Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Après le point Godwin, le point Lagarde

Après le point Godwin, le point Lagarde

Les sophistes ne sont pas morts. Il se pourrait même qu'ils viennent de trouver leur nouvelle reine en la personne de Christine Lagarde : une nouvelle marie-Antoinette ou un nouveau Godwin ?

Interview du 25 mai 2012, The Guardian :

Quand Christine Lagarde, directrice du FMI, étudie la situation grecque, et que son refus d'une aide pourrait signifier l'impossibilité pour des femmes d'avoir accès à une sage-femme pour leur accouchement, l'impossiblité pour des patients d'avoir accès à des médicaments vitaux, un fin de vie déplorable pour des personnes agées laissées seules et sans soin – comment raisonne-t'elle ? Voici sa réponse :

"Je pense aux petits enfants dans un petit village nigérien, qui ont deux heures d’école par jour, se partagent une chaise à trois écoliers, et sont malgré tout heureux de pouvoir aller à l’école. Je les ai à l'esprit en permanence. Car je pense qu'il ont besoin encore plus d'aide que les gens d'Athènes. Vous savez quoi ? Pour autant qu'Athènes soit concernée, je pense aussi à tous ces gens qui essaye de frauder les taxes en permanence. Tous ces gens en Grèce qui essayent d'échapper aux impôts."

Et que pense-t'elle de tous ces grecs désormais réduits à survivre au chômage ou sans services publics ? " Je pense à eux tout autant. Et je crois qu'ils devraient aussi s'aider eux-même collectivement." Comment ? "En payant tous leurs impôts. Ouais."

Si le point Godwin ne s'applique pas ici, on est bien tenté d'inventer un nouveau point pour cette envolée stratosphérique ! Tous les poncifs ultralibéraux décompléxés y passent : le fraudeur/délinquant, si la Grèce est au bord du K.O. (du chaos), c’est que les Grecs ont fraudé le fisc. Les Grecs, donc Monsieur Tout Le Monde ; et pas, par exemple, les riches armateurs protégeant leurs revenus, ou le clergé. Ah s’ils avaient respecté l’ordre et la valeur travail, ces galeux, il est évident qu’ils n’en seraient pas là ! Comme il y a un « cancer de l’assistanat » en France (©Wauquiez), il y a sans doute une peste de la fraude fiscale au pays de Platon, l’un comme l’autre étant responsable de tous les problèmes de leurs pays respectifs. C'est bien connu que si une entreprise ferme et délocalise c'est parce que tous ses salariés sont des feignasses.

Mais qu'apprend-on peu après, le Monde 28 mai 2012 ? Que ladite directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) ne paie elle-même pas d'impôt sur le revenu, malgré un salaire annuel de 380 939 euros.

Comme l'indique le site Tout sur les impôts en juillet 2011, la directrice générale du FMI bénéficie en effet d'un statut fiscal spécifique en qualité de fonctionnaire internationale. Tous ses revenus et traitements issus du Fonds ne sont pas imposables. Cette situation est définie par les articles 34 et 38 de la convention de Vienne de 1961 sur les relations diplomatiques (voir le traité en PDF), qui affirment que "l'agent diplomatique est exempt de tous impôts et taxes, personnels ou réels nationaux, régionaux ou communaux". Il est toutefois redevable de certains impôts sur "les biens immeubles privés situés sur le territoire de l'Etat accréditaire" ou encore sur les "services particuliers" (la liste complète est disponible sur le site de France diplomatie).

Alors du coup j'hésite entre Marie-Antoinette ou Mike Godwin.

Que laisser à la postérité ? Sa tête ? ou son nom à un nouveau point "tait-toi car il y a toujours pire ailleurs" ?

M'est avis que nous n'avons pas fini d'entrendre parler du nouveau point Lagarde.


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • bakerstreet bakerstreet 2 juin 2012 08:55

    Moralité :
    Imbécile qui se tait passe pour un (une) sage.


    • cubrad 2 juin 2012 09:21

      Ce serait trop d’honneur que d’associer son nom à quoi que ce soit.


      • foufouille foufouille 2 juin 2012 12:14

        c’est un point libertaryen


        • papi 2 juin 2012 22:25

          @ l’auteur

          Je me suis toujours demandé, comment des gens aussi diplômés, aussi instruits, aussi
          hauts placés pouvaient lâcher de telles âneries et je suis poli !
          Et finalement ,avec le temps j’en ai simplement déduit que la connerie ne connait pas de niveau social..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès