Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Consommons local, artisanal, consommons moins, consommons mieux

Consommons local, artisanal, consommons moins, consommons mieux

Pour une régulation de la consommation dans la grande distribution, et de tous produits ou objets inutiles et de fabrication industrielle.

Achetez local, consommez moins, consommez local et artisanal, et surtout ne dépensez pas dans le superflu !
Si vous êtes acheteur compulsif, demandez-vous si vous avez vraiment besoin de cet objet qui n'est pas de première nécessité. N'achetez que ce dont vous avez réellement besoin et non envie !

Pour lutter contre l'injustice du capitalisme, il faut d'abord lutter contre cette société de consommation, qui vous culpabilise de ne pas faire ce qu'elle veut que vous fassiez : "Consommer" !!!

Ne vous laissez pas avoir, vous n'êtes pas des moutons contrairement à ce qu'ils pensent de vous, (les grands décideurs de cette société de consommation) !


Rien ne vous empêche de vous nourrir, vous vêtir ou vous divertir, sans passer par le biais de la grande distribution (donc du capitalisme à l'état pur) ou des productions industrielles (summum de la déchéance du code du travail).

Pensez à la planète, boycottez les produits emballés inutilement de plastique et autres matières polluantes.

Faites vivre les commerces de proximité qui ne vous reviendront pas plus cher qu'un supermarché vu que vous n'achèterez que des marchandises nécessaires.

Pensez à ceux qui n'ont rien, qui ont du mal à se nourrir alors que d'autres jettent 20 kg de nourriture consommable par an !!!


N'oubliez pas, l'avenir de nos enfants et des leurs est entre nos mains, ne continuons pas sur le chemin de nos ainés des trente glorieuses !
Ne continuons pas sur le chemin que nous ont tracé les politiques, industriels et autres rois de la finance !

Consommer mieux, c'est polluer moins.

"La terre ne nous appartient pas, elle nous est prêtée par nos enfants".


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 19 mai 2012 12:34

    "Rien ne vous empêche de vous nourrir, vous vêtir ou vous divertir, sans passer par le biais de la grande distribution (donc du capitalisme à l’état pur) ou des productions industrielles (summum de la déchéance du code du travail)."
    pas possible partout
    et souvent trop cher


    • Effectivement ce n’est malheureusement pas possible partout,mais souvent moins cher quand c’est possible .


      • Merci pour cet article que j’ai partagé smiley


      • jacques lemiere 19 mai 2012 17:04

        Peut être mais quel est le but que vous recherchez ?


        Protéger le planète ?
        réduire le chômage ( local ou global ?) ?
        protéger l’artisanat local ? ou l’artisanat ?
        ne pas avoir le sentiment de gaspiller ?
        Quelle est votre matrice de décision...si ce produit vient de plus loin ...mais que son « bilan carbone » est moindre, etc etc...

        Par exemple , quelle est votre définition du local, il en faut bien une pour pouvoir décider j’achète ça plutôt que cela...

        Que se passe t- il si tout le monde fait pareil ??? ne craignez vous pas que si tout le monde achète local plutôt que moins cher, cela ne conduise à une production agricole non excédentaire...et alors que faites vous en cas de calamité ? vous levez l’interdit ?
         
        Faut il manger des fruits exotiques, bananes, oranges ? du café ? avoir une voiture ??
        mais aussi un tracteur !!! aie les prix agricoles...


        Que faire quand on vit en ville et que la production ne peut pas être locale ?

        Comment faites vous pour acheter des produits à l’étranger ?...typiquement pétrole... si vous ne leur vendez rien...

        Question essentielle..d’où viennent vos revenus ? sont ils locaux ?

        je dois dire que je conçois votre au démarche comme difficile à comprendre d’un point de vue système et sinon je la vois comme du parasitisme moral , autrement dit, ce système me nourrit en me versant un salaire mais je le hais...

        Si vous pouviez me donner une vague définition du gaspillage, je serais assez content...





        • Bonjour Jacques, je ne recherche pas de but précis dans cet écris contre la surconsommation.
          Il est clair qu’une consommation moindre,avertie et de produits qualitatifs,réduirait la perte de nos commerces de proximité,protègerait l’artisanat,éviterait le gaspillage de nourriture(entre autres). Quand au fait que tout l’monde « fasse pareil » je n’ai pas la prétention d’influencer « tout l’monde » par cet article.

          Acheter local est pour moi se contenter de l’artichaut breton plutôt que de l’italien,préférer le foie gras périgourdin ou alsacien(bien qu’il en existe du très bon ailleurs) à celui de Hongrie,la moule normande à celle d’Espagne,la st Jacques de St Brieuc à la péruvienne,et surtout d’éviter d’acheter des aliments pillés aux populations de la côte ouest africaine (Pêche hauturière atlantique sud) !

          Les fruits exotiques,je suis désolé pour les producteurs pris à la gorge par le productivisme,donc par la surproduction,sont devenus aussi dégueulasses que nos fruits de printemps et été,cueillis avant maturité , gavés de pesticides,et conditionnés en chambre froide, alors que ces fruits ne demande qu’a rester sur leurs branches et se gaver de soleil,pour nous assurer le meilleur de leurs propriétés organoleptiques .
          Je ne mange donc que des fruits issus des vergers et jardins non traités,,ou je n’en mange pas !

          J’ai la chance d’habiter une petite ville entourée de terres agricoles,avec ses agriculteurs,producteurs,maraichers,et jardiniers,et je n’avait effectivement pas pensé aux citadins entourés de béton ... Mais ils ont le droit de consommer raisonnablement,donc de résister à leurs envies de nutella !

          Acheter et vendre des produits à l’étranger ? Ah qu’est ce qu’on peut bien se faire enfler avec ses échanges de monnaies fictifs,ces spéculateurs de matière premières qui nous fixent le prix du pétrole ou du pain,tout en appauvrissant et asservissant les populations du sud !!!

          Nos revenus sont malheureusement issus d’un système malsain,inégalitaire et associal.
          Ce système me nourrit effectivement en me versant un salaire, mais je le hais en me demandant depuis des lustres comment en sortir ! Des solutions existent certainement mais la mise en pratique est difficile à faire accepter par les moutons,pigeons,autruches,(télé) commandés par les requins de la finance, que sont devenus les homo-sapiens !


        • Bonjour Jacques, je ne recherche pas de but précis dans cet écris contre la surconsommation.
          Il est clair qu’une consommation moindre,avertie et de produits qualitatifs,réduirait la perte de nos commerces de proximité,protègerait l’artisanat,éviterait le gaspillage de nourriture(entre autres). Quand au fait que tout l’monde « fasse pareil » je n’ai pas la prétention d’influencer « tout l’monde » par cet article.

          Acheter local est pour moi se contenter de l’artichaut breton plutôt que de l’italien,préférer le foie gras périgourdin ou alsacien(bien qu’il en existe du très bon ailleurs) à celui de Hongrie,la moule normande à celle d’Espagne,la st Jacques de St Brieuc à la péruvienne,et surtout d’éviter d’acheter des aliments pillés aux populations de la côte ouest africaine (Pêche hauturière atlantique sud) !

          Les fruits exotiques,je suis désolé pour les producteurs pris à la gorge par le productivisme,donc par la surproduction,sont devenus aussi dégueulasses que nos fruits de printemps et été,cueillis avant maturité , gavés de pesticides,et conditionnés en chambre froide, alors que ces fruits ne demande qu’a rester sur leurs branches et se gaver de soleil,pour nous assurer le meilleur de leurs propriétés organoleptiques .
          Je ne mange donc que des fruits issus des vergers et jardins non traités,,ou je n’en mange pas !

          J’ai la chance d’habiter une petite ville entourée de terres agricoles,avec ses agriculteurs,producteurs,maraichers,et jardiniers,et je n’avais effectivement pas pensé aux citadins entourés de béton ... Mais ils ont le droit de consommer raisonnablement,donc de résister à leurs envies de nutella !

          Acheter et vendre des produits à l’étranger ? Ah qu’est ce qu’on peut bien se faire enfler avec ses échanges de monnaies fictifs,ces spéculateurs de matière premières qui nous fixent le prix du pétrole ou du pain,tout en appauvrissant et asservissant les populations du sud !!!

          Nos revenus sont malheureusement issus d’un système malsain,inégalitaire et asocial.
          Ce système me nourrit effectivement en me versant un salaire, mais je le hais en me demandant depuis des lustres comment en sortir ! Des solutions existent certainement mais la mise en pratique est difficile à faire accepter par les moutons,pigeons,autruches,(télé) commandés par les requins de la finance, ce que sont devenus les homo-sapiens !

          Ma « vague » définition du gaspillage dans un prochain article ...


        • Rémi Manso Manso 19 mai 2012 18:57

          Et surtout pensons à ne pas dépasser 2 enfants, car la planète n’en peut plus !

          Quelques chiffres si besoin était encore
          1804... 1 milliard
          1927... 2 milliards (+123 ans)
          1960... 3 milliards.. (+33 ans)
          1974... 4 milliards.. (+14 ans)
          1987... 5 milliards.. (+13 ans)
          1999... 6 milliards.. (+12 ans)
          2011... 7 milliards.. (+12 ans)
          Et c’est pas fini...

          • Cigogne67 19 mai 2012 19:05

            si certains pouvaient s’abstenir...parce que parfois, on se demande smiley


            • lulupipistrelle 19 mai 2012 23:21

              @L’auteur : oui , mais... j’habite au bord de mer... la spéculation immobilière a grignoté toutes les terres agricoles.... Des maraîchers ont disparu pour construire des HLM.... Alors ? Et bien j’ai eu fin mars une conversation téléphonique avec une agricultrice se présentait comme une AMAP... Elle était à 60 km... et prétendait donc à la « localité »...

              - Qu’avez-vous a vendre en Avril ?

              - Des choux, des pommes de terre, des poireaux....

              - Mais c’est le régime d’hiver..

              - Oui, mais nous sommes en montagne, et la terre est encore gelée.. on peut pas encore semer...

              Ben moi j’habite au printemps et je veux manger au printemps... Alors tant pis, j’achète des produits qui font 150-200 km...Je ne suis pas responsable de la gestion débile du territoire.

              J’ajoute que ce genre d’AMAP me dérange, car je déteste qu’on me prenne pour une conne : l’agriculture de montagne est largement subventionnée, et les vraies AMAP reçoivent aussi une aide de fonds européens.Or,dans le cas précédent la distribution reposait entièrement sur la bonne volonté du client avec des prix sont peu compétitifs. Où on s’aperçoit de la légitimité économique et sociale du commerçant qui a pignon sur rue.


              • lulupipistrelle 19 mai 2012 23:33

                Sinon, effectivement pour ce qui est de l’artisanat... mon mari porte depuis plus de 9 ans une paire de chaussures viking, très chics (entre la santiag et la Clark’s), en cuir de cerf, ressemelées tous les deux ans (50-60euros)... signées Tatiana Ferey 50680 MOON sur ELLe.... C’est son mari qui tanne les peaux et elle, la cordonnière...

                Vous pouvez consultez son site... les prix sont tout à fait abordables... Les chaussures increvables...les semelles s’usent quand on marche beaucoup...Bon il faut aimer le style médiéval...


                • John_John John_John 19 mai 2012 23:52

                  « Pour lutter contre l’injustice du capitalisme » >> De quelle injustice parlez vous ? 


                  • Magnon 21 mai 2012 20:06

                    Cet article est une preuve de la dérive des idées écologisantes en mouvement anti-industriel pur XIXème siècle !
                    Sauf que dans les usines, il y a le peuple ouvrier, qu’il ne faut pas trop chercher !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès