Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > C’est devenu une mascarade ...

C’est devenu une mascarade ...

De la déliquescence de notre démocratie moribonde 

Le front haut …

Il fut une époque, pas si lointaine, où pour aspirer à une élection quelconque, il fallait être un notable implanté, un homme qui usait de son prestige pour porter haut et fort une posture qui lui permettait de recueillir les voix de gens redevables, admiratifs ou simplement respectueux. Il était encore possible d'être un arpenteur de terrain, un militant acharné qui n'avait de cesse de rendre service, de démontrer par l'exemple la solidité de son engagement. C'était, vous l'avez constaté, une époque où il était conseillé d'être un homme pour atteindre le Graal.

Les temps changèrent ; le candidat idéal : celui qui avait de bonnes chances d'emporter la mise devait être bien fait de sa personne, avoir de la distinction et de l'entregent. Il lui fallait encore être dans une grosse écurie : celle de droite ou bien celle de gauche. La vie était facile pour les jeunes loups qui n'avaient qu'à choisir la bonne porte pourvu qu'il n'y ait pas un vieux lion installé à vie sur la place …

C'était alors une période bipolaire. La loi sur le financement des partis politiques assurant définitivement -on le pensait alors- la prédominance des deux mafias politiques. Ils avaient des moyens financiers tels que nul candidat en dehors de la famille n'avait la moindre chance. L'argent et l'alternance décidaient du résultat final entre les deux écuries gavées d'argent public. Les autres étaient présents uniquement pour servir de caution et perdre leur mise s'ils n'atteignaient pas la barre des cinq pour cent.

Les candidats cependant devaient encore avoir une certaine prestance. Il leur fallait battre la semelle sur les marchés, multiplier les réunions publiques pour donner le change et éventuellement faire la différence sur leurs collègues de la maison d'en face. Les autres, quoiqu'ils fissent, de toute manière n'avaient aucune chance : méprisés par la presse locale, ignorés par les électeurs qui se moquaient de leurs valeurs réelles pour ne choisir qu'à hue ou bien à dia.

Tout cela est désormais du passé. Il y a des gens exceptionnels, à la droiture exemplaire, à l'engagement sans faille qui sont laminés dès le premier tour. Leur crime : ne pas être reconnus comme étant l'expression de la colère. Laissons de côté les candidats des deux bandes inévitables : ceux-là auront toujours les votes des électeurs, attachés à vie à leurs couleurs. Pour eux, qu'importe les mensonges, les trahisons, les reniements et les coups tordus, ils recevront toujours la confiance d'un électorat aveugle, sourd et borné.

La grande nouveauté, c'est l'apparition des candidats faute de mieux dans le meilleur des cas ou malgré eux parfois. Ils n'ont aucune envie de se montrer, aucune idée personnelle à émettre, aucun talent dans le débat, pas le moindre sens de la répartie. Ils sont si mauvais que, pour faire un bon score, il vaut mieux qu'ils restent cachés, silencieux et mystérieux.

Car leur seule qualité est de suivre la grande prêtresse de la contestation. Ils sont les amis et les faire-valoir de la fille du père. Ils n'ont aucune proposition personnelle, ne sont souvent même pas en photographie sur la profession de foi nationale :généraliste, identique pour tous et sans rapport avec les élections du moment ; tous les gars de la marine se rangeant derrière l'icône conquérante.

Ces candidats récoltent sans semer à moins que ce ne soit la haine et la peur. Ils reçoivent les dividendes d'une exaspération sans limite, d'un ras-le-bol gigantesque, nourri savamment par les candidats des deux camps frères ennemis. Ils n'ont rien à dire, rien à proposer et pourtant, sans rien faire, ils atteignent les sommets. Ils piétinent les véritables candidats des alternatives possibles, qu'ils soient au Front de gauche ou bien derrière Dupont-Aignan, qu'ils se rangent dans une pensée souverainiste ou bien plus libertaire. Ceux-là, sont balayés comme fétus de paille quand les silencieux, les candidats fantoches raflent la mise sans rien dire ni rien faire.

Ces candidats de l'impossible ont le mérite de démontrer à quel point le vote est une mascarade. Les électeurs agissent sans réflexion, sans comparaison, sans peser les arguments. Ils préservent leurs avantages en se tournant vers les partis immobiles ou bien ils se tournent vers le vote crachat. C'est une roulette sans espoir où systématiquement sont éliminés ceux qui pensent par eux-mêmes.

C'est la logique des partis qui l'emporte. Les partis de l'établissement d'un côté et le parti du pire de l'autre. Le front haut, les porteurs de la flamme nationale s'apprêtent à rentrer dans des conseils départementaux sans la moindre connaissance réelle. Ils rejoindront ceux qui obéissent aux directives des chefs. Nos futurs conseils départementaux seront un savant dosage entre de gentils béni-oui-oui d'un côté, et de vrais méchants de l'autre. Tout va bien dans une démocratie de façade qui sélectionne les moins bons d'entre tous !

Vote-blanchement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.35/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • C'est Nabum C’est Nabum 30 mars 2015 08:25

    Billet publié un peu tard


    Le flot de boue a submergé le torrent de mensonges et d’égoïsme

    La bande des trois va se partager le gâteau, l’argent du financement des partis dominants.
    L’électeur ne compte pas 

    Démocratie des élites et des hypocrites 

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er avril 2015 10:22

      Vous visez les candidats du FN ?

      En fait de bande des trois, ils ont raflé peu de mise, avec souvent, moins de voix au 2e tour qu’au 1er, et des arguments ouvertement sectaires à leur encontre, qui ne sont pas loin des vôtres (« ne votez pas pour ces gens là y sont pas d’chez nous ! »). Je ne sais pas à Orléans mais c’était le cas chez moi


    • gaijin gaijin 30 mars 2015 09:17

      « C’était alors une période bipolaire. »
      c’est a dire maniaco dépressive ..........pas étonnant que les français soient les plus gros consommateurs de psychotropes au monde
      ( shit-alcool-antidépresseurs-anxiloitiques-somnifères-............. )

      droite gauche droite gauche c’est comme ça qu’on fait avancer les troupes

      et personne ne se demande ou on va .......

      quel est le sens .......


      • C'est Nabum C’est Nabum 30 mars 2015 14:06

        @gaijin

        Du bi on passe au tripolaire ... On ne peut pas dire que ce soit un progrès

      • gaijin gaijin 30 mars 2015 14:56

        @C’est Nabum
        non on passe au bipolaire  : on avait la droite et l’autre droite ( la pseudo gauche ) et on aura la droite et l’autre droite ( la droite nationale )

        tout cela est une imposture ou on pratique l’alternance dans la continuité de la politique et la confusion des idées et des genres .....


      • César Castique César Castique 30 mars 2015 09:28


        « Ils n’ont rien à dire, rien à proposer et pourtant, sans rien faire, ils atteignent les sommets. Ils piétinent les véritables candidats des alternatives possibles, qu’ils soient au Front de gauche ou bien derrière Dupont-Aignan, qu’ils se rangent dans une pensée souverainiste ou bien plus libertaire.  »

         

        Le Front national travaille au maillage du territoire, parce qu’il est, désormais, en mesure de la faire, et si Mélenchon et Dupont-Aignan étaient en mesure de le faire, on se demande quels fonds de tiroir ils en seraient réduits à racler pour relever le défi.

         

         

        Quant aux idées et aux propositions personnelles des aspirants élus départementaux, c’est de l’ordre de la farce. Surtout quand, grâce aux cadors de la sociale, ils ne savent même pas ce que seront leurs prérogatives au moment où ils entreront en fonction. 

         

         

        Et puis, vous devriez graver une réalité dans vos schémas de réflexion, parce qu’elle est l’une des causes fondamentales des succès du FN : c’est le seul parti politique français dans lequel les militants, sympathisants et électeurs peuvent scander On est chez nous !

         

        « A celui qui n’a plus rien, la patrie est son seul bien. » observait Jaurès en réponse aux crétins mal inspirés du « Manifeste » qui avaient cru pouvoir décréter que « Les ouvriers n’ont pas de patrie ».

         

        Voilà pourquoi la « fille du père » n’a pas fini de faire souffrir les mondialistes, les cosmopolites, les bobos, les citoyens du monde autonaturalisés et autres allumés des lendemains qui chantent.


        • C'est Nabum C’est Nabum 30 mars 2015 14:08

          @César Castique

          Si je suis un allumé c’est que j’ai encore des lumières dans les yeux

          La fille du père n’a que des intincelles, de celles qui vont mettre le feu aux poudres ...

        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 30 mars 2015 09:47

          @Nabum

          Pire qu’une mascarade...

          La France a peur du changement, voilà qui lui redonnera de l’espoir : Le Petit et sa coalition UMP ont la majorité et arrivent en tête dans une France qui n’en a plus !!!

          Je constate que les Français ne peuvent plus s’émanciper et se libérer de l’influence du Pendule Gauche-Droite pourtant figé et fossilisé !

          Désormais personne n’a plus rien à revendiquer, les français ont encore une fois fait confiance à ceux qui l’avaient trahi : La France globalement est foutue !


          • C'est Nabum C’est Nabum 30 mars 2015 14:09

            @Mohammed MADJOUR

            Je partage votre conclusion

          • fred.foyn Le p’tit Charles 30 mars 2015 10:17

            +++Article sensé...

            Mais tant qu’il n’y aura pas la proportionnelle intégrale les Français ne seront reprentés seulement qu’en parti..pas en totalité...Je trouve cette façons de faire des élus UMP/S indécent..juste pour conserver le pactole....Des « BOUFFONS »

            • C'est Nabum C’est Nabum 30 mars 2015 14:10

              @Le p’tit Charles

              La proportionnelle intégrable ouvre elle aussi la voie aux combines et aux magouilles

              Le tirage au sort me semble plus judicieux pour sortir de l’influence négative des mafias qu’on nomme ici Partis

            • HELIOS HELIOS 30 mars 2015 20:07

              @C’est Nabum


              ... ce que vous appelez « combines » et « magouilles » ne sont que des consensus ou des compromis.
              La proportionnelle *oblige* les députes qui representent les français a se mettre d’accord sur un projet en respectant leurs electeurs plutot que leur chef de parti.

              Alors evidement, les français voteront « MAL » ce qui ne plaira pas a l’elite, comme le referendum de 2005 ne lui a pas plu....

              Il faut savoir si la democratie respecte l’avis des citoyens ou l’avis des elites... pour l’instant je pense qu’il serait préférable d’obeir un bon sens populaire plutot qu’a la volonté des élites, si tant est qu’elles en soient !

            • Hector Hector 30 mars 2015 10:29

              Et pourtant on nous l’a bien dit que « c’est dans la marine qu’il y a le plus de cocus », mais rien n’y fait.
              Aveugles, sourds et bornés.


              • aimable 30 mars 2015 11:29

                @Hector

                bon dicton !
                j’ajouterai que dans tous les autres partis majoritaires, les dirigeants sont les armateurs , les adhérents et les votants sont tous des embarqués


              • C'est Nabum C’est Nabum 30 mars 2015 14:12

                @Hector

                Dans la marine on essuie des grains mais on ne sait pas de quelle nature ils sont ! 

              • Iren-Nao 31 mars 2015 09:36

                @Hector
                Je croyais que c’était une spécialité de chef de gare.

                Iren-Nao


              • JMBerniolles 30 mars 2015 10:55

                Dans la mesure où notre politique intérieure est déterminée à Bruxelles, notre politique extérieure à Washington, Tel Aviv et Ryiad, pendant que la Bourse nous prive de notre sidérurgie, d’Alsthom énergie ... et que l’on fonctionne à l’Assemblée avec le 49-3, aller voter signifie se soumettre à ce système dominateur.


                Dans ce contexte le FN est un leurre qui vise à canaliser des mécontentements, à conduire les gens à voter pour ceux mêmes qui les enfoncent depuis des dizaines d"années.

                Mais il n’est pas juste de dire que le FN ne propose rien. Il se sert de vrais problèmes qu’il ne résoudra jamais. La sortie de l’Euro et des institutions européennes est une obligation si l’on veut vraiment changer les choses.... 


                • Layly Victor Layly Victor 30 mars 2015 13:57

                  @JMBerniolles

                  Jean-Marie, tu oublies que tu t’adresses à un idéologue, donc il ne comprend même pas ce que tu dis. Traiter le FN par le mépris, comme le fait l’auteur, pour masquer la haute trahison des élites vis à vis de la politique énergétique, industrielle et internationale, c’est ce que font les journalistes appointés, ce qu’ils ont fait hier soir. Que le FN, dans les BdR, qui est largement en tête au nombre de voix final, devant la coalition, se retrouve avec deux sièges, ceci ne gêne aucun de nos grands démocrates. Et l’auteur de regretter amèrement le temps des notables !
                  Dans mon village, nous sommes dirigés par un grand démocrate PS.
                  Au premier tour : PS 162 voix, UMP 39 voix, FN 159 voix
                  Très démocratiquement, le maire appelle solennellement à voter UMP au 2ème tour, avec un mépris total pour la moitié de son village.
                  Résultat des courses : FN 196 voix, UMP (coalition) 176 voix. Il s’est pris une claque magistrale, car c’est un village historiquement socialiste. Les pauvres gens n’ont pas apprécié qu’on se foute de leur gueule ( dans ce village, ceux qui votent à gauche, ce sont maintenant les cadres qui habitent dans les lotissements luxueux, contrairement au passé).
                  Les bobo-socialos ne comprennent pas que ce sont les pauvres gens qui sont lassés. Ils vont nous remettre une couche de « gauche plurielle » avec les écolos et les frondeurs (et la bêtise profonde du PC). Je crois que, cette fois ci, Fessenheim va faire les frais de cette déroute, car il faudra bien donner de l’avoine à brouter aux verts.
                  J’ai eu hier le bonheur de ne plus participer à cette mascarade et je me suis senti très bien, libéré d’un fardeau.
                  J’ai vaguement regardé les « débats » à la mi-temps de France-Danemark et j’ai vu que la médiocrité était en constante augmentation. J’ai pu apprécier le « professionnalisme » des Appoline de Malherbe, Ruth Elkrieff et compagnie qui se sont ingéniées à parler de la « droite républicaine » et de la gauche, sans pratiquement jamais faire mention des résultats du FN.
                  Si la démocratie, c’est le mépris des pauvres gens, je préfère ne plus y participer.


                • C'est Nabum C’est Nabum 30 mars 2015 14:13

                  @JMBerniolles

                  Si je suis d’accord sur ces deux points, je ne considère pas que le vote FN se justifie par ailleurs à cause du danger qu’il représente pour la démocratie et la paix civile.

                • JMBerniolles 30 mars 2015 17:11

                  @C’est Nabum

                  Cela ne me parait pas être le seul danger pour la Démocratie.
                  Quelle Démocratie d’ailleurs ? 

                • gaijin gaijin 31 mars 2015 11:24

                  @JMBerniolles
                  puissamment résumé ! 


                  • C'est Nabum C’est Nabum 30 mars 2015 14:14

                    @Crab2

                    Qu’il coule ! 

                  • Dom66 Dom66 30 mars 2015 12:30

                    De Gaulle avait dit « Les Français sont des veaux » je le pense un peu.

                    Ne cherchez pas les responsables de cette mascarade ; C’est simple cherchez les grands patrons de presse, qui commande les Merdias ?, la télé et les journaux jusqu’à Charlie Hebdo, sont aux ordres, et tant qu’il n’y aura pas de votes à la proportionnel le problème subsistera.

                    Je suis d’accord avec cet article, Le FN récolte sans rien faire le raz le bol général. L’UMPS chacun leurs tour se sont servi du FN pour faire chuter l’autre, mais ce coup ci, ça a légèrement merdé.

                    Si les autres partis, contrairement à ce que "César Caustique" déclare si les autres partis politiques avaient le même temps de parole, et la même représentation à la télé les Mélenchon et Dupont-Aignan UPR et autres, auraient un plus de chance.

                    Mais ce sont eux qui menacent le plus l’ordre établi des deux « UMPS » les deux systèmes serpillière du CRIF et de Washington, complètement Otanusiés.

                    UMPS partagent le pouvoir (le gâteau). Un coup à moi un coup à toi...les Français trinquent.

                    J’avais le choix entre PS et FN, j’ai mis un papier cul dans mon enveloppe .pour ce 2ème tour.

                    Mais c’est vrai dans ce cas là bien spécifique, ma sympathie allait un peu vers le FN, (pour foutre la merde) mais je n’ai pas encore la force, désolé, malgré ma haine contre le PS la fausse gauche, la gauche de mes fesses, des menteurs et des voleurs d’espoir


                    • C'est Nabum C’est Nabum 30 mars 2015 14:16

                      @Dom66

                      Que vous dire ?

                      La presse a perdu toute crédibilité, elle cherche à anesthésier le pays en lui vendant de la belle catatstrophe et en agissant ainsi elle renforce le FN contre lequel elle prétend agir

                      C’est fou ! 

                    • Layly Victor Layly Victor 30 mars 2015 14:26

                      @Dom66

                      Comme vous, j’ai eu une certaine sympathie pour le FN car je considérais que c’était le parti des pauvres gens, des sans dents, des desperados (et j’ai toujours eu une attirance pour les desperados, en faisant partie moi même).
                      En plus, j’ai un ami, guide de haute montagne, avec qui j’ai partagé de beaux souvenirs et à qui je suis redevable d’avoir emmené mon fils vers de hauts sommets, et qui y croit.

                      Voulant savoir si Marine avait l’envergure d’une vraie femme d’état, je l’ai sollicitée sur deux points qui me paraissent cruciaux pour notre avenir :
                      1) la politique énergétique de la France et le nucléaire (qui a mes yeux représente un des derniers remparts contre l’effondrement industriel)
                      2) la politique extérieure, la haute trahison, l’aide aux djihadistes de Daesh, le bombardement programmé des chrétiens d’Alep, décidé par les gros salopards Juppé, Sarko, Hollande, Fabius, BHL projet que Poutine a fait échouer), l’excitation à la haine et à la guerre contre la Russie.

                      Ces questions, pourtant essentielles, devaient contrarier certaines alliances, car la réponse fut : silence radio.

                      J’ai l’impression, et là je suis d’accord avec l’auteur, qu’il n’y a pas de place pour les idées ou suggestions qui ne viennent pas de Marine ou de son staff. C’est comme partout : c’est la discipline du parti.
                      Malgré ma haine féroce pour tout les gros salopards de l’UMP et du PS (et pour leurs nombreux satellites bien sûr) , je ne veux pas voter FN juste pour foutre la merde, s’ils n’ont pas de vraie perspective pour la nation.
                      Donc, j’ai décidé de m’abstenir définitivement de participer au cirque électoral.


                    • bernard29 bernard29 30 mars 2015 14:32

                      Où est l’erreur ? cher Nabum .

                      Si des électeurs votent « pour des candidats »faute de mieux« dans le meilleur des cas, qui n’ont aucune envie de se montrer, aucune idée personnelle à émettre, aucun talent dans le débat, pas le moindre sens de la répartie, qui sont si mauvais que, pour faire un bon score, il vaut mieux qu’ils restent cachés, silencieux et mystérieux », serait-ce que les électeurs sont également de mauvais électeurs, incompétents, sans aucun talent, sachant à peine parler, et qui ont peur de se montrer et qui se taisent ??

                      Deux éléments pour réfléchir à la suite ; (deux articles sur Slate.fr)

                      - selon le fichier des candidats au Ministère de l’Intérieur (profession, âge etc ..) on peut constater que sur 97 candidats ouvriers encore en lice pour le deuxième tour, ce qui est bien peu pour une catégorie socioprofessionnelle qui représente 12% des Français de plus de 15 ans et un actif sur cinq, 88 sont candidats d’un binôme Front national. Les autres se répartissent entre la droite (6), la gauche (2) et un « divers » dont le ministère n’identifie pas l’étiquette politique . voir ; http://www.slate.fr/story/99601/dep... 

                      - Selon le géographe Christophe Guilluy, auteur de « La France périphérique », « La marge de progression [du FN] est encore importante : ne pas oublier que le profil des abstentionnistes est celui des catégories populaires, on retrouve bien la sociologie du vote Front national. ; voir http://www.slate.fr/story/99531/chr... .


                      • L'enfoiré L’enfoiré 30 mars 2015 14:51

                        @bernard29,


                         Voyez-vous enfin l’utilité de rester sur ses deux jambes par l’usage du vote à la proportionnelle ?
                         Quand on met beaucoup d’oeufs dans la même mayonnaise, le goût de l’un est rectifié par le goût de l’autre. smiley 

                      • JL JL 30 mars 2015 15:26

                        ’’Quand on met beaucoup d’oeufs dans la même mayonnaise, le goût de l’un est rectifié par le goût de l’autre’’

                        En effet ! Surtout quand les œufs ont tous le même gout !


                      • L'enfoiré L’enfoiré 30 mars 2015 17:31

                        @JL,

                         Oui, avec en plus le sel de la population belge bien sûr. smiley

                      • L'enfoiré L’enfoiré 30 mars 2015 14:35

                        Vous ne connaissez pas la nouvelle ?

                        Dmitry Itskov a lancé le projet Initiative 2045 dans lequel il met toute sa fortune.
                        Il veut télécharger sa conscience dans un hologramme pour le rendre immortel.
                        C’est pas une belle idée, ça ?

                        • C'est Nabum C’est Nabum 30 mars 2015 18:40

                          @L’enfoiré


                          Étant moi même immortel je peux adhérer à ce projet 


                        • Yohan Yohan 30 mars 2015 18:13

                          Quand on voit le niveau des bavards sectaires d’EELV qui pérorent à la télé, on a une envie furieuse de jeter la téloche par la fenêtre. Par ailleurs, pour que le FN puisse présenter un jour des gars de haute stature, il faudrait que la stigmatisation descende d’un cran. Car, celui qui se présente sous l’étiquette FN risque plutôt de perdre son boulot et ses amis et il a intérêt de prendre un abonnement chez MIdas smiley. L’extrême gauche stalinienne bénéficie en revanche d’une mansuétude sans borne.


                          • C'est Nabum C’est Nabum 30 mars 2015 18:42

                            @Yohan

                            La stigmatisatin existe donc aux extrêmes

                            Ne demandez pas aux autres de ne pas faire ce que vous faites à vos adversaires ...

                            Joseph contre Adolphe, le retour ...

                          • Fergus Fergus 30 mars 2015 19:54

                            Bonsoir, C’est Nabum.

                            Un grand bravo pour cet excellent article !


                            • C'est Nabum C’est Nabum 30 mars 2015 20:27

                              @Fergus

                              Merci 

                              Je suis un peu chagrin qu’il ne soit pas sorti samedi pour éclairer ceux qui sont dans l’ombre ... ou même les ténêbres

                            • marc23 30 mars 2015 20:47
                              COMMUNE DE PARIS 1871
                               APPEL AUX ELECTEURS Citoyen-nes, 
                              Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre vie, souffrant des mêmes maux. 
                              Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne consultent que leur propre intéret et finissent toujours par se considérer comme indispensables. 
                              Défiez-vous autant des parleurs, incapables. de passer a l’action ; ils sacrifieront tout a un beau discours, a un effet oratoire ou a mot spirituel. 
                              Evitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car trop rarement celui qui possède la fortune est dispose a regarder le travailleur comme un frère.
                               Enfin, cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnèteté reconnue.
                               Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c’est aux électeurs a choisir leurs hommes, et non a ceux-ci de se présenter.
                              Citoyens, Nous sommes convaincus que si vous tenez compte de ces observations, vous aurez enfin inauguré la véritable représentation populaire, nous aurez trouvé des mandataires qui ne se considèrent jamais comme vos maîtres. 

                              Hotel de Vile, mars 1871. 


                              • C'est Nabum C’est Nabum 31 mars 2015 10:10

                                @marc23

                                Merci pour ce nécessaire rappel
                                à trop l’oublier, nous perdons de vue ce qu’est la démocratie

                                Résistance

                              • Jean Keim Jean Keim 31 mars 2015 09:47

                                Nous sommes tous des névrosés, la preuve la plus évidente d’une névrose est l’appartenance à une idéologie, qu’elle soit politique ou religieuse peut importe. 

                                Il est difficile de prendre conscience que nous ne sommes rien d’autre que des idées, ce que nous pensons de la démocratie est une idée également.
                                Ceux qui aspirent à nous diriger ont des motivations qui ne sont peut être pas (uniquement) politiques mais plus « personnelles » comme le profit matériel et/ou psychologique mais ce comportement est le fait d’une névrose, et choisir de confier notre destinée à une personne déséquilibrée - et quand nous observons les leaders nous constatons leur état chronique - ne fait qu’aggraver notre propre déséquilibre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès