Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Aubrac, les Indignés, l’Islande et Mélenchon

Aubrac, les Indignés, l’Islande et Mélenchon

Raymond Aubrac, l’un des fondateurs de « Libération », et grand résistant, comme chacun sait, vient de nous quitter, provoquant un hommage quasi unanime de la classe politique.

Né le 31 juillet 1914 à Vesoul, Raymond Aubrac est parti le 11 avril 2012, suivant de quelques années son épouse, Lucie Aubrac.

Ingénieur civil des Ponts et Chaussé, licencié en droit et titulaire d’un Master of sciences de l’université d’Harvard, résistant, avec son épouse dès 1940, co-fondateur du mouvement « libération sud » délégué à l’assemblée consultative en juin 1944, implacable témoin des atrocités de la gestapo, inspecteur général à la reconstruction du pays, témoin lors du procès Barbie, médiateur aux cotés de Stéphane Hessel, dans l’affaire des sans papiers de l’église st Bernard, décoré de la médaille des « compagnons de la libération », il était aussi l’un des fondateurs du journal « libération », tiré clandestinement à l’époque à 200 000 exemplaires, et il incarnait avec quelques autres l’image même de la résistance. lien

Les « amis de l’Huma » proposent pour honorer sa mémoire une rencontre le dimanche 20 mai à 10h, 24 boulevard Poissonnière, au « Max Linder Panorama », pour découvrir le second volet du film de Pascal Convert et Fabien Beziat « Raymond Aubrac, les années de guerre ». lien

Aujourd’hui, les résistances, impulsées par l’indigné Hessel, sont multiples, et alors que la campagne électorale bat son plein, les indignés refont parler d’eux.

Loin du prosélytisme, ni politique, ni religieux, prônant un mouvement citoyen et non politicien, critiquant ouvertement le système politico-financier, ils prennent l’initiative d’un référendum pour une constituante, du même type que celle réalisée en Islande, et invitent la presse le 19 mars au Jardin du Palais Royal. lien

Mais sur ce qui est arrivé en Islande, c’est quasi silence radio dans nos médias.

Pourtant il s’est passé quelque chose d’historique dans ce pays de 320 000 habitants lequel avait contracté une dette de 6 fois le PIB.

J’avais évoqué dans un article ancien le succès d’un certain Jon Gnarr, une sorte de « Coluche » islandais, gagnant la mairie de la capitale islandaise, avec 34,7% des suffrages, porté par son mouvement « le meilleur parti ».

Cet ancien bassiste du groupe punk islandais Nefrennsli (en français, écoulement nasal), et aussi comédien, scénariste, avait prévenu ses concitoyens qu’il était hors de question qu’il tienne ses promesses.

Pour lutter contre la corruption cachée, il préconisait la « corruption ouverte ».

Pour décrire le « tsunami » politique islandais qui s’est produit, il faut revenir en 2008 lorsque la principale banque du pays a été nationalisée, provoquant l’effondrement de la monnaie, la suspension de l’activité de la bourse, la banqueroute du pays, et des élections anticipées en 2009 entrainant la démission du 1er ministre et du gouvernement.

Le premier ministre, Geir Haarde s’est retrouvé à la barre du tribunal, et Interpol a lancé un mandat d’arrêt international contre l’ancien président Sigurdur Einarsson.

Une loi prévoyait le remboursement de la dette de 3 500 millions d’euros, qu’auraient du payer toutes les familles islandaises pendant 15 ans a un taux d’intérêt de 5%.

Le peuple islandais en colère est descendu dans la rue, demandant que cette loi soit soumise à référendum, et en mars 2010, la réponse des citoyens islandais a été Non au paiement de la dette par 93% des voix.

Ils ont remis ça en avril 2011 refusant un nouveau référendum sur le paiement de la dette.

Plusieurs banquiers et cadres supérieurs sont maintenant inquiétés par la justice, et suite à une enquête d’Interpol, beaucoup de banquiers menacés ont quitté le pays. lien

Une nouvelle assemblée a été élue, basée sur le choix de 25 citoyens sans filiation politique, et l’assemblée constituante a commencé ses travaux en février 2011 afin de présenter un projet de « grande Charte » qui devra être validée par l’actuel parlement, et par celui qui sortira prochainement des urnes.

En fin de compte, l’Islande à terminé l’an née 2011 avec une croissance économique de 2,1%, et selon les prévisions de la Commission européenne, elle va faire le triple du taux de croissance attendue par l’UE en 2012. lien

Le président Islandais, Olafur Ragnar Grimsson explique sur ce lien pourquoi, après avoir été le premier pays d’Europe frappé par la crise en 2008, son pays parvient à s’en sortir, alors que l’U.E s’y enfonce chaque jour un peu plus.

Cette révolution citoyenne économique et politique a fait l’objet d’un débat sur « arrêt sur image » que l’on peut découvrir sur ce lien.

Mais revenons aux indignés.

Des marches démarrant des 4 coins de France les 14 et 15 avril devraient arriver le 21 avril à Paris, se concrétisant par une manifestation avec le leitmotiv : « ils ne nous représentent pas ! » partant des Halles jusqu’à la place de la Concorde et du Champ de Mars.

Pour rejoindre ces marches, il existe un site commun qui donne tous les renseignements à ceux qui voudraient s’y joindre.

Le samedi 28 avril, à 15 heures, place du Chatelet, ils proposent une parade festive : « les fanfares s’indignent ».

Leur programme est clair :

« Face à une crise financière qui déstabilise les états et donne aux marchés tous les droits, face aux outrances du libéralisme qui cassent les services publics et imposent l’austérité aux plus démunis, face à l’impératif des ressources qui épuise nos ressources naturelles et confond développement économique et bien-être social, face aux politique xénophobes et sécuritaires qui exploitent les peurs, stigmatisent les chômeurs et les immigrés, méprisent les mal-logés et les sans abris, face a une société individualiste qui encourage l’égoïsme et le repli sur soi », des musiciens venus de France, d’Italie, d’Espagne, de Belgique, d’Allemagne…proposeront au son des fanfares et des brass-bands une résistance festive, joyeuse et solidaire. lien

Le 1er mai, des assemblées populaires seront organisées, suivies le 5 mai par un « transition day  ». lien

Puis le 12 mai, ils proposent une journée mondiale d’action pour une « réelle démocratie maintenant  », appelant à un rassemblement Place de la Concorde, (lien) qui débouchera sur un appel à une grève internationale le 15 mai.

On le voit, quelque soit le candidat que les urnes auront désigné le 6 mai, les indignés sont porteurs d’un projet qu’ils n’entendent pas abandonner.

Jean-Luc Mélenchon, comme en écho, affirme que d’ici peu, on va assister à l’effondrement de la droite.

Alors qu’Hollande et Sarközi ont enfin décidé de faire campagne en plein air, après Jean-Luc Mélenchon et sa démonstration de force sur la plage du Prado, qui a réuni 120 000 citoyens, (vidéo), celui-ci a déclaré le 15 avril à Pau : «  dans la semaine d’importants mouvements de décisions vont se prendre dans l’esprit des gens, parce que la droite est en train de dévisser et donc il va y avoir une réorganisation dans les consciences de ce qui est nécessaire » ajoutant « toute la dernière semaine, c’est une période de grands rapides, la situation est très dense, très concentrée, les informations vont vite et je m’attends à des évènements qui soient des petits déclencheurs » lien

Pourtant à Marseille, ce n’était pas gagné d’avance : le maire de la ville ayant essayé en vain d’empêcher le rassemblement, multipliant les paperasses, et les pressions, alors que, comme le faisait remarquer le candidat du Front de Gauche, « eux s’installent place de la Concorde sans rien demander à personne et les autres dans les bois », évoquant les sorties en plein air de Sarközi et de Hollande. lien

Il est devenu en quelques semaines l’anti-Sarközi parfait, déclarant qu’il veut mettre celui-ci « à terre  », évoquant la chance du métissage, saluant arabes et berbères par qui « sont venus en Europe la Science, les mathématiques et la médecine  » au moment ou « l’obscurantisme jetait à terre l’esprit humain », déclarant que « Marseille est la plus française des villes de notre République ».

En effet, c’est bien aux Arabes que nous devons ces 3 autres institutions : l’Université, l’Hôpital et l’Observatoire, s’il faut en croire 2 chercheurs de l’Université de Leeds, R.Y. Ebied et M.J.L. Young. lien

Ils sont les auteurs d’un livre passionnant « Arab stories, East and West  » paru en 1977. lien

Atteignant le 12 avril, selon un sondage CSA, la barre des 17%, (lien), Jean-Luc Mélenchon regrette que les deux autres candidats de cette gauche radicale, Philippe Poutou, et Nathalie Arthaud ne le rejoignent pas, lui permettant ainsi de s’imposer définitivement devant Marine Le Pen. lien

A Marseille, il les a invités à le rejoindre en clamant : « Vous aussi vous avez votre place dans ce concert magnifique qui porte enfin l’espoir à gauche ! » (lien), mais il est aussi en guerre contre le FN, à qui il n’entend pas laisser le symbole tricolore de la Patrie. lien

Car, comme dit mon vieil ami africain : « le puits n’est pas trop profond, c’est la corde qui est trop courte  ».

L’image illustrant l’article provient de « gaucheunitaire05.hautefort.com »

Olivier Cabanel

Articles anciens

Les enfants d’Hessel

Mon village en utopie

Hackers Battants

Les robins des voix

La résistance sur un plateau

Wiki the leaks

Réponse d’un peuple en colère

Parole de résistants

La revanche du clown


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


  • Punkonfou Punkonfou 16 avril 2012 10:05

    « Tenir la brebis par les cornes ne te permet pas de la traire » Il faut vraiment que l’on trouve une inspiration révolutionnaire pour faire une constituante qui remettrait le peuple au centre du pouvoir, il y a de l’espoir dans l’air mais la plupart des français même si ils s’en ont conscience et veulent que les choses changent sont pris dans la peur du changement !!! Car cela imposera des sacrifices et à l’heure de la compétition et de l’individualisme beaucoup ne sont pas prêt à ou ne ne veulent tout simplement pas en faire...Nous sommes pourtant français, le peuple de la Révolution, le sang des révolutionnaires coulent dans nos veines, alors « tant qu’ils nous restera un semblant de lumière une issu parmi cette vue amère qui altère et soumet nos rêves, nos sentiments déformés, nous devons rester assoiffé d’humanité, guerrier en bataille pour le Vrai, allons nous enfin exprimer notre liberté !!! Ils ne faut que l’on se cache lorsque la situation devient grave lorsque l’on sent la pression monté d’une octave, il faut déterrer la hache et sortir de nos caves comme un volcan crache sa coulée de lave !!!!! »


    • olivier cabanel olivier cabanel 16 avril 2012 10:29

      Punkonfou

      comme vous et d’autres, je ressens cette volonté de démocratie, mais aussi cette crainte.
      je crois que l’après élection nous apportera de toutes façon des surprises.
      merci de votre commentaire.

    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2012 07:14

      fuirleprintemps

      pour ma part, j’ai un penchant pour « le temps des cerises »
      rendez vous le 6 mai
       smiley

    • Al West 16 avril 2012 10:11

      Vous savez qu’il y a des révisionnistes à propos de la légende Aubrac ? Et pas des « néonazis nostalgiques du 3ème Reich », des gens sérieux comme Chauvy ou Vergès. Quand je vois en revanche qu’il a tout le soutien de Klarsfeld, ayant maintes fois fait preuve de malhonnêteté intellectuelle, je me méfie de la version officielle...


      • olivier cabanel olivier cabanel 16 avril 2012 10:27

        Al West

        oui, en découvrant quelques articles, j’ai lu ça en effet, mais je n’ai pas voulu m’attarder, gardant seulement le chapitre « indignés », et comme vous, en voyant que Klarsfeld, dont on découvre la nouvelle orientation, je m’interroge aussi...
        disons qu’il y a polémique.
        et que j’ai pas voulu l’alimenter.
        merci de votre commentaire

      • Al West 16 avril 2012 13:59

        Vous avez eu tout a fait raison, ca aurait noye le propos et egare le lecteur.
        Mais bon, je le vois assez peu souvent rappele donc j’en ai profite smiley

        Merci pour l’article au fait.


      • Catart Catart 16 avril 2012 10:42

        hola,

        La rue grondera comme jamais juste après les élections. Ce sera le signe du départ pour le Peuple avec un grand P car comme d’habitude les trahisons d’idées (Mélenchon Bayrou idées, critiques et solutions pourtant hurler à grand renfort de slogans), vont fusées dès le soir du 1er tour, et comme nous sommes déjà en limite d’explosion ce sera la fois de trop.
         
        Le 2ème tour sera historique au niveau de l’abstention et du VOTE BLANC tellement le discours sera à l’inverse de celui avant le 1er tour. Les belles idées les belles promesses vont s’effacer comme par miracle devant le poste promis... ???

        Pour le 2ème tour s’il y a trahison le VOTE BLANC sera celui du respect de soi-même.

        http://www.indigne-je-propose.fr/


        • Bulgroz 16 avril 2012 11:01

          Pour votre info, Cabanel, je vous donne le commentaire très éclairant de Cool Mel sur l’article d’Allbert Ricchi sur l’Islande.

          http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/nouvelle-constitution-en-islande-114748#forum3303102

          Résumé : « L’élection de la constituante (25 membres) n’a déplacé que 36 % de l’électorat et le plus mal élu des constituants n’a recueilli que 347 suffrages, ce qui correspond, grosso modo, à 0,5 % des votants ».

          Mis à part le fait que le commentaire a été moinssé montrant ainsi l’esprit sectaire des intervenants, je trouve que les chiffres donnés par Cool Mel remettent un peu les choses en perspective et décrédibilisent la dimension démocratique du projet.

          En fait, c’est comme pour Effa Choly qui a recueilli sur son nom 13 295 voix. Soit 58,16% des 22 850 votes, ce qui fait donc 0,0299% des 44 millions de Français inscrits sur les listes électorales.

          On préfère dire qu’Effa Cholly a brillamment emporté ces primaires et ignorer la piètre réalité des chiffres.


          • gaijin gaijin 16 avril 2012 13:23

            sacré bul 
            encore coincé ??!
            pour une fois je suis d’accord avec votre notion de la démocratie
            a ce titre ( et en tant qu’ abstentionniste convaincu )
            je propose que dans le cas ou le prochain président serais élu avec par moins de 50 % des électeurs l’ élection soit invalidée ...............
            ensuite on fait une constituante et en route pour une vraie démocratie ( peut être )


          • SergeL SergeL 16 avril 2012 13:42

             

            la piètre réalité :

            Les statuts de l’ UMP sont précis. Un congrès doit être organisé pour que Nicolas Sarkozy soit officiellement soutenu par son parti, l’ UMP, comme candidat à l’élection présidentielle. 

            Article 14
            Le Congrès constitue l’Assemblée Générale de l’Union. Il est composé de tous les adhérents à jour de cotisation. Il délibère sur l’action générale et les orientations politiques de l’Union. Il choisit le candidat soutenu par l’Union à l’élection à la Présidence de la République ; étant entendu que pour l’élection présidentielle il n’y a pas d’investiture d’un parti politique.

            Pas de Congrés donc :

            Sarkozy = 0 % des 45 Millions des inscrits : « étonnant non ? »


          • olivier cabanel olivier cabanel 16 avril 2012 14:07

            serge

            en effet, il semble que l’UMP ait des notions très relative de la démocratie
            à l’image de qui l’on sait.
             smiley

          • Massaliote 16 avril 2012 17:25

            Au sujet d’ Eva Choly celle-ci lors du débat avec les agriculteurs a minaudé « nous ne sommes pas des ennemis des agriculteurs » en battant des cils. Devinez qui a eu le courage de se prononcer contre les OGM, une certaine Marine.... smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2012 07:18

            massaliotte

            oh, vous savez, marine le pen, c’est un peu la girouette
            il n’y a pas si longtemps, elle clamait sa ferveur nucléaire, meme après la catastrophe de fukushima, puis voyant que ça prenait de l’ampleur au Japon, elle s’est mis à défendre les énergies propres et renouvelables
            alors, sa parole ?....du vent.

          • Soi Même 16 avril 2012 11:18

            Bonjour Olivier, je comprend ton point de vue. Faute de grives, on mange des merles.
            je suis d’accord avec ton point de vue, nous pouvons pas continués se chemin qui nie nos droits.
            Seulement je n’es aucune confiance envers nos hommes politiques, entre ceux qui ont des casseroles, des alliances contres natures, où tous simplement ceux qui rêves avec des vieux schémas révolutionnaires.

            Il va sans doute, pour que les choses avance relire des classiques.

            La Désobéissance civile est un essai de Henry David Thoreau publié en 1849

            Pourquoi il faut constitutionnaliser la désobéissance civilehttp://www.rue89.com/2011/12/22/pourquoi-il-faut-constitutionnaliser-la-desobeissance-civile-227534

            S’inspirer de Gandhi, de Martin Luther King, de Mendela et tant d’autre qui on prouvez la force de dire non.

            Car je ne croie pas à , Arthaud où Poutou, ils incarnent une fausse radicalisation que l’histoire à bien montré à quelle dérive on aboutie. Ni aux autres candidats soit pas leurs liens sulfureux, soit ils non pas le courage de dire la vérité et qu’il nous fonds croire qu’ils peuvent louvoyer.

            Ce qui est faux.

            Je t’avouerais je ne sais pour qui voté, à moins entre temps je relise La Désobéissance civile et qui m’inspire pour le vote.

            Cela fait la Quantième fois pour des Présidentielles au premier et au deuxièmes que je vote avec mes pieds et j’en est marre !


            • SergeL SergeL 16 avril 2012 14:01

              « Il me plaît d’ imaginer un État qui puisse se permettre d’ être juste envers tous les hommes … »

              H D Thoreau , La désobéissance civile ( Civil Disobedience )

              Le 22 Avril je vote juste Eva Joly.


            • olivier cabanel olivier cabanel 16 avril 2012 14:09

              soi même

              le principe de l’élection étant de « voter pour le moins pire », il est évident que nous ne serons jamais satisfaits...
              j’aime ce qui est en train de se passer avec les indignés,
              il faudrait que la mayonnaise prenne, et c’est dans l’ordre du possible, parce que je crois que c’est dans l’air du temps.
              allons nous vers un réveil général des consciences ?
              va savoir ?
              merci de ton commentaire

            • Soi Même 16 avril 2012 20:49

              @ SergeL, avant de voté pour Eva Joly, regarde qu’est la la Nébuleuse Europe Écologie et leur bicéphale ambition Européen . et le marchandage de dûpe de Cécile Duflot.
              Il est aussi nuisible ce que pouvait être le PCF pour les classes sociales les plus défavorisé, un fond de commerce pour des réalités et des buts bien politique qui non rien avoir avec l’écologie..


            • SergeL SergeL 16 avril 2012 22:01

               

              regarde qu’est la la Nébuleuse Europe Écologie et leur bicéphale ambition Européen et le marchandage de dupe de Cécile Duflot.
              Il est aussi nuisible ce que pouvait être le PCF pour les classes sociales les plus défavorisé, un fond de commerce pour des réalités et des buts bien politique qui non rien avoir avec l’écologie.

              Le Pouvoir serait un privilège de classe ?

              Un parti politique est une organisation qui cherche à conquérir le Pouvoir :

              soit pour la Puissance ( à droite )

              ou pour changer le modèle ( à gauche )

              EELV est un parti démocratique de Gauche qui agit en fonction du suffrage électif.

              Pour les Législatives, le scrutin uninominal majoritaire à 2 tours est défavorable aux petits partis qui n’ ont que 2 solutions. Soit faire cavalier seul et n’ obtenir que 4 ou 5 sièges ou bien signer un accord de mandature.

              marchandage de dupe de Cécile Duflot. Jugement en revanche malhonnête , car nous n’ avons pas d’ autres choix pour être une force de propositions.

              Il est aussi nuisible ce que pouvait être le PCF pour les classes sociales les plus défavorisé

              j’ ai toujours rejeté le Système de Dictature du Prolétariat , mais c’ est faux et injurieux de traiter les Communistes de nuisibles : au contraire des Fascistes ( les ligues d’ extrême-droite ), ils ont été les défenseurs émérites de la classe ouvrière.

               un fond de commerce pour des réalités et des buts bien politique qui non rien avoir avec l’écologie.

              L’ écologie politique est et restera un instrument de transition unique pour préserver l’ Homme et son environnement. Prétendre le contraire, sans formuler le moindre argument est fallacieux.

              Europe Écologie et leur bicéphale ambition Européenne

              Une Europe sociale & fédérale me semble être la seule solution pour lutter contre la mondialisation au bénéfice de l’ Internationalisme.


            • Soi Même 17 avril 2012 08:31

              Avant de t’emballe va regardé les tenants et les aboutissants de ceux que tu penses qui illustre ton idéal, tu seras bien surprit de découvre des réalités nauséabondes.
              Ton rêve Européen est certes beau, comme tous les rêves, mais c’est un rêve, ce n’est pas la réalité, nis le jeux de ceux qui y sont.
              C’est une farce, et cela reste une farce, irréformable.
              Comment Eva Joly va s’oppose au MES ?

              http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/03/01/le-mes-n-est-pas-un-mecanisme-de-solidarite-europeen_1649890_3232.html


            • gordon71 gordon71 16 avril 2012 11:43

              salut Oli
               au fait

              Raymond Aubrac,

              évadé ou « libéré » ?

              Pendant longtemps, Aubrac et son épouse Lucie ont raconté qu’il s’était évadé à la suite d’une opération de la Résistance. Or, Arthur Kriegel – qui a participé à cette action commando – assurait qu’Aubrac n’était pas là quand elle eut lieu. Puis Aubrac a reconnu dans la biographie « autorisée » que Pascal Convert lui a récemment consacrée qu’il ne s’était pas évadé, mais qu’il avait été libéré.

               ?


              • Pyrathome Pyrathome 16 avril 2012 13:50

                Le négationisme, ça suffit Gordon !!
                Va faire ta propagande crasseuse ailleurs......
                Plus personne n’en veut de ta valseuse xénophobe....


              • Soi Même 16 avril 2012 13:55

                @ Pyrathome va rejoindre ta mitre, il rame avec ses articles à la mort moelle noeux.


              • gordon71 gordon71 16 avril 2012 13:58

                çà c’est du morice et je m’y connais

                petit plagiaire

                 plus facile d’insulter que d’argumenter isnt it ?


              • olivier cabanel olivier cabanel 16 avril 2012 14:11

                gordon,

                ça m’a effleuré un instant de rester sur cette affaire, mais j’avoue ne pas y voir très clair, ou en tout cas constater des zones d’ombre, 
                et puis je me suis dit que le futur me passionnait plus.
                d’ou la tentation de tourner la page.
                et de m’intéresser à ce qui se passe aujourd’hui
                rien de plus.
                 smiley

              • Massaliote 16 avril 2012 17:16

                Exact, gordon L. Aubrac a donné plusieurs versions contradictoires au grand désarroi d’historiens qui lui étaient favorables. Comme grande figure de la Résistance, je préfère de beaucoup Brigitte Friang, héroïne exemplaire. Elle ne s’est pas sali les mains en acceptant le poste de commissaire de la république pour pratiquer l’épuration la plus sauvage au point que De Gaulle dû rappeler son représentant. Brigitte Friang, résistante, a été blessée grièvement lors de son arrestation. Elle n’a pas parlé sous les coups de ses bourreaux. Tout un réseau dépendait de son silence. Elle fut déportée. Son témoignage est bouleversant. Il faut lire son livre « regarde toi qui meurs » pour avoir une idée de l’horreur des camps.


              • Jean-Louis CHARPAL 16 avril 2012 12:16

                Les sondages sont trafiqués. Les gens proches du pouvoir et bien informés, savent que Sarkozy est cuit et va dégager dès le 1er tour.

                Au 2è tour, ce sera JL Mélenchon/ Hollande. La vraie gauche contre la gauche molle, ultra libérale et favorable aux banksters.

                L’ argument du « vote utile » s’écroule. Ceux qui veulent suivre les traces de l’Islande, de l’Argentine et de l’ Equateur, c’est à dire l’issue vers le haut et une VIè République, peuvent voter JL Mélenchon sans problème car la droite ( MLP, NS et FB ) est dans les choux ! 


                • olivier cabanel olivier cabanel 16 avril 2012 14:13

                  Charpal

                  analyse taillée au couteau qui a le mérite d’être claire.
                  pour moi, c’est d’abord virer l’intrus,
                  puis ensuite, les choses vont s’éclaircir...ou se compliquer.
                   smiley

                • Pyrathome Pyrathome 16 avril 2012 12:44

                  Salut Olivier, EXCELLENT !!

                  Je trouve les trouve bien fébriles les sarkoboys, on les sent agressifs, paniqués.....
                  De même que les journalistes et éditorialistes de la sarkosie, avec leurs salaires de nababs moralisateurs ....
                  Un Mélenchon au deuxième tour , c’est leur pire cauchemar......et pourtant, une surprise se profile à l’horizon....


                  • olivier cabanel olivier cabanel 16 avril 2012 14:14

                    merci Pyra

                    j’ai dégotté un article super montrant l’affolement du camp présidentiel 
                    je prépare un petit quelque chose amusant,
                     smiley

                  • Frabri 16 avril 2012 12:51

                    Apparemment l’oligarque Mélenchon ne soulève pas l’enthousiasme populaire de Grigny

                    http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/le-pdg-contre-melenchon-escroc-34560

                    Cet oligarque est intéressant pour les classes moyennes de gauche bien représentées sur Agora vox où il fait 39 % ! ! ! !

                    Par contre le « peuple des abstentionnistes » est mal représenté sur Agoravox où il ne fait que 6%  ! ! ! ! ! !. Il y a de quoi l’indigner. Même ceux et celles qui sont mal informé-e-s savent que dans la réalité le « peuple des abstentionnistes » va faire un score a deux chiffres, sans participer a la campagne ! ! ! ! , sans dépenser un centime ! ! ! . S’il avait participé a la campagne il aurait été largement majoritaire.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 16 avril 2012 14:17

                      Frabri

                      j’avais trouvé Hollande très convaincant au Bourget, et je ne retire rien,
                      mais j’avoue que Melenchon me fait une forte impression,
                      de la ferveur palpable, et on a tous envie de rêver.
                      je crois qu’il a compris que tout pourrait se jouer après, tant le ras le bol des français est évident,
                      l’exemple islandais est a suivre de près, et le mouvement des indignés qui ne faiblit pas aussi,
                      voyons ce que les français voudront faire en fin de compte,
                      merci de ce commentaire

                    • Lamouet 16 avril 2012 13:09

                      Le programme du FDG va susciter un véritable appel d’air aux candidats à l’immigration :
                      Régularisation systématique des sans papiers, simplifications des procédures de naturalisation, établissement d’un titre de séjour unique pour dix ans.
                      Il a été fort justement dit par des hommes politiques de droite comme de gauche que la FRANCE ne peut pas accueillir toute la misère du monde.
                      Plusieurs événements récents ont posé les problèmes des sociétés multiculturelles (il ne s’agit bien sûr pas de "hiérarchiser ces cultures)
                      Ce programme signe la faillite économique et culturelle du pays.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 16 avril 2012 14:19

                        Lamouet

                        le peur de l’immigration, cheval de bataille de sarko le pen est en train de retomber comme un vieux soufflet,
                        il serait temps de considérer la situation d’un autre oeil, dans un monde ou les frontières ne sont plus les mêmes,
                        Internet y est heureusement pour quelque chose,
                        la connerie n’a pas de couleur de peau, 
                        et la souffrance se moque des frontières,
                        sortez la tête du sac, l’avenir n’est pas sinistre.
                         smiley

                      • Lamouet 16 avril 2012 16:48

                        Olivier :

                        "la connerie n’a pas de couleur de peau, 
                        et la souffrance se moque des frontières« 

                        Ben oui, tout le monde ne peut qu’être d’accord sur ces vérités générales.
                        Mais c’est à vous d’ouvrir les yeux et de »sortir la tête de votre sac" comme vous le dites un peu familièrement.
                        Je suis désolé mais vous n’avez apporté aucun argument recevable ; c’est une habitude sur ce site où semble régner la pensée unique ; cela m’étonne cependant de vous ; je vous ai connu plus inspiré.
                        Cordialement
                         smiley

                      • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2012 07:25

                        lamouet

                        je n’ai pas voulu développer plus en avant, l’ayant déjà fait dans de nombreux articles, mais je vous rappelle qu’a la fin de la première guerre mondiale, on est allé chercher des espagnols, des italiens, des nord africains...et tant d’autres, tant nous manquions de mains pour reconstruire le pays,
                        ces hommes et ces femmes se sont installés, ont travaillé pour vous, ont eu des enfants, et alors on leur a dit que nous n’avions plus besoin d’eux !!!
                        après la deuxième guerre mondiale, rebelotte, en allant les chercher encore plus loin,
                        et aujourd’hui, on les accuse de tous les maux, ils prendraient le travail de « nos français » (alors qu’ils sont autant français que vous et moi, ils pilleraient la sécu, etc etc
                        ouvrez les yeux.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 16 avril 2012 14:20

                          web

                          c’est bon signe,
                          quand la droite tente d’accrocher des casseroles à un des candidats, c’est que la panique s’est emparée du navire.
                          merci de cette info.

                        • Pyrathome Pyrathome 16 avril 2012 14:28

                          Je dirais même que c’est un excellent présage, ils vont continuer à déverser leurs mensonges sur celui qu’ils considèrent de plus en plus dangereux au vu des sondages réels sous la manche, il est évident qu’ils ont des indications que le peuple n’a pas pour se livrer à un tel déferlement de calomnies....
                          Oui, on va rigoler dimanche prochain....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès