Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Cours créatifs

Cours créatifs

Un cours bien conçu a été demandé par les élèves. Le professeur doit alors transmettre les demandes de ses élèves avec un véritable manuel du citoyen, permettant à lui et ses élèves de renforcer les ego et les savoirs.

La poésie

La poésie permet de comprendre ses sens. Si on écrit soi-même une poésie dans un atelier d’écriture on aboutit directement à une vision de ses sens, que l’on trouve souvent édulcorée au début. S’attacher à ce qui permet d’évoluer donne envie de se comprendre et de casser les barrières de l’émotivité rendant peureux. À la fin évoluer sera un leitmotiv.

Si vous écrivez une poésie et que vous êtes incertains, vous risquez de trouver plus d'assurrance, parce qu'en se relisant on s'aperçoit qu'une vérité qui nous est venue discrètement se révèle à nous. Soit il s'agit de réécrire pour trouver mieux sur cette vérité, soit notre incertitude devient assurance. Si vous écrivez une poésie alors que vous êtes incertains, vous risquez de douter sur votre certitude. La poésie permet donc de trouver l'harmonie, d'accorder ses sens avec ses pensées.

Si on cherche la vérité en imaginant puis écrivant une poésie permettant de se comprendre soi, on peut trouver mieux qu’une compréhension de soi, c’est-à-dire une réflexion aboutie et optimiste sur soi. On se relit plus tard pour se voir comme un autre. En effet on aura oublié ce qu'on avait écrit. Puis on fait lire des écrits choisis. Cela permet d'évoluer.

L’écriture et la réflexion platonique

Associée à une pédagogie Freinet, l’écriture avec une réflexion platonique, permet en cherchant d'abord une vérité, puis sa vérité, puis la vérité, de se comprendre soi pour comprendre les autres, afin d’évoluer pour devenir rationnel. Alors on apprend à apprendre en apprenant sur soi, sur les autres, et vice versa.
Au départ on cherche une vérité parce que notre esprit ne se sent pas suffisamment impliqué pour nous aider. Le risque est que l'on veuille avaler toute vérité transgressive pour finir par renier ce qui est certain, ce qui est scientifique.

Lorsque notre esprit recherche sa vérité, il nous appelle à trouver des réponses à des questionnements que l'on s'est posées, qui sont primordiales pour notre bonheur et celui des autres. Lorsqu'on trouve un début de réponse on peut alors s'ouvrir l'esprit, découvrir ce qui est caché derrière ce que notre esprit veut alors nous révéler, car il crée alors des liens entre les différentes idées sans réponse. Nous avons trouvé une idée supérieure pour notre esprit, qu'il s'agit alors de discuter avec notre entourage et les autres.
Les autres seront attachées à une autre idée de notre esprit plus primordiale pour eux. On pourra alors élaborer une hypothèse scientifique supérieure, permettant de résoudre des problèmes scientifiquement. La recherche de sa vérité devient alors la recherche de la vérité. Il aura fallut croire en la vie pour arriver à ce résultat. La sérénité de la religion peut permettre de croire en la vie, pour pouvoir créer cette dynamique de recherche de sa vérité devenant la vérité.

Nous devrions tous réfléchir comme des scientifiques platoniciens pour agir politiquement. Les plus grands découvreurs étaient engagés politiquement et savaient que la politique les influençait. Toute personne civilisée agit en vérifiant des hypothèses, en sachant qui les a influencés. On finit par remettre en cause, en discutant avec les enfants, une partie de son apprentissage.

L’histoire de la créativité humaine

L’histoire des nations, du développement et de la paix permet de mieux comprendre le co-développement et les états-nations. Cette histoire a été éludée pour une grande partie des cours éducatifs.

En effet Mazarin a été pratiquement effacé de nos livres d’histoire. Pourtant il a créé la paix sous Louis XIV, en reconnaissant les États-nations et le co-développement par la liberté de commerce. La paix de Westphalie par Mazarin a créé une paix durable. L’oligarchie a voulu effacer cette mémoire ensuite, en promolvant le libéralisme détruisant les États-Nations. Au XIXe, la France est alors redevenue impérialiste à cause de Napoléon et de son libéralisme. L’impérialisme ne bénéficie qu’à une petite partie de la population.

Des rois français de républiques monarchiques ont créé le profit public puis le domaine public. Ce profit public a créé le familistère de Guise, première usine à assurance sociale complète. Les résistants ont alors créé la sécurité sociale, grâce aux industries et à la densité d’énergie du nucléaire.

La culture grecque de la beauté permet de comprendre la beauté comme un meilleur avenir. Cet avenir permet l’épanouissement de l’être humain. Sans séparer la beauté de nos sens nous nous faisons avoir par la culture du court terme. La beauté c’est la beauté de l’esprit et de son mouvement, cette capacité à s’élever, avec des découvertes qu’il procure sur nous-mêmes, afin de devenir meilleur grâce à notre recherche de vérité.

Rembrandt explique que le pardon est beauté

Une telle culture permet d’anticiper l’avenir, de connaître ses droits, comment des acquis ont pû être acceptés par des dirigeants. Aussi cela permet de connaître ses devoirs primordiaux envers notre civilisation, car le développement c’est l’économie de travail, qui crée une industrie protégée n’ayant pas besoin d’esclaves. Avec l’histoire de la paix et des nations on devient responsable, humble, militant, humaniste. On s’intéresse à l’économie réelle, l’économie physique, l’économie productive. C’est l’économie qui permet les grands travaux, afin d’augmenter le niveau de vie pour augmenter la population.

Par contre une oligarchie impérialiste n’accepte pas les dirigeants créatifs de l’histoire et ceux qui pourraient le devenir. Ce genre de société, organisée par le trafic, consistant à acheter pas cher pour vendre cher selon le rapport qualité/prix, s’autodétruit en faisant pression sur la production.

L’architecture

L’architecture associée à la géométrie permet de savoir comment créer une société ou un système. Avec on comprend comment transformer son environnement. On gagne en ingéniosité, en curiosité. L’architecture demande à être malin et créatif. Elle permet de rester créatif grâce à ses yeux ou ses mains.

Conclusion

Prenons l’exemple d’un enfant gâté. En général il a envie de détruire, puis de s’accaparer d’autres cadeaux. S’il ne cherche pas la vérité pour évoluer il détruit son entourage. En 2014, nous sommes dirigés par de grands enfants, qui jalousent ceux qui les dépassent intellectuellement. Ces dirigeants ont décidé de créer une civilisation de l’émotion par le divertissement à partir des années 1970 dans les pays riches. Cela leur permettait de s’accaparer les ressources pour eux-mêmes, afin de posséder.

JPEG - 27.4 ko
Un tableau qui fait réfléchir

Quelqu’un qui a une bonne situation n’a pas la nécessité de faire fonctionner sa créativité. Pourtant il y gagnerait. Nous avons été piégés par ce défaut humain.

La culture du progrès permet la recherche de la vérité pour évoluer. La solidarité et la communication se développent plus facilement chez nous si nous avons à construire. Nous nous sommes développés parce que nous savons nous remettre en cause en temps de crise.

Tout savoir qui permet d’évoluer peut en théorie permettre à la population de devenir rationnelle, afin de devenir responsable, pour faire mieux que l’impérialisme, c’est-à-dire développer l’autre pour se développer soi.

Il est important d’informer sur la notion d’éternité de notre civilisation, que nous comprenons par cette beauté de l’éternité. Aussi nous préférons nous souvenir des bons exemples que des mauvais. L’oligarchie veut nous faire croire que leurs mauvais exemples sont les bons. L’oligarchie a transformé la beauté en une simple notion esthétique.

Sources


Moyenne des avis sur cet article :  1.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • diogène diogène 9 février 2015 16:00

    Si la psychologie de l’enfant expliquait les comportements des puissants,

    il suffirait de lire Françoise Dolto pour conduire un peuple...

    • Alren Alren 9 février 2015 19:37

      Excusez-moi, liberlog mais j’ai besoin d’une explication de texte, quand je lis :


      « Un cours bien conçu a été demandé par les élèves. Le professeur doit alors transmettre les demandes de ses élèves avec un véritable manuel du citoyen, permettant à lui et ses élèves de renforcer les ego et les savoirs. »

      Un cours bien conçu a été demandé par les élèves : je vois mal en effet des élèves demander un cours mal conçu de la part d’un professionnel de l’enseignement ...

      Le professeur doit alors transmettre les demandes de ses élèves avec un véritable manuel du citoyen : à qui doit-il « transmettre » ces demandes ? Ne doit-il pas plutôt y répondre ?

      ... permettant à lui et ses élèves de renforcer les ego et les savoirs. »
      En quoi faire cours renforce-t-il « l’ego » du professeur ? En quoi suivre un cours renforce-t-il « l’ego » des élèves ?

      Je n’insiste pas sur le côté « séraphique » de la pédagogie Freinet où faute de « leçon » ou de cours magistral, c’est la famille -si possible cultivée et attentive - qui fait progresser l’élève (je parle d’expérience).

      Quant à Mazarin, décrié il est vrai par la bien-pensance de son temps, je ne vois pas bien ce qu’il vient faire là !

      • liberlog liberlog 9 février 2015 19:46

        L’homo sapiens ne se comprend que par sa sociabilité. Le seul moyen de bien concevoir un cours est de sonder les élèves, mieux qui ce soit une simple réponse aux élèves. Je me réfère là à la pédagogie Freinet.
        http://www.devenircreatif.com/Reflechir-selon-la-Sociabilite
        http://www.fidelitemayenne.fr/-Reecoute-


      • fred.foyn Le p’tit Charles 10 février 2015 08:24

        La méthode Freinet est bien trop bonne...c’est pour cela qu’elle est écartée par l’EN...

        Les politiciens ne prennent jamais ce qu’il y a de meilleur mais son contraire.. !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès