Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Cultures verticales de cannabis : Fermes municipales

Cultures verticales de cannabis : Fermes municipales

Le 10 Décembre 2013, l'Uruguay adopte la loi sur la légalisation du cannabis. Le Sénat par 16 voix sur 29 donne son accord. Les autorités disposent de 120 jours pour rédiger les décrets d'application qui régiront la culture, la distribution et la vente du cannabis.

 

En France, l'agriculture du cannabis pourrait s'installer dans les villes. Une culture locale supprimerait les coûts de transport :

 - Construction de serres munies de roues hydrauliques permettant de ramener au sol les différents plants de culture installés en vertical ; au sommet de ces serres de 3 à 5 étages, des panneaux photovoltaiques.

 - Le besoin en eau pourrait être équivalent à celui d'une piscine.

 - Des agents municipaux assureraient le bon fonctionnement (voir articles précédents sur la Nationalisation du Cannabis).

 

Le financement de la construction de ces serres se ferait grâce aux bénéfices apportés par l'ouverture de cafés, gérés par les mairies, où seront consommés, et vendus à un prix défiant toute concurrence, du chanvre indien et ses dérivés.

Entre l'ouverture des cafés et la première récolte, une période importante sur plusieurs années est nécessaire afin de trouver une grande partie de l'argent obligatoire pour démarrer le projet, et sa réalisation. Ce long temps est par ailleurs profitable : Il faut attendre que le marché noir disparaisse, faute de client, avant de semer les premières graines. Durant cette longue étape, l'Etat doit fournir la marchandise convoyée par l'armée.

 

Plus tard, de nouveaux espaces dans ces fermes municipales pourraient être investis par des cultures maraîchères, limitant quelque peu le transport des poids lourds sur nos routes, et celui des camions dans nos villes. Nos paysans seraient incités à remplacer ce type de cultures par des céréales. Ceci est une réponse aux prédictions des démographes qui envisagent 9,5 milliards d'humains sur terre en 2050, et par voie de conséquence, un manque de terres arables.

 

Revenons-en au cannabis... l'autoculture (6 plans maximum ) serait autorisée ainsi que la culture dans des clubs de membres (comprenant au maximum 45 personnes et 99 plans), la vente des produits restant interdite.


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 21 décembre 2013 10:27


    Le cannabis est une plante de dieu qu’il fait pousser pour apaiser les souffrances de l’homme (qui est à son image)....Lui même est un grand consommateur de cette plante... !

    • Hervé Hum Hervé Hum 21 décembre 2013 10:40

      Cet article me fait penser à mes ami’es d’Uruguay, doivent êtres vachement content !


      • bartneski bartneski 21 décembre 2013 13:46

        Imaginons que Jésus ait prononcé « fume, ceci est mon esprit » plutôt que « Boit, ceci est mon sang ».

        Les curés seraient défoncés du matin au soir en nous prêchant la bonne parole et on n’en ferait pas toute une histoire.

        Oh oui je sais, vous allez dire « encore un qui fait l’apologie du cannabis ». Pas du tout, bien au contraire même si cette plante, car il s’agit d’une plante, libère la conscience et stimule la libido, ce qui n’est pas une mauvaise chose en soi, convenons-en.

        Mais quel constat pouvons-nous faire aujourd’hui ? Le cannabis, pour ne parler que de cette drogue, est présent partout jusque dans nos cours d’écoles primaires. On peut s’en procurer très facilement à tous les coins de rue. Les dealers se régalent de notre irresponsabilité et lobotomisent nos chères têtes blondes en toute impunité. Pourquoi ? Parce que c’est interdit justement et que les interdits sont faits pour être bravés et faire du biz. Il est facile d’interdire en fermant les yeux sur la réalité. C’est se laver les mains du problème. Vous croyez quoi, que les gosses ne toucheront pas au produit parce que l’état réprime ? Foutaise !!! La tentation est bien trop grande. Alors que faire ? Dépénaliser ? Quelle hérésie !!! « Droguez-vous, vous ne risquez rien ». Quelle erreur, quelle horreur. Erreur car la vente de stupéfiants est organisée par la mafia. Horreur car la fabrication et la consommation sans contrôle sont dangereuses pour la santé. On est en droit de se poser la question, face à cette hypocrisie « à qui profite le crime ? ». J’ai bien dit le crime car il est criminel de remplir nos prisons de consommateurs qui d’ailleurs n’arrêteront pas de fumer pour autant et connaîtront bien d’autres tentations addictives dans l’enceinte pénitentiaire. A qui profite le crime donc, si ce n’est aux marchands d’armes et leurs réseaux ? La guerre coûte cher en munitions pour un pays pauvre envahi qui n’a d’autre moyen que la production de drogues pour faire de l’argent et payer les fausses factures.

        En bon père de famille, prenons nos responsabilités et informons notre jeunesse des dangers des drogues au même titre que le tabac, l’alcool, les médicaments, le cholestérol, la sexualité, la vitesse au volant etc... Mais pour y parvenir de façon cohérente, nous devons fixé un cadre et réfléchir à une réglementation. Quelle autre solution que la légalisation alors ?

        Légal ne veut pas dire « allez-y défoncez-vous... » Légal veut dire, « oui, mais sous certaines conditions ». Age minimum à définir, information sur les risques, fabrication et qualité réglementées et normalisées, commercialisation contrôlée, fiscalité adaptée, répression et pénalisation intransigeantes. En quelque sorte, il s’agirait pour l’état de s’approprier le marché, qui soit dit en passant est considérable. Alors nous serons responsables et pourrons enfin lutter efficacement contre ce fléau qui flingue nos gamins.Quelle autre solution s’offre à nous ? Continuer comme ça et déclarer la guerre à une plante qui pousse sur toute la planète ? Comment fait-on la guerre à une plante ?

        La légalisation permettrait de lutter efficacement contre le trafic, faire rentrer du fric dans les caisses et fumer son p’tit joint pépère sans se demander ce qu’il y a dedans, en toute conscience et réfléchir à la condition humaine en ayant envie de faire l’amour et surtout, pas la guerre.


        • Arnaud69 Arnaud69 21 décembre 2013 14:04

          On peut prendre Abraham et Mahomet en exemple pour changer un peu ...

          Au lieu d’égorger les animaux ils pourraient les tuer par gazage au cannabis non ?


        • nicolas_d nicolas_d 21 décembre 2013 14:11

          « Comment fait-on la guerre à une plante ? »
          A coup de roundup, et puis les dommages collatéraux, c’est comme dans une guerre classique, ça les arrange bien


        • keiser keiser 21 décembre 2013 15:35

          J’ai une question  !? ...

          Si la drogue c’est de la merde ...
          Pourquoi la merde c’est pas de la drogue

          Non sérieux  :
           
          Ce n’est pas la drogue qui « pervertit » la jeunesse mais un mal plus profond dont tout le monde se fout .
          Il est plus facile d’accuser le Shit , c’est le coupable idéal .
          Et puis ... 
          C’est la notion de plaisir dans notre civilisation qui est en question , on vit encore sur des principes périmés  .

          Légaliser est pour moi la meilleure solution pour éviter tout les dérapages , les trafics , l’argent sale , l’arnaque ...
          Enfin , tous les effets néfastes de ce trafic honteux , générateur de toutes les saloperies
          Sans parler des armes que les Etats fabriquent et qui sont achetées par le trafic de drogue , mais là , pas problèmes ...
          Le voisin de mes parents à une très belle maison a Paris , en province , au Maroc , au Liban , c’est un personnage important , il vendait des armes au moyen orient à l’époque ou le Shit libanais inondait la France , il a fait une très belle carrière .

          Toutes les politiques ont été sans effets ,
          Interdisez , ça redouble , nous prenons les problèmes à l’envers et on se voile la face

          Les voitures tuent , polluent et rendent complétement abruti : il faut les interdire !!!

          Tous les gens de ma génération qui fument ou on fumé sont parfaitement insérés dans la société , ils sont cadres , médecins , patrons , artisans , ouvriers , ils ont leurs maisons , des enfants qui font des études , ils n’ont pas plus l’air d’abrutis que certains qui ne fument pas .

          Fumer n’est pas non plus un ascenceur vers l’intelligence ou l’ouverture d’esprit , c’est un interrupteur c’est tout , ça ne fait que dévoiler ce que nous avons déjà en nous

          Aujourd’hui, les chercheurs réalisent des progrès spectaculaires dans la compréhension des effets des cannabis de l’extérieur et de l’intérieur. Leurs résultats, encore peu connus du grand public, devraient profondément modifier notre regard sur cette drogue. La science du cannabis ouvre des perspectives inédites sur de nouveaux traitements médicaux contre la douleur, l’obésité, l’anxiété, ou encore la sclérose en plaques.
          Pour les chercheurs, une véritable révolution biologique est en marche.

          Un matin au lever du soleil , alors que j’étais dans un « House Boat » sur le Gange à Benarés .
          Il y avait deux indien qui faisaient leurs ablutions quotidiennes .
          Une fois terminé il remontèrent sur le bateau et fumèrent deux énormes shilums que je refusait à cause de l’heure matinale .
          Ces messieurs étaient des notable de la ville un avocat et son collègue un prof d’université .

          Je ne fais aucune apologie et je ne suis pas un proselite de cette substance , je ne fume moi même que très peu , mais il faut remettre les pendules à l’heure
          Il serait peut être temps d’ouvrir les yeux et de prendre des mesures constructives
          De toutes façons on empêchera plus rien maintenant et surtout pas en continuant de stigmatiser ce produit et non les raisons réelles qui y conduisent .


          • Arnaud69 Arnaud69 21 décembre 2013 15:41

            Pardonnez moi : Je ne fume pas, ne bois pas une goutte d’alcool et suis végétarien, donc vraiment pas du tout « tendance » mais je suis pour que la loi laisse la liberté aux gens de fumer légalement ce qu’ils veulent.

            Comme quoi on peut être non croyant, pas pratiquant mais rester tolérant.

            Vu ce que l’économie souterraine rapporte à certains de nos élites ils ne vont pas légaliser, l’argent risquerai de devenir traçable...


            • cedricx cedricx 21 décembre 2013 17:29

              Si le tabac est un grave danger pour la santé, qu’il tue, pourquoi voulez vous qu’une plante hallucinogène dont les méfaits sont prouvés soit inoffensive ? Le seul intérêt serait sans doute que les gens soient un peu plus dans les vap et qu’ils se laissent guider en toutes choses, par le bout du nez, comme dans les pays où la consommation est courante. Le cannabis est une drogue.


              • Chaz Chaz 21 décembre 2013 20:08

                Et non, aucune étude ne prouve que le cannabis tue. Après vous pouvez me sortir une étude comme celle ci. Mais que nous prouve elle ?

                -> Oui le cannabis n’est pas très bon pour le cerveau si l’on commence a fumer a l’adolescence

                Or, la répression ça ne marche pas ? La prévention ? Elle est soit inexistante soit obsolète.

                "Le seul intérêt serait sans doute que les gens soient un peu plus dans les vap et qu’ils se laissent guider en toutes choses, par le bout du nez, comme dans les pays où la consommation est courante."

                Vous parlez de la télé ? Ca fait mal a la tête de devoir en fin 2013 expliquer a un gus qui ne veut pas s’informer que le cannabis n’est pas hallucinogène et qu’il ne tue pas.
                _____

                Et comme dit plus bas, ou plus haut, la récolte et la distribution assurées par l’état, c’est pas près d’arriver en France. Le marché noir, ça rapporte, ne serait-ce que par la répression.

                Il y en a qui pense que le prochain scandale sanitaire sera celui des téléphones portables, dont cette fois il est prouvé qu’ils sont nocif. (pas d’hallucination mais des cancers) Or que faisons nous, on accueille a bras a ouvert la 4G.

                Alors en attendant, comme des millions de Francais, je fume mon pétard dans l’illégalité. C’est dommage mais toujours aussi bon.


              • Chabinpolitain 21 décembre 2013 18:07

                Votre argumentation en faveur de construction de serres, en étant intéressant ne tient cependant pas compte d’une donnée : non, la menace de manque alimentaire pour une population de plus de 9 Mds d’habitants n’existe pas si l’on reconstruit les réseaux de paysans petits producteurs en agro-écologie !
                Déclaration récente ( et très redondante ) d’un porte-parole de la FAO qui déclare qu’il sera possible de nourrir une telle population en agro-écologie sans défricher le moindre ha de terre supplémentaire.
                Pour rappel, les productions en agro-écologie sont de fait en termes de t/ha supérieures de 2.5 à 7 fois aux productions intensives conventionnelles ( « Agriculture et biodiversité », INRA 2009 ), par conséquent il me semble un peu technophile d’envisager de telles cultures hors-sol alors que quelques centaines de m² de bonne terre fourniraient assez pour l’agglomération parisienne de l’herbe vraiment naturelle !
                Jamais un quelconque végétal, alimentaire ou psychotrope n’aura la qualité de la pleine terre par tout autre moyen.
                Gare aux rêves techno-scientistes qui ne font que nous éloigner de notre état d’humanité...


                • Roule Raoul Roule Raoul 22 décembre 2013 17:43

                  D’accord avec Chabinpolitain, c’est le seul hic de l’article : pourquoi ne pas cultiver cette plante rustique et résistante en plein sol plutôt qu’en hors-sol, procédé agronomique dont je me méfie également !

                  Surtout qu’avec ce genre d’idée, on en arrive facilement pour le coup à produire un psychotrope puissant qui n’a plus grand chose à voir avec le cannabis naturel : voir les variétés hybrides hyper-chargées en THC produites en hollande ! 


                • Claire29 Claire29 21 décembre 2013 21:34
                  Marie Odette fume sans doute du cannabis et elle aurait la conscience tranquille si la loi l’autorisait à cultiver cette plante dans un coin de son jardin ou sur son balcon !
                  La vie serait tellement plus simple et tant pis pour les enfants qui suivront le mauvais exemple de leurs parents si leur premier joint déclenche une crise de schizophrénie dont ils ne guériront jamais et tant pis si la consommation de ce poison (car c’est un poison comme toutes les drogues) entraîne des troubles de mémoire, de l’attention et de la concentration, manque de motivation et tant pis si leur QI s’en va avec la fumée du cannabis !
                  Tout cela n’est pas très grave du moment que Marie Odette peut cultiver
                   son lopin de cannabis !


                  • foufouille foufouille 22 décembre 2013 08:49

                    "La vie serait tellement plus simple et tant pis pour les enfants qui suivront le mauvais exemple de leurs parents si leur premier joint déclenche une crise de schizophrénie dont ils ne guériront jamais"

                    et les jeux vidéos donnent l’epilepsie ?


                  • bartneski bartneski 22 décembre 2013 10:55

                    @Claire

                    Eteignez votre télé, ça vous rend parano. Si le cannabis transforme les consommateurs en zombie comme vous en êtes convaincue parce que c’est écrit dans le monde, ça se saurait depuis le temps non ? Je vais vous dire un secret Claire, vivre tue. Si, si avec ou sans plaisir, vivre tue.


                  • Claire29 Claire29 22 décembre 2013 11:12
                    Foufouille et bartneski,vous vous sentez concernés par ce que je dis sur le cannabis qui diminue le QI et qui est un facteur déclenchant de schizophrénie ?
                     Je comprends que ça vous dérange de vous mettre face à vos responsabilités en ce qui concerne les enfants et l’exemple que vous leur donnez si vous en avez !

                  • bartneski bartneski 22 décembre 2013 13:08

                    Vos suspicions, votre air supérieur et votre morale, vous feriez mieux de les rouler et de les fumer. Vous verrez, ça détend. Et vous savez quoi Claire ? Vous avez raison, c’est vous la personne raisonnable de fermer les yeux en se contentant d’interdire. Interdisez nous et fermez les yeux. Profitez en pour fermer autre chose. Ce qui en sort pue le renfermé.


                  • foufouille foufouille 22 décembre 2013 14:01

                    je fume pas de joint
                    ou on est schizo et faut se faire soigner, ou fumer un joint ne te fera pas devenir schizo

                    comme pour les jeux vidéos et l’épilepsie


                  • Claire29 Claire29 22 décembre 2013 14:29

                    @bartneski,

                    Je ne vous interdis rien,vous êtes libre de vous détruire,pas de détruire les enfants dont vous avez la responsabilité !

                    Pour vous c’est trop tard,pas pour les enfants qui n’ont pas encore fait de mauvaises rencontres ou qui n’ont pas encore suivi l’exemple d’adultes de leur entourage qui fument du cannabis parce que « tout le monde en fume » !

                  • Roule Raoul Roule Raoul 22 décembre 2013 18:19

                    Non Claire, vous ne faites que répéter les préjugés habituels !

                    J’ai des amis dont les parents fument et pour qui l’acte n’a jamais été tabou : soit ils ont essayé et s’en sont désintéressés car ça ne leur a pas spécialement plu, soit ils consomment mais d’une manière bien plus raisonnable qu’au contraire ceux (dont j’ai fait partie), dont la culture familliale était clairement contre pour toutes les raisons que vous et d’autres citez généralement.

                    Au contraire donc, le meilleur moyen de prévenir les comportements abusifs et la consommation irraisonnée, c’est comme toujours l’éducation, l’ouverture d’esprit et le dialogue.

                    Donc merci d’arrêter de nous sortir l’argument des enfants. Ou sinon je vais vous demander si ça vous ne gêne pas de boire de l’alcool devant vos enfants au risque de les voir devenir alcooliques plus tard ? Je prends exprès cet exemple bateau, mais si vous ne buvez pas, interrogez-vous dans ce cas sur le fait de les autoriser à 10 ans à avoir un foutu smartphone pour faire comme les copains, ou de les laisser regarder le journal de 20 heures sans en décripter le contenu avec eux ?

                    Quant au fait que ça peut favoriser l’émergence de trouble schizophrénique, il semblerait en effet qu’il y ait un lien, mais chez des personnes ayant déjà une prédisposition, et il est difficile de dire à coup sûr que l’usage seul du cannabis soit en cause ; il s’agirait plutôt d’un faisceau convergent de facteurs, dont le cannabis est un élément mais non le seul.

                    Quant aux troubles de la mémoire, c’est vrai tant que durent les effets, mais je peux vous témoigner que c’est réversible et que cela n’a rien à voir avec le QI, qui est de toute façon une façon de quantifier l’intelligence fort discutable ! Inversement, ce que vous ne pouvez savoir manifestement, c’est que sous l’influence des effets cannabiques, votre concentration se manifeste différemment, dans le sens où vous pouvez devenir au contraire très attentif à des choses que d’ordinaire vous ne remarquez pas. Dans les effets positifs, il y a également une forme de libération de la créativité qui doit être citée, et contrairement à l’alcool, un effet calmant sur le caractère que je trouve plutôt positif ! Ajoutez à cela que pour les personnes ayant des troubles du sommeil, ce peut être un bon remède plus naturel que toutes les pillules de merde qu’on peut vous prescrire^^

                    Enfin, on est d’accord que l’usage du cannabis doit se faire avec intelligence : passé les premiers temps de l’expérimentation, on comprend vite de soi-même qu’il y a des moments où fumer est contre-productif.

                    Le cannabis est une plante médicinale puissante, et je pense avec l’expérience qu’en effet on doit l’utiliser en gardant cela à l’esprit. D’ailleurs tout fumeur vous le dira : quand on se met à consommer quotidiennement, du matin au soir, on ne ressent plus vraiment les effets, et ça n’a plus guère d’intérêt si ce n’est pour le goût et peut-être le côté sociabilisant (une certaine cool-attitude quoi !).


                  • bartneski bartneski 23 décembre 2013 08:27

                    En 2013, être obligé de rappeler tout ce que vous écrivez, ça fait peur. Claire, l’alcool et le tabac sont interdits aux enfants parce que ceux sont des produits légaux. S’ils étaient interdits, les dealers ne se gêneraient pas pour en fourguer à nos gosses à la sortie des écoles, sous le manteau, comme le cannabis. interdire et fermer les yeux comme si les gosses ne craignent rien parce que c’est interdit n’est pas raisonnable.


                  • zygzornifle zygzornifle 22 décembre 2013 18:06

                    Le Cannabis est une plante médicinale fabuleuse


                    • lionel 23 décembre 2013 21:35

                      Merci pour cet article.


                      • bernadette 24 décembre 2013 12:57

                        Très intéressant votre article, Marie odette. Effectivement, je préfère la Nationalisation du cannabis à sa légalisation simple, afin d’éviter que les profits ne tombent dans les mains de capitalistes avisés.
                        Sur votre présentation d’auteur, j’ai pu accéder et découvrir des morceaux de votre dernier spectacle LA SONDE. Bravo pour ce woman-show !
                        J’ai lu tous vos articles, et une question m’est venue à la lecture de José Mujica nous montre la route... A propos des cafés où sera consommé et vendu du cannabis, ils seront fermés aux mineurs même accompagnés ? Dans ces conditions, ne croyez-vous pas que le marché noir persistera dans nos cités ?


                        • Marie Odette Marie Odette 27 décembre 2013 17:35

                          Je vous remercie, Bernadette, pour vos félicitatons de mon spectacle...
                          Vous avez raison ! Dans un premier temps, les adolescents accompagnés par leurs parents, adhérents à ces cafés, seront reçus, pourront goûter au cannabis, et invités à des entretiens où on leur expliquera les avantages de la consommation de cette plante qui inhibe le stress, l’anxiété, la douleur, la croissance cellulaire de certaines maladies : sclérose en plaques, cancer, sida, myopathie, hépatite... et les inconvénients pour certains adolescents, car elle peut bloquer leur croissance !!
                          L’arrêt de l’interdit qui par définition attise l’envie, et cette prise de conscience des méfaits possibles sur leur santé, feront dire à plus d’un ; « Oh, le cannabis, c’est bien, mais pour les vieux ! De plus de 20 ans !!
                          Les médias pour leur audimat, les politiques pour obtenir des voix, quand ils abordent le sujet de la drogue, disent toujours »Les jeunes". C’est une mauvaise idée qui peut faire de la publicité à ces produits... Pouquoi ne pas essayer puisque tout le monde en parle !
                          Je vais à l’Appel du 18 joint, organisé à Paris-Villette par Cannabis Sans Frontières et d’autres, je suis toujours surprise de ne voir pas plus de jeunes que de vieux !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès