Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Coût réel des aides à domicile (« à la tête du client ») et pouvoir (...)

Coût réel des aides à domicile (« à la tête du client ») et pouvoir d’achat

On présente le coût réel de ses aides pour l’usager des Services à domicile, en fonction de ses revenus, de son âge, et de son activité. La discrimination frappant les personnes non-imposables ou inactives (retraités, handicapés) peut entraîner des distorsions de plus de 240%. Qui se soucie de leur pouvoir d’achat ?

Conséquences de l’usine à gaz des services à domicile  : des coûts« à la tête du client »

Imaginons que vous avez utilisé dans l’année précédente 200 heures de service à domicile en versant 10 euros de l’heure à votre employé(e), réglés par CESU.

Le prix de revient horaire exact du service sera le salaire versé augmenté des charges sociales, et diminué de l’avantage fiscal :

si vous êtes en activité : les charges sociales de 6,80 € s’ajoutent au salaire versé. Après 50% d’abattement par réduction d’impôt totale (ou partielle mais avec versement du solde par crédit d’impôt), le prix de revient est de toute façon de : 8,40 €/h = 50% de (10+6,80)

si vous êtes inactif retraité-handicapé, pas de crédit d’impôt ; deux cas

-1) moins de 70 ans, le coût est modulé selon votre imposition :

si pas imposable : ni réduction ni crédit d’impôt  16, 80 € (10 + 6,80,

si imposable : réduction d’impôt seulement.Selon votre imposition le prix de revient décroît à partir de 16,80 € au fur et à mesure que votre revenu (donc votre imposition) augmente, et atteint 8,40 € dès que l’imposition atteint 50% des sommes dépensées annuellement (en l’absence de crédit d’impôt, la réduction maximale ne peut dépasser l’imposition).

Plus vous êtes imposé, moins les services vous reviennent cher.

-2) si vous avez plus de 70 ans, les charges sociales sont plus faibles 3,90 € au lieu de 6,80 ; le prix de revient est alors, selon votre imposition :

si pas imposable =13,90 € (10+3,90, ni réduction ni crédit d’impôt)

si imposable : selon votre imposition, le prix de revient décroît à partir de 13,90 au fur et à mesure que l’imposition augmente, et atteint 6,95 dès que l’imposition atteint 50% des sommes dépensées annuellement (en l’absence de crédit d’impôt, la réduction maximale ne peut dépasser l’imposition).

Plus vous êtes imposé, moins les services vous reviennent cher.

Pour 200 heures annuelles, l’usager des services à domicile aura dépensé en réalité, selon sa situation financière et physique, de 1390 euros à 3360 euros, le plus modeste payant le plus cher ! L ’écart entre les plus et les moins favorisés est de 241 %

INACCEPTABLE

-----------------------

Note 1 : les calculs sur les charges sociales ont été effecués à partir du site https://www.cesu.urssaf.fr qui indique clairement le montant des charges sociales en fonction de l’âge.
Note 2 . Ce texte doit certaines précisions à l’Enquête publiée pa Micaëla Moran dans Que-Choisir du 26 février 2008.

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • phil2nim phil2nim 17 février 2009 23:31

    C’est ca qui s’appelle "solidarité’ en Sarkoland.


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 18 février 2009 13:32

      Ben c’est assez cohérent avec le paquet fiscal : plus vous gagnez, plus on vous rembourse vos impôts. Et là, c’est : moins vous pouvez faire le ménage vous-même, plus ça vous coûtera cher, mais faut se taper une heure de calculette pour y comprendre quelque chose. Bienvenue en France.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès