Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Burqa. Et le débat accoucha d’une souris

Burqa. Et le débat accoucha d’une souris

Pas de loi d’interdiction totale dans le texte que déposeront demain, à l’issue de six mois d’auditions, les élus chargés du sort de la burqa dans l’espace public. Celle-ci sera bannie des administrations, transports, hôpitaux et écoles, si leur conseil est suivi, mais pourra continuer de circuler sans rien voir. Au lieu de l’amende dissuasive proposée par Coppé, jugée inapplicable par MAM, et « stigmatisante » par Hamon, la sanction sera le refus du service demandé à quiconque aura le visage masqué.

Soucieux, en tant qu’élus, de ne pas froisser de potentiels électeurs, ainsi sans doute que de ne pas chatouiller d’éventuels terroristes, les rédacteurs du projet préconisent en effet une "disposition interdisant de dissimuler son visage dans les services publics", visant tous les publics. Plus question, donc, d’entrer dans une mairie sans ôter son heaume, son masque d’Halloween, ou sa cagoule du Ku Klux Klan... Compte tenu du nombre de citoyens concernés, on peut conclure avec le gros des politiques à l’inutilité d’un débat qui fut aussi long que mouvementé.

Le symbole occulté

Alors que les premières conclusions de la commission, loin de passer sous silence le symbole que représente l’accoutrement, y voyait "la partie émergée de l’iceberg intégriste", voilà que l’emblème de la révolution islamique, dénoncé par tous, mais pas au point de s’y opposer formellement, est mis au même plan qu’un casque de moto ou qu’un masque de Mickey.

Faux argument

Toujours aussi attaché aux droits des femmes, qu’il en ait ou non à sa tête, le PC s’oppose à la loi comme il s’opposa jadis à leur droit de vote - cette fois encore, bien entendu, "dans l’intérêt général" - ; le PS, quant à lui, voit dans ce camouflage une liberté relative pour les musulmanes, qui sans quoi, paraît-il, ne seraient même pas autorisées à mettre le nez dehors. Ce "mieux que rien", argument déjà utilisé par Martine Aubry pour créer à Lille des horaires de piscines séparés, et avant elle par un certain nombre de hauts responsables français sous l’Occupation, est indigne mais surtout, en l’occurrence, inefficace : pensent-ils réellement, ces élus de droite, de gauche ou plutôt, pour paraphraser Finkielkraut, "du sens du poil", qu’un mari intégriste, plutôt que de voir jeté en pâture le visage de sa femme, préférera se taper jour après jour la sortie de l’école, pour y attendre ses rejetons tenus, rappelons-le, d’y aller ? S’entretenir avec leurs instits, passer au square, leur donner à goûter, les torcher ? Qui ira au supermarché, si ce n’est sa femme, dévoilée en cas de loi ?

NPNS soupçonné d’arrière-pensées électorales

La réaction la plus embarrassante pour nos frileux vient peut-être des NPNS (Ni putes ni soumises), filles des cités rebelles à leur culture d’origine, seules, désormais, à oser faire entendre les revendications féministes dans l’Hexagone. Choquées par l’attitude du "1er parti laïque de France", elles ont manifesté ce lundi 25 devant le siège du PS, lequel y a vu "une instrumentalisation du pouvoir en place", incarnée par la fondatrice du mouvement, Fadela Amara. "Reviens, Marianne !!" criaient les manifestants. "Ils sont devenus fous !"

Dessin pris sur le blog de Frédéric Poitou. Y lire l’inerview d’Asma Guenifi, de NPNS
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

436 réactions à cet article    


  • balthasar1er 26 janvier 2010 09:54

    Et ça continue la burqa, la burqa et encore la burqa,c’est vraiment le cas de le dire on accouche d’une souris,on a réussi à noyer les problèmes économiques,les questions du capital, la délinquance financière, les privilèges d’en haut sous un bout de tissu,chapeau aux dominants et un grand bravo à leurs serviles relais,les chiens de garde de la bourgeoisie.


    • manusan 26 janvier 2010 10:13

      justement Abdel, c’est fini cette histoire. Maintenant les nazi vont pouvoir défiler en tenue de SS le bras tendu bien haut au nom de la liberté vestimentaire universelle des droits de l’Homme.


    • Romain Desbois 26 janvier 2010 18:21

      C’est sur que les nazis défilant en costume cravate c’est acceptable. Par contre ce qui choque c’est la tenue. Ha non pas alors soyez fachos mais pas en tenue. Soyez intégriste mais en mini jupe.


    • manusan 26 janvier 2010 10:11

      Que l’on soit pour ou contre le port de la Burka, la manœuvre était dans la même lignée que le débat national, à l’origine purement électoral, était-ce un bon calcul ? pas si sûr. Juridiquement parlant, difficile de faire appliquer une telle loi (et qui nous dit que le conseil constitutionnel et l’UE ne la fasse pas sauter, une fois votée ?). Ça rappelle d’ailleurs, toutes ces innombrable lois que l’on sait inapplicables avant même de les voter mais qu’on vote quand même histoire de dire : on en a parlé, voir même, on s’est occupé du problème.

      Sauf que depuis le débat national et cette histoire de voile intégral, qui n’aboutissent à rien, si vous suivez les commentaires des journaux les plus lus (Marianne, libé, figaro, LCI, rue89, et même agoravox), et bien reconnaissons qu’un abcès a été crevé qui pourrait se résumer par  : Y EN A MARRE.


      • Yann Amare 26 janvier 2010 14:55

        La burka, la burka, les cons n’ont que ce mot à la bouche (c’est même à ça qu’on les reconnait)...

        J’en ai jamais vu personnellement !!!...Du voile intégral j’en ai vu deux l’année dernière (pourtant j’habite un quartier ou il y a beaucoup de musulmans), alors bien sûr cette histoire est du foutage de gueule intégral...

        On nous amuse, on nous distrait, on nous prend pour des débiles mentaux...

        Bien sûr cette affaire est du racolage électoral caractérisé, faut voir à qui ça s’adresse...Aux connards de racistes bien sûr, tendance demeuré congénital, il y en a qui trainent leurs rangers par ici, ce post leur est adressé !!!...  smiley —O smiley —(( smiley


      • Nobody knows me Nobody knows me 26 janvier 2010 15:06

        et bien reconnaissons qu’un abcès a été crevé qui pourrait se résumer par : Y EN A MARRE.

        Ouais, sauf que le « y en a marre », il a 30000 significations... Et non une seule signification bien définie.


      • balthasar1er 26 janvier 2010 10:13

        @la bêtise féministe
        « d’éventuels terroristes »
        Les premiers terroristes sont les criminels occidentaux,les « multinationales du bien »,les marchands de canon les pantins politiques et leurs troupes de mercenaires,il suffit de regarder le résultat du parachutage de la démocratie à l’aide de bombes à fragmentation en Afghanistan ou en Irak , pour démontrer l’étendue de l’hypocrisie du système démocratique occidental et identifier les véritables terroristes.


        • manusan 26 janvier 2010 10:17

          sympa ton image. Dis moi, c’est bien une AK47 que tu portes là ?

          Je vois que maintenant les terroristes boycottent les produits made in OTAN pour revendiquer leur amour du genre humain,


        • balthasar1er 26 janvier 2010 10:20

          @manusan
          J’ai décidé de tirer les c... planque toi !


        • manusan 26 janvier 2010 10:35

          si seulement les cons pouvaient se tirer tout seul.

          ... comme le prévoit l’Hijrah (code de conduite d’un bon et vrai musulman, tu peux pas comprendre)


        • ELCHETORIX 26 janvier 2010 22:36

          ah oui le manusanstête , tu as l’air fin de donner de l’ironie avec ta casquette de confédéré US !
          ya basta y hasta la victoria siempre !
          RA .


        • LE CHAT LE CHAT 26 janvier 2010 10:22

          si certaines se balladent avec de pareils accoutrements , au nom de quoi pourrait on interdire de se rendre dans les mosquées déguisés en cochons ?  smiley


          • balthasar1er 26 janvier 2010 10:24

            @Le chat
            tu peux toujours t’ essayer à l’exercice si ça te chante,tu risques quelques problèmes avec les barbus le roi de la palabre et de l’inaction.


          • K K 26 janvier 2010 10:30

            ah mais si ils sont violents les barbus, on peut les coffrer pour voie de fait.... et les expulser si ils ne sont pas français.


          • balthasar1er 26 janvier 2010 10:34

            @K
            On ne vient pas t’emmerder chez toi,vous êtes des pitres racistes et intolérants


          • LE CHAT LE CHAT 26 janvier 2010 10:36

            @abdel

            j’en ai vu 3 aux puces ce week , on aurait dit les ZZ TOP en djellabah !  smiley


          • K K 26 janvier 2010 10:43

            abdelkader,


            vous êtes le premier à me qualifier de raciste. Je n’ai rien contre l’Islam (de très bons amis Algériens ont passé l’été chez moi). J’ai beaucoup à reprocher aux idiots intolérants et fanatisés qui agressent tous ceux qui ne pensent pas comme eux. Et la Burqa est leur affiche en ce moment. Vous faites le choix de les défendre, Je ne vous le reproche pas tant que vous restez dans les mots. Si vous frappez, alors il existe des lois. C’est tout

          • balthasar1er 26 janvier 2010 10:49

            @K
            Je défend la liberté de conscience,ce débat est d’un profond ridicule, il ne sert qu’à masquer la faillite du pouvoir politique rien d’autre.Qui vous parle de violence ? c’est l’autre imbécile qui veut jouer aux téméraire pour plaire à sa petite brigade,il n’a tout simplement pas les moyens de ses politiques ni le courage de ses prétentions.


          • LE CHAT LE CHAT 26 janvier 2010 10:51

            @abdel

            toi qui en a , va défendre la liberté de conscience dans ces républiques islamiques à la con dont tu nous rabache les vertus !


          • Paradisial Paradisial 26 janvier 2010 12:39

            Le Chat,

            Tu voulais parler plutôt des républiques sionistes à la con je présume, toutes aussi islamiques que celles occidentales sont véritablement tzioncratiques.


          • DESPERADO 31 janvier 2010 12:36

            Le chat
            Au nom de quoi on ne pourrait pas aller dans les mosquées déguisés en cochon ?
            Quand on a un qi comme le tien , on est considéré comme irresponsable, tu as parfaitement le droit de te rendre dans une mosquée déguisé en cochon, comme tu as le droit te déhuiser en nazi et te rendre dans une synagogue ou en romain et te rendre dans une Efglise.
            Tu es une fiante raciste, mais ça tu le sais déjà.
            Pauvre minable


          • Big Mac 26 janvier 2010 10:33

            Cette histoire de burqa est révélatrice du niveau de putréfaction de nos institutions gouvernantes. Car la burka comme le souligne monsieur Guérin président de la commission n’est que la partie visible de l’iceberg et même si la burka était mise sous le coup d’une interdiction totale, cela n’aurait aucune incidence notable sur la montagne de problèmes causés par les dérives de l’islam.

            Comment en sommes nous venus à cette impasse ? Par une synergie maléfique qui a conduit a l’importation massive de l’islam par la majorité de droite pour faire baisser les coûts de la main d’oeuvre et par l’opposition de gauche pour se constituer un vivier électoral.

            Jamais l’avis des français ni leur bien-être n’a été pris en compte par nos institutions gouvernantes, le coût à payer de cette politique désastreuse dépasse de loin les prévisions les plus pessimistes, car nous voilà maintenant dans uns processus fatal dont l’issue inévitable est une guerre civile, déjà larvée en certains points de notre territoire.

            La majorité et l’opposition continuent de conforter leur politique suicidaire, la majorité par une hypocrisie qui consiste à virer quelques intégristes tout en continuant l’importation massive et l’opposition par un déni de réalité et les souhait d’augmenter encore cette importation massive.

            Cette situation bien connue en informatique sous le nom de deadlock est l’interblocage d’un système du fait d’une boucle infinie, ou de deux processus s’attendant mutuellement, n’aura pas d’autre issue qu’une action brutale pour mettre fin à cette étreinte mortelle.

            Pour éviter la guerre civile, je ne vois pour ma part qu’une seule solution voter aux extrêmes pour faire tomber ce système putréfié, et j’en appelle au citoyens pour faire de même, quelle que soient vos convictions politiques ne votez ni pour l’UMP ni pour le PS mais pour des partis d’extrême droite ou d’extrême gauche, c’est le seul moyen que nous ayons pour virer les malfaiteurs qui ont dérobé la démocratie.


            • balthasar1er 26 janvier 2010 12:55

              @Ab et MCM
              elles sont belles vos troupes de bras cassés,ça dépose les armes avant la bataille,restez chez vous regarder la télavi vision hahahaha


            • Rounga Roungalashinga 4 ever 26 janvier 2010 13:00

              On vous attend en première ligne dès que la guerre civile éclatera, Abgeschiedenheit.


            • Big Mac 26 janvier 2010 13:19

              Abgeschiedenheit,

              Oui je pense la guerre civile d’autant plus inévitable que nous continuerons à importer massivement l’islam.

              Alors j’appelle d’abord au plus pressé donc à renverser la cause de cette importation à savoir les politiciens véreux de cet état complice de l’invasion, parce qu’en cas de guerre civile ces vendus enverraient certainement leurs troupes au secours des colons et contre leur propre peuple.

              Si les politiciens collabos sont pris à la gorge et partiellement évincés des systèmes de décision, il y a une chance que la libération s’opère avec l’accord des autorités ou du moins leur passivité, et donc avec le moins de violence possible et de plus grandes chances de succès rapide.

              Mais affrontement il y aura, c’est sûr et certains car il s’agira de combattre les intégristes qui se sachant débusqués emploieront dès lors le va tout du terrorisme contre la population. Et lors de ce combat, nous verrons assurément des musulmans prétendument modérés s’allier avec leur coreligionnaires intégristes.

              Combat obligatoire donc mais sur un double front : Contre les collabos et contre les colons.


            • Serpico Serpico 26 janvier 2010 13:25

              Big M---- "même si la burka était mise sous le coup d’une interdiction totale, cela n’aurait aucune incidence notable sur la montagne de problèmes causés par les dérives de l’islam."

              ***************

              Il faut donc interdire l’Islam.

              Tu en rêves, dupont-lahaine ?

              Allez sois courageux. Dis-le.


            • Big Mac 26 janvier 2010 13:34

              Affirmatif, Serpico, le coran devrait être interdit de parution en Europe au vu des multiples appels à la haine contre les non musulmans et à la discrimination contre les femmes.

              Je vous signale qu’une commission européenne à déjà déclaré la sharia incompatible avec la démocratie, et qu’il faut une sacrée dose d’hypocrisie pour interdire le reicharia et autoriser mein korampf.


            • A. Nonyme A. Nonyme 26 janvier 2010 13:35

              MCM, si le constat est acceptable, pensez-vous vraiment que les extrêmes soient qualifiés pour restaurer la République ? J’ai comme un doute...


            • Big Mac 26 janvier 2010 13:41

              A.Nonyme,

              Je pense que le vote aux extrêmes ne conduira pas à la désagrégation du système démocratique, mais aura un effet massue sur les malandrins qui ont confisqué la démocratie. En effet la France est un pays trop important pour que ses voisins le laissent livrée à une dictature mais le passage par un système dur est obligatoire pour la libération.


            • Nobody knows me Nobody knows me 26 janvier 2010 13:48

              Cette situation bien connue en informatique sous le nom de deadlock est l’interblocage d’un système du fait d’une boucle infinie, ou de deux processus s’attendant mutuellement, n’aura pas d’autre issue qu’une action brutale pour mettre fin à cette étreinte mortelle.
              Pour éviter la guerre civile, je ne vois pour ma part qu’une seule solution voter aux extrêmes pour faire tomber ce système putréfié.

              C’est beau comme du lerma....
              Vous ne valez pas tripette en informatique, mcm !! Le genre à formater son PC lorsque sa connexion internet plante... Pour régler le « deadlock » de la France, il suffit de rebooter le pays.
              Pfouaaaaaa rrrrrr rrrrrr rrrrrrr rrrrrrr !!
              Oh putain comment j’ai été bon là !!


            • Nobody knows me Nobody knows me 26 janvier 2010 14:11

              Hey mcm, attention aux NullPointerException... *rofl*


            • Nobody knows me Nobody knows me 26 janvier 2010 15:25

              Ben quoi ? Personne a compris ma vanne sur les NullPointerException ??


            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 janvier 2010 17:46

              Ben si on comprend la vanne sur le null pointer exception !


            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 janvier 2010 17:48

              ... mais vu que c’est dans la JVM il n’y a pas besoin de rebooter l’ordinateur !

              Ceci étant dit, je trouve l’expression paradoxale compte tenu du fait qu’on n’a pas accès aux pointeurs en Java.

              Voilà ce qui arrive quand on fait n’importe quoi avec les strings !


            • Barrous Barrous 26 janvier 2010 17:58

              Try.... Catch smiley

              Tout le monde devrait faire comme Big Mac : il était musulman, il est venu en France puis il a changé de religion. Il a un tout nouveau dieu maintenant smiley
              Il a installé le nouveau service pack de l’Elysée : identite_nationale.exe  smiley

              @ Big Mac
              Tu devais certainement être un de ces musulmans incultes, et il y en a pas mal. Ne savais-tu pas que ces versets appelant soit disant à la haine du non musulman sont des versés qui sont venus autoriser le prophète à combattre ceux qui les persécutaient, et principalement ceux de Quraïch ? Comment explique-tu les versés qui disent : « ...Et discute avec eux de la meilleure façon... » 16-125 ou « A vous votre religion, et à moi ma religion » 109-6 et j’en passe...
              Est-ce un dieu qui se contredit, ou est-ce le fait qu’il y ait des versées atemporels et d’autres non, et qu’il faut donc remettre les choses dans leurs contextes ?

              Et puis, à supposer que ce que tu dis soit vrai ( mm si c faux mais bon...), ne sais-tu pas que les « appels à la haine » fusent aussi dans la Torah et la Bible ? Donc il faudrait interdire aussi le christiannisme et le judaisme, n’est ce pas ?
              Mais tu vas me dire que les juifs et le chrétiens ne causent pas de problèmes contrairement aux musulmans. AAAAAAAAH, il ne s’agit plus de religions maintenant mais de personnes !

              Alors monsieur Big Mac, si vous voulez être cohérent avec vous même, soit vous demandez d’interdire toutes les religions, soit vous demandez de sanctionner les personnes et non d’interdire les religions, et dans ce cas là il n’y aura plus de prolbèmes avec l’Islam.

              Vouns n’êtes pas un défenseur de la laïcité, vous un dangereux extrémiste !

              Une dernière chose : si une guerre civile finit par éclater (je ne pense pas qu’on en arrivera là, mais si c’est le cas ça sera grâce à des gens comme vous) j’espère que vous serez en première ligne pour combattre ces chiens de musulmans smiley

              C’est un comble : l’immigré Big Mac vient en France et demande d’interdire même aux musulmans français de souche leur religion !!!!


            • Big Mac 26 janvier 2010 18:13

              Mets non fraire Barrous, j’et retrouvai la vret relijion de pet !


            • Barrous Barrous 26 janvier 2010 18:17

              @ Big Mac

              Ca se sent : ça puuuuue smiley


            • Big Mac 26 janvier 2010 18:19

              Caumant tu ause mauquez le sein nom de mo laugo ?


            • Romain Desbois 26 janvier 2010 19:49

              Allez j’ai trouvé de quoi contenter tout le monde. il suffit que chacun porte des lunettes scanners corporels (comme dans les aéroports) !
              Comme ca c’est pas grave si elles portent la burqa, de toutes façons on verra tout le monde à poil ! smiley


            • LIBERTE LIBERTE 26 janvier 2010 20:29

              L’islamophobie, ce n’est pas la haine, mais la peur de l’islam

              Avant de répondre à la question « peur de quoi » ?, relevons avec d’autres que la peur comme la haine, qui en est le prolongement compulsif, procède de l’ignorance. Depuis, on voit des masses de ces nouveaux « islamophobes » combler frénétiquement cette ignorance en se transformant en experts de Coran, commentant tel verset et critiquant telle sourate. Mais la plupart d’entre eux ne connaissent rien de ces musulmans qu’ils décrient et qu’ils n’ont en fait aucune envie de connaître. Leur opinion est faite. Il y aurait une poignée de bons musulmans laïques, qui se caractériseraient par leur capacité de partager avec « nous » un bon verre de rouge, un peu plus de « musulmans modérés » qui rasent les murs en « privatisant leurs convictions » comme on le leur conseille (ce qui ne les aidera pas à trouver un logement ou un travail) et une masse de femmes enfoulardées, incapables de libre arbitre et victimes soumises de leurs pères, frères et maris qui ne doivent pas valoir grand-chose pour opprimer ainsi leurs femmes.

              Peur de quoi ?

              De voir un régime à l’iranienne s’imposer chez nous ? Car bien entendu, l’Iran est aujourd’hui le mal absolu. Mais dans le monde arabo-musulman, le mal absolu est ailleurs : il est en Palestine sous la botte de l’occupant israélien. La dernière vidéo sur You Tube a fait le tour du monde : un colon israélien en Mercedes écrasant en marche avant et en marche arrière un badaud palestinien devant des soldats israéliens impassibles. La litanie des crimes de Gaza n’en finit pas, un an après, d’égrener ses révélations. Mais l’Europe reste de marbre. Ça n’émeut pas notre opinion publique. Par contre, une journaliste soudanaise poursuivie pour tenue non islamique, quelques mariages forcés, quelques crimes d’honneur « nous » révulsent au-delà de tout. Il y a de quoi, bien sûr, mais que les indignations sont sélectives ! Pourquoi s’emballer sur les gamines de Dison que leurs parents voulaient scolariser avec un foulard islamique et ne rien dire de la circoncision, juive avant d’être musulmane dans nos contrées ? Ce n’est pas la même chose ? Non, c’est pire, car ce n’est pas réversible… Et ne parlons pas du libre arbitre des bébés…

              Donc peur de quoi ?

               
              Peur de l’envahissement de « notre » espace public – autant dire « notre » salon privé – par des signes qui ne nous appartiennent pas, que nous ne comprenons pas et qui nous chassent symboliquement d’un espace que nous ne voulons pas partager. (Pourquoi devrions-nous, dit la rumeur publique dont les nouveaux porte-parole autoproclamés redécouvrent – c’est trop drôle – l’identité « judéo-chrétienne » de l’Europe ? Ne sommes-nous pas « chez nous » ?) Or c’est exactement là que se joue la rencontre interculturelle : dans notre capacité de partager l’espace symbolique avec les nouveaux arrivants, selon les mots de ma grande amie Thérèse Mangot. Si nous n’en sommes pas capables, ce sera la guerre.

              Car « en face », il y a effectivement des discours symétriques qui sont tenus. Invité à parler des accommodements raisonnables par le Cercle des étudiants arabo-européens (un cercle remarquable, injustement qualifié d’intégriste par les habituels verseurs d’huile sur le feu), j’ai été confronté à une personne qui défendait le droit pour les musulmans d’être jugés selon la charia pour les litiges entre musulmans, et à une autre qui prétendait que la haine de l’Arabe constituait le fond de la pensée occidentale depuis Voltaire et Montesquieu. (J’avais entendu que c’était la haine du Juif, avec quelques arguments plus solides, mais ça ne m’avait jamais convaincu.) Une discussion tendue, assez inhabituelle pour moi dans ce sens, s’en est suivie. Après quoi le président du Cercle, Mohssin El Ghabri, m’a adressé le message suivant :

              Pour ce qui est de ma part, combattre les peurs, d’un côté, et combattre ceux qui les provoquent, d’un autre, relève d’une démarche fatigante parfois désespérante. A fortiori, lorsqu’on adhère au principe de la liberté d’expression et à une éthique de la discussion dénuée d’anathèmes en tous genre. Le combat est long et requiert de se battre sur tous les fronts. Les réactionnaires sont partout. Dans chaque “camp”, ils se répondent.

              La communauté musulmane renvoie à un spectre d’opinions très larges. Une infime partie de cette communauté ne veut en aucun cas s’accommoder, ne recherche aucun compromis sociétal, préfère jouer la carte de l’intégrisme (au sens propre) dans leurs revendications. Cette faction partage la même réalité (une dialectique) que ceux qui s’attachent à diaboliser les musulmans en attisant les peurs de leurs concitoyens. Mais même s’il ne s’agit que d’une très petite minorité, nous ne pouvons faire semblant qu’elle n’existe pas. Nous devons la combattre sur le terrain des idées. Ce que nous faisons au Cercle même si c’est très parfois très fatiguant j’en conviens.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Julie Dep

Julie Dep
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès