Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Citizendium : le savoir, c’est l’affaire de tous

Citizendium : le savoir, c’est l’affaire de tous

Après une phase de beta privée commencée en novembre 2006, le projet Citizendium est maintenant ouvert aux inscriptions. Il s’agit d’un projet de construction coopérative du savoir, permettant aux internautes de contribuer sur un wiki à une multitude de sujets. Cela vous rappelle quelque chose ? Pas étonnant, puisque le projet a été lancé par Larry Sanger, cofondateur de Wikipédia en 2001.

Citizendium part d’un constat : depuis 2001, l’engouement suscité par Wikipédia et la richesse des sujets qu’on y trouve démontrent la validitéd’une production collective et ouverte du savoir, qui ne soit pas réservée à quelques uns. C’est ce que Pierre Lévy exprime ainsi : Personne ne sait tout, mais tout le monde sait quelque chose. Cependant, Wikipédia soulève de nombreuses questions en termes de crédibilité de l’information. Dans quelle mesure peut-on faire confiance à un savoir produit de manière anonyme ? Comment éviter les erreurs venant du fait que ce n’est pas pareil de croire que quelque chose est vrai et de le mettre sur un wiki, et de savoir quelque chose et de partager sa connaissance ? Comment éviter que, dans un article, tout soit sur le même plan : l’essentiel et l’anecdotique ?

Citizendium, quant à lui, veut associer la sagesse des foules et la valeur de l’expertise. On y trouve deux types d’articles clairement identifiés : les articles en construction et les articles qui ont été examinés, complétés, retravaillés par des spécialistes reconnus du domaine en question (universitaires, professionnels qualifiés, etc.). Y a-t-il une différence de valeur entre les deux types d’articles ? Autrement dit, l’expertise validée par une formation, des années d’études sur un sujet et la reconnaissance des pairs, ajoutent-elles quelque chose à un article ? La réponse est évidente mais il est souvent utile d’affirmer les évidences. Oui, l’expertise apporte de la crédibilité, augmente la confiance que l’on peut apporter à ce que l’on lit. L’expert est un tiers de confiance.

L’expert a souvent deux limites : il est focalisé sur son domaine et il n’est pas toujours un bon vulgarisateur. C’est là qu’intervient l’apport de la communauté des amateurs éclairés. Ils utilisent des mots simples ; ils s’intéressent souvent à des sujets très divers ; ils prennent le temps de flâner d’un sujet à un autre, tirant tout le parti de la "sérendipité", de la possibilité de trouver une information par hasard, sans la chercher ; ils apportent de la fraîcheur.

Citizendium cherche donc le meilleur des deux mondes : la sagesse des foules et l’apport de l’expertise. Ceci est rendu possible par une autre caractéristique : sur Citizendium, les contributeurs participent (sauf exception justifiée) en utilisant leur vrai nom. Autrement dit, ils assument la responsabilité de leurs propos. Ils s’engagent sur la qualité de leur contribution.

Avant-hier, le monde était divisé en deux : ceux qui savaient (les savants) et les autres. Par réaction, hier, l’expertise a été décriée : on n’en avait plus besoin, la bonne volonté des foules intelligentes suffisait. Aujourd’hui, Citizendium est une démarche visant à dépasser cette opposition stérile. La construction du savoir ne saurait faire l’objet d’une lutte des classes. Comme toute initiative cherchant à réconcilier plutôt qu’à opposer, elle mérite notre bienveillance et nos encouragements.

Télécharger la traduction française du communiqué de presse annonçant le lancement de Citizendium.

Consulter la version originale du communiqué de presse.

PS : Citizendium rencontre aujourd’hui des difficultés d’engorgement liées à la publication de nombreux articles à son sujet. La situation devrait revenir à la normale dans les prochaines heures.


Moyenne des avis sur cet article :  4.68/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • CommentMan (---.---.212.63) 29 janvier 2007 16:15

    J avais déjà vu l’annonce de ce nouveau site sur le site perso de Jean-Pierre Petit : www.jp-petit.com

    C’est un premier pas dans la bonne direction.. l’anonymat sur le net est une plaie...

    signé : CommentMan ! smiley


    • Unknown (---.---.4.85) 29 janvier 2007 17:24

      Dans l’absolue l’anonymat n’existe pas sur le net, pour peu que les personnes ont les connaissances et les moyens, ou la loi pour eux, heureusement d’ailleurs, l’inverse, le manque d’anonymat relatif serait beaucoup plus une plaie à mon avis.


    • Li (---.---.139.170) 29 janvier 2007 23:14

      Je découvre citizendium, je trouve que ce site est plus scientifique, je pense qu’il y aura plus de contenu nouveau et que ce contenu sera plus sûr, on peut le croire. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès