Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > De beaux marronniers

De beaux marronniers


Ce ne sera que timidement avoué sur les ondes. Sachez-le : c’était ensoleillé, massif, hétéroclite et revigorant.

Hier. Alors qu’à l’appel des syndicats, les cortèges de salariés du public, du privé, retraités, intermittents, familles se rassemblaient partout en France, la belle journée débutait sur une double farce mediapolitique :

- L’annonce de la réception d’un footballeur à la main baladeuse à l’Élysée par un Monarque, visant rien de moins que le Grenelle du foot, n’hésitant pas à annuler pour l’occasion ses rendez-vous de longue date avec des ONG.


Un sommet du journalisme d’investigation à la française sur une chaine d’information continue : une interminable course poursuite derrière la berline du capitaine de l’équipe de France (éliminée) depuis la sortie de son avion, avec motos, satellite et commentaires à l’avenant : "On vient de passer le Stade de France, mais je suis pas sur", "C’est quel tunnel ? Porte de Clignancourt ?" ou encore le subliminal "Paris est une bien belle ville avec ces marronniers".

Faute de budget, la pétrolette de marque "OJ Simpson" modèle "avek15ans2Retar" tombait en carafe aux alentours du palace final. Par chance, il ne se situait point dans le triangle des Bermudes de la contestation République-Bastille-Nation.
 
D’un côté : des animateurs d’infos qui occupent 95% de leur temps d’antenne à l’appât automobile, alors que des travailleurs se privent d’une journée de salaire pour défendre les retraites de tous contre un projet de réforme inique et inefficace.

De l’autre : le grand ordonnateur de la réforme sacrificielle reçoit un footballeur (qui triche, perd et tourne à 500.000 mensuels[1]).

Je n’ai qu’un un seul mot : Merci. Merci de rappeler à ceux qui n’ont pas pu, pas voulu, pas osé venir contester, de quel mépris se chauffe cette gouvernance et pour qui tournent ces médias.
 
Le soir, nous apprenions que la France comptait en mai 43.900 chômeurs supplémentaires avec une forte augmentation chez les quinquagénaires... Avant de songer à sauver le foot et péter les retraites, notre Monarcoach ferait bien de s’interroger sur le travail.




[1] à + ou - 100.000 près mais quand on aime on ne compte pas.

Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • clostra 26 juin 2010 11:56

    Moi je dis que les marronniers sont malades, atteint de la mineuse (Cameraria ohridella) et que c’est très dommageable car en été on se croirait en automne.

    Pour dire qu’un malheur ne vient jamais seul !


    • Verdi Verdi 26 juin 2010 12:25

      @ seb musset

      Excellent !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès