Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Campagne Stop Pub

Campagne Stop Pub

L’association Terre (TEO France) soutient la campagne « Stop Pub » du ministère de l’Ecologie et du Développement durable en imprimant ses propres autocollants afin de pallier la rupture de stock des autocollants officiels.

« Réduisons nos déchets, ça déborde », c’est le thème de la campagne de sensibilisation du ministère de l’Ecologie et du Développement durable.

Dans le cadre du Plan national de prévention des déchets visant à réduire la production des déchets, les boîtes aux lettres sont particulièrement visées avec ses 40 kg de prospectus, journaux gratuits et autres courriers non adressés (counas).

Entre 2004 et 2006, le ministère de l’Ecologie, soutenu par l’Ademe (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), a donc mis gratuitement à disposition six millions d’autocollants par l’intermédiaire des mairies pour ceux qui ne désirent pas les recevoir. A ce jour, plus de 5% des Français ont suivi le mouvement, malgré les protestations de ceux qui voient dans ces autocollants un frein à leur expansion commerciale. Mais ces détracteurs se rendent-ils compte que leur prospectus n’est destiné qu’à une ou deux personnes non ciblées, c’est-à-dire pas forcement intéressées par le produit proposé ? Si ces destinataires sont en plus allergiques aux prospectus, ceux-ci iront de toute façon directement à la poubelle, alors qu’avec un peu d’imagination, il est possible de trouver des dizaines de moyens de faire sa publicité sans gâcher autant de papier.

Un tel gâchis est inacceptable quand on sait que cela représente pratiquement un arbre abattu uniquement pour des prospectus inutiles, sans parler du coût du recyclage de ce même papier (100 euros la tonne), alors même que la planète souffre déjà d’une déforestation en masse et d’une surproduction de CO2.

Une telle campagne est donc tout à l’honneur du ministère de l’Ecologie. Or, en fin d’année 2006, bien que la campagne Stop Pub soit toujours en cours, il était très difficile, voire impossible, de trouver de tels autocollants, que ce soit dans les mairies ou auprès de l’Ademe. De nombreux citoyens ont donc été obligés de se tourner vers les associations de protection de l’environnement. Comment une campagne d’une telle envergure et ayant obtenu un tel impact auprès des Français a-t-elle pu aboutir à ce genre d’impasse ? Est-ce vraiment au citoyen de remuer ciel et terre pour concrétiser une campagne aussi vitale menée par le ministère de l’Ecologie ? Sans doute, si l’on part du principe que nous ne pourrons résoudre la crise du réchauffement climatique sans l’aide de tout un chacun.

Les autocollants Stop Pub sont disponibles à l’adresse suivante :

TEO Association Terre, 33 rue Douce Fève, 95100 Argenteuil

info_teo_assoterre@yahoo.fr Tel : 08 75 86 49 67

TEO Association Terre est la branche française de TEO (The Earth Organization), une association pour la protection de l’environnement créée par Lawrence Anthony, un écologiste sud-africain renommé pour avoir sauvé le zoo de Bagdad pendant la guerre en Irak.

Lawrence a toujours eu conscience de la dégradation continuelle par l’homme de la biosphère. Plus tard, il s’est consacré à la recherche de solutions écologistes au profit des êtres vivants.

Il a obtenu plusieurs reconnaissances et récompenses internationales telles que :

- la médaille du Jour de la Terre présentée aux Nations unies en 2003 (les précédents médaillés étaient Al Gore et l’association Greenpeace), le trophée Earth Trustee, la récompense de Global Nature Foundation pour "la meilleure méthode de préservation".

Lawrence Anthony est membre du Club des explorateurs de New York.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • seb (---.---.12.18) 4 janvier 2007 11:23

    A titre informatif, vous pouvez l’imprimer en allant sur le site du ministère. Sinon, plus simplement en vous rendant à votre mairie...

    Et ca marche !!! plus aucun prospect dans ma boîte à lettres


    • T.B. T.B. 4 janvier 2007 17:11

      Ca marche aussi bien en indiquant clairement sur la boite « PUB NON MERCI » imprimé rapidos avec mon imprimante et du papier adhésif. Résultat, depuis 3 ans : 95 % environ de pub en moins. Autant dire que nous n’avons plus.

      ADEME peut aller se faire voir. Même si c’est gratuit en mairie, cela a un coût (certainement une prod d’un mafieux du gvt) et est repercuté sur nos impôts.

      Arrêtez avec votre assistanat. Bientôt il faudra demander la permission à la mairie pour traverser la route, si ça continue.


    • ARNO (---.---.26.162) 4 janvier 2007 17:48

      C’est tout a fait juste moi cela fait 10 ans que j’ais mis sur ma boite aux lettre « pas de publicité svp »

      et c’est respecté a 98% aussi simple que ca


    • Noelle Saugout (---.---.210.194) 6 janvier 2007 16:36

      Merci d’avoir signalé que l’on pouvait imprimer l’autocollant officiel en allant sur le site du Ministere car le problème est que beaucoup de mairies n’en ont plus.. ou n’en ont jamais eus.

      (site : www.earthorganization.org et blog : http://association-terre.blogspot.com)


    • (---.---.39.132) 4 janvier 2007 13:41

      Contre le pub sur l’Internet je vous conseille l’association de Mozilla Firefox avec son extension AdblockPlus.

      et hop 90% des pubs appartiennent au passé smiley


      • Noelle Saugout (---.---.210.194) 6 janvier 2007 16:42

        merci pour l’info. C’est une bonne nouvelle de savoir qu’il y a des moyens d’avoir la paix de ce côté-là !

        Site : www.earthorganization.org


      • M (---.---.142.23) 4 janvier 2007 13:57

        Pour information, un simple message scotché sur la boite aux lettres suffit. « Pas de publicité, merci de votre compréhension » depuis un an, et plus aucun prospectus !


        • LE CHAT LE CHAT 4 janvier 2007 15:52

          idem , tranquille avec un petit autocollant

          ras le bol de ces hymnes à la consommation smiley


        • Noelle Saugout (---.---.210.194) 6 janvier 2007 16:50

          Oui, le principal, c’est d’eviter le gâchis de papier. C’est vrai aussi qu’un autocollant, c’est plus joli qu’un bout de papier et ça a l’avantage de resister aux intempéries quand les boites aux lettres sont à l’exterieur (ce qui est le plus souvent le cas dans les campagnes)

          site : www.earthorganization.org


        • Michael Copsidas (---.---.34.29) 4 janvier 2007 17:15

          Tout en félicitant l’association Terre et pour compléter le message plus haut, l’adresse pour télécharger le Stop Pub sur le site du MEDD est : http://www.ecologie.gouv.fr/article.php3?id_article=4999

          Possibilité de le télécharger pour l’imprimer à l’unité ou par planche de 24.


          • Noelle Saugout (---.---.210.194) 6 janvier 2007 16:53

            Merci pour vos felicitations et le complément d’information très utile !

            site : www.earthorganization.org


          • Michael Copsidas (---.---.34.29) 4 janvier 2007 17:19

            Tout en félicitant l’association Terre et pour compléter le message plus haut, l’adresse pour télécharger le Stop Pub sur le site du MEDD est :

            http://www.ecologie.gouv.fr/article.php3?id_article=4999.

            Possibilité de le télécharger pour l’imprimer à l’unité ou par planche de 24.


            • Sylvia Naber (---.---.69.225) 7 janvier 2007 14:46

              La pub peut aussi être faite pas internet et/ou utiliser du papier recyclé. Cela m’intéresse d’être informée selon les produits. Et moi-même je fais de la pub car c’est uenf açon de se faire connaître. Mais cela ne vaut pas le coup de détruire un arbre. Internet est un excellent outil.


              • Danic Daniel Ichbiah 7 janvier 2007 22:54

                Mille fois d’accord. Les pubs dans les boîtes aux lettres sont un gâchis effarant !


                • Le Hérisson (---.---.121.162) 11 janvier 2007 19:48

                  Pour votre information, le fait de mettre l’autocollant « stop pub » empêche certains distributeurs, y compris Médiapost (filiale de la poste) de distribuer parfois les magazines et informations venant de vos collectivités. Il y a en la matière un flou juridique... Cependant, certains diffuseurs passent outre, mais pas tous. Résultat, les gens qui ont mis un autocollant sur leur boîte à lettres viennent ensuite se plaindre auprès de leur mairie de ne pas recevoir le journal municipal, par exemple... Cela dit, ce n’est pas général mais les distributeurs qui diffusent quand même ces documents s’exposent à des poursuites juridiques.

                  Le plus idiot dans l’histoire, c’est que l’initiateur de la démarche soit un ministère, et qu’il n’ait pas songé à changer la loi afin que les informations publiques, par exemple, à propos du tri collectif, parviennent tout de même aux habitants qui mettent son autocollant « stop pub »


                  • Le Hérisson (---.---.121.162) 11 janvier 2007 19:59

                    une dernière précision : il est vrai que l’autocollant officiel du ministère de l’environnement possède écrit en tout petit en bas quelque chose du genre « excepté pour les journaux de ma collectivités »... Cela dit, cette mention est illégale. En effet, d’un point de vue juridique, un journal municipal fait partie de ce que l’on appelle « la publication non adressée » et, à ce titre, est assimilable à la pub du supermarché du coin. Par conséquent, un citoyen qui refuse la pub refuse du même coup toute publication ne comportant pas son adresse.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès