Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > « Bidonnage » : Le retrait de la double nationalité

« Bidonnage » : Le retrait de la double nationalité

Dernier avatar dans la « légèreté » avec laquelle les médias prétendent faire des « sondages » et traitent l'information alors qu’ils ne font que mettre en ligne des « questions internet » qu’ils savent dès le départ bidonnées.

PNG

Dimanche matin, Marine Le Pen était interrogée lors du « Grand Rendez-vous » (Europe 1, i-Télé, Le Monde) sur les incidents dans la nuit de jeudi à vendredi dans plusieurs villes de France ayant suivi la qualification de l'équipe d'Algérie en 8ème de finale de la coupe du monde de football.

Marine Le Pen avait, faisant preuve d’opportunisme, demandé à ce que la France « mette fin à la double nationalité » des Français d’origine Algérienne.

Quelques heures plus tard, faisant preuve de réactivité, le Site Le Point intégrait cette question Internet sur son site :

« Faut-il retirer aux Français d'origine algérienne leur double nationalité ? »

 

Mais Le Point présentait cette question Internet comme un « sondage ».

Il faut rappeler que  :

1. On ne peut s’appeler « sondage » qu’une technique d’interrogation ou l’échantillon interrogé est strictement défini et construit en respectant des proportions censées rendre l’échantillon « représentatif » de la population qu’il est censé réprésenter.

Ces proportions ou « quotas » se doivent de reproduire des proportions d’âge, de sexe, de CSP, de zones géographiques ainsi que parfois des proportions spécifiques à la question posée. comme par exemple l’orientation politiques, le vôte aux dernières élections ou l’origine ethnique.

Par ailleurs, bien évidemment, dans un « sondage », une personne ne peut répondre qu’une fois et ce n’est pas la personne qui décide de répondre au sondage, c’est l’institut qui la contacte en la tirant au sort et en respectant ces critères de construction..

2. Or Le Point (comme bon nombre de médias) par recherche de « coups » en matière d’audience appelle volontairement « sondage » ce qui n’est qu’une « questions internet » sans aucune construction d’échantillon et dont les réponses – on le sait parfaitement bien et Le Point ne l’ignorait pas - ne sont représentatives de rien.

 

Très rapidement, les résultats à cette question Internet prennent des allures très extrémistes puisque lundi matin, sur plus de 9000 répondants, 81% d’entre eux se prononcent pour le retrait de la double nationalité aux ressortissants d’origine Algérienne.

Interpellé sur les réseaux sociaux, et notamment Twitter, Le Point retire rapidement la question de son site.

Lundi matin, dans un échange de tweet, le directeur du Point Etienne Gernelle a ce simple commentaire : « le "sondage" en question était lamentable et consternant. Il a donc évidemment été retiré.  ».

C'est un peu court en matière de déontologie journalistique et pour justifier une pratique douteuse.

 

L'astroturfing par les militants du FN.

Que s'est-il passé ? Le site du Point a été victime de ce qu’on appelle de l’astroturfing par des militants ou des sympathisants du Front National.

L’Astroturfing est la création par différentes techniques d’un trafic artificiel. Ici en loccurrence le « bourrage des réponses à la question Internet » soit par une seule et même personne soit par un groupe de militants s’étant donné le mot.

Quelques personnes ont donc voté plusieurs milliers de fois en utilisant des logiciels d’IP flottantes ou (de façon plus artisanale mais tout aussi efficace) des militants se sont donné le mot pour voter chacun plusieurs dizaines de fois et orienter le résultat de la question Internet.

On peut penser que dès l’apparition de la question Internet sur le site du Point, l’astroturfing du site s’est mis en place.

Sachant que différentes affaires ont fait grand bruit sur les manipulations de ces questions Internet, le directeur du Point ne pouvait ignorer ce qui allait se produire.

 

La révélation du bourrage des questions Internet en novembre 2013

« L’affaire a éclaté le mercredi 27 novembre 2013 au cours de l’émission « soir 3 ».

L’émission avait pris l’habitude de poser des « questions Internet » par l’intermédiaire de son site Francetvinfos. La question du jour était : « Etre licencié pour le port du voile vous choque-t-il ?  », question liée à la décision de justice dans l’affaire de la crèche Baby Loup où une salariée de la crèche avait été licenciée pour port du voile islamique.

Au moment de donner les résultats obtenus à cette question, l’animateur, alerté par un message sur son oreillette annonce que l’importance anormale des votes sur un temps court laisse supposer un « piratage » et qu’en conséquence le résultat ne serait pas annoncé.

Quelques jours plus tard, Le journal Le Monde publiait le témoignage d’un internaute revendiquant avoir plusieurs fois « falsifié » des sondages en ligne. [1]

L’article expliquait que l’Internaute revendiquant ce piratage avait réussi en moins d’une demi-heure à voter 64 000 fois dans le cadre de la question du jour ce qui avait déclenché le refus de présentation des résultats.

L’internaute en question, s’est expliqué sur un autre site [2], décrivant sa technique et précisant que sa méthode était accessible sans connaissance informatique spécifique. Il n’avait en rien effectué un piratage, il avait juste utilisé les possibilités actuelles des navigateurs.

Le blocage de la possibilité de voter plusieurs fois consistant la plupart du temps, par les sites pratiquant les « questions Internet », au rajout d’un simple « cookie » sur l’ordinateur ayant déjà voté, il suffit en général de supprimer ce cookie pour pouvoir voter de nouveau. L’internaute en question avait simplement automatisé la procédure, pour reproduire l’opération plusieurs dizaines de milliers de fois en quelques minutes, utilisant une extension permettant d’adopter une IP flottante.

Quand il a commencé ses votes massifs, le « oui » sur le site Francetvinfos était à 69 % pour 64 891 votes. Une demi-heure plus tard, et près de 64 000 votes automatiques, plus tard, le « oui » était à 83 % sur 128 082 votes.

Ce même internaute, faisait remarquer que les votes massifs étaient une pratique habituelle chez les militants de droite comme de gauche et chez de nombreux internautes qui se mobilisaient sur les réseaux sociaux pour fausser ces consultations régulières. Malgré cela, ces questions Internet perdurent et sont présentées sur les sites d’information et les médias comme des « sondages ».

Il s’étonnait que des chiffres issus de systèmes de votes non contrôlés, non vérifiés, non sécurisés, et très faciles à « bidonner » soient présentés à la télévision comme sérieux et fiables. »[3]

 

Le Point ne pouvait donc ignorer ce qui allait se passer : l'affaire du site de France 3 qui avait fait la une de tous les journaux était trop récente.

Ce bourrage de la question internet par les sympathisans du FN a débouché sur ces résultats que le directeur du Point a fait mine de découvrir alors qu’ils étaient parfaitement prévisibles : 81% des personnes interrogées sur un peu plus de 9000 votants déclaraient qu’il fallait retirer aux Français d’origine Algérienne leur double nationalité.

L'utilisation intentionnelle et répétée du mot "sondage" par un support d'information censé être "sérieux" pour faire croire aux internautes à la fiabilité des chiffres produits est en passe de devenir un classique de la manipulation de la part de sites Internet d'information.

 

Un nouvel exemple du cynisme et du manque de déontologie en matière de journalisme.

_____________

[1] http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2013/11/29/ce-n-est-pas-le-premier-sondage-en-ligne-que-je-fausse_3522512_3236.html. Le Monde.fr | 29.11.2013 Par Alexandre Piquard.

[2] Article sur : http://www.al-kanz.org/2013/11/28/f...

[3] Gérard DAHAN, « La manipulation par les sondages – Techniques, impacts et instrumentalisations », L’Harmattan, mai 2014.


Moyenne des avis sur cet article :  3.07/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 1er juillet 2014 08:28

    bof...Le retrait de la double nationalité est de toute façon une question de bon sens...Pourquoi avoir le cul entre deux chaises sinon pour profiter de cette ineptie..C’est valable pour tous.. !


    • Jean-paul 1er juillet 2014 13:15

      Claude- Michel

      Apres 30 ans vecus aux USA vou avez la double nationalite americaine et francaise .Alors expliquez !

    • Ouallonsnous ? 2 juillet 2014 15:06

      « C’est valable pour tous.. ! » Effectivement et tout d’abord pour les judéo-sionistes se revendiquant de la nationalité française alors qu’ils font allégeance pleine et entière au sionisme international, leur passeport israélien étant le seul dont ils se revendiquent !
      La république française se doit de faire le tri des descendants entre les bénéficiaires du décret Crémieux de 1870 et les véritables français de religion juive qui ne possèdent pas la double allègence à travers la possession d’un passeport israélien !

      Ensuite appliquer la loi concernant les étrangers à tous les ressortissants de l’illégitime état sioniste présent sur le sol français !


    • xmen-classe4 xmen-classe4 1er juillet 2014 08:34

      ils veullent meme arrêter le regroupement familiale qui semble surestimer les capacité bureaucratique de l’algerie ou tout le monde est frère sauf les curée.


      • Dzan 1er juillet 2014 09:35

        X m"en
        Toi y’en a bien écrire le Franssé.


      • juluch juluch 1er juillet 2014 09:20

        Le journalisme est merdique.


        Ils font du scoop et c’est tout.



        • bourrico6 2 juillet 2014 09:03

          Censure de merde !

          La question est merdeuse, pourquoi ne sont concernés que les Algériens ?

          C’est bien de défendre la pute de marine envers et contre tout.


        • juluch juluch 2 juillet 2014 12:30

          Faux !


          Pas que les algériens je l’avait marqué.

        • lsga lsga 1er juillet 2014 10:16

          Il faudrait surtout retirer la nationalité française tout court.

           


          • Garance 1er juillet 2014 11:27

            81 % : c’est tout ?


            Effectivement c’est bidonné

            • OMAR 1er juillet 2014 17:28

              Omar33

              Effectivement Le Rance, 81% c’est peu et grave.

              Les 19% manquants se sont oubliés au bar.

              Picoler ou haïr, il faut choisir....


            • HELIOS HELIOS 1er juillet 2014 18:11

              Mais non, c’est pas bidonné !!!


              Ce qu’il faut voir, c’est que les journalistes ne sont plus des journalistes mais des employés. Ils ne connaissent même pas le sens des mots qu’ils emploient.

              L’opération du Point n’est pas un sondage au sens pur et dur du terme, c’est une consultation auprès d’un groupe de personnes. Peu importe la composition du groupe, c’est le groupe qui a lu la page et qui choisi de voter.

              Le résultat, peu importe n’a pas valeur de sondage, mais est une photo de ce que pense le groupe au moment où elle a été prise, comme on prend en photo, les amis en été, sur la plage tous ensemble.

              cela dit, le résultat a un sens quand même... cela démontre qu’il y a des groupes, et ici le groupe des lecteurs internet actifs du point, qui pensent a plus de 80% qu’il faut supprimer la double nationalité. il y a de forte chance que des groupes similaires, lecteurs actifs d’une revue de droite, aient la même tendance voire le même résultat.

              Quand a l’éventuelle fraude, je m’élève vivement contre l’affirmation de l’auteur. On peut effectivement tricher en automatisant une réponse a ce type de question, mais cela ne se fait qu’environ une cinquantaine de fois par minutes, par acces internet, a la condition exclusive que la page de requête du site soint vraiment mal faite et accepte la répétition (ce n’est pas que sur le cookie qu’il y a contrôle)... une heure de connexion continue cela ne ferait que 3000 votes par exemple.

              Quand la l’affirmation parlant « d’IP flottante » je ne sais pas où l’auteur imagine trouver cela, mais cela n’existe pas. l’IP faciale d’une connexion a internet n’est pas flottante sauf chez AOL aux USA dans les années 80 et c’est fini depuis longtemps.
              Même avec un proxy, cela est excessivement difficile et probablement impossible car les proxy de type AOL, ne sont plus publics depuis bien longtemps aussi.


              en bref.... si le vote a été supprimé, ce n’est pas par sa qualité technique ou bien la représentativité des votants, c’est tout simplement a cause de l’avalanche d’avis négatifs... on constate une fois de plus la déconnexion entre ce que pense nos « élites » et la perception des citoyens, fussent-ils lecteurs actifs du point !

            • Garance 1er juillet 2014 19:58

              Momo


              La carte vitale ou le bled ; c’est comme t’y veux t’y choises (pour l’instant)

            • marc 1er juillet 2014 11:47

              Bidonnage, j’en suis pas sur, vu ce que je lis sur les sites libres, et ce que j’entends autour de moi.
              Il y a peu je postais des commentaires sur un site liberal depuis 1 an, et depuis 1 semaine, ça censure sec, la vrai nature du site apparait, d’ailleurs quand j’ai pose la question : le site est ’il subventionne par le Qatar, le commentaire a été supprime tout de suite.


              • benedicte_gab 1er juillet 2014 12:25

                Toutes ces questions internet n’ont aucune valeur en terme de résultat. 

                Le but est de prétendre ensuite, passant sous silence qu’ils ne peuvent en aucun cas avoir une valeur de sondage de l’opinion de la population, que les gens pensent ceci ou cela en fait on est dans la fabrication/manipulation d’opinion. 

                Personnellement, je suis contre le fait que l’on supprime la double-nationalité, je ne vois pas où est le problème, de toute façon on est responsable de ses actes dans le pays où l’on vit quelque soit sa nationalité. La double-nationalité couvrent des situations très diverses, et comme les personnes ne peuvent pas circuler librement quoiqu’on puisse en penser, souvent la double-nationalité permet de pouvoir aller voir sa famille librement sans avoir à demander de visa (ce qui n’est pas gratuit en dehors des démarches à faire). 
                Ma fille a acquis la nationalité équatorienne suite à son mariage et vit en Equateur, elle a fait en sorte que son fils ait les 2 nationalités, pour pouvoir venir voir la famille sans avoir besoin de demander de visa, mon beau-fils lui est obligé d’en demander un même s’ils ne viennent que 2 semaines.

                Si l’on reprend le cas de l’Algérie, les français doivent demander un visa pour tout séjour quelle qu’en soit la durée, il est donc légitime que les personnes ayant de la famille en Algérie, puisse avoir la double-nationalité afin de pouvoir aller la voir librement.

                • marc 1er juillet 2014 12:45

                  Le problème, c’est que les prisons sont pleines, on est oblige de relacher les gens qui récidivent puisqu’ils ne risquent rien.

                  Une perte de nationalité pourrais faire réfléchir avant de casser ou mettre le feux a des voitures.


                • njama njama 1er juillet 2014 17:16

                  idem pour ma fille qui vit au Mexique, elle s’est mariée avec un charmant mexicain. Elle fait tout le nécessaire pour que leur garçon ait la double nationalité, c’est juste logique, ce n’est pas un passe-droit, ni un privilège.

                  Si l’on reprend le cas de l’Algérie, les français doivent demander un visa pour tout séjour quelle qu’en soit la durée,

                  En général entre pays cela fonctionne par réciprocité, si l’un exige un visa, l’autre l’exige aussi, quoi de plus normal. La France exige des Algériens un visa, pourquoi l’Algérie n’en exigerait pas un ? 
                  Les conditions politiques créent les contraintes juridiques (et non l’inverse), on le voit avec l’Europe, depuis Schengen, une simple carte d’identité peut permettre de circuler dans tous les pays de l’UE et même de s’y installer librement.


                • OMAR 1er juillet 2014 17:38

                  Omar33

                  @marc

                  Comment pouvez-vous enlever la nationalité à un citoyen français, né en France et dont les parents sont également français et très souvent, les grands-parents le sont aussi, juste parce qu’il a brulé une bagnole ou cassé un abris-bus ?

                  Vous ne pouvez que le rendre apatride, car rien n’oblige l’Algérie à l’accepter.
                  Rappelez-vous la dépouille de Merah...

                  Par contre, il y a des lois qui répriment ce genre de délits.
                  Il faut et il suffit d’appliquer ces lois.


                • njama njama 1er juillet 2014 17:48

                  @ marc

                  Le problème, c’est que les prisons sont pleines,...

                  Durant le Gouvernement Jospin du 2 juin 1997 au 6mai 2002, les chiffres de population carcérale écrouée baissent. En 1997, de 54 269 on passe à 48 594 en 2002, soit moins 5315 environ moins mille par an, ou, en pourcentage un peu moins de 10 % sur ces 5 ans.

                  Sous Chirac avec Nicolas Sarkozy ministre de l’intérieur, ça explose ! résultat de la politique dite de « sécurité » ?

                  En 2003, 55 407 ! soit + 6813 qu’en 2002, et encore + 3839 en 2003 !

                  + 10.652 en seulement deux ans

                  67 373 détenus au 1er juillet 2012
                  soit presque 20.000 détenus de plus en 10 ans de pouvoir de la droite !

                  Les médias nous racontent que la population carcérale a explosé, or elle n’a que très peu progressé depuis que le PS est au pouvoir
                  68 859 personnes étaient incarcérées au 1er avril 2014

                  C’est 11 179 détenus de plus que la capacité totale des prisons : 57 680 places au 1er mars. Le précédent record avait été atteint au 1er juillet 2013, avec 68 569 personnes incarcérées. http://www.francetvinfo.fr/societe/justice/le-nombre-de-detenus-en-france-bat-un-nouveau-record_579049.html


                • HELIOS HELIOS 1er juillet 2014 17:52

                  @ Njama : l’Algerie, justement au titre de la réciprocité, exige un visa pour les français (de souche).... de plus le visa est payant.




                • OMAR 1er juillet 2014 19:06

                  Omar33

                  @HELIOS

                  Vous pensez que les visas français au profit d’algériens sont gratos ?

                  Non seulement ils sont payants et non remboursables et une assurance-médicale y est adjointe.

                  Et quand on constate que 85% des demandes de visas des algériens sont destinées à la poubelle...


                • OMAR 1er juillet 2014 17:23

                  Omar33

                  Bonjour Gérard  : « .. que la France « mette fin à la double nationalité » des Français d’origine Algérienne.. ».

                  On commence par se rapprocher des véritables cibles de cette vague islamophobe et xénophobe : l’Algérie et les citoyens français d’origine algérienne.

                  Marine le Pen n’a jamais compris ni admis que la guerre d’Algérie est terminée depuis1962 ;
                  Si elle tente de faire croire que son parti n’est plus antisémite, son papa étant là pour la désavouer, elle racole sur ce boulevard porteur qu’est les communautés.

                  Attention, pas toutes les communautés.

                  Ainsi, elle trouve normal que l’on vienne en France recruter dans la Grande Synagogue de Paris, pour le compte d’une armée étrangère barbare,
                  http://www.panamza.com/230514-tsahal-paris

                  Et ne dit mot sur ces drapeaux d’un certain pays, déployés devant le 1er Ministre français ou dans l’enceinte même d’un tribunal français par des membres de la LDJ.

                  Qu’il soit très clair, le comportement crétin et négatif de quelques énergumènes est totalement condamnable.
                  Pour cela, il suffit de leur appliquer le châtiment prévu à cet effet par la loi.

                  Et tout autre mode d’action n’est qu’une forme d’expression haineuse de psychopathie...


                  • Depositaire 1er juillet 2014 17:25

                    Le problème de la double nationalité est un faux problème. Bien sur, Mme Lepen prend toutes les options possibles pour faire parler d’elle, se faisant elle obtient un espace médiatique de visibilité. C’est une manœuvre politicienne électoraliste classique. Et tout aussi bien sur, beaucoup de gens tombent dans le piège et même s’ils sont opposés aux idées du FN, involontairement, ils lui font une publicité. Et c’est tout bénéfice pour le FN.

                    La question plus intelligente à poser serait la suivante : dans quelle mesure la double nationalité d’un individu sera t-elle utilisée pour aller semer le chaos, le meurtre et la désolation ailleurs qu’en France pour servir son autre pays ?

                    Si ce fait est avéré, que l’individu en question profite de sa double nationalité pour aller massacrer des gens ailleurs, ce qui est, en principe, opposé à l’éthique de la nationalité française, il faudrait soit le déchoir de cette nationalité et l’expulser vers son pays d’origine, soit, le faire condamner par la justice. Ce qui serait assez logique, sur le principe.

                    Par contre, à moins d’y voir une nette connotation raciste, pourquoi déchoir les algériens de leur double nationalité ? Parce qu’ils manifestent, lors d’une compétition internationale une nette préférence pour leur pays d’origine ? Et alors ! En quoi est-ce criminel ? Ils commettent des actes de déprédation ? Mais dans ce cas, ce n’est pas dû à leur « algérianité » si je peux inventer un mot, mais tout simplement parce qu’ils sont pris par un débordement violent qui est inadmissible dans un état de droit et dans ce cas relèvent du droit commun. C’est simple. Et s’ils étaient franco américains, serait-ce la même demande de les déchoir de leur double nationalité ?

                    En clair, c’est du racisme déguisé. De la part du FN rien d’étonnant, le racisme c’est son fonds de commerce, mais pour les non adhérents à cette mentalité de quoi s’agit-il ?

                    Et pourquoi ne parle t-on pas des ces franco israéliens qui partent faire leur service militaire en israël pour aller faire le coup de feu contre les palestiniens ? N’est-ce pas se rendre coupable de crime contre l’humanité et de crimes de guerre ? Mais c’est bizarre, on ne dit rien à ce sujet. Bon on dira que c’est normal, après tout ce sont des arabes musulmans qui sont tués. Pas de quoi en faire une montagne. Et quand on voit dans notre pays qu’un de ces glorieux individus qui a la double nationalité israélo française et qui se vante d’être allé faire le coup de feu contre les palestiniens à Gaza, faire partie du Conseil Constitutionnel, on se dit que vraiment il y a quelque chose de pourri dans notre pays.

                    C’est curieux que les commentateurs ne disent rien à ce sujet. A moins que ceux qui écrivent sur cette question ne voient leurs commentaires censurés. Dans ce cas, bien sur, il n’est pas surprenant de voir les racistes de tous bords se manifester largement sur ce site. C’est remarquable de voir, d’ailleurs, l’unanimité de beaucoup de ces gens dès qu’il s’agit d’arabe et d’Islam. C’est le haro, le cri du loup avec la horde ! « Si ce n’est toi c’est donc ton frère, on me l’a dit, il faut que je me venge... » dixit Lafontaine, fable : « le loup et l’agneau » !
                    .


                    • Feilusha Feilusha 1er juillet 2014 17:28

                      Excellent article. Et sur les médias qui se gavent de « votre avis nous intéresse » et présentent ça comme des « sondages », et sur les pratiques du fn. Je ne connaissais pas le terme technique « astroturfing », mais il y avait longtemps que j’en avais compris la pratique intensive par le fn...


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er juillet 2014 17:31

                        M’en fout ,j’ai la triple nationalité .


                        • OMAR 1er juillet 2014 17:41

                          Omar33

                          On fait comment pour avoir celle du Vatican ?


                        • njama njama 1er juillet 2014 18:02

                          M’en fout ,j’ai la triple nationalité

                          comme Jésus ? père, fils, et sain d’esprit ... smiley


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er juillet 2014 18:09

                          Jesus mais j’avale pas , comme me disait une brésilienne du bois de Boulogne


                        • njama njama 1er juillet 2014 20:58

                          une brésilienne du bois de Boulogne

                          une bi-nationale ?


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er juillet 2014 21:19

                          Une bi tout court ,encore que ma foi je ne suis pas allé mesurer .


                        • njama njama 1er juillet 2014 21:20

                          Le sexe serait donc une nation ?

                          dans le judaïsme des rabbins talmudiques oui, la nationalité juive se crée uniquement par l’utérus.

                          C’est un cas unique en l’espèce sur la planète, à ma connaissance.


                        • njama njama 1er juillet 2014 21:17

                          Dans l’histoire de retirer la double nationalité, le « bidonnage » est évident, car il sous-entend de retirer d’office « la française », pas l’autre.
                          Or, pour quelqu’un né en France ce n’est juridiquement pas possible, tout le monde le sait.
                          D’autre part, s’il l’on possède un passeport il est aujourd’hui « européen »... ce qui compliquerait encore administrativement et juridiquement le problème, car cela nous confère d’une certaine manière la possibilité d’exister très légalement dans une bonne vingtaine d’États ...

                          Il y a dans cette rhétorique politicienne et journalistique nauséabonde comme de vieux relents du régime de Vichy, ou de vieux relents moyenâgeux du droit coutumier et du droit seigneurial qui permettaient la mise au ban, en langage moderne on dirait délocaliser le problème, ou s’en débarrasser, dans celui de Pilate, je m’en lave les mains.

                           


                          • njama njama 1er juillet 2014 22:29

                            En fait nous pouvons tous remercier le Journal Le Point et Gérard Dahan car la question médiatisée de retirer la double nationalité met complétement en lumière aveuglante que la nationalité « française  » a été dissoute dans « l’européenne  »

                            « Le Point » admet avoir retiré un sondage « consternant » sur la double nationalité

                            Le directeur du Point, Etienne Gernelle, a répondu lundi 30 juin, en admettant que ce « sondage » était « lamentable et consternant » et qu’il avait « donc évidemment été retiré ». Il n’a pas donné plus de précisions.

                            http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2014/06/30/le-point-admet-avoir-retire-un-sondage-consternant-sur-la-double-nationalite-des-franco-algeriens_4447875_3236.html


                          • smilodon smilodon 1er juillet 2014 21:44

                            La « double-nationalité » permet de bénéficier en même temps du côté « coeur » et du côté « porte-monnaie », d’un pays et de l’autre !.. Et c’est vrai que ça doit être assez sympa, d’être « bi-national » !... Dommage qu’il y ait bien moins « d »algéro-français« , de »maroco-français« , de »tunisio-français« , qu’il n’y a de »franco-algériens« , de franco-marocains » ou de « franco-tunisien » !!.... Elles sont assez étranges ces « appellations », non ??.. Pour quelles raisons ne se « mélangent »-elles pas aussi bien dans un sens, que dans l’autre ???.... Allez savoir !.... Y’a forcément une raison quand même !.. Mais bon.... Je fais du mauvais esprit là !... Elle n’est pas « politiquement » correcte ma question !!??.. Non ??... Bref, moi qui suis né ici, de parents nés ici, et même « d’arrières » autant que je me souvienne, (mais j’ai honte et je me repend, je vous rassure !), donc moi, pauvre type « de souche » qui ne bronze qu’à la façon d’un radis (une moitié blanche, l’autre rouge), j’aimerai bien devenir « apatride » !.. Ben oui, j’ai tellement honte de ma « nationalité originelle », mais aucune racine ailleurs qu’ici, ma « double-nationalité » à moi serait de n’en avoir plus aucune !... Au moins, je serais partout chez moi !.. Vu qu’ici, j’ai l’impression de n’être plus qu’un « vestige », qui n’a plus rien à y faire !..... Les « changements » dépassent la « démographie » !!... Mais ça va !.. J’ai bien compris où tout cela nous mène, et bien compris que mes valises devraient déjà être faites !.... Une main devant, une main derrière !... C’est comme ça qu’on quittera le pays de nos ancêtres !... Sous les « yous-yous » !......Adishatz.


                            • marc 2 juillet 2014 02:37

                              Faire quoi alors ?
                              Le problème n’est pas nouveau, on est le seul pays au monde, ou il y a 1000 voitures de brulées au nouvel an. Et les voitures ne brules pas au fin fond de la correze, mais toujours dans les mêmes quartiers. (j’ai habite 10 ans dans le neuf-trois)
                              Si c’est un mineur, qui brule une voiture, il risque rien.
                              Je suis expatrie a l’Étranger, a hong kong et en Chine, et dans ces pays, il n’y a aucunes dégradations de quoique ce soit, jamais un métro tague ou autre. C’est quoi le problème en occident ?


                              • Gérard Dahan Gérard Dahan 2 juillet 2014 09:15

                                Merci pour vos réactions.

                                Mon propos central portait sur le peu de déontologie journalistique de certains supports qui utilisent des « questions Internet » de façon volontairement provocatrice sachant qu’elles vont être « bourrées », et qu’elles ne sont représentatives de rien.

                                Il portait également sur le fait de volontairement entretenir la confusion dans l’esprit du public entre « sondage » et « question Internet ».

                                Et tout ceci pour essayer de réaliser des « coups de pub » et accroître leur audience.

                                A titre personnel, je milite (et je m’en suis exprimé auprès de la commission des sondages), pour l’interdiction de l’utilisation du mot « sondage » pour désigner les « questions Internet » de plus en plus systématiquement « bourrées ».

                                Mon propos n’était évidemment pas de mettre les Algériens ou les doubles nationalités en accusation.

                                Quand à la question posée, en tant que sondeur professionnel depuis 30 ans, elle était bien évidemment provocatrice, illégale et stupide.

                                Ce n’était donc pas les réponses des sympathisants FN qui était « lamentables et consternantes », mais bien la question posée par le Point.


                                • Gérard Dahan Gérard Dahan 2 juillet 2014 09:25

                                  Je précise :

                                  Quand j’affirme et je pèse mes mots que les « questions internet » ne sont « représentatives de rien », elles ne sont même pas représentatives des lecteurs du site (du Point par exemple),

                                  puisque le principe de l’Astroturfing, c’est que les réponses founies sont de « fausses réponses » générées automatiquement par un moteur ou générées par quelques personnes qui se sont donné le mot et votent plusieurs fois.

                                  Aucune statistique n’a été faite dans ce sens. mais - en tant que sociologue et professionnel des sondages - je pense qu’aujourd’hui, plus de la moitié des « questions Internet » sont constituées de « fausses réponses ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès