Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Big Brother, ou l’arroseur arrosé

Big Brother, ou l’arroseur arrosé

La multiplication des caméras de surveillance, et toute l’armada sécuritaire qui en découle, est en train de se retourner contre ceux qui les ont décidées.

Les caméras de surveillance, dont le nombre n’a cessé d’augmenter depuis l’arrivée d’un certain Nicolas Sarkozy au ministère de l’intérieur, n’ont pas freiné la délinquance.

La loi sur la sécurité intérieure (LSI) qu’il a fait voter en mars 2003 et le fichage ADN ont permis l’élargissement des pouvoirs policiers. lien

Aujourd’hui Brice Hortefeux, nouveau ministre de l’intérieur a décidé en novembre 2009 de faire passer de 20 000 à 60 000 le nombre de caméras de surveillance.

Pourtant, dans les différentes études menées en Angleterre, mais aussi aux Etats Unis, ou en Australie, les caméras n’ont pas apporté des résultats significatifs, bien au contraire, même si certains rapports sont contradictoires. lien

Un rapport officiel de Scotland yard, datant de mai 2009 affirmait que les caméras n’ont permis d’élucider que 3% des vols dans les rues de Londres.

Un autre rapport anglais de 2005 ne disait pas autre chose. lien

Pourtant en Grande-Bretagne, plus de 4 millions de caméras étaient déjà installées en 2007, soit une caméra pour 15 habitants.

Ils sont même allés assez loin dans la parano sécuritaire, puisque certaines sont parlantes, et diffusent régulièrement par haut parleur un message « original » : « big brother is watching you !  »

En France, on se souvient de la cavale insolente pendant de près de 3 mois de Jean Pierre Treiber, faisant en quelque sorte un pied de nez aux caméras qui l’avaient filmé, sans pour autant permettre son arrestation.

Rappelons qu’il s’était évadé d’une façon assez rocambolesque le 8 septembre 2009. lien

Ces caméras de surveillances ont un coût assez élevé. L’installation est évaluée entre 21 000 et 36 000 euros la caméra, coût de fonctionnement compris (le salaire des personnels choisis pour surveiller les écrans, par exemple, n’est pas compris dans ce prix) lien

Ce qui fait un total maximum dépassant les 2 milliards d’euros. lien

Si l’on y ajoute les salaires on suppute facilement que le total final dépasse allègrement 3 milliards d’euros et l’on est tenté de se dire qu’en temps de crise et de déficit budgétaire de l’Etat ce n’est peut-être pas un choix raisonnable.

La Corse qui ne veut pas être en reste, a voté en 2007 un plan caméras de surveillances qui va coûter 572 000 euros. lien

Mais il n’y a pas que les caméras, Michelle Alliot Marie à déclaré dans « le Monde » du 13 octobre 2007 « mettre en place des drones au dessus des zones urbaines ». lien

La facture risque donc de s’allonger.

Pourtant, certains positivent aujourd’hui.

C’est l’effet boomerang qui les encourage à voir d’un autre œil tout ce que « Big Brother » pourrait avoir d’effets bénéfiques.

Si l’on prend l’exemple du meurtre récent de Michel Blaise dans la capitale des Gaules, meurtre commis par 4 vigiles, sans les caméras de surveillance, ceux-ci n’auraient pu être si facilement inculpés. lien

Mais les meilleurs effets bénéfiques de la paranoïa sécuritaire restent liés à l’utilisation des téléphones portables.

Comme chacun sait, leur technologie évolue à vitesse grand V.

On peut aujourd’hui photographier, filmer et tant d’autres choses.

Certaines fonctions sont discutables, puisqu’il est possible aujourd’hui d’espionner un portable depuis son ordinateur en utilisant un logiciel spécifique. lien

On suppose allègrement que les séparations de couples, et autres divorces vont se multiplier sous peu.

Heureusement  il est bon de se rappeler que,  sans eux, nous n’aurions jamais eu la communication de ces « vidéos qui tuent ».

Rappelez vous de Sarkozy au Salon de l’Agriculture, et de son désormais célèbre « casse toi pauv’con  », ou d’Hortefeux et de sa déclaration raciste « c’est quand il y en a beaucoup que çà pose problème ». lien

Sans les téléphones portables maniés par des citoyens investigateurs, nous n’aurions pas eu ces petites phrases.

Aujourd’hui, sans les téléphones portables, nous n’aurions qu’une vision partisane de ce qui se passe en Iran.

Mais grâce à eux, les vidéos se multiplient, et apportent la preuve de la vague de violence qui secoue le pays, et de la résistance désespérée des citoyens démocrates.

Sur ce lien, on en a la preuve. (Personnes sensibles s’abstenir).

Nul doute qu’à l’avenir, le téléphone portable va élargir le champ d’investigation citoyen, et nous apporter sur un plateau ces informations qu’en haut lieu, on essayait de dissimuler.

Ce qui est sans doute le plus paradoxal, c’est que ces outils que les puissants ont mis en place pour nous surveiller, se retournent tels des boomerangs, contre eux, puisque aujourd’hui c’est nous qui les espionnons.

Le syndrome de l’arroseur arrosé, en quelque sorte.

Car comme disait un vieil ami africain : « la langue qui fourche fait plus de mal que le pied qui trébuche ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • Vilain petit canard Vilain petit canard 4 janvier 2010 11:18

    A propos de Sarkozy au Salon de l’Agriculture, et d’Hortefeux, ce ne sont pas des caméras de surveillance, ni des téléphones portables, qui ont été utilisés, mais les caméras tout à fait officielles de la télé, publique (LCP !), en plus, pour Hortefeux.

    Ces braves gens savaient très bien qu’ils étaient filmés, ils comptaient juste sur la célérité de leurs laquais pour nettoyer leurs écarts de langage.

    Le titre de votre article sera tout à fait pertinent, le jour où un politicien ayant voté pour la vidéosurveillance sera pincé en train de cramer une bagnole, ou autre joyeuseté, comme piquer du fric ou se taper une relation sexuelle illégale. Ce qui ne saurait tarder, vous avez juste un peu d’avance....


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 11:33

      Vilain petit canard,
      ah bon, j’étais persuadé que c’était bien un téléphone portable qui avait filmé sarko au salon de l’agriculture, vu la qualité des images,
      vous en êtes vraiment sur ?

      sinon pour le reste du commentaire, j’aime bien le concept que vous avez développé : je pense que sous peu, un politicien va se faire prendre les doigts dans le pot de confiture,
      dites moi si je me trompe, mais l’aventure de dsk avec une stagiaire a pu être médiatisée, car la fille en question avait enregistré « ’les débats » avec son téléphone portable ?

      et avouez que pour l’Iran, heureusement qu’il y a ces portables qui filment tout, sinon nous ne serions au courant de rien , ou presque.


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 4 janvier 2010 11:59

      Ah lala vous me faites douter... pour Hortefeux, c’est absolument sûr, c’est bien LCP Public Sénat. Pour le salon de l’agriculture, Sarkozy vivant au milieu de caméras, c’est un peu plus dur de savoir qui a filmé. Pour DSK, je n’étais pas au courant. Mais allez, on va bien en filmer un avec une prostituée.... un peu comme l’autre, le chargé de comm’ de Raffarin. Patience, tout vient à point à qui sait attendre...

      De toute façon, on est d’accord !


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 13:36

      Vilain petit canard,
      bon, comptons sur nos internautes pour nous apporter la lumière,
      mais pour dsk, ce n’était pas une prostituée, je crois qu’elle était seulement « stagiaire »,
      çà doit être « l’école américaine, façon Clinton »
       smiley


    • Voris 4 janvier 2010 17:08

      Pareil pour Devedjian quand il lâcha devant plusieurs caméras de télé « cette salope ! »


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 17:40

      Voris,
      ce serait marrant de faire la liste de « ces petites phrases » que nous avons pu obtenir par les téléphones portable,
      elle commence à s’allonger sérieusement.
       smiley


    • LE CHAT LE CHAT 4 janvier 2010 11:26

      salut Olivier et meilleurs voeux pour 2010 ,

      pas de besoin de caméras pour te pister , avec ta carte bleue et ton portable , big brother a déjà pas mal à se mettre sous la dent ! smiley

      Pour avoir la paix , faudra de faire cloner en na’avi , sur Pandora , on te fera pas chier ! smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 11:34

        Le Chat,
        bonne année à toi aussi,
        hier soir j’ai vu ce film,
        j’ai adoré !
        çà c’est de la belle fable écolo comme on en voudrait plus, bien loin du navet pontifiant que nous a fait nicolas hulot,

        à+
         smiley


      • TITI 4 janvier 2010 11:26

        Les caméras sont une chose.
        Les effectifs de police une autre.
        C’est la loi qui doit évoluer.
        Il est inconcevable d’arrêter de même délinquant 5 fois par mois.


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 11:36

          Titi,
          bien sur,
          mais je me dis que pour contrôler tout ce que ces caméras vont filmer, il va falloir du personnel,
          60 000 caméras, çà en fait du monde,
          et a mon avis, ils font partie des effectifs de police, non ?
           smiley


        • Yena-Marre Yena-Marre 4 janvier 2010 11:54

          Bonjour,
          Titi, je ne suis pas sur qu’il faille un fonctionnaire derrière chaque citoyen,pour preuve ,on peut voir la spectaculaire diminution du nombre de voitures brulées ce dernier réveillon : 10 voitures de moins pour 15000 policiers supplémentaires !


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 13:14

          yenamarre
          effectivement,
          l’attente n’est pas à la hauteur des investissements, et réciproquement.
          avec Bachelot et le gaspillage de ces vaccins inutilisés, (et dangereux)
          les caméras de surveillance, et les excès de dépense gouvernementaux,
          le déficit national n’est pas près de remonter la pente.
           smiley


        • sorro el manolo sorro el manolo 4 janvier 2010 13:47

          10 bagnole en moins et c’est spectatulaire ?
          vous vous moqué de qui la, les rakails font les loi dans les banlieux et c’est tous les même cest pour sa que les vrais francais foute le camt !quand ils ont les sous popur le faire !


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 17:42

          Yenamarre,
          effectivement, comme rendement, c’est pas terrible,
          mais la haut, est-ce qu’ils s’en sont rendu compte ?
           smiley


        • TITI 4 janvier 2010 12:13

          La technologie permet des prouesses Olivier...


          • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 13:15

            Titi :
            lesquelles ?
            une liste serait la bienvenue.


          • TITI 4 janvier 2010 13:46

            analyser, faire la différence entre une agression ou pas, , alerter...
            Nous sommes dans le 3é millénaire...tout va trés vite...


          • cathy30 cathy30 4 janvier 2010 12:33

            bonjour Olivier
            Il est vrai qu’il y a cette affaire qui tombe sur les vigiles aujourd’hui, mais parce que les médias ont besoins de faits divers, que ce genre d’affaire fait vibrer le public et en plus elle justifie big brothers. Les vidéos très dérangeantes pour le pouvoir on ne les verra pas, elles sont surtout là pour surveiller les infractions et distribuer des PV. (ne vous inquietez pas pour les salaires des surveillants, ça rapporte beaucoup les infractions)


            • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 13:21

              Cathy,
              d’abord une jolie année pour toi,
              ensuite, bien sur l’affaire fait « vibrer » le public,
              n’empêche que sans ces caméras (que je n’encourage bien sur pas du tout) ont permis de démontrer l’infraction,
              un peu comme la main de qui nous savons pour la qualification au mondial du foot,
              mais c’est vrai qu’il ne serait pas surprenant que les vigiles ne soient condamnés que pour la forme,
              bon, c’est mon coté « optimiste ».
              et comme être optimiste c’est ne pas avoir toutes les informations...


            • Frabri 4 janvier 2010 12:41

              Au fur et a mesure que la « fracture sociale » s’élargit et que le « monde du chômage » se développe la délinquance risque d’augmenter, donc les moyens de surveillance également.

              http://bigbrotherawards.eu.org/


              • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 13:24

                Frabri,
                à quel moment le gouvernement comprendra qu’il vaut mieux prévenir que guérir ?
                qu’il vaut mieux permettre l’emploi que tenter d’endiguer la délinquance ?
                mais je suis naïf,
                ils savent ce qu’ils font,
                et s’amusent de nos colères.


              • M.Junior Junior M 4 janvier 2010 15:02

                La prévention ne coute pas assez chère pour l’économie. La conception, fabrication, commercialisation des moyens de guerison qu’il soit sécuritaire, sanitaire font marcher l’économie bien plus. Des acteurs au service du système et non de l’homme.

                Comme la télé-réalité où le tazer fait son entrée remarquable Clic clic


              • ddacoudre ddacoudre 4 janvier 2010 13:26

                bonjour olivier et bonne année

                effectivement tout n’est jamais tout noir ou blanc, c’est pour cela que la réflexion et le discernement sont aujourd’hui deux outil indispensable dont le développement de la sous culture dépossède les citoyen bien qu’ils restent heureusement dépositaires de ce que l’on appelle le bon sens, qui n’est pas toujours de juste à propos.

                il faut donc distinguer l’espace de liberté dont nous voulons bénéficier, de la fabrique des crimes et de la délinquance que sont nos structures déterministes. le mort étouffé est le double produit de cela, on fabrique de la pauvreté qui pousse à s’émanciper des déterminismes moraux, que surveille des individus pour bénéficier d’une activité qui leur permet de ne point être le pauvre fabriqué par le système, conclusion l’avenir est dans le tout policier, alors tant qu’a faire plutôt que de payer des policiers en tout genre pour quoi ne pas payer les citoyens pour qu’ils aillent s’instruire contre une rémunération afin que des vigiles n’est plus à étouffer un pauvre qui transgresse les règles parce qu’il aura un revenu, ce ne serait pas mieux que de surveiller toute la population avec les bavures que cela impliques, et laisser l’usage des portables au bon soins des populations, en sachant qu’elles n’en font pas toujours la meilleure utilisation comme tu le soulignes. sans oublier que l’on ne peut photographier un individus sans sont accord, ce que transgressent en permanence les contrôles vidéos.

                cordialement. je vais faire un tour aux champignons, les derniers peut-être car il à fait doux durant les fêtes mais la froidure est de retour.


                • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 13:33

                  ddacoudre,
                  oui, pour les champignons, c’est le moment d’aller chercher les pleurotes sur les souches de peupliers, mais aussi sur les noyers,
                  je vais attendre que la neige fonde, car ici il en est tombé pas mal,
                  et rien n’empêche de trouver des pieds bleus, et peut etre des trompettes de la mort, cachées sous leur manteau de feuilles.

                  merci d’avoir rappelé qu’une loi impose de prévenir les citoyens qu’ils sont dans un périmètre filmé, ce qui est rarement le cas,
                  de beaux combats juridiques en prévision !
                   
                  et puis maintenant, on propose aux enfants (en angleterre déjà) de dénoncer leurs parents contre monnaie... le pire est à venir.
                  étrange monde,
                  je vais peut être aller revoir « avatar »
                  à voir absolument !!!
                   smiley


                  • sorro el manolo sorro el manolo 4 janvier 2010 13:50

                    a olive, atention les champinon s sont renpli de merde atomique,sinon jaime ton article et je dit bravo et bone année pour toi et tous !


                    • ddacoudre ddacoudre 4 janvier 2010 15:55

                      bonjour sorro

                      tu as raison c’est pour cela qu’a mourir autant choisir des bons.

                      bonne année.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 17:00

                      Sorro el manolo
                      bien sur,
                      pour les champignons, il faut surtout éviter ceux qui ont une croissance lente, (bolets jaunes, trompettes de la mort...) et puis bien sur éviter d’en consommer tous les jours !
                      l’idéal, c’est de s’etre procuré (ce que j’ai fait) les cartes des services météo de l’époque montrant la pluviométrie de l’époque fin avril, début mai afin de repérer là ou la pluie est tombée en quantité (la radioactivité tombait en même temps)
                      bonne année à toi !


                    • Augustule pipo 4 janvier 2010 14:31

                      Les cameras, dites de sécurité, ne sont en aucun cas un moyen d’améliorer la sécurité du peuple mais un moyen délibéré de preparer l’opinion à davantage de contrôle par l’autorité.

                      Petit à petit de nouveaux gardes fous se mettent en place, sans que l’on s’en vraiment qu’on s’en aperçoive dans sa globalité (caméras, contrôles de police fréquent, fouilles, scanner, empreintes digitales, pointage, carte bancaire, GPS, etc...)

                      La grenouille ne se rend pas compte que l’eau chauffe à petit feu ....


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 17:02

                        pipo,
                        eh oui !
                        j’avais écrit cette histoire de grenouille, tirée d’un proverbe africain je crois, en alexandrin,
                        si je la retrouve, je l’enverrais
                        et bonne année


                      • Augustule pipo 4 janvier 2010 17:33

                        L’allégorie de la grenouille utilise une observation concernant le comportement d’une grenouille placée dans de l’eau chauffée pour illustrer un phénomène d’accoutumance progressive conduisant à ne pas réagir à une situation grave.

                        La croyance affirme que si l’on plongeait une grenouille dans de l’eau chaude, d’un bond elle s’échapperait. Si on la plongeait dans l’eau froide et qu’on portait doucement l’eau à ébullition, la grenouille s’engourdirait progressivement et finirait ébouillantée.

                        Bonne année mes grenouilles !


                      • Kim Kim 4 janvier 2010 14:55

                        suggestion :

                        Mettre une caméra dans le bureau de Sarko et sur internet. En effet il semblerait normal que l’on surveille la façon dont ce monsieur gère la Nation France et ces milliards.
                        On le fait bien dans la chambre des enfants et on ne voit pas pourquoi on ne le ferait pas avec Sarko avant qu’il n’atteigne l’age de la pleine maturité.

                        • Axior 4 janvier 2010 15:50

                          Pffff ! Il ira rédiger ses décrets en cachette dans les toilettes ...


                        • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 17:04

                          Kim,
                          très bonne idée,
                          mais est-ce qu’il sera d’accord ?
                          comme il n’a pas atteint l’age de la maturité, peut etre qu’on peut se passer de son avis ?
                           smiley


                        • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 17:45

                          Axior,
                          c’est un endroit où il doit se sentir bien,
                          à l’abri, tout près des siens,

                           smiley


                        • Kim Kim 5 janvier 2010 06:42

                          Quand Carlita n’est pas là il va dans les toilettes.


                        • John Lloyds John Lloyds 4 janvier 2010 16:35

                          Excellent article, comme d’hab, Cabanel.

                          A noter pour ceux qui ne l’ont pas remarqué que les caméras de vidéosurveillance se sont discrètement invitées sur nos nationales, voire départementales. Je ne parle évidemment pas des caméras municipales, en place depuis longtemps. Chez moi, dans les Hautes-Alpes, j’en ai comptées 5 sur une route de 30 km. Quelqu’un sait qui gére, qui finance et qui exploite ?


                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 17:05

                            John Lloyds,
                            merci,
                            qui finance ?
                            nous évidemment...
                            que ce soit une mairie, un conseil général, ou l’état, ce sont nos impots de toute façon...
                            bonne année quand même !
                             smiley


                          • Annie 4 janvier 2010 17:04

                            Bonjour et bonne année Olivier.
                            A propos de l’Angleterre, les statistiques portent sur les crimes élucidés mais pas sur ceux qui ont pu être évités. Ceux-là étant par définition inchiffrables.
                            Parce qu’une autre conséquence des caméras de vidéosurveillance, a été de déplacer la criminalité vers les quartiers qui n’en sont pas équipés, c’est-à-dire vers les quartiers les plus pauvres, tandis que les beaux quartiers, ou les centres commerciaux sont mieux protégés. Les caméras de vidéo surveillance pour être efficaces à 100%, c’est-à-dire pour entraîner une réduction nette de la criminalité devraient être installées partout, sinon elles ne font que déplacer la criminalité vers des zones déjà plus vulnérables.
                            Je crois qu’il faudra engager un jour un débat pour savoir si notre sécurité vaut la peine que nous renoncions totalement à notre droit à la vie privée, notamment à ne pas être filmés sous toutes les coutures, dans nos activités quotidiennes.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 4 janvier 2010 17:10

                              Annie,
                              peut -être que la question qu’il faudrait se poser est :
                              et si au lieu de dépenser des milliards d’euros à installer ces fichues caméras, on s’en servait pour atténuer les effets du chomage, et d’aider la création d’entreprise, on diminuerait d’autant la criminalité ?
                              les plus riches attaquent rarement les banques...quoique... !
                              il y a des moyens discrets et quasi légaux de le faire.
                               smiley


                            • Pyrathome pyralene 4 janvier 2010 17:05

                              Un constat pertinent sur big brother qui tisse sa toile ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès