Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > BRUXELLES 17/04/2016 : Marche contre la Terreur et la Haine

BRUXELLES 17/04/2016 : Marche contre la Terreur et la Haine

Contre la Terreur et la Haine... ? Je ne marcherai pas ce 17/04/2016 à Bruxelles !....Non, j'ai déjà trop marché pour ou contre ceci ou cela avec chaque fois, ce même sentiment de m'être fait rouler. Non, je ne marche plus car à chaque fois j'ai découvert des manipulations, j'ai constaté des récupérations bassement électoralistes (le "m'as-tu-vu ?" de Nic. Sak. : ça suffit ! ). A chaque fois, il y a eu des infiltrations (des casseurs "extrémistes", en veux-tu, en voilà). Marcher contre la "Terreur et la Haine", celle qu'"on" nous fait subir, et cela pour me faire croire que plus je marcherais "fort", moins j'aurais peur, comme les gosses, qui dans le noir, chantent à tue-tête en descendant les escaliers de la cave ? Je ne marche pas dans la propagande qui marche au pas, à propos ou pas, au rythme de slogans. Car, pour encore pasticher Brassens : marcher contre la Terreur et la Haine, "c'est bien beau, mais lesquelles"...

A peine sortis de la "manif", nous reprendrons, sans peur, le volant (et la course contre la montre) en faisant des doigts d'honneur à ceux qui, dans les bouchons, ne respectent pas "notre" priorité, comme "dab". Nous retournerons également, sans peur, dans le métro, en nous marchant, sans gêne, sur les pieds des uns des autres (et en plus, là, il y en a vraiment qui schlinguent ! Doukipudonktan, Raymond Queneau ?). Alors que de pauvres ados continueront de s'harceler, sans Haine, les uns les autres, sur Face Book, jusqu'à s'en faire mourir, nous, nous communiquerons sur les réseaux sociaux, nos plus originaux selfies de la manif, pris avec nos smartphones, pour que nos "amis" soient les premiers à cliquer : "Like !" sur le net.....

Il nous faudra donc de l'essence pour nos voitures ; essence venant d'Arabie, via Daesh ?. Il nous faudra de l'électricité pour notre métro ; produite par "électro - paradis -fiscaux" via le Panama ? Il nous faudra du coltan rwandais pour nos GSM ; via les petits creuseurs du Kivu ?

En plus, je refuse de décréter, comme le fait Charlie Hebdo (sauf votre respect), que "tout est pardonné".....Que certains s'arrogent le droit de décider du pardon, s'autoproclamant de ce fait, et premiers injuste agressés, et donc, seuls juges intègres, c'est leur affaire. Mais la justice des vainqueurs reste toujours aussi une justice de défaites, de combats, d'armes, de tueries et de monuments aux morts ; jamais une justice de vérité, de repentance, de paix et d'espoir. Assez de marches funèbres et de danses macabres. Assez de dessins humoristiques, de spectacles mis en scène pour des vedettes (même d'origine belge) qui, elles, ne risquent pas de se voir retirer "la" nationalité.....

L'initiative sincère des marcheurs de ce 17/04 m'inspire le respect pour la compassion dont elle est l'expression. Mon empathie est également totale avec toutes les victimes des tueries. Les gestes et les attitudes de ce 17/04, avec leurs rites et leurs clergés, catalysent la dynamique nécessaire du deuil. Tout ceci doit, sans doute, faire partie d'une psychothérapie de groupe, dont nous avons peut-être tous besoin, à laquelle nous devrons tous avoir, un jour, recours. Car "cela" s'est passé tellement près de chez nous !

Mais malgré tout, je ne marcherai pas contre la Terreur et la Haine dans un pays où "on" ne respecte pas la Constitution en envoyant l'armée "de son propre peuple", à l'étranger (Libye, Syrie, Irak, Mali) sur base d'une décision prise par deux Ministres avant l'aval du Parlement. Non je ne marcherai pas contre la Terreur et la Haine dans un pays qui se prépare à acheter de nouveaux chasseurs bombardiers capables de "larguer" la dernière génération, le dernier cri des armes nucléaires de l'Otan, et ce, moyennant, en plus, l'acquisition d'avions-citernes ravitailleurs en vols (la Belgique fait 300 Km sur 125 !!!!! L'Iran est à 5.500 Km de Bruxelles ! Pas besoin de petits dessins !). Faut-il vraiment qu'à la barbarie inhumaine des Kamikazes, nous en opposions une à visage humain ?

N'y aurait-t-il pas d'autres structures de raisonnement ? Evidemment mai'68 a accouché de Bernard Kouchner, de Daniel Cohn-Bendit et autres récupérés.... Andrè Malraux, lui, au moins a pu dire en 1939, à propos des Brigades Internationales : "La guerre civile d'Espagne nous a appris qu'on peut avoir raison et perdre la guerre". Bien sûr les CCC, OAS, Rote Armee Fraktion, Brigades Rouges, Sinn Féin, Mesrine, Haemers, Gladio, ETA, etc. ... c'étaient un amas, une nébuleuse d'intellos universitaires de gauche ou de droite et bien de chez nous !...Pas de petits dealers de banlieues, pas des deuxièmes générations d'émigrés de faubourgs, pas des voyous de la périphérie...... Et puis, surtout, nous, à quinze ans nous avions l'opportunité, quant on avait fait trop de graves conneries, d'aller s'engager à la Légion Etrangère pour tuer du nègre, du viet ou du fellagha. Mais à cette époque on ne trouvait ni Allah, ni Hash ni Kalash à tous les coins de rues des quartiers déshérités des cités....

En tant que mécréant, ce ne sera pas en marchant que je n'aurai plus peur de mourir ou que je mériterai mon paradis, là-haut, au plus haut dans les cieux, à côté du leur. Car ne faudrait-il pas croire Boris Vian qui "est descendu chez Satan ! Et là-bas, c'était épatant !..."

En voyant tous ces Mohammed, Achmed et autres Abdellah, je ne peux m'empêcher de penser encore à Brassens : "Si je n'avais pas dû rencontrer le succès, j'aurais, tout comme toi, pu virer malhonnête, je serais devenu ton complice qui sait ?....."

Je dédie donc ma non-participation à la marche contre le Terrorisme et la Haine de ce 17/04 à Bruxelles, mon silence, à tous les proches des victimes du Musée Juif, de Toulouse, à ceux de Nairobi, de Charlie Hebdo, de Tunis, du Bataclan, à ceux du Caire, de Tokyo, de Bologne, d'Utoya, à ceux des Terrasses à Paris, à ceux de New York, de Bamako, de Londres, à ceux de la station Malbeek, à ceux de Madrid, de Bengazi, de Kaboul, de l'aéroport de Zaventhem et à tant d'autres victimes inconnues et anonymes. En effet, je pense que je ne dois pas m'arrêter aux "bruits de fonds" de l'expression légitime de tous ceux qui, sincèrement, veulent devenir maîtres des instruments d'un changement et qui escomptent, en marchant, initialiser ce changement. En m'abstenant de la marche, je voudrais néanmoins rendre hommage à la pudeur, à la retenue et à l'humilité de tous les proches des victimes. Je voudrais leur dédicacer mon silence et citer en guise d'expression de l'admiration qui leur est due, un texte de Vinciane Despret (philosophe et psychologue) : "Un de mes amis ornithologue a passé des années à étudier le chant de l'alouette des champs. Pendant toutes ses années, il les a enregistrées, se demandant ce qui importe, dans le chant d'une alouette pour une autre. Est-ce le rythme ? Sa modification restait sans effet. De même pour les fréquences, l'intensité, l'ordre des notes : les effets étaient sans commune mesure avec les altérations. Il nous a fallu dix ans, me raconte-t-il, dix ans d'essais les plus divers, tous aussi infructueux, il nous a fallu dix ans pour apprendre que ce qui importe dans le chant de l'alouette, ce qui fait signification, ce sont les silences".

"Aux franges de l'expérience" - Dans : "Les ondes de Love" - Edith Dekyndt - MAC's Grand-Hornu (B)


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Elliot Elliot 15 avril 21:22

    Vous ne marcherez pas.

    Grand bien vous fasse, vous échapperez ainsi au risque d’ampoules qui menacent ceux qui mènent une vie trop sédentaire mais vos arguments pour vous abstenir ne sont pas seulement spécieux mais particulièrement démagogiques.
    Ceux qui vont marcher n’ont pas moins de compassion pour les victimes que celle que vous vous croyez obligé d’étaler mais ils refusent un amalgame ravageur qui ne pourrait que précipiter de nouveaux drames.

    Je n’ai pas de doute que vous pourriez avec ce genre de prose vous attirer beaucoup de sympathie de la part de ceux qui sont dirigés par leurs préjugés obsessionnels mais le procédé me semble bas qui consiste à dénigrer ceux qui persistent à vouloir échapper au manichéisme primaire du « eux et nous ou pire eux contre nous ou nous contre eux «  


    • mmbbb 16 avril 16:40

      @Elliot ne vous inquiétez pas il y aura d’autres attentats comme l’affirme Valls . Si un jour l un de vos proche meurt dans ce genre d’acte, j’espere que vous garderez la tres froide tres froide


    • Elliot Elliot 16 avril 18:50

      @mmbbb

       Je vous sens déjà trépigner d’impatience et vous pourlécher les babines à la perspective de pouvoir en imputer la responsabilité aux marcheurs .

    • Bertrand Loubard 16 avril 22:07

      @Elliot

      Merci pour toutes ces réactions.....Je ne pensais pas devoir blesser qui que ce soit en pensant ne pas marcher, en le disant et en ne marchant pas....Mais je dois reconnaître que j’ai dû me tromper....et donc je me dois de dire à tous ceux que j’ai involontairement blessés qu’il n’entrait nullement dans mes intention de les agresser.

      Je dis simplement qu’il faut peut-être relire la « Légende Dorée » de Jacques de Voragine, pour s’apercevoir alors, que tous les saints martyrs de la chrétienté ont, en prison, guéri des milliers d’aveugles, muets, sourds, paralytiques et mécréants de tous poils et surtout, ils les ont tous convertis..... (comme procède la « radicalisation » en milieu carcéral actuellement) et puis il y a eu les croisades....les lieux saints... et importé avec le savon d’Alep, l’hygiène, les progrès (de la médecine, des mathématiques, de l’astronomie) et, condamnée par l’Eglise : l’arbalète....Si vous regardez sur une carte le trajet de ces croisades vous sous rendez compte que l’actuel crise des réfugiés et de la migration a exactement les mêmes itinéraires (en sens inverse l’une de l’autre, toutefois). Le savon d’Alep est remplacé par les différents types de pétrole acheminé par les pipe - lines, « propriétés » des uns ou des autres mécréants....pour ce qui est des lieux saints...il ne faut plus trop compter là dessus eu égard aux stades de foot financés par Gazprom ou par les Emirats...Par contre pour ce qui est des drones, c’est la même répulsion bien compréhensible d’ailleurs, de la part de chacun, c’est le même comportement que vis à vis des arbalètes : le parallèle est frappant..... Où est l’évolution, ou du moins le changement ?

      Pour finir, il faut aussi savoir que les manifestations publiques sont soit revendicatives, soit événementielles et nécessitent toutes une autorisation des autorités locales...même la manifestation publique d’une intime opinion personnelle n’est pas libre car susceptible de provoquer un désordre publique ...or la discipline citoyenne interdit les désordres, en démocratie...... Dès lors les « manifestations » n’en deviendraient-elles pas comme l’école, l’hôpital, l’asile d’aliéné, la prison et l’armée les lieux du triomphe de la discipline « inéluctablement » acceptée.... ? En plus, il faut bien réfléchir au rapport Droit et Discipline..... !


    • Elliot Elliot 17 avril 13:32

      @Bertrand Loubard

      Je dois dire que votre réponse me touche non comme une flèche au cœur ce qui serait exagéré mais la pertinence de vos raccourcis historiques.

      En premier lieu les regrets sont superflus et si j’ai engagé la polémique ce n’est certes pas parce que je me suis senti outragé.

      Vous exprimez votre opinion qui est aussi légitime qu’une autre.

      Il n’est pas interdit de considérer les organisateurs de cette manifestation comme de doux rêveurs voir même d’infâmes collabos ou des ennemis de l’intérieur ( ce qui n’est, me semble-t-il, pas votre cas )

      Ceci étant, j’ai donc apprécié le ton de votre repartie .

      J’y mettrais pour ma part un bémol : la croisade est menée présentement par les forces aériennes occidentales ( les drones sont les flèches des arbalètes modernes ) avec au sol des officines liées à des services secrets notamment américains et britanniques, chargées de déstabiliser le pouvoir légal de la Syrie ; les mouvements de population qui en résultent sont un dégât collatéral qu’il faut assumer sinon avec bienveillance – c’est beaucoup demander à certains - mais avec résignation, autrement dit le flux est en réalité un reflux et les « envahisseurs » sont des fuyards...

      Vous avez fait l’inventaire - non exhaustif d’ailleurs - de tout ce que nous devons à l’Orient, posons-nous la question en sens inverse.

      Que nous doit l’Orient ?

      On passera sur les bienfaits de la colonisation, il y a suffisamment de gens pour les regretter...

      Entre autres joyeusetés, les accords Syke/Picot ! semant à la chute de l’empire ottoman les ferments de toutes les convulsions qui traversent le Moyen-Orient avec la définition de frontières tirées au cordeau sans considération de la diversité des peuples qui peuplaient ces régions, des frontières qui sont en train de craquer sous le poids des particularismes trop longtemps ignorés sinon ouvertement opprimés ( par exemple, les Kurdes, seul peuple au monde à qui est dénié le droit de disposer légitimement d’un territoire et qui s’affranchissent progressivement des règles internationales pour imposer leur continuité territoriale, n’en déplaise à tous ceux qui leur nient ce droit )


    • Massada Massada 15 avril 21:46

      Entre la marche et passer la nuit debout il faut choisir smiley



      • tf1Groupie 15 avril 21:49

        @Massada

         smiley

        On pourrait essayer : « Marcher Debout la Nuit » , histoire d’être rassembleur.


      • berry 16 avril 17:27

        Cette marche contre « le terrorisme et la haine » est une récupération manifeste de l’extrême-gauche.
        Comme c’est la seule manifestation autorisée, on peut en déduire qu’elle a aussi l’agrément du pouvoir libéral en place.
         
        Lisons l’appel du collectif qui organise la manifestation : 
        « La terreur a pour but de semer la discorde, la haine et l’extrémisme ».
         
        On passe du terrorisme islamiste à la haine et à l’extrémisme. Dans la bouche de Valls ou des socialistes on sait qui est visé d’habitude : Soral, Dieudonné, le FN, et d’une façon générale tous ceux qui s’opposent aux guerres de l’Otan et sont de près ou de loin patriotes.
         
        "Cette marche sera l’expression de notre unité dans la diversité et l’occasion de remettre en avant notre envie de vivre ensemble"
        .
         
        Ah, voilà, on y arrive.
        En deux phrases, on est passé de la manifestation contre le terrorisme au soutien à l’immigration de peuplement et au vivre ensemble.
        Le Vivre Ensemble, c’est le mot d’ordre d’un nouveau totalitarisme qui nous est imposé en haut lieu, contre notre volonté et en dehors de toute consultation démocratique.
        C’est une idéologie suicidaire qui peut s’avérer plus dangereuse à moyen terme que le communisme ou le nazisme.
         
        Au jour le jour, c’est un enfer pour ceux qui sont obligés de le subir.
        Un exemple à Créteil :http://www.bfmtv.com/societe/creteil-une-collegienne-rackettee-et-torturee-par-des-adolescentes-966799.html


        • panpan 17 avril 10:04

          Ces nuits debout sont totalement noyautées par les anti-fa

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès