Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > De la violence ?

De la violence ?

Après les incidents survenus au cours du comité central d’entreprise d’Air France, où l’on vu le directeur des relations humaines escalader un grillage pour échapper à une meute de poursuivants qui lui avaient déjà arraché sa chemise, des blâmes en rafales, issue de tous les horizons, y compris depuis le lointain pays du soleil levant, s’étalaient à la une de tous les médias.

 « Inadmissible, inacceptable, scandalisé pas les violences, la France est sous le choc, violences qui nuisent à l’image de la France, œuvres de voyous qui devront être punies par des sanctions lourdes ! » Clament en un duo généreusement repris sur les ondes avec force images sur les lucarnes, Hollande et Valls tandis que le Sarko, cette fois en accord avec la gauche honnie, fait chorus en y ajoutant son grain de sel : « c’est la chienlit ! »

Bon, d’accord, ils ont, parait-il, même voulu lui tirer son froc au DRH, tandis que le PDG de Juniac, indemne, s’éclipsait en douce en rasant les murs.

Tout ça est très vilain de la part de ces syndicalistes que leur direction avait invités à « négocier » le licenciement d’un certain nombre d’entre eux noyé dans la masse des « départs volontaires ».

Depuis Marceau-Long, la compagnie Air France est répétitivement dirigée par des zénarques qui n’ont, bien naturellement, aucune responsabilité dans la dégringolade régulière de la boite, et qui la plupart d’entre eux ont pu quitter l’entreprise avec prime de départ, retraites chapeaux et tout le toutim…

Rappelons au passage que quelques-uns de ces brillants esprits se sont fait prendre, ici ou , la main dans le pot de confiture …

Le bordel viendrait donc de ces gueux (salut sympa à alinéa J ) qui ne veulent pas faire ce qu’on leur demande : rejoindre Pôle-Emploi en silence !

Pour un mec lambda, c’est quoi se faire virer à 42 ans ?

Ça veut dire devoir vendre son appart dont il n’a pas fini de payer son emprunt, dire aux gosses qu’on ne pourra plus continuer de payer leurs études, chercher un logement social dont on connait la pénurie, à terme vendre sa caisse dont on ne plus payer le plein d’essence et l’assurance, avec souvent la cohésion familiale qui se délite, bref des vies foutues des destins brisés avec la misère en perspective, voire quelquefois le suicide…

Vous avez dit violence ?

Ajoutez-y le mépris : http://www.bfmtv.com/societe/video-air-france-la-colere-d-une-hotesse-face-a-plusieurs-cadres-920335.html

Vous ne trouvez-pas que ça fait déjà un peu trop pour des employé(e)s que l’on traite de cette façon, et qu’il n’y aurait pas là, pour certains, matière à péter les plombs ?

Une course à l’échalote avec une liquette en lambeaux en prime c’est cher payé pour la violence du chômage ajouté au mépris ?

MM. Valls, Hollande, Sarkozy, il vous faut redescendre sur terre, en d’autres temps, c’est aux réverbères qu’on les retrouvait pendus les méprisants !

Depuis que vous êtres au pouvoir, les uns et les autres, le scénario se répète da façon lancinante chaque année, chaque mois, presque toute les semaines, depuis les petites boites ignorées médiatiquement ou les grosses comme ici dans la lumière : on convoque un CCE pour « négocier » et au final annoncer que l’on va briser une cinquantaine ou une centaine ou quelques milliers de familles !!!

Où est le scandale ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • colere48 colere48 7 octobre 2015 08:43


    J’avoue avoir eu une grande jubilation de voir sur l’écran de ma TV des cadres félons en chemises et pantalons....
    Ne manquait à ma totale satisfaction que le goudron et les plumes
    mais je ne désespère pas !!

    Toutefois le 2 poids 2 mesures de Valls ....
    Cahuzac peinard.... 
    Cahuzac, Moscovici, Valls faisons comme si de rien n’était
    Valls affiche sa fermeté face aux « voyous »
    « Rien ne peut justifier de tels agissements. Ces agissements sont l’œuvre de voyous. La justice devra identifier ceux qui se sont livrés à cette violence inqualifiable. La violence est inadmissible dans notre société. Elle doit être condamnée et il faudra des sanctions lourdes à l’égard de ceux qui se sont livrés à de tels actes »

    OUI des sanctions lourdes à l’égard de ces dirigeants politiques corrompus et cyniques !

     smiley  smiley  smiley 


    • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 7 octobre 2015 09:19

      @colere48

      bon, ben déjà, ils vont pas être réélus, 
      enfin pas la prochaine fois, mais la fois d’après,
      la prochaine fois, ça sera ceux qui n’ont pas été réélus la dernière fois qui seront élus.

    • alberto alberto 7 octobre 2015 09:36

      @colere48 : Oui, cahuzac et autres allergiques aux démarches fiscales, la cohorte des personnages publics aux magouilles obscures s’allonge de jour en jour...
      Et que dire des banquiers aux opérations turpides !
      Pas de « sanctions lourdes » pour ceux-là ?


    • doctorix doctorix 7 octobre 2015 18:38

      @colere48

      Valls a eu cette réaction hystérique pour une simple raison : il s’est vu, en compagnie de Hollande et de Macron, dans la même situation, la chemise déchirée, viré à coups de pied au cul par un peuple en colère, comme trois malpropres.
      Une sorte de prémonition.

    • Robert GIL Robert GIL 7 octobre 2015 09:30

      je suis scandalisé par les injustices et la violence patronale que ce soit à la mode du medef ou à la mode des Hollance, Valls, Macron ou Berger ... il faut que lors des annonces de licenciement les salaries fassent valoir leurs droits de façon aussi brutal que le patronat et les actionnaires. Et dans les boites, ceux qui en arrivent au suicide, devraient d’abords « suicider » avec un fusil toute leur direction, comme ça peut-etre qu’il reflechirait a deux fois avant d’emmerder un salarié ou de licencier pour faire monter leur action !
      .
      voir : LA VIOLENCE DU HARCELEMENT


      • eric 7 octobre 2015 09:36

        Oui, la politique, ou peut être, et cela revient au même, l’absence de politique de Hollande Vals and co imposée à Air France est condamnable. On se souvient de leurs manipulations pour s’arroger le pouvoir de décider dans cette société. http://www.leparisien.fr/economie/air-france-l-etat-monte-dans-le-capital-pour-imposer-les-droits-de-vote-doubles-08-05-2015-4755645.php

        Maintenant, le directeur du personnel, ce n’est pas lui qui à les droits de vote double. La pression politique des apparatchiks syndicaux et sans doute de leurs copains militants extérieurs a vraisemblablement un double but politique : arriver à des décisions sans fondement économiques mais aux frais de la princesse (de l’état, donc de nous). Faire une pression politique sur leurs copains du pouvoir PS dans le contexte d’échéances politiques ou la gauche, divisée en gauche de gauche et gauche de la gauche de gauche, s’intéresse plus aux rapport de force entre ses composantes, qu’à l’avenir du pays. Ensuite, évidemment, défendre les intérêts corporatistes de ceux qui se sont enkysté dans l’organisation pour la pomper. Dut elle en crever.

        Cette fantastique dégradation depuis que le reste du monde sort de la crise mondiale ( environ 2012), ne laisse pas de poser des questions plus générales sur la façon dont le pays est géré.

        Il y a peu de pouvoir dans les régions. Mais dégager complètement et en profondeur ces instances de touts les complices de ces évènement, devrait pouvoir contribuer à l’éclatement et l’effondrement des organisations de ces tartuffes dangereux.


        • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 7 octobre 2015 09:40

          @eric


          «   l’absence de politique de Hollande Vals and co » 
          permet bien d’appliquer une politique, celle de Bruxelles pour la finance, du Medef pour le management et de l’Otan pour la politique extérieure. Ces institutions agissent maintenant sans retenue...


        • eric 7 octobre 2015 09:45

          @M de Sourcessure bien sur que non. Cela c’est ce que veulent vous faire croire les « penseurs » gauche de gauche. Il y a en France et en Europe, des sociétés qui ne sont pas gérées de façon aussi catastrophique que celle dans lesquelles Les hollandistes mettent leurs nez ou lèvent la patte.
          Mais il est vrai que si vos gourous parviennent à vous faire croire que des capitalistes ont intérêt à mettre leur business en faillite...
          Par ailleurs, prétendre qu’envoyer deux avions en Syrie constitue une politique extérieure, même dictée par l’Otan, c’est faire une pub à mon avis injustifiée au président de toutes les gauches.


        • izarn 7 octobre 2015 12:45

          @eric
          Matraquage ordinaire sur la reprise :
          Il n’y a pas de reprise, et on ne sort pas de la crise, au contraire elle s’accentue.
          Voyez la Chine...
          En fait la Chine baisse parceque ça va mieux en Europe, sauf la France ?
          Hé hé, vous etes un petit rigolo vous ?
          Vous devriez donner votre script à Dieudonné...


        • gaijin gaijin 7 octobre 2015 10:36

          putain c’est bon !
          et que celui qui n’a jamais eut envie de foutre une baffe a un drh jette la première pierre
          ( a moins bien sur qu’il n’ait jamais vécu un plan social )


          • colere48 colere48 7 octobre 2015 12:38

            @gaijin

            putain c’est bon !

            Râââ Lovely  !! 


          • Le421 Le421 7 octobre 2015 20:55

            @colere48
            Pas possible les gars !! C’est pas bon...
            Puisqu’on vous dit que toute la France est scandalisée et choquée par ces actes inqualifiables de dangereux voyous !!
            Et bé putain, je trouve qu’on est encore dans le « soft » !!

            Moi, j’attends une bonne sodomie avec poignée de gravier !!

            Là, ça aura de la gueule !!  smiley


          • eric 7 octobre 2015 11:08

            Le « cirque politique » en train de l’emporter sur le « cirque syndical » dans cette affaire ? Peut être

            La CGT n’est ni pour ni contre et bien au contraire...

            Melenchon rejoint Besancenot, bel exemple d’unité à la gauche des gauches. On retrouve l’élan qui conduisit à l’élection de Hollande, à l’exception peut être de l’unanimité syndicale.

            http://www.lefigaro.fr/societes/2015/10/07/20005-20151007ARTFIG00099-violences-a-air-france-philippe-martinez-ne-condamne-ni-ne-cautionne.php

            http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/10/07/25002-20151007ARTFIG00107-air-france-melenchon-justifie-la-reaction-musclee-des-salaries.php


            • eric 7 octobre 2015 11:30

              Épisode suivant : cela se précise de plus en plus. Le pouvoir voit dans cette violence organisée et médiatisé par ses opposant à gauche, plus un complot politique qu’une tentative de racket.

              « Le Premier ministre, Manuel Valls, a dit sur RTL attendre de la justice »la plus grande sévérité« . ( ) »

              Oui les syndicat cherchent à obtenir des indemnités équivalent à genre, la totalité de la hausse supplémentaire du RSA sur 5 ans prévue par le pouvoir socialiste pour ses millions de bénéficiaires. Mais cela, les socialistes savent faire. Être sévère avec des syndicalistes dans ce seul cas, c’est bien qu’ils sentent l’attaque politique contre eux.


              • eric 7 octobre 2015 11:33

                @eric Je rappelle pour ceux qui ont la mémoire courte que les sénateurs PS avaient voté la proposition d’impunité pour les violences syndicales.....dans les boites non contrôlé par le pouvoir sans doute.


              • gaijin gaijin 7 octobre 2015 11:36

                @eric
                " « Le Premier ministre, Manuel Valls, a dit sur RTL attendre de la justice »la plus grande sévérité« . ( ) »
                et moi qui croyait a la séparation des pouvoirs .......( oups )


              • eric 7 octobre 2015 11:51

                @gaijin Mais non ! Quelle séparation des pouboirs ? Ce sont les mêmes. Le syndicat de la magistrature aussi, avait appelé à voter pour hollande. Cela sera rigolo de voir si Vals trouvera un juge « pro hollande » ou au contraire pro alterécolopostnéomarxiste dans cette guerre civile à gauche pour notre argent...


              • gaijin gaijin 7 octobre 2015 12:05

                @eric
                bien sur que sont les mêmes smiley
                ma question n’était qu’ironique


              • colere48 colere48 7 octobre 2015 12:40

                @eric

                Quelle séparation des pouboirs  ?

                Vous voulez dire « PourBoire » je pense ... Non ?

                 smiley


              • BA 7 octobre 2015 12:33

                Qui est Alexandre Marie Henry Begoügne de Juniac ?


                Alexandre Marie Henry Begoügne de Juniac, né le 10 novembre 1962 à Neuilly-sur-Seine, est un chef d’entreprise français, actuel président-directeur général d’Air France-KLM. 


                Issu d’une famille de Limoges qui avait obtenu la noblesse sous le Premier Empire, fils de l’ambassadeur Gontran de Juniac, il étudie au lycée Pasteur puis entre à l’École polytechnique en 1981 et à l’ENA (1988, promotion « Michel de Montaigne »). Il a notamment effectué une partie de ses études à la Harvard Business School.


                https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_de_Juniac


                A propos de la guerre des classes :


                26 novembre 2006 :


                Warren Buffett, troisième fortune mondiale, déclare au journal New-York Times :


                « There’s class warfare, all right, Mr. Buffett said, but it’s my class, the rich class, that’s making war, and we’re winning. »


                Traduction :


                « La guerre des classes existe, c’est d’accord, mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner. »


                http://www.nytimes.com/2006/11/26/business/yourmoney/26every.html


                Bon.


                D’accord.


                Mais la guerre des classes n’est pas finie.


                La guerre continue.


                • alinea alinea 7 octobre 2015 12:38

                  Quand on arrive à la violence, en général, c’est qu’on a laissé faire trop longtemps ; c’est le seul reproche que l’on pourrait faire aux employés d’Air France. Mais, nous-mêmes, qui, fonctionne autrement ?
                  C’est pas grave !! Nous resteront Ryanair l’Irlandaise et Easyjet la Britannique, pour nos petits déplacements !!
                  Merci pour le salut sympa, que je te retourne ! smiley


                  • tf1Groupie 7 octobre 2015 13:31

                    Donc quand quelqu’un se fait agresser dans la rue c’est normal : celui qui vous agresse est une victime de la société.

                    C’est la belle morale de cet article : vous pouvez régler vos problèmes à coup de poings, vous trouverez toujours une façon de vous justifier.
                    Dans la jungle la violence n’est qu’un outil comme un autre.

                    Alors vive la jungle française et merci à l’auteur d’en faire la promotion.


                    • alberto alberto 7 octobre 2015 15:01

                      @tf1Groupie :

                      Sais-tu lire ?

                      Après que des générations d’énarques aient peu à peu foutu la boite dans le rouge, l’actuelle direction au bout du rouleau fait payer la note à quelques milliers de d’employés qui n’ont rien fait d’autre que d’appliquer ce qu’on ( les PDG successifs) leur demandait !

                      Et toi, tu as l’air de trouver ça très bien de ramasser ton bon de chômage de fermer ta gueule et de te tirer en remerciant le monsieur DRH : Et si tu rouspètes, d’après toi, ça devient la jungle ?

                      Tu étais battu étant petit ?


                    • hunter hunter 7 octobre 2015 15:54

                      @alberto

                       "@tf1Groupie :

                      Sais-tu lire ? « 

                      Voila, vous avez bien cerné le problème !

                      La réponse est non, et idem à la question que nous pourrions poser : »sais-tu penser et réfléchir ?« 

                      L’intervention de groupie est l’illustration de la maxime »comparaison n’est pas raison" !

                      On ne compare pas un voyou qui agresse un quidam pour lui piquer son zinzin, le revendre 100 brozoufs et avec le bifton s’acheter de la came, avec des travailleurs virés par une sale tête de mort de crâne d’œuf, qui s’est augmenté son salaire de pas loin de 100% !

                      La prochaine fois, faudrait foutre ces cennards en calecif, filmés par les caméras de BFM WC et autre merdias, histoire qu’ils aient bien la honte !

                      J’avais pensé à une autre mesure de rétorsion, mais je ne vais pas la décrire, je risque d’être censuré !

                      Ce qu’ont fait ces gars, c’est pas de la violence, c’est de la l’auto-défense !

                      Tous ces zénarques, zélites, crânes d’oeuf et compagnie ont trop de pouvoir, sans aucun contre-pouvoir !

                      Facile de décider derrière sa bécane, protégé dans l’enceinte de son bureau cossu, qu’untel va partir, qu’untel va voir sa vie brisée !

                      L’éternel retour du concret....il faut plus d’actions de ce genre, que tous ces déconnectés de la réalité sachent un peu ce qu’est la vraie vie !

                      Dans la vraie vie, si tu fais chier un gonze, et si le gonze a un minimum de cojones, tu risques de t’en prendre une !

                      Car décider de virer les gens, c’est pas de la violence peut-être.... ?

                      la violence de lâches, qui s’engraissent sur le dos de la bête, et virent ceux qui font tourner la bête !

                      Tout ça pour les remplacer par des pilotes détachés, venus sans doute de l’est, et qui accepteront le tiers d’un salaire actuel, car pour eux c’est Byzance !

                      Mais visiblement, pour des individus programmés au larbinat et au léchage de botte des puissants comme groupie, c’est normal ! faut se laisser traiter comme de la merde sans réagir....ah oui, violence, pas bien !

                      Soutien total à ce hommes, et j’espère qu’ils feront des émules !

                      Adishatz

                      H/


                    • ddacoudre ddacoudre 7 octobre 2015 14:04

                      bonjour alberto

                      je penses même qu’ils auraient du les jeter à la « roubine » (petite voir d’eau peu profonde pour son évacuation mais plus large qu’un fossé) pleine de boue. c’est ce que faisaient les chauvins supporteurs de foot dans mon enfance, quand l’arbitre prenaient des décision qu’ils jugeaient iniques pour eux.
                      je crois seulement qu’il va falloir légiférer pour qu’a l’avenir ce soient les propriétaires de l’entreprise qui annoncent les licenciement sans avoir à s’abriter derrières des salaries qui les représentent. a mon époque ont les appelaient les Capos, ceux qui appartenant à la même classe se faisaient les portes flingues de leurs commendataires qui restaient à l’abri. Ce changement est intervenu avec la rationalisation du capitalisme dans les années 70 qui c’est traduite par un changement de sigle en 98 ou le patronat français devient le Medef, et ou les cadres du patronat les Capos) deviennent des parties prenantes du mouvement des entreprises par une large distributions de stock options, et pire aujourd’hui tous les citoyens employeurs ou salariés qui détiennent des actions d’une entreprise qui licencie ne sont responsables juridiquement à proportions de leurs portefeuilles d’Actions. cela aurait été drôle que des membres du comité soient convoqué en tant qu’actionnaire responsable, par les placements que font les banques pour leur compte, à siéger du coté des patrons réels, ceux qui reçoivent des dividendes et qui sont ceux qui vont les licencier.
                      Amoins que parmi ces « meutards » il y ait des gens qui possèdent des actions d’air France, ils se trompent de cible, comme dirait Laguiller c’est les patrons qu’il faut aller pendre.Mais peut-être appartient-il a tous ces DRH grassement rémunérer de justifier d’un droit de retrait.
                      ddacoudre.over-blog.com .
                      cordialement.


                      • alberto alberto 7 octobre 2015 15:07

                        @ddacoudre

                        Oui, et puis il y a l’État qui a 15% dans l’affaire et qui fait semblant de n’être pas concerné...


                      • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 16:06


                        C’est tout l’art des magiciens, des maîtres de l’illusion. 
                        Ils vous disent qu’ils vont sortir des colombes de leur chapeau clac !
                        Mais c’est vous qui êtes le pigeon, où le lapin, dans ses placards à double fond
                        Où ils finissent parfois par se prendre les pieds

                        C’est quand même drôle qu’à force de monter au autres son cul !
                        On en perde sa chemise, et qu’on en arrive à prendre ses jambes à son cou !
                        L’art des contorsionnistes n’est plus ce qu’il était !.....

                        • Samson Samson 7 octobre 2015 16:50

                          "MM. Valls, Hollande, Sarkozy, il vous faut redescendre sur terre, en d’autres temps, c’est aux réverbères qu’on les retrouvait pendus les méprisants !"
                          On ne peut mieux dire !
                          Si on compatit au sort du malheureux DRH bousculé et déshabillé, on ne peut qu’espérer que ses émoluments soient à la hauteur de la dangereuse responsabilité qu’il accepte d’endosser.
                          Que ces truands qui nous gouvernent et nous spolient impunément n’apprécient guère de se voir ainsi signifier le lynchage auquel ils s’exposent n’a rien de bien étonnant mais, nonobstant leurs vains couinements, il s’avère fort jubilatoire de voir de temps à autre l’extraordinaire violence sociale à laquelle ils soumettent une majorité de la population se retourner sur ceux qui l’organisent et l’exercent. smiley


                          • alberto alberto 7 octobre 2015 17:17

                            @Samson

                            Bien vu et merci pour ton post  smiley


                          • zygzornifle zygzornifle 7 octobre 2015 17:29

                            c’est pas une agression, tout le monde se trompe, les employés n’avaient jamais vu une chemise aussi chère et classe hormis sur le dos de nos politiques mais a la télé, donc du coup ils ont voulu la toucher , la palper , on ne peut pas leur en vouloir, un DRH ça gagne beaucoup, plusieurs SMIC donc ça s’habille au top, faut tripotter au moins une fois dans sa vie un tissus de cette classe......


                            • gjou 7 octobre 2015 17:45

                              Je suis sidéré par la puérilité de l’article et des réactions : si je résume c’est la faute des vilains patrons et bien fait pour eux s’ils ont eu une déculottée ! Mais Air France est une entreprise soumise à la concurrence, certes mal gérée, mais quelle est la part des syndicats dans ce fait ? Les grèves répétées, les refus des plans de la Direction (je pense surtout aux pilotes très bien payés) ne sont-elles pas aussi responsables de la situation ? Alors après s’en prendre aux cadres et aux dirigeants alors que la responsabilité du désastre est collective, c’est trop facile..


                              • hunter hunter 7 octobre 2015 18:06

                                @gjou

                                Chef, chef, une bonne prime pour gjou s’iouplait !

                                Gjou, employé de la semaine !

                                Larbin un jour, larbin toujours !

                                MDR !!!!!

                                H/


                              • Aristide 7 octobre 2015 18:13

                                @gjou


                                Deux cranes d’oeufs qui se font bousculer, c’est pas un drame. Une direction qui a refusé que les syndicats s’expriment avant le CE et qui s’étonne d’en prendre.

                                Que la violence ne soit jamais une solution est une évidence, que l’on l’instrumentalise pour dissimuler ses propres turpitudes est une autre chose.


                              • alberto alberto 7 octobre 2015 19:04

                                @gjou : Sidéré ? Pas grave, tu t’en remettras !

                                Pour la puérilité, va demander aux gars qui vont se retrouver sur le sable, si c’est puéril ?
                                La responsabilité des syndicats, dis-tu : mais quid de leurs propositions ?
                                Le refus de plans de la direction : diminuer les salaires de ceux qui bossent pour permettre l’augmentation de la part des actionnaires et les salaires des dirigeants ?
                                Dans quel monde vis-tu ? Tu ne lis pas les journaux et n’écoutes pas les infos ?
                                Tu ne semble pas avoir remarqué que l’augmentation du chômage suit l’augmentation de la richesse produite !
                                 Puisque tu sembles bien informé , ponds nous un petit article sur le sujet, ça te changeras de tes commentaires à l’emporte pièce, et on en reparlera.
                                Bien à toi.


                              • Croa Croa 8 octobre 2015 00:42

                                Les violences exprimées par la colère ne sont rien en effet à coté des implacables violences froides consistant à exclure et à virer. Celles-ci, légitimées voire justifiées, restent invisibles. Reste les colères de victimes...
                                 smiley si faciles à montrer du doigt ! smiley


                                • Byblos 8 octobre 2015 04:21

                                  Qu’est-ce qu’une personne ? C’est un être humain considéré dans ses rapports avec autrui au sein d’une collectivité humaine.

                                  Qu’est-ce qu’une ressource ? C’est une matière se combinant à d’autres matières pour produire un bien ou un service apte à la consommation.
                                  Le « Directeur du personnel » de jadis est devenu aujourd’hui le « Directeur des ressources humaines ».
                                  Dès lors, est-il OUI ou NON normal que la « ressource humaine » s’insurge pour crier :
                                  Hey ! Je ne suis pas du charbon.
                                  P.S. A-t-on remarqué que pas un de ces « respectables individus » n’a une seule ecchymose ? On ne les a pas violentés. On les a HUMILIÉS. Et c’est encore plus insupportable pour cette engeance.

                                  • ZEN ZEN 8 octobre 2015 12:36

                                    Mon cher alberto
                                    Je ne vais plus souvent sur Avox
                                    Ton papier vise juste
                                    J’ai fait le mien ; ça vaut ce que ça vaut...
                                    Cordialement


                                  • alberto alberto 8 octobre 2015 13:20

                                    @ZEN

                                    Merci de ta visite.

                                    Amitiés et porte toi bien !

                                    alberto.

                                    PS, je suis allé sur ton blog : difficile d’y laisser un message !

                                     


                                  • zygzornifle zygzornifle 8 octobre 2015 13:47

                                    1 chômeur de plus toute les 9 mn voila de la violence ....


                                    • cathy cathy 11 octobre 2015 14:09

                                      Ils vont changer de méthodes pour virer les gens, ils n’enverront plus les cadres. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès