Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Bas les pattes devant les Associations citoyennes !

Bas les pattes devant les Associations citoyennes !

JPEG On dit tout et n’importe quoi sur les associations….

Les scandales, assez rares d’ailleurs sont montés en épingle.

Pendant ce temps-là des millions de bénévoles agissent pour le bien commun

 

Il faut distinguer les associations relevant d’une mission de service public ou d’une délégation de service public et les associations culturelles ou de solidarité.

Les premières s’appuient sur des professionnels formés alors que les secondes sont quasi totalement bénévoles.

Les personnes qui n’arrêtent pas de critiquer les associations, en trouvant qu’elles reçoivent trop de fonds publics devraient réfléchir avant de lancer des anathèmes.

La mission de service public :

C’est le cas des centres sociaux associatifs, des clubs de sports et des associations comme le Secours populaire…..J’ai choisi trois domaines différents et quelques exemples.

Le centre social créé du lien social et offre des activités diversifiées…. S’il n’existait pas, il faudrait que la ville ouvre un centre social communal qui lui coûterait beaucoup plus cher : les bénévoles étant remplacés par des professionnels.

Le club de foot ou de basket est indispensable….La municipalisation de ces activités sportives aurait un coût plus élevé que celui correspondant au subventionnement public.

Quand le Secours populaire, les restos du cœur ou la Croix rouge sont absents du territoire, c’est la collectivité qui prend en charge les dépenses.

La délégation de service public

Elle s’effectue par appel d’offre.

C’est par exemple la gestion des centres de loisirs confiée à une association

De très nombreuses associations relèvent de la mission ou de la délégation de service public….

Le problème qui peut se poser et qui se pose assez souvent : c’est que, si on met de côté les associations de solidarité, sportives ou culturelles, beaucoup de ces groupements ont très peu de bénévoles.

Une salariée d’une association de médiation familiale m’a confié il y a deux jours que les administrateurs ne se déplaçaient qu’une fois par an au moment des AG et qu’en dehors de cette fonction, aucun bénévole n’intervenait !

Certaines associations intervenant dans le champ d’une mission de service public n’ont d’association que le nom.

C’est le cas de cette « association » de gestion d’une crèche : le CA est composé de deux personnes….

Je suis favorable à l’existence et au développement du service public, certes mais il vaut mieux avoir une vraie entreprise plutôt qu’une pseudo association.

 

A côté de ces associations, existent des myriades d’autres, locales pour la plupart qui n’ont aucun salarié….les administrateurs et animateurs sont tous bénévoles.

Ces associations ne demandent à la commune qu’un espace pour se réunir et pour y proposer leurs activités.

Parfois elles sollicitent une petite subvention quand elles doivent, par exemple payer des professeurs de dessins…..

La collectivité territoriale « de rattachement » a avantage à aider ces associations et elle le fait….

Elle devrait d’ailleurs exiger en retour que les tarifs pratiqués facilitent l’accessibilité.

Ce matin, j’ai participé à un « p’tit déj » associatif organisé par la Ville de Melun.

Au cours de cette matinée de travail, des associations se sont prononcé pour que les petits locaux qui sont mis à disposition soient mutualisés.

C’est du « gagnant-gagnant » : quel est l’intérêt pour une association de disposer d’un local qu’elle ouvre une fois par semaine alors que cet espace pourrait être mutualisé ?

Ce sont des dépenses en moins, une meilleure lisibilité pour les publics et une appropriation collective.

Les associations sont indispensables.

Elles méritent le respect  : l’arbre ne cache pas la forêt …..

Les « brebis galeuses » sont peu nombreuses, l’immense « troupeau » est vertueux.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  1.82/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • baron 26 mars 18:25

    Vous voyez ce qui est gênant. C’est que vous paraissez mettre sur un même plan des associations sportive ou de loisirs et par exemples des associations qui s’occupent des familles en difficultés, des personnes âgées, ou malades. Dans un cas ce sont des activités privés,t dans d’autres des missions de service publique qui devrait relever de l’état et de lui seul et dans d’autres il est plus difficile de trancher.....
    De qui est donné à l’une risque de manquer à une autre, qui gère les priorités, l’utilisation de ces fonds ? qui évalue les résultats ?
    De mémoire, je crois c’est 1,8 millions d’emplois ???


    • foufouille foufouille 26 mars 20:46

      c’est comme pour les ploutocrates : vraiment un petit sont des escrocs voleurs, etc ............. ;
      comme machin de la france qui pue d’en haut car il faut aimer demander des subventions, c’est entre copains très souvent.
      donc pas de plainte, juste une petite réprimande.
      les petites ou grosses magouilles sont donc très courante.
      faut défendre son « caviar ».


      • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 27 mars 09:22
        Bas les pattes devant les Associations citoyennes ?...Le monde associatif est devenu le cache-sexe de la fonction publique. Officiellement, tout va très bien, Madame la Marquise. Le poids économique du secteur est estimé à 85 milliards d’euros (2012), les associations contribuant à hauteur de 3,2 % au PIB, soit un poids équivalent à celui de l’agriculture et des industries agricoles et alimentaires.... !

        • CHALOT CHALOT 27 mars 09:43

          Le p’tit Charles !
          Votre remarque n’est pas dénuée de sens.
          Au moment où l’Etat et les collectivités territoriales cherchent à réduire le nombre de fonctionnaires, des associations assurent des services publics qui pourraient être assumés par des fonctionnaires....Cherchez l’erreur.
          Il faut distinguer l’association qui depuis sa création et c’est sa raison d’être remplit une mission de service public et les initiatives privées qui consistent à créer des associations sur le papier pour « gérer des services »
          Les Francas ont créé les premiers patronages devenus centres de loisirs, au début animés par des bénévoles....Le secteur s’est développé. Beaucoup de communes gèrent directement et dans d’autres, c’est le poids de l’histoire les Francas, La Ligue de l’Enseignement , Léo Lagrange ou Familles rurales sont détenteurs localement d’une mission voire d’une délégation.


          • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 27 mars 10:26

            @CHALOT...Si certaines associations ont leur raison d’être, hélas d’autres ne sont que des parasites qui se servent de l’argent public pour leur compte personnel...Vous avez dit opacité... ?


          • Sozenz 27 mars 15:15

            @Le p’tit Charles
            partout où vous irez , il y aura toujours des gens sincères et des gratteurs .
            pensez vous qu’ il faille pénaliser tout le monde à cause de certaines derives ?
            Comment séparer les deux ?
            doit on en faire de même à tous les étages ?
            sont ils plus nocifs que ceux qui mettent en place des politiques détruisant l équilibre du tout ?
            allez on vous laisse faire le tri dans tout cela et de trouver une solution juste .
            Je vous mets au défi de trouver la solution ...


          • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 27 mars 16:03

            @Sozenz...Les solutions existent, mais pas dans le système qui est le notre...Ce sont des choix de société plus que des choix de dirigeants... !

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès