Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Chiens dangereux : mettons en place le principe « tueurs-payeurs » (...)

Chiens dangereux : mettons en place le principe « tueurs-payeurs » !

Deux nouveaux « accidents de chien » la semaine dernière. Staffs, gros chiens, chiens dangereux, chiens de combat, molosses... Pourquoi ne pas tolérer, dans nos villes et nos villages, la possession d’animaux sauvages, félins fauves, crocodiles, à condition bien sûr qu’ils soit tenus en laisse...

Deux nouveaux "accidents de chien" la semaine dernière. Staffs, gros chiens, chiens dangereux, chiens de combat, molosses... Pourquoi ne pas tolérer, dans nos villes et nos villages, la possession d’animaux sauvages, félins fauves, crocodiles, à condition bien sûr qu’ils soient tenus en laisse...

Vous avez été saisis par les deux nouveaux "accidents" survenus à deux enfants la semaine dernière. Louis, 8 ans, décédé le 2 juin dernier, avait été mordu à la carotide par un "Bullmastiff" non classé dangereux. Un enfant de deux ans, ça représente 12 kg face un chien. Autant dire que les proportions vont de 1 à 5. Si des adultes de 80 kg se trouvaient menacés par des animaux domestiques carnassiers de 400 kg, trouverait-on cela longtemps acceptable ?

Cette question absurde, je me la pose à chaque fois que j’entends diffuser à la radio une information macabre qui met en scène un gros chien, de catégorie A ou non, qui s’amuse, face un enfant qui ne voulait que s’amuser. En trois années : 150 peines de prison, de 2 mois en moyenne, et 175 amendes. De qui se moque-t-on ?
Comme tout un chacun, je ne supporte plus d’entendre qu’un enfant de 2 ans est décédé sous le nez de ses parents à cause d’un Rotweiller, ou handicapé à vie à l’âge de 4 ans, comme cette petite fille du Val Fourré en 2001 qui fut traînée sur cinquante mètres et par la gorge par un pitt-bull, avant d’être récupérée dans le coma dans la cave d’un bâtiment, sans que personne ait pu arrêter le monstre.

Il faut en finir avec la détention de chiens de catégorie A, visés et listés par la loi du 2 janvier 1999. Ces chiens ne devraient désormais être détenus que par des maîtres-chiens assermentés et formés. De plus, tous les chiens sont dangereux. Le procureur de Normandie en charge de l’enquête a déclaré : "Le chien a eu une réaction imprévisible". Eh oui, "imprévisible". C’est là que la mâchoire blesse.

Ne trouvez-vous pas que la liste commence à devenir insupportablement longue des enfants qui font les frais dans leur chair, et des familles éplorées, de la sauvagerie de ces animaux et de l’irresponsabilité de leurs maîtres ?

Alors, ne pourrait-on pas exiger que la responsabilité pénale d’un propriétaire de tout chien qui a entraîné la mort d’une personne soit engagée au même titre que si le propriétaire avait donné la mort lui-même, et ceci avec une clause d’aggravation lorsqu’il s’agit d’un enfant ? Que ces personnes doivent payer les frais médicaux engagés par les blessures dont leur animal est coupable, ne serait-ce pas la moindre des politesses ? Sera-ce toujours à la collectivité de prendre en charge les frais médicaux lourds qui sont la conséquence de ce que certains appellent leur "liberté" ?

S’il en va de la liberté des uns à posséder un chien potentiellement dangereux, il en va aussi de la liberté des autres à laisser leur enfant vivre, jouer, sans ce souci permanent d’avoir à le protéger des "crocodiles" en liberté.

Qui va oser crier au loup dans les commentaires ci-après ?

Qui sont les politiques qui auront assez de courage pour proposer un durcissement dissuasif de la loi du 2 janvier 1999 - tant sur le plan de la dissuasion à posséder ce type de chien que sur le plan des conséquences en termes de coût de santé publique et de Sécurité sociale des blessures graves infligées, ainsi qu’en termes de coût pour l’hygiène des villes d’ailleurs, - un permis et une taxe de 500 € par an et par chien de catégorie A par exemple, dégressive selon le poids du chien. (Rapport poids/déjections/dangerosité)

200 000 chiens sont recensés sur la seule ville de Paris. On voit quotidiennement que les recommandations de la loi ne sont pas respectées. Les squares, les rues des cités en offrent un exemple.

Qui voudrait ne pas éviter de nouvelles petites victimes ? Mais en même temps, combien faudra-t-il qu’il y ait d’enfants défigurés, estropiés, traumatisés, pour que la loi soit durcie, et surtout respectée ?

Tournons-nous vers nos maires, nos députés, et crions notre ras-le-bol face à cette situation criminelle. Ecrivez-leur, envoyez leur par E-mail ce lien vers cette tribune ou recopiez-en des passages. Et prions pour que ces drames ne touchent pas encore un autre enfant, ou l’un de nos proches demain.


Moyenne des avis sur cet article :  3.46/5   (289 votes)




Réagissez à l'article

291 réactions à cet article    


  • nono (---.---.94.25) 8 juin 2006 11:35

    La solution serait d’interdire ces races de chiens. On interdit bien de posséder des especes menaces de disparition.

    La loi ou meme les maitres des animaux ne permet de garantir le coté imprevisible que tout les animaux ont. D’ailleurs les maitres de ces animaux disent qu’ils n’avaient jamais creer de probleme.

    Un lion même dréssé a un cote imprevisible parfois.. Donc faut se rendre a l’evidence ces chiens sont potentiellemnt tres dangeureux du fait de leur masse musculaire nettement supérieure a la moyenne des chiens. Ensuite il faut s’appercevoir que l’on voit regulieremnt ces chiens dans la rue sans museliere... Malgré la loi. Elle n’est pas respecté et on ne peut pas mettre un policier derriere chaque propriétaire de chien dangeureux.

    Maintenant c’est bon il faut arreter l’expérience ici et euthanasie tous ses chiens.

    La tristesse des maitres n’est rien a cote des victimes qui ont perdu la vie ou des gens qui sont gravement handicapé. On a voulu faire confiance aux maitre le résultat est la.

    La loi n’a pas le moyen de faire le tri entre les bons et les mauvais maitres, la loi ne fait que constatez le drame... alors on arrete et on retire ses chiens de la circulation.

    il faut constatez l’echec et agir en consequence.

    Les chenils sont plein de chien moins dangeureux qui attendent des maitres les propriétaires trouveront certainement un autre boule de poil ...


    • Salami & Loukoum (---.---.10.132) 8 juin 2006 12:16

      @nono

      « La loi n’a pas le moyen de faire le tri entre les bons et les mauvais maitres, la loi ne fait que constatez le drame... alors on arrete et on retire ses chiens de la circulation. »

      Voilà un réflexes bien français : emmerder tout le monde à cause de quelques malfaiteurs.

      Lorqu’un chien a été dressé sans raison à agresser, cela peut se déterminer aisément. Un spécialiste le reconnait vite.


    • Daniel Milan (---.---.168.130) 8 juin 2006 12:25

      Si tu veux parler des « maîtres du monde », c’est sur un autre forum du site !


    • Agnès (---.---.154.36) 8 juin 2006 14:00

      Moi je préfère qu’on emmerde tout le monde et qu’on ne prenne plus de risques. Il y en a déjà suffisamment comme cela, des risques, pas la peine d’en rajouter.


    • lilou (---.---.196.125) 14 juin 2006 12:27

      Euthanasier tous ces chiens ??? on va commencer par vous mon cher.


    • latino (---.---.178.25) 20 juin 2006 23:42

      et comme d’habitude l’homme ne sait reagir que par la destruction et l’extermination des être vivants dont il a peur latino


    • latino (---.---.178.25) 21 juin 2006 00:10

      le fait d’interdire certaines races de chien ne mettra jamais fin au probleme, car si un jour on extermine toute ces races de chien dit dangereux, ceux qui actuellement les utilises comme arme que ce soit pour intimider ou bien reelment pour attaquer, utiliseront d’autre animaux tel que par exemple differents singes comme on l’a pu le voir quelques années en arrieres


    • latino (---.---.178.25) 21 juin 2006 00:50

      vous voulez vraiment des info allez sur www.monsieur-pitbull.com


    • rotsta (---.---.189.185) 2 juillet 2006 21:25

      qui étes vous pour parler de ce que vous ne connaissez pas,vous reprenez les propos invoqué dans les médias,c’est telement plus facile que d’essayez de faire la part des choses.votre ignorance en dit long. les chiens sont comme les hommes, ils reproduisent ce qu’on leur apprend,la preuve regardez vous !


    • deigo (---.---.82.122) 11 juillet 2006 18:58

      Bonjour , jsuis completement d accord avc vous sur ce point mais il faut quand meme un peu reagir nous ki possedons ce genre de chiens et les autres ki n ont pas ... c est a dire ke nous tous devrons faire attention a ca ... voila c tout c ke j ai a dir


    • Eric (---.---.107.209) 21 juillet 2006 15:05

      J’habite dans un petit village et mon voisin a 2 pitts bull (ou dogs argentins). L’un d’eux, le male de 2 ans est particulièrement agressif quand on s’approche du grillage, il a même fait tomber la casquette et perforer le gant de mon beau père qui s’y trouvait trop prêt. Je suis très inquiet pour mes petites filles, surtout si l’un d’eux rentre dans mon jardin pendant que mes filles jouent dehors dans mon jardin. Les voisins sont très fiers de leurs chiens et paraissent pas suffisament conscient du risque.

      Vais-je devoir vivre en attendant qu’il se passe quelque chose pour pouvoir agir ? Vais-je devoir perdre une de mes filles ?


    • Brisefer (---.---.54.137) 21 juillet 2006 19:31

      Monsieur,

      Pour séparer des chiens de Cat A de votre propriété, il faut plus qu’un simple grillage. J’ai déjà eu le cas.

      1) Vous faites des photos de votre grillage avec si possible la photo des chiens de vos voisins en même temps. 2) Vous écrivez en recommandé au Procureur près le Tribunal de votre juridiction avec un courrier explicatif de vos craintes et surtout relatant l’agression qui a déjà eu lieu, accompagné des photos. 3) faites une main-courante au commissariat et gardez le numéro de la main-courante.

      ou bien

      1) Vous faites constater par un Huissier le grillage insuffisant et la nature des chiens, muselés ou pas (de visu) (100 €)

      Vous envoyez cela en copie à vos voisins en leur demandant (en A.R) de bien vouloir procéder à l’érection d’un mur.

      2) Si rien ne se passe dans les deux mois, faites la copie (en A.R) au Procureur. Sinon, vous voyez directement un avocat, le commissaire de votre quartier, etc.

      Faites vos démarches sans perdre de temps, par écrit et toujours en AR, même pour vos voisins, vous serez ainsi « protégés » si quelque chose arrivait.


    • françois, révolté (---.---.105.237) 23 novembre 2006 00:54

      Complètement d’accord sur les mesures radicales à prendre envers toutes ces séries de chiens très dangereux, ou potentiellement : INTERDICTION TOTALE D’EN POSSEDER, MEME MUSELES OU TENUS EN LAISSE, ET A PLUS FORTE RAISON DANS SON DOMAINE, car LES ACCIDENTS ARRIVENT TOUJOURS ALORS QUE « CE N’ETAIT PAS PREVU »... Le DRESSAGE EST ENCORE PIRE, CAR IL PEUT CAMOUFLER DANS QUANTITES DE CAS , CONTROLES OU NON, des comportements d’animaux DEVANT MENER LEURS PROPRIETAIRES EN ASSISE... De la DOULEUR INACCEPTABLE A SUPPORTER PAR LES FAMILLES, PARENTS, ENFANTS..., à cause DE LA CONNERIE DES AUTRES. Désolé de propos si crus, mais comme le disent beaucoup d’amis sur tous les sites et autres sondages, ce n’est pas la bête qui est mauvaise, mais bien l’HOMME... MALHEUREUSEMENT, lorsque l’ACCIDENT ARRIVE, c’est TOUJOURS un autre, humain, (ENFANT, JEUNE FILLE ce matin encore...)qui y laisse sa vie D’ABORD, avant celle de l’animal parfois : NE TROUVEZ-VOUS PAS QUE C’EST LE MONDE A L’ENVERS ?? PS : il y a bien des races de chiens moins méchants qui peuvent servir de garde (avec passeport d’assermentation ?) ou de compagnie... CITOYENS, REAGISSEZ, ELUS, LEGIFEREZ RAPIDEMENT ! François,


    • crashfr (---.---.117.249) 10 avril 2007 10:38

      que de commentaires constructif !!!! Steriliser, interdire, ETC !!!!!!

      il faut savoir que n’importe quel animal est potentiellement dangereux mais que n’importe quel animal peut-être dressé. Une seule différence, tout le monde n’est pas capable de dresser un chien. Un mollosoïde (am staffs terrier, dogues, bullmastifs, cane corso etc...) ne representent pas plus de dangers qu’un berger allemand ou qu’un chien dresseés au mordant pour des besoins policiers ou de gardiennage. Seul le savoir faire, l’amour, et le respect de l’animal peuvent empêcher ces accidents regretables.

      Le rapport poid ne veut rien dire. Un petit chien peut causer des dégâts importants au visage d’un enfant. L’agressivité d’un chien est contrôlable, seule la connerie humaine ne l’est pas.

      respectueusement crashfr


    • mika 29 juillet 2007 16:12

      Je ne suis absolument pas d’accord avec vous !!! Auncun chien n’est méchant mais les maitres ! Je possede 21 chiens dont un dogue argentin 8 bull terrier et 12 american staff !!! aucun d’entre eux n’est méchant ils ne m’ont possés aucuns problème depuis de nombreuses années oui j’ai des enfants dont un de 24 mois et tous mes chiens sont des amour avec lui donc ne dites pas qu’il faut détruire cette race svp !!! smiley


    • Talion Talion 8 juin 2006 11:42

      Et encore un article qui surfe sur la vague de peur ambiante !...

      Heu... Sans vouloir vous vexer, la vie est une expérience dangereuse dont personne n’est jusqu’ici sorti vivant...

      Qu’on se plaigne de la dangerosité d’un clebs, d’accord !... Qu’on se serve de cet argument pour promer la mise en place d’un flic à chaque coin de rue et la réduction des libertés des individus, pas d’accord !...

      Les gosses qui sont morts ne doivent pas vous servir d’excuse pour justifier vos idées rétrogrades.

      Le ton du texte est alarmiste au possible et est une invitation à la paranoïa.

      Article à chier !


      • Brisefer (---.---.54.137) 8 juin 2006 13:00

        Monsieur,

        Il n’est pas question de limiter la liberté dans ma proposition.

        J’ai pris soin d’écrire « S’il en va de la liberté des uns à posséder un chien potentiellement dangereux, il en va aussi de la liberté des autres à laisser leur enfant vivre, jouer... »

        Ce rapport libeté/liberté a un prix, mais pas celui de la santé ou de la sécurité des enfants.

        Une taxe écarterait du champ tous ceux qui possèdent ce genre d’animal pour de très mauvaises raisons, c’est tout...

        En outre, quelles idées « rétrogrades » développeriez-vous si vous aviez un enfant aveugle à cause d’un chien ?


      • Talion Talion 8 juin 2006 14:33

        Ce que je peux développer en tout cas, c’est le fait que les accidents sont d’un point de vue statistique extrêmement rares compte tenu du nombre de chien potentiellement dangereux que l’on peut trouver en France.

        La loi existe pour encadrer la possession d’un clebs et elle est déjà suffisement fournie comme ça.

        Après bien entendu on pourra en rajouter une couche histoire de verser dans la démagogie et de satisfaire la populasse, mais l’ennui voyez-vous c’est que le risque « 0 » n’existe pas et que de toute façon des accidents vous en aurez toujours.

        Ce que je n’apprécie pas du tout dans votre discours c’est l’arguement consistant à défendre l’idée d’un permi supplémentaire pour avoir un chien ou encore l’idée que certaines race canines ne devraient avoir leur place qu’entre les mains d’un professionnel.

        D’une part, c’est complêtement dégueulasse pour les propriétaires qui possèdent un chien qu’ils ont parfaitement dressé et éduqué et d’autre par ça sous-entend l’idée que ces pauvres bêtes ne sont rien de plus que des armes.

        Non, je suis désolé, un chien est avant tout un chien et pas un « molosse », une arme, ou un fauve avec la bave aux lêvres.

        Vous versez clairement dans la carricature et la généralisation alors que nous parlons là de Cas Isolés !...

        Alors bien sûr, on peut versez dans le sentimentalisme et bien appuyer sur le fait que ce sont des enfants qui ont été attaqués... Mon dieu, mais que fait Torquémada ?... Appelez l’inquisition !... Préparez les bûchés !!!... De dangereux fauves arpentent nos rues et sautent à la gorge de nos enfants !...

        Déjà je peux vous dire que les animaux en question ont été piqués et que d’autre part les propriétaires s’en sont certainement pris plein la gueule...

        Ceci dit, je trouve anormal si le propriétaire a correctement dressé sont animal et n’en a pas fait une bête maltraitée ivre de vengeance qu’il aille ensuite en prison. Le chien a très bien pu avoir « un coup de folie » parfaitement imprévisible. Ce genre de situation est possible, s’est produit et se reproduira encore c’est une certitude. Et il n’y a rien à faire contre ça !...

        Vous pouvez appelez ça « la faute à pas de chance », « un pur manque de bol », « le facteur de risque incompressible » ou le « destin », le fait est que tous les accidents ne peuvent pas être prévenus.

        Il n’y a qu’à voir avec les automobiles... Pour autant que je sache on ne peut pas empêcher qu’il y ait des accidents et ceci quelques soient les précautions que l’on va prendre.

        Donc votre idée de punir collectivement tous les propriétaires de chiens pour un accident (dont je souhaiterai d’ailleurs connaitre la fréquence), c’est non seulement malsain, mais également écoeurant et parfaitement démagogique !...

        Les décisions et les jugements doivent être pris à froid et certainement pas sous le coup de l’émotion. En général, c’est comme celà que les libertés régressent dans l’approbation générale.

        Quand au fait de me demander ce que je penserai de la situation si j’avais un gosse qui s’était fait attaquer par un chien, laissez moi vous dire que ce genre de comportement me donne envie de vomir... Votre argumentation est écoeurante !


      • (---.---.23.177) 8 juin 2006 15:15

        @Talion

        « Les gosses qui sont morts ne doivent pas vous servir d’excuse pour justifier vos idées rétrogrades »

        C’est exactement ce que disent les adherents de la NRA pour demander le retablissement du droit de vente des armes automatiques aux US


      • memo (---.---.72.24) 8 juin 2006 16:50

        « Ce que je peux développer en tout cas, c’est le fait que les accidents sont d’un point de vue statistique extrêmement rares compte tenu du nombre de chien potentiellement dangereux que l’on peut trouver en France. »

        Attendons un génocide avant de prendre des mesures (ou de les appliquées). Il est vrai que tout est une question de nombres ! Quelques bébés massacrés ce n’est pas significatif, pas la peine de « déranger » les propriétaires de molosse pour ça.

        Comme d’habitude on va guérir plutôt que prévenir.

        Enfin, bonne journée sur terre.


      • Talion Talion 8 juin 2006 17:41

        Il va falloir que vous redeveniez réalistes les gars !...

        Le principe de précaution a ses limites et les accidents ne peuvent pas tous être empêchés.

        Après, je trouve quand même assez fort le parallèle fait entre les propriétaires de chiens et la NRA.

        Pour autant que je sache, un chien n’est pas une arme et un particulier n’en acquière pas un pour pouvoir jouir de la satisfaction virile de pouvoir faire joujou avec un instrument de mort.

        Un chien et avant tout un animal de compagnie. Certains aiment les Yorkshires et les caniches, d’autres préfèrent les épagneuls Bretons et les Bergers Allemands. Ces animaux seront d’excellents compagnons si vous êtes un bon maitre et le risque d’accident sera réduis à son plancher le plus bas. Mais il existera toujours, quoique vous fassiez !...

        Maintenant évidement, si vous prenez comme référence un abruti qui aura pris l’habitude de battre son chien et qui en fera un animal traumatisé plus susceptible de se venger sur autruit, là évidement on a affaire à un con... Hélas ce genre de personnes vous en avez partout et les rues de nos villes en sont essemmées.

        Malgré celà, ce n’est pas une raison pour rester chez sois à se lamenter sur les dangers du monde moderne, parce que sans vouloir être désagréable, je me permets quand même de signaler que ce genre d’accident est clairement anecdotique par rapport à d’autres comme les accidents de voiture, ou la mort par piqure de guêpes pour ne citer que ces deux exemples.

        Mais bien entendu, j’aurais du mal à raisonner des personnes que des médias en mal de sensationnalisme ont converti à l’idée que la mort nous attend à chaque coin de rue...

        Ca vous arrive de passer une journée sans stresser et sans vous dire que votre voisin est peut-être un sataniste-pédophile-violeur-de-bonnes-soeurs et qu’il nourrit peut-être son dogue avec des abats humains ?...

        Personnellement je n’ai jamais vu un seul chien attaquer un seul être humain de toute ma vie (et pourtant, ce n’est pas faute d’en avoir croisé des « molosses »). Et vous ?... Je veux dire personnellement, bien entendu...


      • (---.---.54.137) 9 juin 2006 01:40

        « évidement, si vous prenez comme référence un abruti.... »

        Le chien qui a crevé un oeil au gamin la semaine dernière était classé « non dangereux » et n’était pas battu par un « abruti », mais le chien d’une infirmière de l’hopital où l’enfant a été emmené...

        Quant à vos commentaires, ils sont si édifiants, qu’à part vous recommander d’aller voir un psychiâtre pour soigner vos pulsions morbides et sadiques, je ne vois pas ce qu’il y a à en dire.

        Talion, vous êtes la signature de ceux qui possèdent ce genre de chien, et à qui on a un jour, cassé ses jouets. Pauvre gosse.


      • Talion Talion 9 juin 2006 06:56

        Pas de bol pour vous, je déteste les chiens...

        Par contre je m’y connais un minimum en terme d’éducation de ces braves bêtes et j’abore le genre d’état d’esprit qui incite autruit à avoir peur de tout et n’importe quoi.

        Ecrire un article comme celui-ci et suggérer l’idée que les chiens sont avant tout des animaux dangereux prêt à vous sauter à la gorge est parfaitement démagogique et irresponsable.

        Au lieu de fantasmer stupidement sur un danger auqeul vous ne serez jamais exposé, commencez déjà par redescendre sur terre et vous demander si vous avez déjà un jour été attaqué par un chien. Logiquement votre expérience personnelle vous permettra de vous rendre compte que l’on parle d’un risque infinitésimal et ça devrait vous remettre les pieds sur terre.


      • memo (---.---.112.24) 9 juin 2006 09:50

        Les chiens ne sont bien évidement pas responsable du milieu dans lequel ils vivent. On ne va pas se mettre à les diaboliser à cause des media.

        On oublie de considérer le facteur dominant/dominé chez les chiens. Les chiens sont aux dernières nouvelles des animaux avec des instincts d’animaux. Malgré l’évolution les chiens comme les loups ont besoin d’une hiérarchie dans leur groupe. Pour les chiens, on peut considérer la famille qui l’élève et son entourage comme sa « meute ». Normalement un chien bien dresser est le membre dominé dans la famille. Si le chien sent votre faiblesse à le dominer, il sera peut être tenté de prendre le dessus. Et là je parle d’un soulèvement contre son propre maitre. Alors vous imaginez avec un intrus !

        Bon, j’arrête avec ma psychologie des animaux à deux cents !

        En bref, tous les animaux sont potentiellement dangereux. Il fut juste le savoir et bien les éduquer.

        Cordialement.

        un petit lien amusant pour infos : ICI


      • Martine Schwarts (---.---.192.117) 11 juin 2006 13:08

        Ce matin encore, France info annonce qu’un bébé de 17 mois cette fois s’est fait attaqué et tué par un chien de catégorie 1. Imaginez que ce soit votre enfant, ou que vous ayiez assistez à la scène simplement. Je ne sais pas si l’un d’entre vous a déjà assisté à une bagarre entre chiens et essayer de dégager son animal attaqué ? Alors imaginons un gosse. Aucune excuse (la fameuse imprévisibilité de l’animal n’existe pas : un animal est forcément imprévisible, même un brave chien de chasse !) ne peut être invoquée par le maître. Quand la société prendra-t-elle de vraies mesures responsabilisant les propriétaires de ces bêtes (je dis « bêtes » parce que je connais très bien les chiens et je peux vous dire que ces fauves-tueurs n’ont pas grand chose du caractère d’un chien !) susceptibles de tuer un enfant (qu’elles prennent trop souvent pour une proie ou un autre animal qu’il faut dominer, voire un « concurrent » : c’est tout de même le cas de l’amstaff (cat. 1 mais considéré comme chien « stable » et reconnu par la SCC) qui a tué le gamin « de la famille » -arrivé après lui dans la meute je suppose- en sautant dans sa poussette !). Au mieux, elles semblent sociables, mais par on ne sait quel phénomène certaines deviennent folles et tuent. Un chien, même le plus sociabilisé et intégré à la famille, ne sera jamais un être humain et, pour cette simple raison, sera susceptible d’avoir des réactions imprévisibles. Certains maîtres n’en ont pas conscience,ou refusent l’évidence. La loi prévoit que ces animaux soient systématiquement tenus en laisse et muselés. Pourquoi les maîtres n’appliquent pas ces consignes ? Consignes qui éviteraient qu’un jour, on en vienne à interdir tout simplement ces races dangereuses, ou bien qu’on euthanasie des bêtes peut-être bien éduquées, mais dont les maîtres n’ont pas conscience du danger (c’est le cas de l’amstaff dont je parle plus haut) ? Il semblerait que le quota de morts d’enfants ne soit pas encore atteint puisque les attaques continuent sans réaction radicale. L’enfant qui, paradoxalement est roi à notre époque, n’est pas pour autant protégé... et pas seulement contre les animaux dangereux ! Un phénomène que je ne m’explique pas, mais qui est tout simplement révoltant.


      • Aldoo (---.---.117.228) 11 juin 2006 15:17
        Ce matin encore, France info annonce qu’un bébé de 17 mois cette fois s’est fait attaqué et tué par un chien de catégorie 1. Imaginez que ce soit votre enfant,

        Encore la technique d’argumentation fallacieuse consistant à sortir un exemple (un incident dramatique, certes, mais somme toute assez rare), et à enjoindre le lecteur à s’identifier à la victime. Sentimentalisme et démagogie. Je suis d’accord avec Talion.

        Je n’ai pas d’avis sur la question de savoir s’il faut durcir la législation ou pas. Mais il est dangereux de prendre une décision sous le coup de l’émotion. Ce genre d’argumentation est à bannir.


      • lilou (---.---.196.125) 14 juin 2006 12:29

        BRAVO ! Très bien dit


      • saxo69 (---.---.12.153) 19 juin 2006 13:18

        Bravo pour votre commentaire

        Pour ce qui est de la fréquence des accidents avec les chiens dits « dangereux », ils ne représentent que 2% des accidents domestiques annuels. Au niveau européen, 5% des morsures proviennent de chiens dits « dangereux », alors que 95% sont le fait de chiens « de compagnie » (Cf Fondation 30 million d’amis).


      • Sianercel (---.---.33.216) 29 juin 2006 23:38

        Je n’ai pas du tout aimé le ton de votre article. Avoir à ce point un dégoût pour les races canines, il faut éviter d’en faire un article.

        Il y a beaucoup d’enfants sur toute la planète qui meurent de faim chaque jour, et là personne ne dit rien. Dans notre cas, il faut aussi penser à cette race. Etant propriétaire d’un rott, je dois vous dire que ce chien qui fait impression n’est pas non plus à l’abri de se faire emmerder. Il y a des enfants qui habitent pas très loin de chez moi, et quand mon rott était bébé, ces enfants faisaient exprès de la chercher, en criant en courant pour faire comme s’ils avaient peur. Du coup, mon chien ne peut plus les voir. Ce que je dis, c’est qu’il faut également respecter le chien. Il faut éviter la psychose, mais ce n’est pas un chien plus méchant que les autres, ça j’en suis persuadé. Alors quand j’entends tous ces hauts placés parler de rendre plus dûre la loi, là je bous. De quel droit peuvent-ils parler de ce problème, il faut laisser parler les spécialistes (comportementaliste animal, vétérinaire et non ces énarques à la mord-moi le noeud).


      • vive les rottweiller (---.---.127.85) 5 mars 2007 10:36

        je trouve que se ne sont pas les chiens qui sont dangereux mais les maittre. les chiens font se quont leur apprend et moi j’adore les chiens alor mesuré vo propo merci et BONNE JOURNEE


      • tsé-tsé du 22 (---.---.231.158) 12 mars 2007 16:13

        ouais ta raison mais a la limite il faudra faire passer un permit pour avoir un chien de ces races.afin d’aprendre aux gens a bien les dresser car se n’est pas toujours de la faute du proprio.


      • dom y loulou dom 9 juillet 2007 00:38

        Merci Talion pour votre prose si lucide, ça fait plaisir de vous relire. smiley


      • Momo (---.---.182.165) 8 juin 2006 12:04

        Bien dit Talion je plussoie dans votre sens.


        • Daniel Milan (---.---.168.130) 8 juin 2006 12:09

          Je pense qu’on devrait interdire les « marsu » !


          • Salami & Loukoum (---.---.10.132) 8 juin 2006 12:18

            Voilà justement un troll, réincarnation d’un molosse gardien de camp ; reste à savoir quel camp (Dachau, Auschwitz ?)


          • Daniel Milan (---.---.168.130) 8 juin 2006 12:22

            Les trolls loukoumeux !


          • Salami & Loukoum (---.---.59.44) 8 juin 2006 12:12

            Tout chien même petit, même réputé placide, peux devenir dangeureux.

            Un animal reste un animal et il peut toujours y avoir des accidents même avec des chiens réputés très gentils.

            Il y a bien des hommes dangeureux !

            Beaucoup de maîtres ne dressent pas leurs chiens et leur laissent tout faire, c’est mignon quand ils sont petits mais après c’est une autre histoire ; d’autres sont insconscients : on ne laisse jamais un enfant seul avec un chien, on ne sait jamais ce qui peut lui passer dans la tête et il suffit d’une fois, la fois fatale.

            Des voyous dressent des chiens à attaquer et à blesser : c’est le cas des pitt-bulls, par exemple, qui sont entraînés à mordre et sont battus dès qu’ils cessent de mordre.

            Le jour où ce pitt-bull mord quelqu’un le résultat est terrifiant. Dans ce cas le coupable n’est pas le chien mais son propriétaire. S’il n’y avait plus de pitt-bull, ils utiliseraient d’autres chiens et c’est tout. On peut comme ça et de proche en proche interdire tous les chiens.

            Votre article n’en tient aucun compte.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès