Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Avancée majeure pour l’avenir de la société 2.0 ?

Avancée majeure pour l’avenir de la société 2.0 ?

Les derniers jours qui viennent de s’écouler ont été très riches en événements concernant le web 2.0 et son avenir.

Jeudi 25 septembre, tout d’abord, une décision majeure, l’adoption par une large majorité (573 pour, 74 contre) de l’amendement 138 dans le cadre du projet de Paquet Telecom par le Parlement européen.

Défendu par de nombreuses associations avec en pointe La quadrature du Net, cet amendement déposé notamment par l’eurodéputé Guy Bono prévoit :
"en vertu du principe selon lequel aucune restriction aux droits et libertés fondamentales des utilisateurs finaux ne doit être prise sans décision préalable de l’autorité judiciaire en application notamment de l’article 11 de la charte des droits fondamentaux, sauf en cas de menace à la sécurité publique où la décision judiciaire peut intervenir postérieurement."

Une avancée majeure donc qui devrait donc enterrer le très controversé projet gouvernemental de riposte graduée prévue par la loi Hadopi.

Le lendemain, le Parlement européen enterrait également le projet de contrôle/labellisation des blogs de la rapporteuse Marianne Mikko et on apprenait qu’un jugement particulièrement emblématique contre une internaute américaine, Jammie Thomas, condamnée à verser 222 000 dollars pour avoir mis en ligne des fichiers musicaux, venait d’être annulé.

Voilà un ensemble de décision qui, ajouté au recul sur Edvige, ne peut que nous réjouir !
La mobilisation citoyenne, notamment sur le net, a réussi à éloigner, au moins pour un temps, les menaces les plus directes de la répression numérique.

Cependant, il ne faut certainement pas baisser les bras.

Car comment ont réagi les tenants du tout-répressif ?

Non seulement Mme Albanel, digne représentante de l’UMP, ne renonce pas à son projet, mais elle veut en accélérer l’examen au Parlement en l’inscrivant en urgence.

En effet, la commissaire européenne chargée du dossier,
Viviane Reding, en charge de la société de l’information et des médias, a affirmé mercredi vouloir, dans le cadre du processus de codécision, retirer l’amendement 138 voté, pourtant à une confortable majorité.

Outre le fait que cela démontre toute l’ambiguïté démocratique des institutions de l’UE qui autorise une commissaire nommée, et non élue, à supprimer un amendement voté par une large majorité de députés élus par les citoyens européens, on voit à quel point les relais des partisans du tout-répressif sont puissants.

Pourtant, les exemples européens nous montrent à quel point cette solution n’est ni possible ni efficace ni souhaitable !


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Jo Kerozen 29 septembre 2008 14:38

    Quel rapport avec le web ? Toutes les informations que vous donnez concernent notre bon vieux Internet, qui n’a pas tellement changé depuis 10 ans que je l’utilise. Le web a un peu évolué, j’avoue... et l’appellation web 2.0 a peut-être du sens, mais cela ne s’applique qu’a ce qui se passe dans un navigateur (et de l’autre coté dans le ou les serveurs des sites consultés), et pour tout vous dire, ce qu’on appelle web 2.0 n’est rien de plus qu’un patchwork de technologies existantes depuis pas mal de temps. Flash 4 permettait déja, par exemple, le streaming audio et de jouer/interagir à plusieurs. 

    Jo, contre l’utilisation abusive d’expressions qui ne veulent rien dire dans un contexte inaproprié.


    • Muad’Dib2008 30 septembre 2008 10:37

      On pourrait disserter longtemps sur les définitions, cela n’apporte cependant pas grand chose au débat sur la tentation du tout-répressif.


    • piterfrommars 29 septembre 2008 19:21

      Se réjouir de quoi ??? De la gratuité ? tout va sur Internet ? De la non rémunération des artistes ?

      Je ne vois pas non plus bcp de rapport avec le web 2.0, qui n’a jamais ete remis en cause et qui permet a chaque artiste de s’exprimer grace à des moyens de plus en plus nombreux. On ne peut que se vanter des modèles comme l’écoute en streaming gratuite financé par la pub, ou la production d’artiste par le public.

       

      Je suis respectueux des droits des artistes. J’ai beau ne pas comprendre des sanctions trop abusives telles que celle envisagée contre Jamie Thomas, le passage par la loi Hadopi est selon moi une condition sine qua non pour que les artistes continuent à vivre convenablement de leur art


      • anomail 30 septembre 2008 08:09

        <<le passage par la loi Hadopi est selon moi une condition sine qua non pour que les artistes continuent à vivre convenablement de leur art>>

        C’est ça, comme ça on va continuer de s’enterrer dans des tranchées, les "ayants-droits" d’un côté et les consommateurs-pirates de l’autre, et on tirera à vue.

        La tentative de main-mise des industriels sur la culture par le biais de verrous numériques propriétaires est apparemment en train d’échouer, mais ce sont les consommateurs honnètes qui paient les pots cassés : http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2008/09/29

        La défiance envers les artistes s’accentue, les appels au boycott se multiplient et on continue à taxer aveuglément les médias numériques y compris ceux qui vont dans les appareils-photo, ce que beaucoup d’internautes finissent par prendre pour un permis de tuer.

        Donc deux choix s’offrent à nous : Un culture numérique fasciste et une autre complètement libre, que les partisants de la répression-taxation qualifient à loisir de "communiste".

        En tout cas si le tout-répressif s’impose, les "artistes" n’en sortiront pas indemnes.


      • anomail 30 septembre 2008 08:20

        En tout cas cela met en lumière le coté démocratique de l’Europe : Un amendement voté à une large majorité par le parlement peut être retiré par un commissaire, comme ça !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès