sentent totalement impuissants car ils n’ont pas la main. Il n’existe aucun contre pouvoir citoyen à la prédominance des élus. Ainsi, pour marquer leur désapprobation, ils n’ont que deux solutions, soit s’abstenir lors des scrutins (ce que beaucoup font) soit voter pour l’opposition à la majorité en place, créant ainsi une alternance stérile qui ne solutionne rien. En effet les nouveaux élus, profitent des mêmes privilèges et ne risquent pas d’en changer, pour en bénéficier à leur tour.

Bien entendu, puisque la classe politique, dans son ensemble, n’a pas vocation à scier la branche sur laquelle elle est confortablement installée, c’est aux Citoyens eux mêmes d’agir pour obtenir un changement de système, à la seule condition qu’ils en prennent conscience et qu’ils agissent en conséquence.

Il ne s’agit pas de prôner la révolution du peuple, mais il s’agit simplement de créer un vaste rassemblement de volontaires courageux et déterminés, qui ont compris que la France avait besoin d’eux pour se moderniser et changer radicalement de cap. Un rassemblement de Français pour la France, sans dogmatisme, sans idéologie, mais avec obstination, pragmatisme et bon sens.

Un rassemblement difficile à former mais combien nécessaire pour faire admettre à nos gouvernants que les Français en ont assez, qu’ils n’en peuvent plus, qu’ils veulent d’autres méthodes, d’autres outils, une autre politique, et je dirais même une autre philosophie, que celle actuellement imposée à tous.

Les Citoyens français sont pris en otage par cette classe politique clanique qui profite d’un système devenu inefficace, dépassé, dépensier, et indestructible sans l’union de citoyens actifs décidés à faire bouger la France.

Nous sommes pourtant des millions à penser la même chose sur le sujet. Pourquoi n’arriverions nous pas à faire entendre notre voix ?

Pour ce faire, il n’y a qu’un seul moyen, qu’une seule réponse, former un immense mouvement en faveur de ce changement de système politique dans notre pays. Un élan, en vérité un tsunami populaire dont la puissance renversera l’immobilisme structurel que nous subissons.

Sans ce mouvement populaire salutaire, rien ne changera sur le fond, rien ne changera sur la forme, la France continuera à subir sans agir.

Car la reconnaissance du vote blanc n’est que le point de départ d’une réflexion de fond sur nos institutions et sur la refonte de nos règles démocratiques.

Après le vote blanc, ce sont également les questions sur le non-cumul de mandat et la régénérescence de la classe politique, sur la mise en place d’une Assemblée Constituante Citoyenne, sur l’utilisation du Referendum Populaire, sur la mise en place du ‘’Salaire de Vie’’ et sur le statut de l’homme politique lui-même qui découlent naturellement.

Ces valeurs hautement symboliques seront légitimement portées comme préalable indiscutable à toute reconstruction d’une démocratie exemplaire, souvent citée, jamais atteinte.

Il faut savoir ce que l’on veut. Se plaindre ne sert à rien, s’indigner ne suffit pas.

Seule l’action peut être porteuse d’évolutions fructueuses et constructives.

Il nous appartient, à chacun d’entre nous, d’agir.

Stéphane GUYOT

Président du Parti du Vote Blanc

Candidat à l’élection Présidentielle de 2012

www.parti-du-vote-blanc.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Jean-paul 19 novembre 2011 14:22

    0 commentaires .
    Question : Pourquoi le mouvement ne prend pas en France ?



    • redacteurs de tpus pays unissez vous .arretez de blabatter

      ..
      DEGAGEONS HORS DE FRANCE L ’UM....PS....AU BAGNE DE CAYENNE TOUS LES

       CORROMPUS


    • l ’UMP ELLE AGIT.............. MINISTRE DANS UNE MARCHE BLANCHE...

      A MARSEILLES LES JEUNES DE L UMP (GOSSES DE RICHES...°) employent les meMES METHODES

      que le PART ISLAMISTE ENNADA EN TUNISIE....LES DISTRIBUTEURS DE TRACTS DES PARTIS

       REPUBLICAINS SONT TOUJOURS SUIVIS DE GROS BRAS OU SBIRES ISLAMISTES..

      A MARSEILLES LES DISTRIBUTEURS DE TRACTS DU PS SONT SUIVIS DES SBIRES DE UMP SORTANT LES GROSSES ARTILLERIES

      TRACTS COULEURS SUR PAPIER GLACé CONTRE GUERINI...ET D’ AUTRES PS...

      OUBLIEN T ILS OU SONT ILS STUPIDES.................QUE LEUR PRESIDENT CHERI « CHOUCHOU » A PRIS PART DANS 70 GROSSES AFFAIRES AVEC MORTS D’ HOMME...KARACHI 11 MORTS ET MEDIATOR /2000 MORTS.....et...la liste a été faite pour agoravox...... (medIator...ect....)


    • soubise 19 novembre 2011 17:07

      Je suis d’accord sur l’indignation du peuple et voir plus.
      D’accord sur l’action également, je suis prêt à employer la scie et scier la branche sur laquelle tous ces profiteurs sont assis confortablement.
      Mais je ne crois pas au vote blanc.
      S’il ne reste au final que dix bulletins et des millions de votes blancs alors les dix bulletins feront la différence.
      Et les millions de bulletins blancs seront cocus.
      Il n’y aura pas de sortie de ce merdier par l’indignation ou toutes autres actions non violentes, la seule vrai révolution, les fourches à la main et les têtes sur les piques.
      Notre prochaine liberté aura le gout du sang ou ne sera pas.


      • anomail 21 novembre 2011 10:21

        Moi je crois à la comptabilisation du vote blanc.

        Personne ne pourrait plus se prétendre légitimement élu sur la base de quelques suffrages exprimés comme cela se fait actuellement.

        Cela donnerait la possibilité aux citoyens de retourner aux urnes pour faire table rase de la bande d’aimables (mais dangereux) gigolos poudrés qu’on nous ressert constamment.


      • anomail 19 novembre 2011 17:11

        Merci pour cet article.

        Depuis longtemps je rage de voir l’umps se gargariser de capter 30% des suffrages lorsqu’en réalité ils ne captent que 10% de la population en état de voter. La ficelle est tellement grosse, c’est hallucinant.

        La comptabilisation du vote blanc les obligerait peut-être à un changement de casting radical.

        De toutes façons ils ne le cachent pas : leur objectif est d’être élus, pas de s’occuper de la France.

        Autre chose très irritante : Sarkozy répète avec raison qu’il ne fait qu’appliquer le programme sur lequel il a été élu. Merci donc à tous les abrutis qui ont voté pour l’homme sans lire le programme.


        • christian pène 19 novembre 2011 17:14

          je crois que c’est plutôt le président Ronald REAGAN qui avait émis cette citation concernant les devoirs de chacun...avant de chercher à bénéficiere de droits ;

          étant donné la masse populaire qui prend pour argent comptant tout ce qu’on lui raconte , que ce soit du côté des partis , des syndicats , des médecins, des ministres et de la calsse dirigeante , des journaleux, il ne faut plus s’étonner des votes abscons

          demandez à Pierre , Paul ou jacques pour qui il va voter , il ne saura pas le justifier par une vision globale de la situation mais au vu des ses petits intérêts personnels

          dès lors les candidats se gaussent et promettent n’importe quoi , quitte à ce que soit irréaliste , bouffon, moralement insupportable , etc...et ne tiennent finalement pas parole

          la gauche voulait ainsi renationaliser EDF à 100% (avec quel argent ? des actions dont le cours était plus haut qu’à l’émission ) alors que 51% , encore dépassés aujourd’hui, suffisent.... mais qui a protesté que c’était d’une incommensurable absurdité ?

          quand Fillon déclare dans le vide que les caisses de retraite sont dans le même état , personne ne sort manifester sous les fenêtres de l’Élysée pour demander où est passé l’argent des cotisations....

          alors , monsieur Hessel et la bande des Indignés , vous ne vous êtes pas encore indignés que la France soit en faillite , ait emprunté 1700 milliards dont le GRRRRRRRRRRRRRAND empunt , que la France folle prélève 15 milliards pour aider la Grèce encore plus complètement folle .....

          vous ne lisez pas la presse et vous vous indignez subitement alors que les clignotants étaient déjà allumés ? vous ne voyez pas que le pouvoir depuis 1974 nous rapproche de la catastrophe ? que Giscard a provoqué une inflation délirante de 15% environ ? qu’il a doublé l’effectif des médecins sans résultats ? que la « révolution des guignols » de 1968 a conduit à une dévaluation de 17% ? vous ne voyez pas que Jacques ATTALI se pose en donneurs de conseils après avoir mené la France mitterrandisée à des dévaluations successives ? etc....

          Ah qu’il est temps de s’indigner alors que les médias (la PRAVDA en français) occultent les réalités ! ah qu’il est temps de protester contre les hausses d’impôts et taxes camouflées en « économies » (sic.... !) par les menteurs de tout poil.....contre la retraite à 62 ans (enfin) quand ailleurs elle est déjà à 67 ans.....(vu la longévité accrue des gens)

          etc , etc.....

          la situation actuelle , vous en êtes responsables , vous n’avez pas voulu voir ni comprendre , vous avez désignés des individus incultes mais qui promettaient la lune....

          quelle est la compétence de ceux qui gouvernent , qui légifèrent ciomme des béni-oui-, des béni-non-non.... ? quelle est la compétence de Sarkozy qui fait « mumuse » avec notre sort à tous , qui accroche aux basques de tout nouveau né (dont bébé Sarkozy ..........) et de tout nouveau migrant 25.000€ de dette souveraine ? incapable de dire quelle est sa doctrine sauf affirmer que la solidarité est intouchable (ce qui s’est avéré faux ) avec à la clé 34 milliards pour les immigrés , soit 70% du montant de ce qui est remboursé au titre de la dette....oui, le coût des immigrés est de 70% du coût annuel actuel de la dette.....mais aussi 110 milliards annuels gas-PILLÉS (citation Jacques MARSEILLE, économiste )

          ah qu’il est temps de s’indigner !

          réfléchissons plutôt à la citation de Daladier au retour de Munich 1938 , disant des gens venus l’applaudir « ah les cons »....oui , avec le paradis fiscal d’Andorre à notre frontière cogouverné par Sarkozy et l’évêque d’Urgel , tout comme telle île anglo-normande (Jersey ? ) qu’on ne cite pas comme la Suisse ......

          indignez vous , mes frères , il est temps quand le navire prend l’eau avec un capitaine aussi consternant , que les rustines gouvernementales ne peuvent plus rien....






          •  C BARRATIER C BARRATIER 19 novembre 2011 17:16

            Une certitude, les résistants ne s’abstenaient pas..... Laisser faire les voyous au pouvoir (ils sont bien là dans de nombreux pays) peut durer par l’abstention des opprimés. Car, eux, les gens de la finance, des intégrismes, les anti républicains sont des militants qui ne s’abstiennent pas.
            Une fois élus, les « moins pire » devront être surveillés....

            voir « Résistants d’hier et d’aujourd’hui pour sauver la République »

             http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=194


            • CREONS UN CMR comité mondial de la résistance

              citoyens.rejoignons les indignés de wall street a la CEE  !!!!!!!

              LA PESTE BRUNE ET FINANCIERE EST REVENUE....


            • bernard29 bernard29 19 novembre 2011 17:51


              se battre pour le seul vote blanc n’est vraimant pas judicieux.

              je vous présente le Pacte démocratique pour 2012.  ;  http://changerlarepublique.over-blog.com/

              Les prétentions de ce pacte démocratique 2012, pour les présidentielles, sont ;

              1. - de favoriser la participation électorale et le développement de l’esprit civique
              2. - d’assurer un renouvellement constant du personnel politique
              3. - de clarifier les fonctions des élections nationales (présidentielle et législatives)
              4. - d’instiller des éléments de démocratie directe et d’instaurer un contre pouvoir citoyen.
              Il s’agit d’un pacte proposé aux candidats à la présidentielle qui s’engageront à faire un référendum constitutionnel par l’article 11, après l’ élection. Car même si le parlement est en capacité de rénover la démocratie, il ne le fera pas. C’est entendu.

              12 propositions pour 2012

              1) Non cumul des mandats 
              • Art 1) – « Les mandats nationaux, régionaux et départementaux, ne peuvent se cumuler qu’avec le simple mandat de conseiller municipal ». 
              • Art 2) – « Nul ne peut être éligible à plus de deux mandats successifs pour la même fonction hormis celle de conseiller municipal ».
              2) Calendrier électoral 
              • les législatives se dérouleront au mi-terme de la mandature présidentielle.
              3) Dose de proportionnelle à l’Assemblée Nationale
              • (permettre l’expression des minorités au parlement)
              4) Statut de l’élu ; (éligibilité, indemnités, conflits d’intérêt et modalités..)

              5) Un Sénat citoyen
              • en remplacement du Sénat actuel et du CES national (supprimés). (rôles de contrôle, d’information, d’études et d’enquêtes, avis). (sénateurs tirés au sort entre les parmi les conseillers municipaux de base)
               6) Renforcement des pouvoirs des Cours des Comptes 
              • (contrôle, suivi, coercition - travail en liaison avec les Chambres des citoyens) 
              7) Référendum d’initiative citoyenne
              • (organisé pendant l’élection présidentielle sur les sujets des pétitions ayant obtenues au moins 1 à 1,5 millions de signatures) 
              8) Reconnaissance du vote blanc
              • si à un scrutin, on obtient 50 % de votes blancs, le scrutin sera à refaire 
              9) Réforme des institutions décentralisées
              • Création d’une Chambre des citoyens à chaque niveau (région, département, ville). Fonctions de contrôle et d’information. A la Région en remplacement du CESR, membres tirés au sort parmi les conseillers municipaux de base. Ville et Département, parmi les électeurs volontaires du corps électoral correspondant. 
              10) Référendum locaux
              • à l’occasion des élections, référendums sur les questions d’intérêt local ayant fait l’objet de pétitions recueillant des signatures d’au moins 5 % du corps électoral correspondant. 
              11) Maisons de citoyens et de la participation civique.
              • (dans chaque ville, avec une politique de sensibilisation et de formation aux droits et devoirs du citoyen, aux libertés publiques, aux contrôles démocratiques. 
              12) Droit de vote aux étrangers aux élections locales
              • (étrangers en situation régulière en France depuis plus d’un an)



              • partiblanc partiblanc 19 novembre 2011 18:19

                On ne peut que cautionner vos 12 propositions, Bernard. Elles sont souvent évoquées par nombre de groupes de réflexion, association ou divers mouvements indépendants qui revendiques de telles mesures de bon sens.

                Le vote blanc n’est pas un fin en soi mais le point de départ d’une réforme de fond de nos institutions. Nous les avons intégrés comme conséquences d’un vote blanc majoritaire et base de travail d’une réelle refonte de notre système démocratique.
                Voici l’article qui reprend, partiellement, ces thématiques.

                http://www.lepost.fr/article/2011/07/27/2557899_prospective-et-anticipation.html?doFbPublish=2557899

                Permettez-moi de diffuser votre blog sur notre page Facebook. Vos réflexions et propositions sont partagées par un grand nombre de nos sympathisants.


              • Catart Catart 16 décembre 2011 18:52

                Ce que tu fais est exactement, enfin pour nous ce qu’il faut mettre en place. Je veux dire faire des propositions pour un réel changement . Je vais même te piquer 1 ou 2 formules qui sont mieux rédigées que les notres.
                Le Parti blanc est je trouve une bonne idée ((je me suis mis en rapport avec eux) déjà cela permettrait de comptabiliser le nombre de gens qui en ont ras le bol...
                Mais pour cela il faut présenter un programme et l’expliquer avec force chaque jour sur le net sinon les gens ne comprennent rien et ne suivront pas ou peu.
                Nous écrivons nous un véritable mémoire « le programme pour 2012 que nous aimerions » qui sera ratifié par un référendum fin février sur notre site.
                On avance, mais attention, c’est un programme de changement étudié en profondeur pas une mesurette...tu vas être étonné car on par d’en bas, du Maire pour aller jusqu’au Président et on retire tout au passage... l’Administration mille feuilles mit peu à peu en place pour caser les copains des copains, les élus inutiles, les fêtes privées pour briller sans payer, le Sénat inutile aujourd’hui et coûteux... on révise aussi... les salaires des élus et des hauts fonctionnaires, les avantages, les méthodes... on recalcule le nombre de députés... et on remet à sa vrai place ce qui jamais n’aurait dû changer... LE MAIRE et la Commune ouverte toute la journée...(en mandat unique comme les autres) comme un peu le Père de la Nation celui que l’on peut toucher chaque jour celui qui redonnera de la proximité, celui qui pourra avoir autour de lui une véritable équipe du simple fait que les fonctionnaires qui faisaient bien souvent les cent pas « doublonnés triplonnés » dans l’immense gâteau du mille feuilles que l’on va retirer pour cause de date périmée...vont enfin pouvoir bosser dur Pour le Peuple et Près du Peuple.
                Regardes le nombre de Communes en France... et le nombre de moins de 2000 ha... et celui de moins de 200 ha... Tu comprendras mieux pourquoi on te parle de proximité à longueur de mandat que l’on ne met jamais en place...
                Regardes le site et propose on en sera tous heureux.

                http://www.indigne-je-propose.org/


              • Jean 19 novembre 2011 19:00

                Pas besoin de contre pouvoir si le peuple reprend en main son pouvoir régalien.

                Certains nous font croire que les citoyens sont des sots, incapables. Des contre-exemples existent, même partiellement (Suisse)

                On nous fait croire qu’ une oligarchie en place est inévitable : connerie !

                Ne déléguez plus à des profiteurs.

                http://www.democratiedirecte.fr/

                http://www.dailymotion.com/video/xl...

                http://www.dailymotion.com/video/xi...

                Manifestement un nouveau parti sans étiquette à voir...http://www.lepf.fr/


                • Bobby Bobby 19 novembre 2011 19:16

                  Bonsoir,

                  ... se battre pour voter ! voilà qui me paraît bien paradoxal ! le vote ne représente en effet aucun danger pour le système en place, aucune remise en question ! car il perpétue un mensonge et pas des moindres, résumé en un seul terme : « démocratie » ! Nous vivons dans un système qui en est exactement l’antithèse ! et cela commence seulement à s’admettre chez ceux qui y pensent.

                  Le refus de voter, est bien l’expression de ce sentiment que quel que soit la direction optée, rien ne changera ! et laisse un goût d’insatisfaction amère dans le concept du (véritable) citoyen. Celui qui veut participer activement à l’ensemble dont il fait partie, celui qui a des idées et qui trouve un intérêt fécond aux échanges... (rien à voir avec ceux qui ont aussi des idées, mais qui préfèrent les imposer aux autres ! )

                  Il existe semble t-il un nombre de plus en plus important de personnes pour penser que notre système s’écroule... beaucoup moins pour être capable de proposer des solutions ! or c’est bien d’un changement semble t’il radical dont toute notre société a un urgent besoin.

                  La voie à l’ultra libéralisme, largement ouverte par un mouvement économiste théorisé par Hayek et mis en pratique principalement par Friedman et ses « Chicago boys » a montré quelles étaient les conséquences dramatiques de l« application de leurs théories ( Chili, Argentine, Brésil,... Royaume-uni sous Tchatcher, E.U. sous Reagan,... et maintenant dans nos régions ! ). (cf  »la stratégie du choc« , Naomi Klein... à lire !)

                  Ne pas réagir c’est voter en fait pour un conservatisme qui ne peut que nous mener à une augmentation sans fin des écarts entre les plus hauts et plus bas revenus... C’est bien »la crise« actuelle dont on parle tant sans en rappeler la définition exacte.... comme si elle était inéluctable ! ce qui constitue un mensonge de grande envergure ! (entre-autres) et contribue à une véritable campagne de désinformation... que certains essaient pourtant d’enrayer.

                  Voilà donc tout un combat ! qui oppose les tenants d’un pouvoir, les moyens dont ils usent pour s’y maintenir... et ceux qui essayent d’en déjouer les pièges afin de recouvrer une certaine autonomie de mouvements dans un »système« qui s’emballe sans frein plausible, que sa propre population.

                  Une véritable révolution, oui ! que j’espère sans tambours ni trompettes, sans violences, mais déterminée et bienveillante pour l’humanité toute entière.

                  Est-ce là un vœu inaccessible, utopique où irréalisable ? je l’ignore, mais les »indignés" me paraissent bien exprimer ce que bien des personnes perçoivent et n’osent pas toujours exprimer. Bravo à eux !

                   


                  • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 20 novembre 2011 18:01

                    Voter blanc donc nul vous appelez ça de l’action ?

                    Vous rigolez ?

                    Je préfère le parti d’en rire !


                    • Monsieur Hessel ancien du CNR a dit indignez vous...oui mais il a aussi dit REVOLTEZ VOUS

                      (CNR : COMITE NATIONAL DE LA RESISTANCE )

                      il faut redémarrer ce comité qui dit que tous les acquis du CNR DES COMBATS SYNDICAUX...ET

                      MEME DU GAULLISME SOCIAL SONT MIS EN DANGER PAR L ’AGCS ( accord pour la commercialisation des services ..).en clair ils vont tout prvatiser ...OUI PRVIVATISER

                      ecoles...facultés...hopitaux...secu...retraite...prevoyance....transports...il ne RESTERA QUE LES MINISTèRES REGALIENS ET A VOUS VOS YEUX POUR PLEURER ET AVOIR UNE PAIRE DE LUNETTES ET UN RV CHEZ L OPHTALMO TOUS LES 10 ANS..

                      l ’agcs depend de l omc ORGANISATION MONDIALE .du COMMERCE..LE COMMISSAIRE FRANCAIS EST PASCAL LAMY PS UN AMI DE MARTINE AUBRY MEMBRE DE SON STAFF

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès