Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > De grâce Monsieur Le Président, sauvez Adelina et Brahim !

De grâce Monsieur Le Président, sauvez Adelina et Brahim !

Il est des histoires d’Amour étranges et merveilleuses, de celles qui donnent de l’espoir quand tout est triste et sombre, dans la misère la plus noire et jusque dans les pires cauchemars ! 

Il en va ainsi de celle d’Adelina, cible émouvante de l’injustice des hommes.

Cette jeune roumaine, qui a grandit à l’orphelinat avant d’être récupérée par son père pour s’occuper de ses six frères et sœurs, violée à 14 ans, mère à 17 ans, vivait d’expédients et de petits boulots dans une des régions les plus pauvres de la Roumanie, près de la frontière Ukrainienne, jusqu’à ce qu’un voisin mafieux en cheville avec d’autres gars du village lui propose de « gagner des sous » à Paris !

Voilà comment elle échoua sur les trottoirs de Paris avec sa compatriote Olga en 2001.

Elle se doutait bien qu’elle n’allait pas travailler dans un bureau, mais n’imaginait pas pour autant se retrouver prostituée dans la rue. Elle voulait juste mieux gagner sa vie pour sa fille, confiée à une amie depuis l’âge de 5 ans. Fille qui selon ses dires, lui a donné le courage de survivre à l’horreur de sa condition.

Si Elle ne ramenait pas au moins 250 €uros par jour à son souteneur, elle était battue !

Quand Adelina, a osé dire à son proxénète qu’elle n’en pouvait plus, celui-ci l’a menacé de mettre sa fille dans le caniveau à sa place !

A 26 ans, elle était devenu la doyenne du cheptel et la première à conseiller aux filles :

« Si un client vous propose de partir avec lui, foncez ! ». Pourtant elle n’a jamais suivi ceux qui lui ont proposé de la libérer. Car elle n’avait plus confiance en personne.

Mais Brahim, son premier client, est tombé amoureux de cette jeune femme. Ce menuisier a tout de suite senti que ce n’était pas une professionnelle, une débauchée vénale, car elle était maladroite et ne comptait jamais l’argent ! Il a mis du temps à l’apprivoiser. Chaque jeudi soir, il alignait le fric pour l’emmener chez lui et la choyer. Quand elle voyait sa voiture arriver, elle savait être sauvée pour la soirée.

Brahim nous montre que les hommes qui utilisent les services de prostituée ne sont pas que des obsédés sexuels, des pervers amateurs de plaisirs tarifés, ni même seulement des gens en manque de plaisirs charnels. Ils sont aussi et surtout des hommes en situation de misère affective, en manque d’amour et d’affection, tant à recevoir qu’à donner.

C’est pourtant Adelina qui seule a décidé de sortir de ce cercle infernal, lors d’un contrôle d’identité dans les locaux de la police. Le déclic salutaire a eu lieu lorsqu’un des policiers lui a parlé de sa fille.

Depuis ce Noël 2002, les bénévoles du « Mouvement du Nid » puis de l’association Cippora ont pris Adelina sous leur aile, lui trouvant une chambre, une formation et des papiers. La brunette est devenue blonde et a commencé une nouvelle vie, aidée par son fidèle compagnon Brahim. Adelina apprend le français et découvre la vraie vie ! Elle travaille tout d’abord chez un traiteur, puis dans un foyer pour handicapés.

Tout va bien, jusqu’à ce que la police l’interpelle en 2004, car Olga, sa copine de trottoir, a déposé plainte contre elle en Roumanie pour proxénétisme, sans doute sous la pression des mafieux de son village.

La Roumanie réclame son extradition. Adelina est emprisonnée à Fleury le temps pour la France d’examiner la requête. Son avocate a déposé parallèlement plainte contre ses anciens proxénètes et obtenu sa remise en liberté.

Depuis elle travaille dans une chocolaterie et rebâtit sa vie avec Brahim. Elle pointe chaque semaine au commissariat, envoie 300 €uros par mois au village pour sa famille et surtout sa fille. Elle est presque heureuse, car elle rêve encore de faire venir sa fille en France.

Hélas, c’est elle qui risque de devoir rejoindre la Roumanie prochainement, car tous les recours étant dorénavant épuisés, le décret d’extradition peut être appliqué d’un jour à l’autre.

La justice française, qui vient pourtant de condamner à des peines de prison ses anciens proxénètes, toujours en fuite, et lui octroyer 32 000 € de dommages intérêts, ne peut plus la protéger. L’état est tenu par les accords d’extradition, mais selon l’avocate d’Adelina, il a également le devoir de la protéger, elle qu’il a considérée comme une victime et dont les anciens bourreaux courent toujours.

Adelina s’en remet à ses « anges protecteurs », avocate et militants des associations, mais seule une intervention du Président Nicolas SARKOZY peut désormais bloquer son extradition.

Comme le dit Brahim, « il l’a bien fait pour Mme PETRELLA et Adelina, elle, n’a tué personne ! »

Cette très belle histoire d’amour, qui évoque celle interprétée par Robert de Niro et la très jeune Jodie Foster dans le chef d’œuvre de Martin Scorsese « Taxi driver », finira-t-elle mal comme les histoires d’amour en général ?

Non, ce serait trop ignoble. Monsieur Le Président, vous ne pouvez pas laisser une si émouvante et noble idylle se terminer comme cela, mourir dans l’indifférence !

J’en appelle à votre humanité !

Pour que la France demeure une terre d’accueil, un refuge contre la cruauté des hommes,

pour que le pays des droits de l’homme soit aussi celui de toutes les femmes, que comme vous nous aimons tant, aidez Brahim, protégez Adelina, je vous en prie !

T.REX

PS : Les noms ont été changés par les journalistes et je suis étonné de ne pas trouver sur le Net de pétition ou de trace de mobilisation pour soutenir la demande de grâce présidentielle. Cet article a été publié le 11/12/2008 sur les Voix du Panda. Si vous désirez signer une pétition contre l’extradition d’Adelina, rejoignez nous sur :

http://www.panda-france.net/?p=2391

 

(Source : Article Adelina, la loi, la mafia dans le Nouvel Observateur n° 2299 du 27/11 au 03/12/2008 et

ADELINA, une ex-prostituée roumaine menacée d’Extradition )


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • JL JL 12 décembre 2008 17:44

    4 personnes ont voté négativement cet article puis sont parties sans dire pourquoi. C’est affligeant.


    • Yvance77 12 décembre 2008 18:24

      Perso ces histoires a dimension humaine certaine, me touche.

      Merci le Dino smiley


      • Fergus fergus 12 décembre 2008 18:59

        Pétition signée. Sarkozy se grandirait en effet en aidant ce couple. Bonne chance à Adelina et Brahim.


        • Olga Olga 12 décembre 2008 19:02

           T.REX
          Peut-être que Carla va entendre parler d’Adelina...
          Et il y a des centaines d’autres Adelina (ou Olga) à l’histoire bien sordide, qui mériteraient aussi de s’en sortir en refaisant leur vie, loin de ces infâmes réseaux de prostitution qui ne sont pas suffisamment combattus (je dirais même qu’on les laisse faire sans attaquer le mal à la racine). smiley


          • appoline appoline 12 décembre 2008 19:18

            Merci pour cet article. Il faut une sacrée volonté pour s’en sortir. Lutte t-on réellement contre le proxénétisme, j’ai un sérieux doute. Elles font un boulot dangereux aussi bien au niveau corporel que psycholique et en plus, on leur pique leur argent. A tous les proxos, les c......il ne faut pas uniquement les avoir entre les jambes mais aussi dans la tête ; ce sont elles, les vrais mecs.


            • Fergus fergus 13 décembre 2008 10:40

              Oui, ce métier est dangereux parce qu’elle expose les prostituées à la violencede nombreux proxénètes et aux pervers. Et les lois Sarkozy, en chassant les prostituées des centre-ville, les confinent désormais dans des lieux où leur vie est encore plus exposée. Mais elles n’offensent plus la vue des bien-pensants !


            • miwari miwari 13 décembre 2008 00:05

              Pétition signée.

              C’est là que les médias devraient se manifester ils n’en sortiraient que plus grands et gagneraient peut être les lecteurs qu’ils ont perdus.


              • T.REX T.REX 16 décembre 2008 09:48

                Merci à Fergus, JL, Yvance 77, Olga, Appoline et Miwari pour leurs messages de sympathie et leur capacité à s’émouvoir sans égoïsme pour le sort d’une pute, donc moins qu’une pour certain !

                 

                Merci également à Carlo Révelli et son équipe d’avoir publié cet article, malgré qu’il renvoie à un autre forum citoyen (« les voix du Panda » que je vous invite à visiter, vous y serez les bienvenus) et à une pétition dont-il n’est pas l’instigateur. C’est très chic de la part d’un confrère.

                 

                 Grand merci également à ceux qui ont signé la pétition, hélas trop peu nombreux.

                Nous avons tenté quelque chose pour cette femme avec nos faibles moyens et la preuve est faite qu’il est très difficile d’enflammer les internautes tant ils sont ignifugés par la vie, les polémiques stériles et les passe-temps futiles sur Internet.

                 

                Cette expérience montre qu’il est très difficile, voire impossible, de mobiliser les internautes sur quelque sujet que ce soit, si l’information n’est pas relayée par les médias traditionnels !

                C’est désolant, mais c’est ainsi et le 5ème pouvoir n’est qu’une chimère !

                 

                Toujours est-il que d’après Le Panda, l’affaire est remontée jusqu’à l’Elysée et que le dossier est pour l’instant bloqué ! Si l’avocate et les associations se battent, ils parviendront je crois à obtenir l’assentiment de M. SARKOZY pour ne pas extrader Adelina.

                 

                Merci encore à tous, je garde précieusement vos pseudos dans mon carnet d’adresses près du cœur !

                 

                T.REX


                • T.REX T.REX 17 décembre 2008 12:41

                  De bonnes nouvelles de la part du PANDA :

                   

                  J’ai reçu un courriel de l’Avocate de ADELINA et de BRAHIM.

                  La pétition mise en place et envoyé par nos soins reçoit à la date de ce jour 484 signatures. (Hors Forum)

                   

                  Toute mesure d’expulsion est bloquée en l’instant, la mouvance de diverses actions conjuguées, peuvent laisser augurer que nous devrons agir à nouveau.

                   

                  Il faut êtres toutefois prudents dans nos propos, la lutte se poursuit pour que cette jeune femme et sa propre famille trouvent grâce à toutes les actions, un berceau en la nation des Droits de l’Homme.

                   

                  Il ne faut pas jeter le manche avant la cognée.

                   

                  En l’instant tout est suspendu, ne pas oublier qu’en matière de droit nous entrons aussi dans les vacances judicaires qui jouent en « sa faveur ».

                   

                  Il faut laisser l’article sur Les Voix et le Relayer sur le maximum de Blogs.

                   

                  Que chacun fasse en fonction de sa conscience, pour ceux qui en possèdent une.

                   

                  Il faut éviter de crier « victoire » une bataille est gagnée pas la finale.

                   

                  Pardon si je suis aussi prudent, mais c’est pour la sécurité et le bien être de toutes et tous.

                   

                  Amicalement,

                  Le PANDA

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès