Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Bidonvilles, migrants et démantèlement des camps : le Capitalisme ennemi (...)

Bidonvilles, migrants et démantèlement des camps : le Capitalisme ennemi des droits de l’Homme !

Chaque jour, en France dans la 6e économie la plus riche du monde le droit au logement, droit fondamental, est bafoué. Les chiffres sont effrayants. 429 bidonvilles rassemblent entre 15.000 et 20.000 personnes selon la fondation Abbé Pierre. 10 millions de personnes en situation de fragilité, 3,5 millions de personnes mal logées, 700 000 sans domiciles. 130 000 expulsions chaque année ! 70% des jeunes sont en difficulté de logement.

 Baisse des salaires, augmentation des prix du logement, chômage de masse sont notamment les conséquences désastreuses du système capitaliste pour des millions de travailleurs de notre pays.

Dans nos villes, les bidonvilles s’étendent alimentés par le flot de la misère générée par le capitalisme. Migrants d’Afrique et du moyen orient chassés par les guerres impérialistes de l’Axe euro-atlantique en Libye, en Syrie, au Soudan et ailleurs. Migrants d’Europe de l’est, chassés de leurs pays par le rétablissement du capitalisme le plus brutal plongeant les travailleurs de l’est dans la misère, dans la violence et la guerre. D’aucun disent que les réalisations concrètes de l’Union Européenne ne sont pas assez visibles : ce n’est pas vrai. Chacun peut voir avec les camps de roms – bidonvilles de la honte – les friches industrielles de nos usines délocalisées, les SDF dans nos rues et les queues à Pole Emploi ce que sont les réalisation de l’Union Européenne du Capital !

Alors, les autorités prétendent réagir aux soit disant « problèmes des camps de roms » ou à celui des « camps de migrants », toujours abordées évidemment seulement sous l’angle des problèmes (bien réels) de sécurité ou d’hygiène. A coup de matraques, en démantelant aux bulldozer les camps de Roms tout en fermant les structures d’accueil au nom de l’euro-austérité. En proclamant vouloir renvoyer « chez eux » les Roms tout en faisant venir des centaines de milliers de travailleurs détachés de l’Est – sous payés – pour casser les salaires et les conquêtes des travailleurs, c’est comme cela que l’oligarchie capitaliste fête les 30 ans des accords de Schengen (*), c’est comme cela que le Capitalisme conçoit les droits de l’homme.

Démanteler un camp ici, immédiatement reconstruit là, ce n’est pas résoudre la situation, c’est déplacer le problème et ainsi faire monter l’exaspération dans la population, et aggraver la situation abominable des hommes, des femmes, des enfants qui vivent dans ces camps et qui ont le droit à la dignité. Tous, nous devons exiger des solutions dignes pour les hommes, les femmes, les enfants qui habitent ces camps. Nous ne pouvons accepter qu’au nom de l’austérité imposée par l’UE du capital, l’État ne puisse pas mettre les moyens les plus élémentaires pour répondre à ces situations d’urgence dont au contraire il organise le pourrissement. Tous nous devons exiger des solutions pour des conditions de logements dignes et satisfaisantes pour TOUS les travailleurs. Nous devons exiger de l’État qu’il prenne ses responsabilités.

Ne nous trompons pas, le sort réservé aux roms, aux migrants, c’est en fait le sort réservé aux travailleurs pauvres par le système capitaliste. Réprimer les premiers ce n’est pas améliorer les droits des seconds. Au contraire, défendre le droit à la dignité pour les migrants, pour les roms, c’est nous défendre, nous tous, travailleurs. C’est défendre le droit des travailleurs à un emploi, un logement, à la santé, à l’éducation. Autant de ces droits de l’homme élémentaires bafoués au nom du seul réel droit que reconnaisse le capitalisme : celui de l’oligarchie à faire toujours plus de profits en faisant trimer les travailleurs et en leur faisant les poches !

Mais il ne suffit pas de proclamer ces droits, il faut lutter et agir. Non seulement pour dénoncer les conséquences scandaleuses, mais pour s’attaquer à leurs causes, seule façon de trouver une solution durable ! Oui, il faut s’attaquer aux causes, au capitalisme et à son arme d’exploitation massive l’Union Européenne qui divise et écrase les peuples.

(*) l’UE organise un grand marché avec la libre circulation des capitaux, des biens et des personnes. Pour les capitaux et les biens, il n’y a évidemment aucune entrave, le récent scandale Luxleaks le prouvent à nouveau pour qui en douterait. Pour les personnes, avec la directive détachements, l’UE organise surtout le dumping sociale et la concurrence entre les travailleurs. Du reste, lorsqu’il s’agit de protéger ses instances de pouvoir, elle sait parfaitement prendre les décisions pour fermer les frontières et empêcher la libre circulation des manifestants.

De l’argent pour la solidarité et la coopération, il y en a ! Quelques chiffres :

Avec les 6 milliards de contribution nette à l’Union Européenne par la France chaque année, gageons que l’on pourrait traiter de façon décente les migrants dans notre pays et de contribuer à des politiques de coopérations aux services des travailleurs de ces pays, alors que l’UE promeut la concurrence entre les peuples, les délocalisations et poussent à l’émigration des millions de personnes. Sans compter que l’union européenne a accordée plusieurs dizaines de milliards d’aide à la junte de Kiev pour lui permettre de financer la guerre contre les populations civiles du Donbass…

Le financement des opérations militaires extérieures de la France (guerre en Libye, au Mali, en Centrafrique etc…) coutent officiellement chaque années plus de 1,2 milliards d’euros (400 millions d’euros pour la guerre contre la Libye en 2011 avec l’opération Harmattan, 700 millions d’euros par an pour l’opération au Mali, jusqu’à plus d’un milliard d’euros par an dans la guerre en Afghanistan…)

PRCF Isère – 15 juin 2015 - www.initiative-communiste.fr

source : http://prcf-38.over-blog.net/2015/06/bidonville-esmonin-le-point-de-vue-du-prcf-38.html

A regarder en accès libre sur Mediapart la comparaison photographique des bidonvilles des années 1950 et de ceux des années 2010 en banlieue parisienne : http://www.mediapart.fr/portfolios/1950-2014-toujours-les-memes-bidonvilles


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 3 juillet 2015 16:04

    « Bidonvilles, migrants et démantèlement des camps : le Capitalisme ennemi des droits de l’Homme ! »


    Comme je peux voir les choses, les droits de l’homme importé, en l’occurrence... Celui qui n’a contribué à rien, et son père avant lui non plus, et qui, de ces faits, n’a droit à rien.

    A rien qui vienne du contribuable - parce que c’est pas le capitalisme qui douille -, s’entend. Les particuliers sont libres de donner ce qu’ils veulent.

    • César Castique César Castique 3 juillet 2015 16:12

      « Avec les 6 milliards de contribution nette à l’Union Européenne par la France chaque année, gageons que l’on pourrait traiter de façon décente les migrants dans notre pays... »



      Si tu permets, les paysans français d’abord ! 


      On pourrait aussi demander au peuple français de fixer, par référendum, l’ordre de priorités. 


      Et si, ensuite, il ne restait rien pour ceux qui ont prétendu s’asseoir à une table qui n’avait pas été dressée pour eux, et bien il faudrait qu’ils attendent des jours (financièrement) meilleurs..


      Charité bien ordonnée commence par soi-même.

      • foufouille foufouille 3 juillet 2015 18:24

        ce serait bien que AVANT aucun français ne vivent dans un taudis.


        • rocla+ rocla+ 3 juillet 2015 18:52

          Faut dire que les pays où il y a pas de capitalisme on vit mieux . 


          C ’est ça qu’ est bien .

          • César Castique César Castique 3 juillet 2015 23:08

            @rocla+

            « C ’est ça qu’ est bien... »



            ... et qui fait envie smiley

          • mmbbb 3 juillet 2015 21:39

            La Suisse qui selon Moscovici n’est pas tout a fait un pays democratique permet par le referendum d’avoir l’opinion du peuple Ils ont dit non La France est pays democratique dont l’opinion est bafouee par les politiques et les faiseur d’opinion Arretez vos jérémiades je ne veux de cette immigration imposee Vous Chalot , vous faites tout pour le Pen Arretez de nous gonflez avec le capitaliste ce sont les francais qui paient cette solidarite par l’impot A Aoste region que je connais les habitants ont dit non, depuis l’accueil de ces populations , ils connaissent drogue vols etc Les italiens des qu ils prennent la mouche sauront vite resoudre le probleme .


            • Spartacus Spartacus 4 juillet 2015 08:23

              Voici la liste des pays les plus capitalistes au monde : 


              Voici les pays au meilleur bien être :
              Bien être logement : 1er USA, 2eme Canada
              Pays ou on gagne le plus : 1er USA 37708USD de moyenne, avec 1er patrimoine financier.
              Meilleur pays pour travailler : 1er Suisse, 2eme Islande.
              Meilleures relations sociales : 1er Islande
              Meilleures études : 1er Finlande
              Meilleur environnement : 1er Suède
              Meilleur gouvernance : 1er Australie
              Meilleur système de santé : 1er Suisse. Espérance de vie 82.5 an.
              Pays ou les gens sont les plus heureux : Danemark
              Meilleur sécurité et moins d’agressions : Japon
              Respect vie privée, vie professionnelle : Danemark
              Champion du monde du bonheur : Australie

              C’est drôle, les pays les premiers du bien être sont similaire à celui du capitalisme.
              Les pays les moins bien classés sont aussi ceux qui sont les moins capitalistes et les plus communistes : Venezuela, Cuba, Zimbabwe. Corée du Nord, Congo

              Quel vil capitalisme, quel exemple communiste.....

              • César Castique César Castique 4 juillet 2015 10:44

                @Spartacus

                « Meilleur sécurité et moins d’agressions : Japon »


                Il n’est pas inintéressant de préciser qu’au Japon, la sécurité dans les rues est en grande partie due à la criminalité organisée - les syndicats yakuzas -, qui est plus efficace que n’importe quel code pénal pour « dissuader » les racailles, pédophiles, violeurs, mendiants agressifs, et autres plaies quotidiennes de nos pays occidentaux.


              • leypanou 4 juillet 2015 11:32

                @Spartacus
                " Les pays les moins bien classés sont aussi ceux qui sont les moins capitalistes et les plus communistes : Venezuela, Cuba, Zimbabwe. Corée du Nord, Congo " : le Congo communiste ?

                Pauvre Spartacus, çà ne s’arrange pas du tout là, au contraire !!!


              • Mac Naab 4 juillet 2015 12:15

                @Spartacus

                Les pays que vous citez sont plus ou moins capitaliste dans un sens général, mais en tout cas il sont plus proche du collectivisme et du socialisme que d’un libéralisme.

                C’est sur qu’en comparaison de certains de ces pays la France c’est l’URSS mais quand même.

                USA : « obama care » (affordable health care act"), FDA, Social security....
                CANADA : un sécurité sociale à la française plus ou moins.
                ISLANDE : nationalisation des banques, contrôle des capitaux...
                JAPON : l’état et les entreprises ne sont qu’une seul et même entité.
                etc...

                P.S le terme de capitaliste me gène un peu quand même. Même l’URSS n’était pas communiste, et était toujours plus ou moins capitaliste. C’était pas l’Union des républiques communistes soviétiques.
                Mieux vaut parler de socialisme et de libéralisme à mon humble avis.


              • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 4 juillet 2015 13:01

                @Spartacus

                Happy planet index

                World Happyness Index

                Des classements tous différents

                Penis Size in the World

                La taille du pénis est inversement proportionnel à la liberté d’entreprendre !


              • rocla+ rocla+ 4 juillet 2015 13:22

                @La Voix De Ton Maître



                Robert Gil  voir   «  la taille du pénis à travers les âges éditions  La Turlutte . »

              • César Castique César Castique 4 juillet 2015 20:06

                « Tu serait donc partisan… »


                Je ne suis partisan de rien du tout. Je rapporte une curiosité qui explique largement une singularité du Japon et je sais trop que les peuples sont le produit de leur histoire, pour croire que ce qui convient à l’un est applicable aux autres, ou simplement à quelques autres. 


                L’attitude du professeur français, enseignant à Tokyo, qui refuse de recourir aux yakuzas, pour obtenir très rapidement la somme que lui conteste une compagnie d’assurance (amputée d’une « commission » de 30 %) est emblématique de la perception du phénomène par l’Hexagonal moyen*.


                Pour le reste, tu gagnerais à te documenter sur les Yakuzas et leur rôle social, au sein de la société japonaise, qui les éloigne autant des bandes ethniques des banlieues émotives que du Chili de Pinochet.

                * Cf « Les dossiers de l’écran », du 28 juin 1988, « La société japonaise : que reste-t-il des samouraïs ? »


              • Spartacus Spartacus 5 juillet 2015 11:02

                @Mac Naab

                En effet ils sont plus ou moins « libéraux ». Effectivement.


                Dans les domaines ou ils le sont moins, ils ne sont pas cités dans le classement des meilleurs.

                USA et Canada ont un système de santé collectiviste. Mais ne sont pas classé haut dans le meilleur système de santé.
                L’Islande est cité pour ces meilleures relations sociales pas pour son économie.
                Pour le Japon est lui cité pour le respect de la vie privée, lui encore pas pour son système économique.


              • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 4 juillet 2015 08:56

                Encore une connerie larmoyante et irresponsable écrite par un frustré. C’est vraiment désespérant.


                • psynom 4 juillet 2015 10:52

                  @Gilles Mérivac
                  s’il n’a que 16 € par jour pour vivre (et il y en a de plus en plus de ce genres d’accidentés de solidarité nationale) il de grosses raisons d’être frustré. Encore heureux qu’il ne soit pas encore suicidé comme en en voit de plus en plus.


                • psynom 4 juillet 2015 10:47

                  Comparaison édifiante de la justice sociale en France :

                  l’état a rénové des anciennes casernes désaffectées (ou autres) pour en faire des centres hébergeant de nombreux « migrants » africains. Ces personnes sont logées gratuitement et reçoivent un pension de 11 € par jour pour se nourrir. C’est les traiter humainement.

                  Les chômeurs français de longue durée reçoivent au mieux 16 €/jour d’indemnité. Ils doivent payer avec ça, leur loyer, taxe d’habitation, électricité, assurances… etc, payer leurs impôts de l’année précédente… mutuelles, dettes, et cætera, et cætera…

                  (de très nombreux retraités n’ont droit qu’à 26 €/jour)

                  Est-ce les traiter humainement et avec justice ?


                  • psynom 4 juillet 2015 11:14

                    Autre comparaison :

                    un voyage pour une coupe de foot pour 2 enfants du premier ministre = 156 jours d’indemnité d’un chômeur longue durée, honnête français en situation légale en France.

                    Les frais de foulard Hermès de Rachida Daty = 500 jours d’indemnité chômeur.

                    Frais de taxi d’Agnès Saal, reconduite dans un bel emploi de fonctionnaire = 2500 jours d’indemnité chômeur.


                  • Crab2 4 juillet 2015 13:52

                    Allez expliquer aux 6 millions chômeurs que la France est un pays riche - la France n’a plus les moyens, depuis longtemps, d’accueillir qui que ce soit - d’autre part c’est d’abord de loger correctement les étudiants nationaux et étrangers - manque un logement étudiant sur deux - ce qui prive la plupart d’entre-eux de ressources


                    • zygzornifle zygzornifle 8 juillet 2015 16:00
                      le Capitalisme ennemi des droits de l’Homme !

                      Hollande et son gouvernement de droite en sont l’exemple même ....


                      • zygzornifle zygzornifle 9 juillet 2015 09:47

                        La France vit comme une vieille pute de luxe , elle cache tous ses défaut sous une couche épaisse de fard et se lave le cul au N°5 pour cacher son odeur .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès